Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vous avez dit abandon de poste?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Sam 1 Fév - 06:17 (2014)    Sujet du message: Vous avez dit abandon de poste? Répondre en citant

Axel Thienpont
8 rue Clairmarais
51500 Taissy Mr l'abbé Jaquemet, Prieur à
Prieuré ND de Fatima
51360 Prunay
copies à: Menzingen,
Mr l'abbé de Cacqueray, supérieur de district,
ouverte à tous
objet: ma démission
Taissy, le 27 janvier 2014


Monsieur le Prieur,


Cette lettre aurait dû vous arriver plus tôt, mais fut retardée par une fièvre, non étrangère peut-être à ce qui nous préoccupe... Vous êtes venu me voir et m'avez dit en substance trois choses: "J'ai besoin de vous, il ne faut pas abandonner son poste, ne vous privez pas des sacrements". Ensuite "réfléchissez".


J'ai donc réfléchi, et voici mes réponses:
J'ai plus besoin de vous, que vous n'avez besoin de moi, pour les multiples raisons suivantes:
  • nul n'est indispensable, je me fais vieux, et il est temps de préparer la relève. La Providence a bien voulu grâce à la FSSPX d'avant 2012, "nous" donner des fils connaissant mieux que moi le grégorien, et d'autres fidèles sont tout aussi capables, voire plus. Donc pas de panique. Si j'ai accepté ce poste de chef de schola, c'est uniquement pour "sauver" l'abbé Toulza en son temps, demandez-lui. Tous peuvent témoigner que je n'ai aucune connaissance en musique, et que si j'ai tenu le poste, c'est quasi miracle... D'un certain côté, mieux vaut que je m'en aille.

[*]Quant à la programmation liturgique et des cantiques, je m'étonne de la quasi indifférence du clergé à cet égard! Je sais que la vérité est au tabernacle, mais de là à ce que des prêtres séculiers se comportent comme moines contemplatifs, il y a erreur quelque part. L'abbé Joly a conçu un magnifique missel, il manque un abbé Joly pour un livre de cantiques France, autre que ceux abbé Lorber ou Doutrebente ralliés, avec tutoiements ou paroles modifiées modernos. Quant à Internet, de grâce ne prenez pas vos fidèles pour des imbéciles. Deo gratias, comme pour Gutemberg, ce moyen moderne permet aussi d'accéder à quelques vérités bien salutaires dans ce que Mgr Tissier appelle une "dysociété", prompte à sacrifier le vrai pour sauver l'inavouable, à commencer par les âneries ou singeries de certains clercs, du GREC ou non!
[*]Concernant les ventes de vin et le pèlerinage, le problème se pose différemment: je considère avoir suffisamment rempli la trésorerie pour payer plusieurs cars, donc pas de panique non plus. En outre, les différents prieurs n'ont jamais montré grand zèle pour les pèlerinages. Je parle ici non de souci pratique, mais spirituel, aucune motivation des fidèles en chaire pour les pèlerinages. Ils ne servent pas à vivifier notre foi, mais sont comme une pénitence supplémentaire aux sacrifices consentis par les fidèles. Aucune "exploitation" des dossiers du pèlerinage n'est faite par le clergé, les "encouragements" sont faits avec une tête d'enterrement... Je préconise un sermon par mois dès décembre sur le thème du pélé!
[*]Enfin et surtout, j'ai besoin que vous n'abandonniez pas votre poste: détail ci-après!



Abandon de poste: il y a plusieurs façons d'abandonner son poste. Le quitter physiquement, certes. Ou le quitter "spirituellement":
  • J'accuse Mgr Fellay et ses "accordistes" d'abandonner leur poste de fils spirituels de Mgr Lefebvre. Je vous accuse aussi de le faire en vous taisant sur la trahison de vos supérieurs. Je ne suis qu'un pauvre pécheur, pas un saint, mais comme tout homme, j'ai d'abord besoin de vérité vraie, pas d'erreur ou de mensonge.

