Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les bourdes publiques de la Néo-FSSPX 22 février 2014

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Dim 23 Fév - 16:00 (2014)    Sujet du message: Les bourdes publiques de la Néo-FSSPX 22 février 2014 Répondre en citant

http://www.sacrificium.org/fr/article/les-bourdes-publiques-de-la-néo-fsspx…


Les Bourdes Publiques de la Néo-FSSPX (22 février 2014)



Éditorial
 
Le 22 février 2014
 
 Les Bourdes Publiques de la Néo-FSSPX
 Chers lecteurs,
 Même après que les ambiguïtés du sermon de Mgr Fellay à Kansas City (13 oct. 2013) eurent été brillamment exposées par m. l’abbé Joseph Pfeiffer (Cf. Recusant Magazine # 13), il y a encore des gens qui me disent que Mgr Fellay y a affirmé qu’il n’a jamais voulu un accord avec Rome, et qu’il a même remercié la Sainte Vierge d’avoir empêché un tel accord! C’est bien triste de voir que des gens de bonne volonté puissent encore être trompés par de telles bourdes de la hiérarchie de la Néo-FSSPX. En effet, quand vous constatez que Mgr Fellay ne cesse de se contredire, d’avancer puis de se « rétracter », de camoufler ses actions du passé, vous réalisez qu’il commet une bourde après l’autre, et qu’on pourrait le surnommer le Gaston Lagaffe de la Tradition!
 
Le but de cet article n’est pas de dresser une liste de ces gaffes. Je pourrais bien sûr vous reporter à son interview désormais célèbre avec le réseau CNS (le 11 mai 2012) qui contredit le sermon mentionné plus haut. Il est en effet bon de se replonger dans cette période où la hiérarchie de la Fraternité était persuadée que « l’affaire était dans le sac ». Période où ils attendaient fébrilement la réponse du Pape à la Déclaration Doctrinale de Mgr Fellay du 15 avril 2012. Un document dont le Supérieur Général était confiant qu’il pourrait être accepté par le Pape comme base à une « normalisation » de la FSSPX. Et je suis d’accord avec Monseigneur : Ce document avait toutes les chances d’être agréé, puisqu’il est en substance moderniste, comme plusieurs prêtres l’ont démontré. Pour nous replonger dans cette atmosphère d’attente pleine d’espoir chez les supérieurs de la Fraternité, atmosphère contredisant les affirmations de Mgr Fellay en 2013, j’ai décidé d’user d’une vidéo qui contient plusieurs autres bourdes de la Néo-FSSPX. Ce n’est donc pas une vidéo récente, vu qu’elle a près de deux ans, mais je ne crois pas qu’on en ait beaucoup parlé dans les cercles francophones.
 
Il s’agit en effet de la première partie d’une interview donnée par m. l’abbé Arnaud Rostand au début de juin 2012, et intitulée « Against the Rumors » (Contre les Rumeurs), et que vous pouvez trouver sur le site officiel du District Américain de la Fraternité. Vous pouvez y accéder en appuyant ICI. Le but de cette interview était de donner le point de vue officiel de la Fraternité au sujet de ses relations avec Rome, et cela de la bouche du Supérieur de District lui-même. Les lecteurs se souviendront peut-être que cette interview fut publiée au moment où la résistance de certains prêtres, incluant votre humble serviteur, à un « accord pratique » avec Rome se faisait de plus en plus entendre, et trouvait un écho non négligeable chez plusieurs fidèles, causant ainsi de sérieux maux de tête à la hiérarchie de la Fraternité. Par « accord pratique » nous entendons toute forme d’accord, ou de reconnaissance canonique, avec ou par la Rome Moderniste, i.e. une Rome qui demeure attachée aux erreurs, hérésies, et « réformes » de Vatican II. Comme vous le savez, le rejet d’un tel « accord pratique » fut la position exprimée par Mgr Lefebvre après les sacres de 1988, et renouvelée au Chapitre Général de 2006. Comme la première partie de l’interview en question contient assez de matériel pour prouver mon point, je ne m’attarderai pas à en analyser les autres parties. De plus, je n’en ferai pas une analyse « mot-à-mot », mais me contenterai d’en exposer quatre grosses bourdes.
 
