Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"C’est la grande chose à faire, la plus urgente de tout : faire continuer l’Église"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Mer 7 Mai - 02:55 (2014)    Sujet du message: "C’est la grande chose à faire, la plus urgente de tout : faire continuer l’Église" Répondre en citant

Credo in unam Ecclesiam
 





L’Église est absolument nécessaire pour l’humanité. 
 
 
 
 
 Elle est la continuation de l’œuvre de Rédemption de Notre Seigneur Jésus-Christ 
 
 
 
  
 
 L’Église est essentiellement une. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
C’est la grande chose à faire, la plus urgente de tout : faire continuer l’Église.
 


Constat :




L’Église postconciliaire est divisée car Jean XXIII a décidé « de ne plus condamner » (allocution d’ouverture du Concile Vatican II), donc les erreurs pullulent, mais aussi le monde des fidèles traditionnels rencontre une malaise : le monde sédévacantiste s’effrite, la fsspx se divise. L’unité des croyants s’évapore. 

 
Où est l’unité de l’Église ? 
 
 
 
Je donne après des années de réflexion, de prières et d’études quelques éléments de solution. C’est une petite synthèse à partir de principes de la Tradition. 
 
 
 
 
 
 
L’État de la question :
 


En bas de page un article cité montre bien le problème de la nécessité imposante de se distancier des déviations du Vatican et de l’autre part l’exigence de sauvegarder l’unité de l’Église qui en est une propriété essentielle. 
 
 
 
 
 
 
 
Voici le message de l’abbé Jacqmin :






De : Julien Laurent
Sujet : article du dit Cavenecadas 
 
 
Corps du message :Je suis prêtre catholique Traditionnel (FSSPX).
 
Je suis tout à fait d’accord avec cette conclusion d’un article (du dit Cavenecadas) sur votre site qui se termine avec le chapitre nommé :


Chapitre sur les chances manquées ou de l’urgence au chaos.




adresse :  http://wordpress.catholicapedia.net/?p=8200 
 
 
 
 
C’est la grande chose à faire, la plus urgente de tout : l’Église.Comment procéder pratiquement :
 
1) Il faut unir pour commencer tous les clercs traditionnels : prêtres et surtout évêques qui ont gardé la vraie foi catholique.
Éventuellement aussi des laïcs bons théologiens.


Ceux qui se disent « papes » (conclavistes) : qu’ils dénoncent par l’amour de l’unité. Ils doivent comprendre que l’Église ne peut avoir plusieurs papes.
Ceux qui refusent de venir font un péché grave contre l’Église, son Unité.
Mais on élimine évidemment ceux qui ne sont manifestement pas sérieux.
Le critère Traditionnel qui dirige cette démarche est attribuée à Saint Augustin :


« – in fide unitas (éliminer les hérétiques, sur le dépôt de la foi il n’y a pas de discussion possible)
– in dubiis libertas (on n’érige pas sa propre opinion en dogme et anathématise pas les autres qui ont une autre opinion !)
– in omnibus caritas (on considère ceux qui ont une autre opinion comme catholique) »


En effet il y a trop de ruptures, de dissensions, de groupes aparts, fsspx et co (accordistes, non-accordistes), sedevacantistes, sedeprivatistes, conclavistes etc, ce ne sont que des opinions : où est l’unité de la Vraie Église ? Credo in unam.


Tous doivent s’unir pour chercher ensemble l’unique Vérité à laquelle tous doivent se soumettre.


2) En effet il faudra faire un Synode générale avec cette « pars sana » du clergé qui travaille jusqu’à ce qu’elle résout avec la grâce de Dieu tous les problèmes.
On introduit des oraisons dans les Messes à cette intention.
Entretemps les fidèles de Tradition prient le Saint Esprit.


Jusqu’à en venir à des certitudes sur les grandes questions actuelles dans l’Église. On ne s’arrête pas avant !
On compte sur les promesses de N.S. Jésus Christ : « Je serai avec vous jusqu’à la fin »« si deux ou plus se réunissent en Mon Nom Je serai parmi eux »« Les Portes de l’enfer ne prévaudront pas »« Je vous enverrai l’Esprit Saint » etc..


3) La première question à traiter est en effet le siège Papal. Tous doivent se mettre d’accord. La solution doit être claire pour tous : « quod semper et ubique, ab omnibus creditur ».
On ne juge pas du siège suprême, mais il y a des faits à constater et des conclusions à tirer.
La Tradition est le critère tout simplement, donc la Révélation : ce que Dieu même en « pense ». La Vérité.


4) la suite dépend de la question précédente : si une thèse, une constatation s’avère clairement la seule vraie, il faut en tirer les conséquences qui s’imposent nécessairement.
Ceci est une voie de continuer l’Église la plus normale.
Sinon il faut attendre des miracles. Mais Dieu préfère toujours la voie normale aux miracles.
C’est mon opinion profond et je ne crois pas que je me trompe. Cependant ceci est une grande grâce.
Pour commencer : que tous s’unissent sera un grâce, mais on l’obtiendra car Dieu même est garant de son Église qui doit continuer selon sa décision.
  
 
 
 
 
 
 
 
Que Dieu vous bénisse.
 
 
 
 
 
Abbé Eric Jacqmin+ FSSPX Ex-supérieur de la maison autonome des Pays Bas, Co-fondateur du district des pays de l’Europe de l’est 
LL.B.
Lic.Phil.



 
 







Cela c’est pour les hommes, mais devant Dieu je suis : « Nihil, Peccatum et Incapacitas ». 
 
 
 
 
 
 
 
Deo gratias. 
 
 
 
 
 
 
 
 Nota Bene :Il faut apprendre de nos propres fautes passées et des fautes des autres


Pour consulter et télécharger le document:
http://wordpress.catholicapedia.net/disputatio-credo-in-unam-ecclesiam/#_ft…








 
 
L’abbé Éric Jacqmin, Belge (un prêtre flamand de la fsspx), a été ordonné par la Fraternité Saint-Pie X en 1995 à Écône, en Suisse. Il a travaillé aux Pays-Bas, en Lituanie, à Varsovie – Pologne–, et est actuellement Aumônier du Carmel du Sacré Cœur à Quiévrain (Religieuses Carmélites Déchaussées).
Ce Carmel a été fondé en 1977 par Mgr Lefebvre (†) et sa sœur, la Révérende Mère Marie-Christiane du Saint-Esprit (†), et Monsieur le Curé Paul Schoonbroodt (†).
 
 
 
 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Mai - 02:55 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com