Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 20:37 (2014)    Sujet du message: Réponse à « Pourquoi nous ne suivons pas Mgr Williamson » Répondre en citant

Messieurs les abbés,
Chers lecteurs,

Le forum a choisi de publier à la demande des Messieurs les abbés Ceriani, Turco et Grosso quelques (longs) textes en guise de « droit de réponse » à cette (courte) phrase de Monsieur l’abbé Chazal : « J'aimerais compter les abbés Grosso, Ceriani, Meramo, Turco, Maessen, Weinzel... que Dieu les garde, qu'il les aime et les protège, mais je crois qu'ils sont sédévacantistes, amers pour certains, farouchement antiwilliamsonistes pour d'autres. »
Outre que l’abbé Chazal ne dit rien de faux (l’abbé Weinzel n’est pas sédévacantiste, mais il a corrigé cette erreur) - et donc on ne voit pas très bien pourquoi les trois abbés se sentent malmenés, - leur réponse « Pourquoi nous ne suivons pas Monseigneur Williamson » est remplie d’inexactitudes et des conclusions hâtives, pour ne pas dire malhonnêtes.
Je ne veux pas polémiquer avec vous Messieurs les abbés, mais avec tout le respect que je vous dois, il est de mon devoir de souligner ces incohérences. Je ne suis pas contre que vous nous fassiez par la suite vos remarques, mais seulement à condition que vous les faites avec courtoisie et exactitude. Ici nous sommes chez nous et nous ne nous considérons pas être moins de la « vraie résistance » que vous, ni être des « cowboys », ni être bernés par un perfide rosicrucien.

Shamus



*********


Réponse à « Pourquoi nous ne suivons pas Monseigneur Williamson »


[…]

* Dès avant le Motu Proprio, comme l’a dit l’un d’entre nous (le Père Ceriani) : “Mgr Williamson met le clignotant à droite pour tourner à gauche ” […]

C’est vous qui le dites !


* Il a justifié le Motu Proprio, et a essayé de convaincre ceux qui étaient préoccupés à ce sujet, leur disant de ne pas s’inquiéter. Il a eu avec l’un d’entre nous un échange épistolaire qui n’est pas présentable.

Est présentée sur le blog Avec l’Immaculée une réponse à ce sujet, datée du 2 décembre 2007, de +W à l’abbé Ceriani. Cette lettre, loin d’être « pas présentable » est charitable et nouée de bon sens. Notamment, Mgr écrit : « Nous sommes d’accord que le document [le Moto Proprio] est un mélange de bien objectif et de mal objectif, procédant de la confusion subjective du Pape. Autrement dit, une partie est bonne, une partie est mauvaise, le tout est mauvais, à cause du fait du mélange. »
Mais où est l’autre partie de cet « échange épistolaire » ? Est-ce elle qui n’est « pas présentable » ?



* Dans un document officiel envoyé à Rome avec les trois autres évêques de la FSSPX, il a accepté la validité de « l’excommunication », remerciant Benoît XVI « pour l’acte de Sa paternelle bonté [sic] et de Son courage apostolique [sic sic] par lequel il a rendu inopérante la mesure qui nous a frappés [sic sic sic] il y a vingt ans”.
Dans le cas où il viendrait à sacrer un nouvel évêque, comment pourra-t-il envisager sa propre situation face à la réaction de Rome dont il dit que la juridiction est nécessaire (Voir Commentaire Eleison du 1er juin 2013, l’Autorité paralysée).


Faut-il continuer de faire une montagne de l’attitude diplomatique de +W ? Ses paroles et ses actes ailleurs suffisent à le blanchir de tout soupçon d’avoir « accepté la validité de « l’excommunication » »
Et il ne dit pas avoir besoin de juridiction de Rome pour sacrer. Il est évêque, cela suffit, avec l’état de nécessité.



* Il a justifié les discussions doctrinales avec Rome, en leur supposant quelques avantages secondaires alors même que ces « discussions » étaient un canular. En juillet 2010, voir les Commentaires Eleison 156 et 159.

+W est très clair dans ces 2 commentaires, et ne montre rien si ce n’est un sens de l’Église :
« Les contacts Rome-SSPX sont un bien pour l’Eglise Universelle, à condition qu’il n’y ait aucune question que la FSSPX défaille dans sa mission providentielle […] Que Dieu nous en préserve que la FSSPX s’unisse à cette Rome qui mélange l’huile de Dieu avec l’eau de l’homme ! » CE#159


* Il a essayé de justifier Mgr Fellay jusqu’en 2011. Il a aussi essayé de soutenir l’Abbé Schmidberger en septembre 2009 (Eleison 116).

