Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

le nouveau droit canon invalide!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 19:10 (2014)    Sujet du message: le nouveau droit canon invalide! Répondre en citant

NSJC bâtit Son Eglise sur Pierre.

D'abord sur quel "Pierre"? Celui moins de la  foi, que de la confession de la foi en Jésus Dieu et donc Roi. Ensuite celui de l'amour au Christ: "Seigneur Vous le savez bien, mieux que moi!". "Et toi quand tu seras converti, pais mes brebis".

NSJC ne bâtit pas Son Eglise sur "Simon", dont Il a changé le nom: Il ne bâtit pas sur un homme "non transformé par sa grâce, au point de lui donner un autre nom!". Pierre, et non Sable....

Si Pierre redevient Sable, alors l'Eglise s'enfonce, la tempête la démolit...

Ensuite, la constitution de l'Eglise (société surnaturelle parfaite) est de droit strictement divin, comme la famille, même si la famille n'est que société naturelle imparfaite. Ce qui signifie que même le pape n'a pas plus le droit de changer la constitution de l'Eglise, qu'un père de famille n'a le droit de changer le contrat de mariage constitutif de la famille.

Que fait le nouveau droit canon? L'Eglise devient "le peuple de Dieu", une église recomposée par "Simon sable", celui des 3 reniements, mais pas par Pierre, celui de la Pentecôte!

Certes le pape est successeur légitime de Pierre (sauf preuve du contraire). Mais le pape "conciliaire" est par définition pape d'une autre église que celle instituée par NSJC: il se fait pape d'une église peuple de Dieu, soumise à un "concile" déclaré Verbe à la place du Verbe.

Nous avons donc bien l'Eglise dans laquelle le pape ne peut qu'être Souverain Pontife, et une église recomposée, dont le pape impose une juridiction de "famille recomposée": or une famille recomposée n'est pas la famille légitime.

Le père est le même, mais dans l'exacte mesure où le père de famille se fait père d'une famille recomposée, il n'est plus en droit d'être pris pour un "bon père de famille". Sa famille légitime ne peut plus moralement se mettre sous sa juridiction de père de famille recomposée.

Une "reconnaissance canonique" par la Rome conciliaire équivaut donc à demander au père de famille recomposée un "label" de reconnaissance de paternité. Mais de quelle paternité parle-t-on? D'une paternité de famille recomposée: est-ce conforme au droit? au droit de Dieu et de NSJC surtout? Non, car cette église recomposée est en soi un péché grave. Elle n' a droit ni à reconnaissance, encore moins à en lui demander! C'est lui reconnaître un droit qu'elle n'a pas.
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Fév - 19:10 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 18:39 (2014)    Sujet du message: le nouveau droit canon invalide! Répondre en citant

 
Il a beau être invalide il a été choisi pour condamner les abbés Salenave et Pinaud !

L'abbé Quilton explique que :

Citation:

 Le plus sûr, attendu que les règles du nouveau code sont tenues par tout le reste de l'Eglise, est de se rallier à elle.


A quoi, à juste titre l'abbé Pivert rétorque dans son livre Quel droit pour la Tradition catholique :
 
Citation:
 "Le plus sûr" cela dépend de la sûreté qu'on cherche, si c'est celle d'être dans le vrai, et la fidélité au Christ-Roi, législateur suprême, ou bien une autre sûreté...
Si l'on tenait ce principe pour la liturgie nouvelle et pour l'administration des sacrements modernes...


Et continue l’abbé Quilton :
 
Citation:
 En matière de procédure pénale, afin de mettre nos procédures à labri de l'invalidité il conviendrait de suivre la nouvelle. Ne pas le faire c'est s'exposer à une déclaration de nullité en appel pour vice de forme.


On s’interroge avec l'abbé PIvert :
 
Citation:
 En appel auprès de qui, les modernistes ? A quel titre ? Selon les normes de leur code ?


Mais on peut rajouter : quand pourraient se faire ces appels ? Quand un accord, reconnaissance canonique, quel que soit le nom que l'on donne à ce qui mettra la Fraternité sous la dépendance de la Rome conciliaire, sera fait, non ? Sont-ce donc là des préparatifs légaux (cela se prépare bien à l'avance c'est évident pour tous juristes !), pour finaliser l'obtention et la mise aux normes juridiques d'une prélature personnelle ?


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Sam 1 Mar - 21:28 (2014)    Sujet du message: le nouveau droit canon invalide! Répondre en citant

Certes Avila.

Je voulais dire que si "reconnaissance canonique" il y a , elle aura aux yeux de Dieu la même valeur que les canonisations de poisson d'avril 2014 Confused .

Ce ne sera jamais qu'une "reconnaissance conciliaire" , nul ne pouvant donner plus que ce qu'il a Laughing .

Nous n'avons pas à rechercher de reconnaisance ou de réparation juridique de la part d'une juridiction conciliaire, d'une église recomposée comme ce serait le cas d'un père qui recomposerait sa famille, et jugerai ses enfants légitimes mis à la rue....

Bien sûr, il y a injustice de toutes les sanctions iniques , ignobles même. La seule réparation sera celle faite par Notre Eglise quant les hommes de sa juridiction auront retrouvé la vraie justice, celle de la Tradition. Et sinon au ciel, Rdv au jugement dernier!

Les exclus peuvent être considérés comme "martyrs"de la foi, au moins dans leur réputation, comme tous les confesseurs injustement traités par l'Eglise pour l'Eglise...
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:56 (2016)    Sujet du message: le nouveau droit canon invalide!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com