1-Sur la question des relations avec Rome (minute 06 :40), m. l’abbé Rostand dit qu’elles avaient été rompues après les sacres de 1988 (vrai!), et qu’elles ont repris à l’initiative du Cardinal Hoyos en 2000 (faux!). Nous avons ici une première grosse gaffe publique, qui n’est d’ailleurs qu’un écho des affirmations de Mgr Fellay! Je m’explique : Nous savons, grâce au livre du Père Michel Lelong (« Pour la Nécessaire Réconciliation », déc. 2011) que ce prêtre du Novus Ordo a rencontré pour la première fois m. l’abbé Alain Lorans (aujourd’hui en charge de DICI) en 1997, et que « ce jour-là naquit le GREC.» (Groupe de Réflexion Entre Catholiques, cf. p.24 de son livre). Le Père Lelong nous apprend aussi que « dès que notre projet a commencé à prendre forme, notre souci fut d’en informer les autorités religieuses concernées : le Nonce apostolique à Paris, le président de la Conférence épiscopale de France, et le Supérieur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X. Celui-ci et les évêques français nous firent la même réponse : ‘Soyez prudents, restez discrets, ne parlez pas de votre initiative aux médias’ ».(p.29). Il nous informe ensuite que : « Mgr Fellay a désigné M. l’abbé Lorans pour suivre les travaux du GREC » (p.61). La plupart de nos lecteurs savent, du moins je l’espère, que le but avoué du GREC est de contribuer à une réconciliation Rome-FSSPX. On voit donc que Mgr Fellay travaillait lui-même à une « normalisation » de la situation canonique de la Fraternité trois ans AVANT l’intervention du Cardinal Hoyos!
 
2-À la minute 08 :54, m. l’abbé Rostand dit que les préconditions exigées auparavant par Mgr Fellay pour négocier avec Rome avaient été pratiquement remplies :« Certains gestes ont été accomplis… Le Motu Proprio a été publié; pas aussi parfait que nous l’avions espéré, mais une étape vers la liberté de la Messe. » Deuxième gaffe! Non seulement ce document est-il imparfait, mais il est carrément MAUVAIS! En effet, il déclare officiellement et légalement que la forme ordinaire (et donc la meilleure) de la Messe de rite latin est le Novus Ordo, et que la Messe de toujours n’en est plus qu’une forme « extraordinaire »; ce document soumet d’ailleurs la célébration publique de cette dernière à plusieurs conditions et restrictions.
 
3-À la minute 09 :07, m. l’abbé Rostand continue : « …puis il y eut la levée des excommunications… nous avons définitivement des réserves sur cela aussi, mais ce furent-là des gestes importants… » Troisième grosse bourde! Aucun mot à l’effet que nous n’avons jamais reconnu la validité de ces « excommunications »! Aucun mot au sujet de l’exclusion de cette « levée » de Nos Seigneurs Lefebvre et Castro Mayer! Aucune précision sur le fait que Rome n’a pas annulé le décret d’ « excommunication » de 1988, mais qu’elle n’en a que suspendu les effets juridiques, ce qui signifie que, aux yeux de Rome, les quatre évêques sont toujours coupables mais qu’on ne les punit plus.
 
4-À la minute 11 :20, M. James Vogel, Éditeur du magazine The Angelus, demande à notre abbé : « M. l’abbé, il y en a qui arguent que la Fraternité recherche simplement un accord pratique qui serait même contraire aux souhaits de Mgr Lefebvre lui-même. Que diriez-vous au sujet de cet argument? » M. l’abbé Rostand répond : « Bien, je crois qu’en premier lieu nous devons affirmer clairement que Mgr Fellay ne recherche pas vraiment un accord. Rome propose la régularisation de la Fraternité. Alors le terme « accord » sème la confusion. Il n’est pas clair. Il est trop vague. Un accord concernerait surtout la doctrine, ce qui n’est pas le cas. Mais une reconnaissance de la Fraternité : C’est de cela dont nous parlons aujourd’hui… La Fraternité fut… poussée dans une situation irrégulière – ce serait un acte de justice, en fait, d’être simplement réintégrés d’une manière plus visible dans l’Église. C’est là tout ce dont il est question ici. » Oups! Quatrième grosse bourde publique : M. l’abbé Rostand admet ici officiellement et publiquement que la Néo-FSSPX désire être reconnue par la Rome Moderniste! Et que nous abandonnons le principe de la nécessité d’un accord doctrinal pour nous satisfaire d’un simple « arrangement » pratique. De plus, nous pouvons voir qu’il joue sur les mots pour tromper son auditoire. Je résume : La question était : ‘Désirez-vous un accord pratique?’ Et il a répondu : ‘Non, Mgr Fellay ne désire pas vraiment un accord… un accord serait surtout au plan de la doctrine… Rome propose une régularisation… c’est toute la question ici’ L’auditoire croit donc que la réponse à la question est : Non! Alors qu’en fait elle est : Oui! (la simple régularisation canonique). Enfin, il est triste de constater qu’au lieu d’être fière d’être rejetée et persécutée par les hérétiques, ce qui n’est pas une injustice mais plutôt un glorieux certificat d’orthodoxie, la Néo-FSSPX veut qu’ils nous acceptent au sein du zoo œcuménique de Vatican II!
 