Que dit-il au juste? :
« Que Dieu bénisse l’abbé Schmidberger et Mgr Fellay ainsi que tous leurs successeurs qui maintiendront cette indépendance catholique aussi longtemps que Rome ait perdu sa raison catholique ! » CE#116


* Il a essayé de faire croire que Benoît XVI est bon, qu’il aurait « un cœur traditionnel » [...]

Ah bon? Citation svp?



* Il a conseillé aux prêtres de rester à l’intérieur de la FSSPX [...]

En quels termes et jusqu'à quand a-t-il donné ce conseil?



* Est-il vrai ou non que Mgr Williamson a dit que « la FSSPX devra abandonner ses principes » (Eleison 276) ou qu’il faut demander la «précieuse régularisation que seule Rome a l'autorité de donner » (Eleison 165) ?

Non, ce n’est pas vrai, +W n’a pas dit cela ! Que dit-il au juste? :
« Pour combler le vide laissé par l’abandon des objectifs de Mgr. Lefebvre, il est probable que la FSSPX officielle va se précipiter bientôt dans les bras de Rome. »
CE#276

Et dans le CE#165 (« Pourquoi ? I ») il ne dit pas qu’il faut demander quoi que ce soit ! Il pose une question/argument maintes fois avancé en faveur d’un accord avec Rome :
« Surement la FSSPX, pour obtenir de Rome cette précieuse régularisation que seule Rome a l'autorité de donner, pourrait arriver à un accord pratique par lequel aucune doctrine sera nieé, mais par lequel les différences doctrinales entre Rome et la FSSPX serait simplement mises entre parenthèses pour le moment ? »
Et il laisse (et ne faut-il pas voir là une bienveillance de +W envers son supérieur ?) +Fellay répondre : « C’est très clair que n’importe quelle solution pratique sans une solide fondation doctrinale mènera directement à un désastre.»

Puis +W lui-même répond la semaine suivante dans CE#166 « Pourquoi ? II » :
« Si l’on réfléchit bien, c’est [càd, mettre entre parenthèses le problème doctrinal] le premier petit pas vers une grande apostasie ! »

CE#167 et #169 reviennent sur la primauté de la doctrine.



* Dans la lettre qu’il a envoyée à Mgr Fellay quand il a été expulsé de la FSSPX, Mgr Williamson a cyniquement écrit (ouvrez les yeux, s’il vous plaît !) « demain, si Dieu n’intervient pas d’ici là, des chefs de la Résistance catholique chercheront à la réconcilier avec la Tradition désormais conciliaire ». C’est-à-dire qu’il va lui-même porter la résistance vers le modernisme. Selon ce qu’il affirme dans le Commentaire Eleison 165, Mgr Williamson ira-t-il demain à Rome demander la régularisation de la « Résistance » ?


En parlant « des chefs de la Résistance catholique » +W parle clairement des chefs actuels de la FSSPX :

« Car l’histoire se répète, et le diable revient toujours à la charge. Tout comme hier le Concile a voulu concilier l’Eglise Catholique et le monde moderne, ainsi aujourd’hui on dirait que Benoît XVI et le Supérieur Général veulent, tous les deux, concilier la Tradition catholique et le Concile ; ainsi demain, si Dieu n’intervient pas d’ici là, des chefs de la Résistance catholique chercheront à la réconcilier avec la Tradition désormais conciliaire. » Lettre ouverte à S. E. Mgr Fellay sur une “exclusion” (+W, 19/10/12).

La seule chose qu’affirme +W dans ce CE#165/166, c’est l’impossibilité pour un catholique à s’accorder avec la Rome conciliaire.



* A quel moment Mgr Williamson a-t-il eu connaissance de l’existence du GREC ? L’a-t-il signalé immédiatement ou seulement après que cela ait été rendu public ? Poser la question c’est déjà y répondre…

Peut-être +W l’a-t-il signalé ? Peut-être n’avait-il pas de connaissance suffisante sur le sujet ? Qu’en sait-on ? Je crois que dans le doute on ne condamne pas…



* Tout ceci sans chercher à élucider la curieuse phrase de Mgr Fellay : « Je sais que vous allez rire mais les quatre évêques sont d’accord ». Et cela n’a jamais été démenti par Mgr Williamson.

Les faits le démentent assez, non ?



* Tout ceci en nous limitant aux sujets de la résistance à Mgr Fellay.


???