[*]Le mensonge est subtil comme Mgr Fellay: vous l'avez lu dans le N° 135 de Nouvelles de Chrétienté, lorsque Mgr Fellay s'esclame "C'est Notre Eglise!". Il consiste à confondre comme un seul être philosophiquement et théologiquement Notre Eglise essentiellement surnaturelle, et ce nouveau machin, l'appareil des modernistes que le Père Calmel appelle "pandemonium de l'antechrist" (Le Royaume de la Grâce), église seulement naturelle, qui tue la foi! Mgr Lefebvre n'hésitait pas à l'appeler une contre-façon d'Eglise.
[*]Intervient alors le sinistre abbé Pfluger, éminence grise de tout ce désastre, qui tel son maître le premier des accusateurs, traite les fidèles clairvoyants de sédévacantisme pratique. Il avoue lui-même que St Athanase fut 7 fois exilé, mais accuse de peur ceux qui comme moi ne craignent nullement d'être 7 fois "excommuniés" de l'église conciliaire! Certes j'ai peur des loups, mais si lui n'en a pas peur, est-il une brebis?
[*]Je ne reproche pas à l'abbé Pfluger sa sensiblité qui lui fait dire des vérités sur nos défaillances, mais à tous les accordistes et surtout le seul des 4 évêques qui le soit, d'en déduire une fausse doctrine, en déclarant sédévacantisme le constat que l'église conciliaire est Notre Eglise revue et corrigée par Satan, papes soumis ("selon nos besoins" Haute Vente) non à la juridiction de NSJC, mais à la juridiction suprême d'un concile d'abord apostat, ensuite schismatique, enfin hérétique ad nauseam. Avec Mgr Lefebvre, et plus loin que la prudence pastorale l'impose à Mgr Tissier pour sauver les meubles, j'ose même affirmer l'existence d'une nouvelle juridiction ordinaire purement humaine, catholiquement illégitime et invalide, dénaturant le droit canonique, pour canoniser demain Jean XXIII et Jean-Paul II.
[*]Ceci n'est toujours pas incompatible avec le pape est notre pape et nos évêques sont nos évêques, les sujets n'étant pas les sociétés! Si demain les dirigeants de Michelin décident de fabriquer des préservatifs, ils seront toujours les dirigeants de Michelin! Si je renvoie femme et enfants pour ouvrir ma maison aux poufiasses du quartier, et recomposer ma famille, je serai toujours le père de famille, l'une légitime, l'autre recomposée hors des voies de Dieu! On ne voit pas où est la difficulté, mais l'abbé Pfluger y voit une impossibilité "doctrinale"?
[*]Autre erreur autant doctrinale que prudentielle: attaquer le "dirigeant", le "père indigne", mais pas l'entreprise de préservatifs, ou la famille recomposée! Voilà ce que les accordistes font, lamentable autant que dérisoire. J'aime plus le pape que l'abbé Pfluger, mais lui ne déteste pas l'église recomposée du pape.
[*]Le virage opéré par Menzingen fin 2011 me fait penser au colonel de Gaulle en Algérie: tirer sur les assasins pour sauver les massacrés, vous n'y songez pas: ordre de rester crosse au pied dans les casernes, interdiction d'intervenir. La nouvelle orientation est à l'entente cordiale, à laquelle vous obéissez, en fermant pudiquement les yeux sur la cohabitation pacifique avec les pires ennemis de l'Eglise, et en "oubliant" qu'il s'agit non de combat d'hommes, mais d'esprits!



Concernant les sacrements, j'ai déjà subi en confession une forme de chantage à l'absolution concernant l'opinion qu'au moins fin 2011, Mgr Fellay a trahi la FSSPX, et ce d'abord sur le plan doctrinal exposé ci-dessus. C'est pratiquement la substantifique moelle de la pensée de Mgr Lefebvre qui disparaît aux oubliettes de l'apostasie des accordistes. Vous ne pouvez contester le fait que les exclus de Mgr Lefebvre de son vivant sont tous devenus conciliaires. Alors que tous ceux qui ont quitté volens nolens Mgr Fellay cuvée 2012 sont fidèles à poursuivre le travail qui fut le leur dès l'origine, enseigner, conserver et développer en les communautés que Dieu leur a confiées, le catéchisme, les sacrements de l'Eglise. Mis sur la paille pour anti-conciliarisme! Ce qui attire et conforte les fidèles, c'est la vérité du Lion de Juda en chaire, et la charité de l'Agneau au confessionnal! Comme le curé d'Ars.


Conclusion des faits? Qui sont les pasteurs et qui sont les mercenaires? Ceux qui protègent leurs brebis des loups, ou ceux qui, revêtus de peaux de brebis, veulent conduire leurs troupeaux au milieu des loups? Et qui est vraiment "pseudo"? La pseudo résistance à l'abbé Pfluger, qui est l'unique objet de ses prédications pharisaïques, ou la pseudo FSSPX cuvée chapitre 2012? Je ne suis donc plus "en pleine communion avec vous", comme on dit dans l'église conciliaire, dans laquelle le seul péché qui reste est celui de contester la "pravda", la vérité officielle imposée, avec l'obéissance aveugle qui tient lieu de doctrine!


Vous ne retrouverez ma "pleine communion" que lorsque publiquement comme votre Fondateur:
  • sans même dénoncer qui que ce soit, vous affirmerez que l'église conciliaire d'abord existe comme église, et ensuite n'est pas l'Eglise! Avec arguments que vous trouverez dans mon petit catéchisme, faute de mieux, mais qui sont ceux de tout Mgr Lefebvre non tronqué ou falsifié par les "accordistes",

