Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Champs catalauniques, fiançailles de la France avec Dieu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 17:51 (2014)    Sujet du message: Les Champs catalauniques, fiançailles de la France avec Dieu Répondre en citant

Les Champs catalauniques, fiançailles de la France avec Dieu
Publié le 10 mai 2014par bibliothequedecombat




Voyons  les circonstances de l’IMPLANTATION DE L’ARBRE ROYAL dans la Gaule Gallo-Romaine et les Signes Providentiels dont elle est entourée.
Une incontestable SIGNATURE DIVINE s’est manifestée à la Bataille des CHAMPS CATALAUNIQUES en 451, bataille qui a duré 3 jours, les 20, 21 et 22 septembre. C’était à la lisière NORD-EST de l’actuelle ville de Châlons-sur-Marne. C’est à cet endroit, et durant ces 3 jours, que le germe du Grand Arbre Royal a été déposé en terre.


D’un coté Attila, terrible Roi des Huns, qui commandait à une armée de 700 000 hommes et qui avait brûlé 70 villes. Il prétendait avoir trouvé une ÉPÉE DIVINE avec laquelle il combattait et, en même temps, comble de CONTRADICTION, il se proclamait FLÉAU de DIEU.


De l’autre, Mérovée, Roi des Francs, qui commandait l’armée franque grossie de 2 contingents : l’un fourni par AETIUS, général Romain, l’autre par Théodoric, Roi des Wisigoths.


Les premiers engagements eurent lieu le 20 septembre 451. La bataille fit rage pendant toute la journée du 21 septembre. Elle se continua pendant une partie de la journée du 22 septembre. A la fin du 22 septembre, Attila se réfugia au milieu d’un rempart de chariots dans lequel la cavalerie franque ne put pénétrer. Mais dès le lendemain, Attila commença son repli dans la direction de la vallée du Danube.


La VICTOIRE des Francs fut évidente, pour la Chrétienté tout entière, mais surtout pour la Gaule. Or (et c’est là que nous discernons les premiers JALONS SURNATURELS qui vont guider notre marche), la bataille des Champs Catalauniques met en évidence DEUX SIGNES, DEUX SIGNES de prédestination chrétienne.
Le PREMIER SIGNE nous est suggéré impérativement par les DATES des 3 Jours de bataille : les 20, 21 et 22 septembre. Le SECOND SIGNE nous est suggéré par l’année de la bataille : 451 après Jésus-Christ. Reprenons séparément ces deux SIGNES.


Voyons d’abord le PREMIER SIGNE qui inaugure le cheminement surnaturel que nous voulons suivre : la BATAILLE se livre, disons-nous, les 20, 21 et 22 septembre. Ce sont précisément les JOURS ANNIVERSAIRES de la DÉCIMATION DE LA LÉGION THÉBAINE qui avait eut lieu à AGAUNE, dans le Valais Suisse, en l’année 298 de notre ère, sous le Règne de l’Empereur DIOCLETIEN au cours de la DIXIÈME et DERNIÈRE PERSÉCUTION. Il y avait donc 150 ans.


Qu’est-ce que la LÉGION THÉBAINE ? La Légion Thébaine avait été recrutée dans la Région de Thèbes en Égypte. Elle était entièrement chrétienne et elle était commandée par saint Maurice. Or, la ville de Thèbes et ses environs avait été évangélisée par saint Mathieu (dont l’emblème est l’homme ailé). Saint Mathieu Apôtre et Évangéliste dont la fête tombe précisément le 21 septembre, avec vigile (puisque c’est une fête d’Apôtre) le 20 septembre.


C’est l’Évangile de saint Mathieu qui commence par ces mots : "Généalogie de Jésus-Christ Fils de David…" Saint Mathieu est généralement considéré comme l’Évangéliste de Jésus-Roi pour toutes sortes de raisons qu’il serait trop long de rappeler ici. Saint Mathieu, évangéliste de Jésus-Roi (dont il fournit la Généalogie royale) peut donc être considéré, dans l’Histoire et dans la Géographie de la Grâce, comme ayant suscité la Légion Chrétienne de Thèbes, puisqu’il est directement à l’origine de son CHRISTIANISME.


En 298 de notre ère, le commandement militaire romain, sous la pression de DIOCLETIEN, exigea que la légion thébaine sacrifie aux idoles, et en particulier à celle de l’Empereur, comme tous les habitants de l’Empire. Or, la légion de saint Maurice ne refusait pas de SERVIR MILITAIREMENT l’Empereur, et elle en avait donné des preuves, mais elle ne voulait pas SACRIFIER RELIGIEUSEMENT aux idoles, chose que d’ailleurs on ne lui avait jamais demandée.
Il s’en suivit des pourparlers entre le commandement militaire Romain et saint Maurice qui était le général de cette légion de 6 600 soldats chrétiens. Saint Maurice opposait aux administrateurs romains cette formule qui est restée célèbre : "MALUMUS MORI INNOCENTES QUAM VIVERE NOCENTES" (Nous préférons mourir innocents que de vivre coupables).