* Tout ceci sans entrer dans le sujet des fausses apparitions modernistes d’Akita dont Mgr Williamson fait la promotion. Notez que c’est la même chose dans la néo-FSSPX, il y a eu des précédents. À Akita il y a eu de manifestations... C’est-à-dire : celui qui se trouve derrière cette « apparition » est le diable. Mgr Williamson propage une apparition « diabolique ».

+W prends soin de souligner que ce qu’il dit à ce sujet n’engage que lui, et qu’il peut se tromper.


* Tout ceci sans insister sur le fait qu’il recommande la lecture de Marie Valtorta.

Idem.


* Tout ceci sans aborder le sujet de la restauration qu’il espère avant la venue de l’Antéchrist.

Idem.

Il est certain qu’il faut croire qu’il ne propage rien de mal consciemment et que les opinions sur ces sujets n’engagent pas la Foi ni le salut des âmes.


* Tout ceci sans chercher à savoir s’il est ou non Rose-Croix. A Nova Friburgo il a dit savoir qu’au moins un prêtre de la FSSPX est franc-maçon, mais il n’a pas dit son nom… Cela peut être n’importe qui, … ou lui-même… Ces paroles nous rappellent le « Est-ce que ce sera moi, Seigneur ?» de l’évêque d’Iscariot.


S’il y a là une volonté de laisser croire que +W soit F.M., les abbés signataires se montrent aussi peu crédibles et aussi malicieux que leurs amis de circonstance de virgomaria ou catholicapedia. Notre-Seigneur a justement dit savoir aux apôtres que parmi eux était un traitre. Il n’a pas dit son nom.



En considérant tout ceci, on peut dire que Mgr Williamson, même depuis sa sortie de la FSSPX (et d’autant plus avant) a collaboré à la trahison de Mgr Fellay et a tenté de la justifier.

Non, on ne peut pas dire cela.


Mgr Williamson n’est pas n’importe qui : c’est un évêque, et par conséquent il est au courant de tous les événements…

Ah bon… ?


Et on voudrait nous le présenter maintenant comme le grand chef de la « résistance » ?

Qui le présente ainsi ?


Remarquez que, pour ne pas trop allonger notre texte, nous n’énumérons pas tout ce que nous pouvons mentionner. Pour plus de détails, on peut se reporter à ce qui fut publié par nous sur Radio Cristiandad au sujet des fautes de cet évêque, fils de la perfide Albion.

Fils de la perfide Albion ? Comme St Thomas More, comme Chesterton...
On n’ose voir là un ressentiment argentin blessé par la défaite des Malouines…

Et puis notons bien que Mgr a du sang écossais ! (Zut, je n'aurais pas du révéler cela, certains vont conclure que s'il n'est pas rosecrucien il doit être alors de rite écossais...)


Si après tout cela vous ne voulez pas voir, c’est qu’il y a de votre côté un problème.

Je ne vous le fais pas dire…


Passons sur les considérations d’ordre subjectives qui suit jusqu’à :
Le problème est aussi que Mgr Williamson :


* a fait des fautes doctrinales (il a justifié le Motu Proprio et les discussions doctrinales),


+W n’a jamais justifié inconditionnellement le Motu Proprio. Soit, il a essayé de voir le bien que son application pourrait faire. Où est la faute doctrinale ? Tout au plus, il a manqué de réalisme ou a été trop optimiste. Quant aux discussions doctrinales, elles ne sont pas en soit mauvaises : elles étaient vouées à l’échec sans doute, dangereuses peut-être, mais dire que l’on peut parler à Rome pour rappeler aux romains leurs erreurs et espérer qu’ils écoutent la vérité n’est pas une faute doctrinale !



* a manifesté son désir d’aller à Rome (puisque ce n’est pas un mal d’obtenir « la précieuse régularisation que seule Rome a l’autorité de donner »),

Voir plus haut. Il est difficile de ne pas voir ici une interprétation malveillante de la part des auteurs.


* et n’a jamais dit clairement que cette Rome actuelle N’EST pas la Rome catholique (par exemple dans le Commentaire Eleison 281).

Vraiment ? Voici ce que dit +W dans ce commentaire #281 :
« Ainsi le Conciliarisme diffère du catholicisme à tel point que l’on peut dire en toute vérité que l’Église Conciliaire n’est plus l’Église catholique. »



On peut craindre pour l’avenir de ceux qui suivront Mgr Williamson.

+W n’appelle personne à le suivre !



Ils seront virtuellement détruits par le même virus que celui qui détruit la FSSPX.

Une prophétie qui vaut mieux qu’Akita ou Valtorta ?