[*]Qu'il ne s'ensuit aucunement que le pape n'est pas le pape, ni que notre évêque n'est pas notre évêque. D'abord parce que l'église "arienne" était dans une erreur non tranchée, mais fut déclarée a posteriori comme hors de l'Eglise sans que le pape Libère fut pour autant déclaré non pape. Ensuite, parce que l'église conciliaire est condamnée "latae sententiae" par toute l'Eglise a priori. Enfin tout simplement parce que tout homme fut-il pape ou évêque peut se faire membre de plusieurs sociétés, surtout s'il perd avec le libéralisme le sens du droit, et qu'il crée un nouveau droit qui n'est plus celui de l'Eglise.
[*]Que le combat de Mgr Lefebvre est d'abord celui de la justice: justice envers Dieu le Père de l'acte réparateur du Saint Sacrifice de la Messe, justice envers tous les hommes de leur donner d'abord le vrai catéchisme, et ce avant la Messe! La grossière erreur des accordistes est celle du Barroux, la liturgie oui, la doctrine on verra plus tard... "S'il y a une iniquité, c'est bien celle-là, ne pas donner aux hommes la vérité, leur donner l'erreur à la place de la vérité. Y a-t-il plus grave iniquité que celle-là?" (Mgr Lefebvre).
[*]Enfin et surtout qu'il s'ensuit que les accusations de sédévacantisme pratique ou pas (on aimerait savoir si le sédévacantisme peut-être autrement que pratique!), est une accusation aussi fausse que toutes celles prononcées contre Mgr Lefebvre, et qu'elles sont le signe même d'un conciliarisme qui se cache sous les meilleures intentions qui pavent l'enfer....



Je ne vous demande pas encore de dire que Benoît XVI a démissionné parce que son boulot était parfait: les autorités de la FSSPX acceptent l'église conciliaire comme Eglise, car n'ont qu'une seule crainte, des condamnations de Rome. Ni de demander la réhabilitation des exclus de Menzingen, laissant à la Providence faire justice de ces iniquités, d'autant plus ignobles eu égard à ceux qui les commettent, faisant mieux que Rome ce qu'elle veut, notre mort spirituelle, après ce qu'ils ont reçu et que Rome n'a pas reçu! Je les plains au jugement dernier!


Mais je range la néo ou pseudo FSSPX dans l'église conciliaire, et comme Mgr Lefebvre, déclare mon nullam partem avec elle, du moins officielle! Le chapitre 2012 c'est le Concile dans la FSSPX! Non à la croisade aux intentions doubles comme le diable, qui d'ailleurs ne semble plus exister pour Menzingen, sauf en cas de désobéissance non aveugle. Mes intentions de croisade sont désormais:
  • pour la dévotion aux premiers samedis du mois (et pas seulement 5),

  • pour le retour de Menzingen au chapitre de 2006 et à la Tradition, telle que résumée dans Mgr Lefebvre entier, non falsifié, contre la désorientation diabolique (Sr Lucie de Fatima) du "c'est Notre Eglise", suivie par le chapitre 2012 à abroger,

[*]pour la conversion du Souverain Pontife et des évêques à la foi et l'Eglise de toujours, par ou pour la consécration de la Russie telle que demandée par Notre-Dame, et le triomphe de Son Coeur Immaculé.



C'est donc avec regret mais détermination que pour la troisième et dernière fois (avec mes précédentes lettres à votre prédécesseur), je vous prie d'acter ma démission à ce jour, non sans d'ailleurs diffuser livres et documents démontrant les iniquités des accordistes, ni sans attendre de vous ce que tout fidèle est en droit d'attendre de ses clercs, une profession de foi qui sauve celui qui la professe et ceux qui l'entendent! De quoi ont besoin les hommes? De l'Eglise. De quoi ont besoin les suppots de Satan? De l'église conciliaire. No comment, Kyrie eleison.


Soyez assuré de mes prières bien pauvres, comme je sais pouvoir compter sur les vôtres, et dites bien à l'abbé Pfluger de ne pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, encore moins pour les dindons de ses farces. Veritas liberavit vos...


In Christo Rege per Mariam,


Axel Thienpont
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Fév - 06:17 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 1 Fév - 14:09 (2014)    Sujet du message: Vous avez dit abandon de poste? Répondre en citant

Cher monsieur,

je souscris entièrement à votre lettre. Et j'espère que votre prieur saura ne pas "abandonner" son poste !


 
Citation:
 "dites bien à l'abbé Pfluger de ne pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages..."

Bien dit.
C'est cette même phrase qui me vient souvent à l'esprit, à moi-aussi quand je lis ou écoute les inepties de certains clercs en mal romain !
Nos abbés devraient revisiter leur classique pour retrouver un bon sens qui leur fait tellement défaut aujourd'hui.


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Fév - 17:46 (2014)    Sujet du message: Vous avez dit abandon de poste? Répondre en citant

 "dites bien à l'abbé Pfluger de ne pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages..."

Magnifique !


Que n'aura t'on pas entendu de prêtres se retrancher derrière leur autorité pour dire aux fidèles : "silence ! , idiots !..." Force est de constater que de nombreux prêtres s'occupent plus de mondanités que de leur sainteté ou de leur formation. il semble que beaucoup se contentent de reprendre grossièrement les fidèles, qu'ils n'hésitent pas à moucher quant ils ne savent pas répondre à leurs questions ou pour cacher leur propre médiocrité. 
Nous avons tout à attendre des prêtres et nous leurs devons le respect, mais qu'ils ne se conduisent pas comme des bouddhas. 
Mais soyons optimistes il y a encore de nombreux et bons prêtres et les fidèles comprennent la difficulté de leur charge.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:30 (2016)    Sujet du message: Vous avez dit abandon de poste?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com