Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 22:35 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

J'ai reçu cette lettre me mentionnant de la publier avec ce titre... Louis 





Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Mai - 22:35 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Mai - 06:44 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

Sans commentaires  Sad

Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 17:07 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

Oui, quel prêtre d'exception !

Mgr Fellay qui a pondu une Déclaration doctrinale scandaleuse le 15 avril 2012, jamais rétractée publiquement et visiblement dans le fond se permet de demander "la nécessaire réparation" au père Prieur d'Avrillé !  Et cela est relayé par l'abbé de Cacqueray. On aurait aimé que monsieur le supérieur de France ait le même zèle pour demander la rétractation publique de la scandaleuse Déclaration doctrinale d'Avril 2012 qui n'entache pas l'honneur d'un homme mais l'honneur de Dieu.
Jusqu'où ira l'abbé de Cacqueray dans cette obéissance aveugle qui a détruit l'Eglise il y a 50 ans et détruit la Fraternité aujourd'hui ?


Revenir en haut
AVE-MARIA


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 118

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 20:32 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

Lâcheté!!!

Je me permets de citer la lettre d'un prêtre déjà postée par Marguerite:

http://christusvincit.clicforum.com/t194-La-r-volution-dans-la-FSSPX-mange-…

D'autre part, arrêtons-nous sur le cas de l'abbé de Cacqueray. Courageux dans un premier temps, il a commencé à résister aux ukases de Menzingen, mais il n'a pas vu la malice intrinsèque du libéralisme de Menzingen ( Il faut en effet se marteler l'esprit qu'il n'y a pas plus sectaire qu'un libéral, dixit Louis Veuilllot ). Il aura eu le triste privilège d'avoir fait miroiter, auprès de nombreux braves prêtres du district de France, qu'il ne fallait surtout pas bouger ( entre autres, ne pas signer l'Adresse aux fidèles ) car il allait poser une action mémorable qui réglerait tous les problèmes avant janvier 2014. Beaucoup le crurent et ne firent rien. Et rien ne vint, sinon l'annonce de son départ triomphal chez les Capucins. Les confrères qui n'ont pas signé ou qui étaient inquiets se trouvent désormais paralysés. Il n'y a pour eux que l'attente d'une mort certaine : le venin libéral de Menzingen va les noyer progressivement ( l'abbé Rostand est nommé responsable de la communication de la FSSPX) et ils n'auront plus aucun recours interne.
L'abbé de Cacqueray aurait pu être celui devant lequel la révolution aurait tremblé s'il avait posé des actes courageux comme la coupure du district de France avec Menzingen : il était prêt à couper avec Menzingen mais son loyalisme à l'égard d'une autorité tyrannique et libérale l'a empêché de poser cet acte qui eût été salvateur pour toute la Tradition; le district de France ayant coupé avec Menzingen, la chute de ces derniers était inéluctable et tout aurait été récupérable. Il aurait fallu pour cela une âme autrement plus forte pour poser cet acte; il restera celui qui aura freiné la plus grande partie de la réaction catholique. Son départ chez les Capucins ne changera rien à l'analyse historique de cette lâcheté.
N'ayant pas posé cet acte, tout s'enchaîne. La révolution le récupère à son profit et utilise ses derniers jours de mandat pour convaincre les derniers valeureux combattants de déposer les armes, entretenant ainsi l'illusion que Menzingen est revenu à de bons sentiments et que tout est rentré dans l'ordre .


Rien à ajouter! C'est tristement juste!!! Sad


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mer 14 Mai - 23:47 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

Pitié pour l'abbé de Cacqueray.


Il est l'illustration vivante du mot de Mgr Lefebvre: "ce sont les supérieurs qui font les inférieurs"!


Son seul regret au moins à venir, ne pas avoir démissionné dès le chapitre 2012. Il aurait alors pu partir tête haute à Morgon.


Son retard à l'allumage, semper idem pour éviter un plus grand mal la division dans la Frat (faux prétexte puisque la division est déjà ancienne dans les intelligences), a coûté la lâcheté de Morgon désavouant la loyauté du père Jean.


Si au moins l'abbé de Cacqueray a "assuré" sa sortie de la néo-Frat, tant mieux pour lui, en espérant de sa part une vision plus fidèle à Mgr Lefebvre, et qui sait une réaction salutaire de Morgon?


Mais le pire reste à venir tant que les deux évêques Tissier et de Galaretta restent doctrinalement muets sur la persistance de vouloir un accord avec la Rome des nouveaux papes saints! 


Contre les canonisations, une plaquette, c'est tout! Grand silence de mort: aucune correction de la stratégie en vue! La Rome moderniste reste "Notre Eglise"!


Après Pentecôte, Menzingen n'aura aucune difficulté à déclarer 5 millions de chapelets? Donc la Vierge Marie "approuvera" une signature avec Müller! Comme dira le sinistre Pfluger, personne ne s'est scandalisé des canonisations, à part des "maurassiens" obsédés par le ralliement et l'Action Française....