Qu’il soit donc bien clair pour tous, et spécialement pour les personnes qui suivent l’évêque anglais que les objections que nous avons à son sujet ne viennent pas de la rancœur, de l’orgueil ou de quelque raison personnelle, mais bien du fait que celui-ci a donné la preuve que l’on ne peut lui faire confiance.
Le lecteur attentif pourra juger par lui-même de la sincérité, de l’objectivité et de l’honnêteté de votre mise en garde contre l’évêque…
Nous espérons sincèrement que les “résistants” regroupés autour de Mgr Williamson ouvriront les yeux et verront le danger.
Ceux qui décideront alors de rejoindre la vraie résistance peuvent compter sur nous.
En attendant, ils ont part à nos prières et à notre bénédiction.

Padre Juan Carlos Ceriani
Padre Juan José Turco
Padre Gabriel Grosso

Encore une fois, qui est « regroupé autour de Mgr Williamson » les yeux fermés? C’est un évêque catholique qui, ne vous en déplaise, reste fidèle à la mission qui lui a été confié par la Sainte Église Catholique. Si les funestes tentatives de suicide de Mgr Fellay et de son entourage aboutissent un jour, il sera peut-être le seul évêque connu qui pourra conférer validement les sacrements de Confirmation et d’Ordre sans d’une part de compromissions à la nouvelle religion de la secte conciliaire et sans d’autre part soumettre les candidats à l’obligation sine qua non de croire à la vacance de siège de Pierre.

Que Dieu ait pitié de nous tous.




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 9 Fév - 20:37 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Samuel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 21:11 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Shamus a écrit:

Samuel a écrit:
Dites les enfants, ce n'est pas bientôt fini ?
Jésus-Christ n'a-t-il pas dénoncé aussitôt comme traître celui qui allait mettre sa main dans le plat ?
Demandez-vous ou demandez lui une bonne fois pour toute :
Pourquoi Mgr W. a-t-il modifié son blason épiscopal ?
Pourquoi la principale modification est une stupéfiante accentuation d'un pentagramme inversé ?




Cher Samuel,
Si vous êtes troublé par le blason épiscopal de +W, c'est vous qui devez lui demander des explications. En attendant ne suggérez pas, et n'en tirez surtout pas, des conclusions des plus sinistres; vous risqueriez de vous tromper fâcheusement.


Cher Shamus,
pourquoi se voiler la face sur la réalité objective de son nouveau blason modifié ?
c'est à la page 37 du FIDELITER 78 de décembre 1990 (je peux vous envoyer une copie)


Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 21:12 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Merci Shamus de défendre l'honneur de Mgr Williamson. Pour ceux qui sont le moindrement objectifs, Mgr Williamson a toujours eu le même discours que ce soit en 1994: 


http://lefebvristes.forum-box.com/t1013-Conf-rence-Mgr-Williamson-au-Br-mie…



en 2008 à Flavigny:






ou maintenant dans ses commentaires Eleison. Pour ceux qui comprennent l'anglais, il y a plusieurs vieux extraits vidéo sur youtube où Mgr Williamson dit exactement la même chose qu'aujourd'hui.


Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 21:23 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Samuel a écrit:
Shamus a écrit:

Samuel a écrit:


Dites les enfants, ce n'est pas bientôt fini ?
Jésus-Christ n'a-t-il pas dénoncé aussitôt comme traître celui qui allait mettre sa main dans le plat ?
Demandez-vous ou demandez lui une bonne fois pour toute :
Pourquoi Mgr W. a-t-il modifié son blason épiscopal ?
Pourquoi la principale modification est une stupéfiante accentuation d'un pentagramme inversé ?






Cher Samuel,
Si vous êtes troublé par le blason épiscopal de +W, c'est vous qui devez lui demander des explications. En attendant ne suggérez pas, et n'en tirez surtout pas, des conclusions des plus sinistres; vous risqueriez de vous tromper fâcheusement.




Cher Shamus,
pourquoi se voiler la face sur la réalité objective de son nouveau blason modifié ?
c'est à la page 37 du FIDELITER 78 de décembre 1990 (je peux vous envoyer une copie)



Voiler la face sur la réalité? Quelle réalité? Que voulez vous dire?


Revenir en haut
Samuel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 22:09 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

sur la réalité du pentagramme inversé, à tel point que la rose initiale du blason des sacres est méconnaissable.
Si FIDELITER avait diffusé un faux, Mgr W. aurait publié un démenti, ne pensez-vous pas ?


Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 22:42 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Samuel a écrit:

sur la réalité du pentagramme inversé, à tel point que la rose initiale du blason des sacres est méconnaissable.
Si FIDELITER avait diffusé un faux, Mgr W. aurait publié un démenti, ne pensez-vous pas


Qui parle de faux? Ou voulez-vous en venir? Moi, je vois la même rose avec sa silhouette mieux définie. Si cette silhouette forme un pentagone, ça prouve quoi?

Revenir en haut
Samuel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 14:01 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Ça prouve qu'il a modifié le contour initial de la rose pour le travestir explicitement en pentagone inversé.
A-t-on jamais vu un évêque supposément anti-maçonnique, se livrer à la symbolique occultiste en cours d'épiscopat ?


Revenir en haut
Occam


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2013
Messages: 25
Localisation: Marseille

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 15:21 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Je ne suis pas intervenu depuis quelques temps afin de prendre du recule vis à vis de tout cela dans la prière et la pénitence.


Ces remarques de Samuel ne sont pas pour me rassurer. cela ajouter à l'abandon de Mgr Williamson pour organiser une vraie FSSPX m'apporte beaucoup de craintes (ses Kyrier Eleison, sa dernière conférence à Paris vu sur l'autre forum : "le recours à l’autorité, ne fonctionne plus, le monde est trop corrompu", "Il n’y a pas assez de consistance dans la jeunesse. Il faut une relation entre élèves et enseignants. Autour de quoi s’unira-t-on pour fonder un séminaire aujourd’hui ? Si quelqu’un d’autre veut fonder un séminaire je l’encourage, mais moi je ne pense pas le faire. Je viendrai donner les ordres."  "On est vraiment au bout du rouleau aujourd’hui. L’intelligence est morte. Mgr L. a recueilli les bribes qui restaient de l’Église, mais la catastrophe a 40 ans de plus maintenant. " etc. etc.).

En effet partout je vois la division. et qui est celui qui divise ? le diviseur : O DIABOLOS en grec ! LE DIABLE !



Je suis venu ici à cause de la froussardise du forum Un Eveque s'est levé. J'étais d'abord aller sur Qui legit intellegat, qui a viré en deux jours sur du sédévacantisme hard.


Que de débat compliqués. J'ai l'impression que les sédévacantistes se divisent et s'attaquent entre eux, c'est dommage et les vrais questions de fonds ne sont pas évoquées (Le sédévacantisme moraliste s'oppose au sédévacantisme du bien commun ; mais il faut choisir, de quel camp êtes vous ? le sédévacantisme marial s'oppose au sédévacantisme global ; mais il faut choisir, de quel camp êtes vous ? vous préférez le sédévacantisme pratique ou le sédévacantisme affiché ?)

J'ai aussi des craintes sur de mystérieux signes ou sur des personnes qui manipulent toutes ces histoires (j'ai des informations de personnes bien placées). Certains en veulent au sédévacantistes (même les sédévacantistes uniquement pratiques, ie qui ne s'affirment pas comme tel pour éviter les problèmes) et viennent sur les forum semer la zizanie.

Comment se retrouver quand il y a tant de questions et tellement de guerres, alors que la charité devrait primer ?

il est temps de se replonger dans la prière et de cesser les exactions. Ce nouveau livre de l'abbé Pivert, a quoi sert-il exactement ? Son auteur cherche peut-être le pavé dans la marre. Il a bien changé. lorsque il y a plusieurs années j'étais aller en retraite chez lui, il détestait la révolte et la subversion. Et que fait-il ? il utilise les techniques de satan. J'ai même entendu qu'il serait contre la (vrai) résistance, qu'il nous en veut.




Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 17:29 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Samuel a écrit:

Ça prouve qu'il a modifié le contour initial de la rose pour le travestir explicitement en pentagone inversé.
A-t-on jamais vu un évêque supposément anti-maçonnique, se livrer à la symbolique occultiste en cours d'épiscopat ?

Ah d'accord, le preuve est accablante et indiscutable! Mon Dieu! j’espère que vous n’êtes pas procureur ou juge...
Il n'est pas venu à votre esprit miséricordieux et assoiffé de justice et charité qu'il pourrait avoir une explication innocente et tout à fait banale à ce dessin?
Virgomaria locuta, causa finita est! Crucifige eum!
 
Vous ferez mieux d'aller ailleurs avec vos fumeuses et calomnieuses thèses. Compris?


Revenir en haut
Samuel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 18:12 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Je ne comprends pas pourquoi vous vous emportez.
Primo, ce n'est pas une thèse, c'est factuel. Et Virgo Maria n'y est pour rien, c'est dans FIDELITER.
Secondo, si c'était innocent, Mgr W. l'aurait explicitement démontré depuis la découverte de sa duplicité.


Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 19:15 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Samuel a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi vous vous emportez.
Primo, ce n'est pas une thèse, c'est factuel. Et Virgo Maria n'y est pour rien, c'est dans FIDELITER.
Secondo, si c'était innocent, Mgr W. l'aurait explicitement démontré depuis la découverte de sa duplicité.
La rose dessinée un peu différemment est factuel, le reste c'est votre délire malfaisant. Ce n'est evidement pas moi qui m'emporte, mais vous en prétant les plus viles et sinistres intentions à un évêque catholique.

Et si Mgr Williamson ne répond pas à de telles sottises, c'est très certainement parce qu'il a souvent médité avec profit Notre Seigneur devant Hérode.

Maintenant, je vous avais averti et vous n'avez pas cru bon d'entendre. Vous n'avez décidément plus rien à faire ici.


Revenir en haut
François


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2013
Messages: 82

MessagePosté le: Lun 10 Fév - 19:41 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Bonsoir,


C'est effectivement vraiment délirant : un vrai FM serait encore dans la FSSPX pas à la dérive tout seul.... Quant à affirmer que quelqu'un est FM en regardant des images de blason parues dans Fideliter ! Et pourquoi pas un FM à Fideliter qui trafique les images pour brouiller les cartes....depuis les caves du vatican (celle à côté de Paul VI). Mort de Rire


Revenir en haut
abbé Ceriani


Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2014
Messages: 1
Localisation: Argentina

MessagePosté le: Mar 11 Fév - 01:35 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

  
  
  
   
  
  
  
Cher Monsieur, 
  
Je vous remercie vivement de votre bon accueil sur votre site et de la publication de mes courriers. 
  
Celui-ci sera le dernier. 
  
Soyez assuré de mes prières et de ma bénédiction. 
  
  
1) J'ai écrit pour donner les raisons pour lesquelles j’ai perdu ma confiance en Mgr Williamson. 
  
  
2) Je ne suis pas antiwilliamsoniste farouche. Je ne suis pas « anti-rien a priori ». Je suis pour l’« Opération-survie de la Tradition » et, dans la mesure de l’attaque, a posteriori, je suis contre l’« Opération-suicide » de cette Tradition, d’où vient cette attaque. 
  
  
3) J'ai fini par perdre confiance en Mgr Williamson en Décembre 2007, et il le sait très bien. 
  
  
4) Différentes attitudes, des paroles et des actes de Mgr Williamson avant la publication du Motu proprio m'ont, dans un premier temps, mis en garde. 
  
  
5) Puis ses déclarations concernant le Motu proprio et sa lettre adressée à moi le 2 Décembre ont fini par me faire perdre définitivement toute confiance en lui (Voir cette lettre dans le blog Avec l’Immaculée). 
  
  
6) Ceci donc, en Décembre 2007, alors que je ne connaissais pas sa pensée sur l’Indult de 1984 : 
  
« En 1984, par exemple, j’ai salué un pas apparemment important en faveur de la bonne Messe, l’indult, parce que, honnêtement, je n’y voyais pas de piège. Et je voulais voir le bien, et si Rome avait fait quelque chose de bien, j’avais envie de saluer ce bien, et non de toujours critiquer, critiquer, critiquer Rome. Donc, il y a eu de mon côté un certain sentiment peut-être de vouloir approuver quelque chose de Rome, une bienveillance envers Rome. » 
  
  
7) Ceci donc, en Décembre 2007, alors que je ne connaissais pas encore (et pour cause) ses explications de 2013 : 
  
« En 2007 également, je voulais voir le bien. Et il y avait un certain bien. Si vous lisez exactement ce que j'ai écrit en faveur de Summorum Pontificum, je pense que vous voyez que ce que j’ai approuvé n'était pas entièrement faux, le faux s’est montré plus tard. J’ai approuvé le fait qu'il y avait des prêtres qui pourraient célébrer la bonne messe. 
Le Commentaire Eleison commence avec deux ou trois commentaires en faveur de Summorum Pontificum. Il est vrai que je n’ai pas vu un piège, que je n’ai pas écrit là-dessus tout le mal que pouvait représenter Summorum Pontificum. Ai-je été dans cette circonstance naïf ? C’est possible. Ce que j’ai écrit était incomplet, oui ; mais faux, je crois que non. 
Mais depuis ce temps, j'ai lu des commentaires sur Summorum Pontificum, qui sont beaucoup plus sévères, et j’ai accepté ce que je n’avais pas vu à ce moment-là. Je voulais approuver quelque chose de Rome, et non toujours critiquer, critiquer, critiquer… Et de fait, il y avait quelque chose de bon. Il y avait quelque chose de bon. Parler seulement de ce qu’il y avait de bon était incomplet, je le reconnais. J’admets que c’était incomplet. Oui. » 
  
Les points 6 et 7 font partir d’une interview accordée par Mgr Williamson au blog Non Possums en février 2013. 
  