Le commandement romain décida de DÉCIMER LA LÉGION jusqu’à ce que les survivants acceptent la DÉMARCHE RELIGIEUSE que l’on exigeait d’eux. La Légion Thébaine, forte de ses 6.600 hommes ne se révolta pas. Elle accepta la décision. Elle se rangea en ordre et l’on exécuta, dans les rangs, un légionnaire sur dix. Et comme la calme détermination se maintenait, on reprit une nouvelle tournée de décimation. Pas un seul légionnaire ne fit défection. L’opération dura 3 jours : les 20, 21 et 22 septembre de l’an 298.


La fête de Saint Maurice et de ses compagnons martyrs se célèbre le 22 Septembre. De sorte que la bataille des CHAMPS CATALAUNIQUES (près de 150 ans plus tard) commencée en la fête de saint Mathieu évangéliste de Jésus-Roi, fils de David, se termina triomphalement en la fête de saint Maurice et de ses compagnons martyrs. La CONCOMITANCE DES DATES frappa tellement les contemporains que, pendant toute une période, la bataille des "Champs Catalauniques" fut appelée la BATAILLE DES CHAMPS MAURICIENS.


Tel est le premier signe, le premier jalon, la première signature divine qui commence à nous suggérer l’idée qu’une œuvre chrétienne d’un ordre particulier était là en GESTATION.


Et voici maintenant le SECOND SIGNE. C’est le Millésime, c’est l’année de la victoire. Que s’est-il donc passé, cette année-là, que l’on puisse mettre en rapport avec les CHAMPS CATALAUNIQUES ? 451 est l’année du CONCILE DE CHALCEDOINE, où fut confirmée, par le Magistère, la réalité de la NATURE HUMAINE de NOTRE-SEIGNEUR JESUS-CHRIST, réalité de la Nature Humaine qui était contestée par les MONOPHYSITES. Les Monophysites disaient que la NATURE HUMAINE de Notre-Seigneur Jésus-Christ avait été seulement une APPARENCE (une illusion). Jésus-Christ, selon eux, n’avait qu’une seule nature, la NATURE DIVINE.
Pas du tout enseigna saint Léon, Pape, au Concile de Chalcédoine : la NATURE HUMAINE de Notre-Seigneur Jésus-Christ n’est pas une illusion et une apparence, c’est une RÉALITÉ terrestre et tangible.


Il est important de remarquer la CONCOMITANCE des DEUX VICTOIRES :


la victoire spirituelle de saint Léon-le-Grand (Léon signifie Lion) montrant la réalité de la NATURE CHARNELLE de Notre-Seigneur Jésus-Christ ;
et la Victoire temporelle de Mérovée (autre Lion) au moment où s’implante indéracinablement en Gaule l’ARBRE ROYAL qui devait incarner la LieuTenance temporelle de Jésus-Roi, de Notre-Seigneur Jésus-Christ ("LieuTenance ROYALE").


La victoire de Mérovée aux Champs Catalauniques fait donc apparaître l’AIDE et la FAVEUR DIVINES :- par les fêtes liturgiques de saint Mathieu et de saint Maurice au cours desquelles elle fut remportée ;- par l’année 451 qui la fait coïncider avec une victoire tout à fait analogue sur le Chapitre de la Doctrine.
Il y a là une HARMONIE pleine d’enseignements et d’encouragements pour les Chrétiens, mais HARMONIE qui échappe, évidemment, à ceux qui n’ont pas la foi, et pour qui une fête liturgique est une CIRCONSTANCE sans VALEUR.





On peut dire qu’à la bataille des Champs Catalauniques ont eu lieu les FIANÇAILLES de la Gaule avec la RACE des Souverains qui lui était destinée par Dieu, DESTINÉE et déjà DÉSIGNÉE.


La future épouse était déjà "parée des Grâces divines" puisqu’elle avait été soigneusement évangélisée dès les premières années de l’ère chrétienne, par saint Lazare, l’ami de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à Marseille où il avait débarqué, par saint Martial, l’envoyé de saint Pierre dans la partie sud de la Loire, par saint Denis, l’envoyé de saint Paul au nord de la Loire, et par une foule de disciples comme saint Front, saint Amadour… etc…


Pour sa part le Futur Époux (le Roi Franc) venait de déployer la force de son bras et de montrer qu’il était capable de défendre son épouse contre n’importe quel danger. C’est donc bien dans les plaines de Châlons-sur-Marne qu’il faut retourner pour retrouver la semence de L’ARBRE ROYAL.


Une dernière preuve de l’importance de cette bataille, de ce que nous disons, nous est fournie par les JACOBINS eux-mêmes. Quand le démon, après bien des siècles, a voulu tirer vengeance de cette implantation et procéder à l’abolition de la monarchie française, quelle date a-t-il choisie ?


Il a choisi l’anniversaire des Champs Catalauniques. La Séance inaugurale de la CONVENTION en 1792 a eu lieu le 21 septembre (fête de saint Mathieu). C’est à cette séance inaugurale que, sur la proposition de l’Abbé Grégoire (prêtre constitutionnel), la monarchie fut abolie et la république proclamée. L’arbre Royal fut COUPE en l’anniversaire du jour où il avait été semé. Après cela il ne restait plus qu’à faire au Roi son procès et à "s’assurer de sa personne" (comme l’on dit).



Jean Vaquié – Monarchie française (1989)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Mai - 17:51 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com