Les quatre bourdes publiques que je viens de mentionner sont déjà bien mauvaises en elles-mêmes, mais il y a pire, mes chers lecteurs! En effet, une amie a découvert une vidéo qui a enregistré les « gaffes derrières les gaffes » pour ainsi dire… Oui, les productions de l’Angélus ont concocté une « behind the scenes » vidéo à saveur hollywoodienne, et contenant du matériel qui avait été coupé lors du montage de l’interview « Against the Rumors »! Ce qui est triste et révélateur dans ce vidéo des « gaffes » est que, alors que nous aurions été en droit d’attendre que cette interview ait été préparée avec sérieux et dignité, vu qu’elle met en vedette un Prêtre, et qui plus est un Supérieur de District et membre du Chapitre Général de la FSSPX, et vu qu’elle concerne la question cruciale de la Crise de l’Église et du futur de la Fraternité, on s’aperçoit au contraire que cette interview a été préparée dans une atmosphère toute autre. En effet, à chaque fois que M. Vogel ou l’abbé Rostand oubliaient leurs répliques, ou n’articulaient pas bien, cela créait un grand nombre d’éclats de rire, de blagues, et de réparties fofolles. À trois reprises (00 :12; 03 :11; 03 :30) l’abbé Rostand s’esclaffe : « Ça (la gaffe qui venait de survenir) c’est pour l’abbé Pfluger! » On voit aussi m. Vogel boire ce qui semble bien être du whisky (02 :30)… Pas étonnant que l’atmosphère ait été si relax! Cette courte vidéo nous montre aussi que l’interview fut l’objet de répétitions préparatoires, comme au théâtre et au cinéma, et que m. Vogel ainsi que m. l’abbé Rostand ont eu à « apprendre leurs lignes ». Je comprends cela dans le cas de m. Vogel, qui posait les questions, mais pourquoi l’abbé Rostand? Quand vous êtes prêtre et que vous dites la vérité, vous n’avez pas besoin d’apprendre par cœur vos réponses à des questions en somme toutes simples! Mais si vous jouez avec la vérité, si vous tentez de ruser avec l’auditoire, comme je l’ai montré au point 4, si votre interview est téléguidée de Menzingen, alors là il est possible que vous dussiez apprendre votre texte par cœur.
 
Mes chers lecteurs, je ne sais pas ce qui a bien pu motiver la Néo-FSSPX des États-Unis à produire une telle vidéo des « bourdes » de l’interview, mais mon amie l’a découverte sur le site même du District! Visiblement, quelqu'un n'a pas fait son travail, puisqu'il y a un avis disant qu'il est interdit de partager cette vidéo sans la permission de l'abbé Duverger, et que la vidéo serait retirée le 20 février 2013! Quoiqu'il en soit, vous pouvez la regarder en appuyant ICIEt si elle a été retirée de leur site au moment où vous lirez cet article, vous pouvez la trouver aussi sur You Tube en appuyant ICIÀ la fin de la vidéo une phrase apparaît : « Aucun animal ne fut blessé lors de la réalisation de ce film » Les animaux, je veux bien en convenir, mais nous, les prêtres et fidèles Catholiques sommes peinés par cette vidéo. Je pense qu’il faut donc continuer de prier bien fort pour les Supérieurs de la Néo-FSSPX, afin qu’ils cessent de tromper les fidèles et qu’ils cessent leurs bourdes et gaffes publiques!



Abbé Patrick Girouard


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Fév - 16:00 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com