  
8) Ceci donc, en Décembre 2007, bien avant les tristes déclarations à l’occasion de la levée des excommunications : 
  
« Par la lettre du 15 décembre 2008 adressée à Son Éminence, le Cardinal Dario Castrillón Hoyos, Président de la Commission Pontificale Ecclesia Dei, Mgr Bernard Fellay, en son nom ainsi qu’au nom des trois autres Évêques consacrés le 30 juin 1988, sollicitait de nouveau la levée de l’excommunication latae sententiae formellement déclarée par Décret du Préfet de cette même Congrégation pour les Évêques en date du 1er juillet 1988. » 
  
  
« Très Saint-Père, 
C’est dans l’action de grâces que nous désirons exprimer à Votre Sainteté notre profonde reconnaissance pour l’acte de Sa paternelle bonté et de Son courage apostolique par lequel Elle a rendu inopérante la mesure qui nous a frappés il y a vingt ans à la suite de notre sacre épiscopal. » 
  
  
9) Ceci donc, en Décembre 2007, sans connaître encore son soutien aux entretiens doctrinaux avec la Rome apostate : 
  
« Les catholiques sont nombreux actuellement à se faire du souci pour les discussions doctrinales que mène la Fraternité St Pie X avec Rome. Ils seraient peut-être un peu plus tranquilles s’ils avaient le moyen d’écouter, comme je l’ai fait moi-même il y a deux mois, les raisons données par Mgr de Galarreta pour la continuation de ces discussions jusqu’au bout (mais pas plus). Selon Monseigneur, elles présentent peu de danger et plusieurs avantages. » (Commentaire Eleison 156) 
  
  
« Certaines personnes se sont demandé si l'auteur du « Commentaire Eleison » a subi quelque pression pour avoir cité il y a trois semaines (EC 156) les arguments de Mgr de Galarreta qui plaidaient en faveur des discussions doctrinales actuellement en cours entre Rome et la Fraternité St Pie X. Il faut répondre qu'il n'y a eu aucune pression de cette sorte. Alors est-ce que cet auteur perd la tête ?  Il faut répondre, pas plus que d'habitude. 
  
(...) Mais pourquoi alors le « Commentaire » a-t-il cité les arguments de Mgr de Galarreta en faveur des discussions ? Pour deux raisons. 
  
(...) L'auteur du « Commentaire » a l'honneur d'être d'accord avec son confrère sur le fait que ces contacts entre Rome et la FSSPX sont bons pour l'Eglise Universelle, tant qu'il n'est pas question pour la FSSPX de manquer à sa mission providentielle de contribuer à protéger de la Rome d'aujourd'hui le Dépôt de la Foi pour la Rome de demain, dès qu'elle reviendra à elle-même et à la Foi. » (Commentaire Eleison 159). 
  
  
10) Ceci donc, en Décembre 2007, ignorant encore que, d’après Mgr Williamson, la régularisation et la juridiction devaient être obtenues de cette même Rome antichrist : 
  
« Pourquoi la doctrine est-elle si importante aux catholiques en général ? Et pourquoi en particulier la Fraternité St Pie X, à la suite de Mgr Lefebvre et maintenant de Mgr Fellay, insiste-t-elle pour qu'un accord doctrinal doive précéder tout autre espèce d'accord avec la Rome Conciliaire ? Pourquoi la FSSPX ne peut-elle accepter d'être régularisée maintenant par Rome, quitte à résoudre par la suite les problèmes doctrinaux ? Voici deux questions liées entre elles, mais distinctes. Voyons d'abord la question générale. 
  
(...) Mais la question reste : Pour obtenir de Rome cette régularisation si précieuse que seule Rome a l'autorité de donner, la FSSPX ne pourrait-elle pas se contenter d'un accord pratique qui, tout en ne niant aucune doctrine catholique, surseoirait pour le moment aux différences doctrinales entre Rome et la FSSPX ? Quel besoin y aurait-il là de trahir les grandes vérités de salut évoquées ci-dessus ? 
  