Mais que craignons-nous? Dieu leur réserve d'autres humiliations: ils se décrédibilisent de plus en plus, à en devenir ridicules.... C'est Rome qui les fera marcher à quatre pattes et les  trainera dans la boue...


Kyrie eleison pour eux, et restons fermes dans la résistance, on est sur du solide. Eux dans les sables mouvants.




















  
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Cristera


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 30
Localisation: Mexique

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 17:05 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

Communiqué des dominicains d’Avrillé

Le 9 mai 2014 à 16h38, l’abbé de Cacqueray, supérieur de district de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X a envoyé la lettre circulaire suivante :
FRATERNITÉ SACERDOTALE SAINT,PIE X,
Le Supérieur de district
+ Suresnes, le 9 mai 2014
Objet: Dominicains d’Avrillé
​Cher Monsieur l’abbé,
Dans une lettre circulaire aux Supérieurs Majeurs du 10avril que vous allez recevoir d’une façon imminente dans le prochain B.O. il nous est indiqué que « Monseigneur Fellay a dû suspendre toute relation avec le couvent d’Avrillé à la suite d’une ‘Adresse aux fidèles’ que les Pères ont signée et d’une conférence publique que le Père Prieur a cru devoir organiser le 19 janvier dernier au couvent. Dans cette conférence, les autorités de laFraternité sont vivement attaquées en même temps qu’est lancé un appel à résister ouvertement à Mgr Fellay. Dans l’attente des éclaircissements et des explications que le Supérieur Général a demandés au Père Prieur par deux fois, et la nécessaire réparation que réclament les propos outranciers tenus à Avrillé, toute relation ou collaboration est nécessairement suspendue avec cette communauté. Souhaitons que cette mesure ne soit que temporaire. »
Si des activités étaient prévues avec le couvent d’Avrillé, je vous remercie d’avertir le Père Prieur que vous ne pouvez les maintenir.
Vous remerciant de vous conformer à ces directives, je vous prie de bien vouloir agréer, cher Monsieur l’abbé,l’expression de mon dévouement sacerdotal dans le Coeur Douloureux et Immaculé de Marie,
​Abbé Régis de Cacqueray
 
Voici quelques précisions et rectificatifs.
La « conférence publique » dont il est question a eu lieu dans une salle privée de l’hôtellerie du couvent, elle n’a fait l’objetd’aucune publicité. L’« Adresse aux fidèles » ayant été lue le 19 janvier après le sermon, le père prieur a invité les fidèles qui désiraient des explications à une réunion informelle.
Les propos du père prieur ont été enregistrés de manière clandestine, l’enregistrement, de qualité médiocre, a été envoyé à Menzingen et retranscrit assez approximativement. Après plusieurs réclamations, le père prieur a enfin reçu de Menzingen une copie de cet enregistrement, le jour même (9 mai) où la condamnation a été promulguée par Suresnes, ne laissant pas la possibilité de se défendre ni même de s’expliquer.
Dire que les autorités de la Fraternité ont été « vivement attaquées » et « qu’un appel à résister ouvertement à Mgr Fellay a été lancé », parler de « propos outranciers » sont des exagérations manifestes, voire des calomnies.
La conférence, qui a duré 33 minutes (+ 21 minutes de questions), a consisté principalement à commenter quelques document publics, dont la fameuse « déclaration doctrinale » de Mgr Fellay du 15 avril 2012 envoyée au cardinal Levada, déclaration retirée mais non rétractée, texte qui se trouve publié sur le site de la Fraternité en France et qui contient de graves erreurs et ambigüités doctrinales.
Nous nous étonnons qu’aucune réponse ne soit apportée sur le fond de la question (les erreurs doctrinales de Mgr Fellay jamais rétractées), mais que la seule réponse soit une condamnation extrêmement lourde (outre l’annulation de toutes les activités prévues avec la Fraternité, nous sommes privés d’ordinations et de saintes huiles), tandis que les autorités modernistes de Rome et ceux qui prônent le ralliement à la Rome conciliaire sont traités avec plus de douceur, voire promus à des postes importants.
FRANCE FIDELE
_________________
¡Viva Cristo Rey!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
AVE-MARIA


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 118

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 21:00 (2014)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception Répondre en citant

Je ne peux m'empêcher de citer ici gentiloup.....faut-il en rire ou en pleurer!???? Crying or Very sad Laughing

Gentiloup a écrit:
"L'abbé de Cacqueray que vous vous permettez de juger est le seul de toute cette crise qui fasse héroïquement abnégation de lui-même.
Allez mener vos attaques contre l'abbé de Cacqueray ailleurs que sur ce forum! Merci!"

En plein délire!!!!Pathétique! Neutral

Un héroïsme qui malheureusement, déteint déjà sur les capucins! Quelle tristesse!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:38 (2016)    Sujet du message: L'abbé de Cacqueray, un homme d'exception

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com