Mgr Fellay lui-même a répondu brièvement à cette question dans une interview qu'il a accordée au mois de mai passé à Brian Mershon, interview publiée par le mensuel américain, « Remnant ». Voici ses mots : « Il est évident que tout accord pratique qui n'aurait pas pour base un solide fondement doctrinal mènerait directement au désastre. Nous avons sous les yeux tant d'exemples - la Fraternité St Pierre, l'Institut du Christ Roi et beaucoup d'autres. Ils sont tous bloqués au niveau de la doctrine parce qu'ils ont d'abord accepté un accord pratique » 
  
Mais pourquoi doit-il en être ainsi ? Question intéressante... » (Commentaire Eleison 165). 
  
  
« J'ai l'épiscopat, c'est sûr, mais de juridiction, je n'en ai pas ! Et je ne peux pas me la donner, ce que je n'ai pas, je ne peux pas me le donner. » (Conférence du 5 Janvier 2013) 
  
  
11) Ceci donc, en Décembre 2007, ne sachant pas qu'il jetterait une pierre de scandale en accusant un prêtre de la FSSPX d’être franc-maçon, sans le dénoncer, permettant ainsi que l'infamie et la suspicion retombent, non seulement sur tous les membres encore aujourd’hui à l'intérieur de la Fraternité Saint Pie X, mais aussi sur ceux qui en sont sortis pour résister et sur lui-même. 
  
  
12) Pour moi, la question du Motu proprio était déjà bien suffisante pour perdre confiance. A fortiori, si l'on ajoute tout le reste… 
  
  
13) Sans être prophète et sans avoir besoin de recourir à « Notre Dame » de tous les peuples ou à « Notre-Dame » d’Akita, en examinant seulement les conjectures, j’ai annoncé à Mgr Fellay qu’il allait finir par accepter l’inacceptable, c’est-à-dire la levée des excommunications (Lettre de l’abbé Ceriani à Mgr Fellay, le 2 août 2005. Voir Lettre de démission de l’abbé Ceriani). 
  
  
14) Pour ce que touche Mgr Williamson, à chacun de voir... 
  
 — Allô, allô, Monseigneur ? Quelle nouvelle ? 
Que faut-il penser du Motu proprio, Ciel ! De la levée des excommunications 
Et des fameuses discussions ?
Dites-nous, Monseigneur,
N’y a –t-il point là quelque danger ?


— Mais non, Mais non, Cher Abbé,
Cela n’est rien,
Cela n’est rien, tout va très bien…
  
  
  
Abbé Juan Carlos Ceriani 
  
  


Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Mar 11 Fév - 02:43 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

Merci M. l'abbé d'avoir invoqué vos raisons. Nous ne nous éterniserons pas sur ce sujet qui n'a pas de fin, chacun restera sur sa position je crois.




J'ai une question pour Samuel, svp répondez directement et clairement:




Que dit exactement l'article de Fideliter dont vous parlez? Qui en est l'auteur? (je ne veux pas vos interprétations ou extrapolations de l'article)




Merci,


Louis


Revenir en haut
Samuel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2014
Messages: 6

MessagePosté le: Mar 11 Fév - 05:35 (2014)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal Répondre en citant

l'article de Fideliter est à la page 37 du n° 78 de décembre 1990, il fait suite à un article de l'Abbé Pivert sans aucun rapport, il n'est pas signé et s'intitule "L'ACTUALITE DE LA TRADITION" suivi de l'image du blason modifié, puis le texte suivant : "Le blason et la devise de S. Exc. Mgr Williamson
DESCRIPTION HERALDIQUE : d'azur au lion passant gardant brandissant dans la griffe droite un glaive horizontalement, la lame est d'argent, la griffe et le pommeau du glaive d'or. A la pointe une croix fleurie d'argent, en son centre une rose gueule à barbes sinoples.
L'idée du lion brandissant une épée est empruntée au blason pontifical de saint Pie X. La croix fleurie et le fond bleu honorent la Très Sainte Vierge. La rose rouge représente l'Angleterre, patrie de Mgr Williamson.
LA DEVISE : Fidelis inveniatur : «Qu'il soit trouvé fidèle»."

Les preuves de la métamorphose de la belle rose initiale en pentagramme ésotérique se trouvent bien dans les FIDELITER.
Mgr Williamson s'est justifié en expliquant que c'est la rose d'Angleterre, mais n'explique pas la raison du double blason, ni la raison de la métamorphose en pentagramme inversé explicite.

Bien cordialement,
Samuel


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:36 (2016)    Sujet du message: Lettre à un soldat inconnu de la résistance interne par l'abbé Chazal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com