Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Que penser du site "Un évêque s'est levé" ?
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 21:33 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

C'est le forum catholique et rallié ( Le Forum Catholique) qui s'étonne à juste titre de voir le forum "Un évêque s'est levé", prétendument  "résistant au ralliement", relater de façon neutre la rencontre prévue entre Mgr Fellay et Mgr Müller.  Il ne fait désormais plus de doute que ce forum berne efficacement un grand nombre de fidèles de la tradition.

Les ralliés commenceraient-ils à s'inquiéter de ne plus trouver de vrais résistants au ralliement ? Ce serait la fin de leur raison d'être pour eux aussi.


Voici le constat des intervenants :


Rencontre prochaine à Rome ? par Gabriel 2014-09-03 13:52:49

Il semblerait qu`une rencontre..."informelle" aura lieu à Rome à la fin du mois de septembre, SE Mgr Fellay rencontrera SE Mgr Müller, préfet de la Commission pour la Doctrine et la Foi et président de la Commission Ecclesia Dei.La date du 21 septembre à été annoncée mais non confirmée.
Je vais prier afin que cette rencontre soit réussie.

"Résistant" porte-parole par New Catholic 2014-09-03 17:24:25

Oui, c'est un peu curieux que le forum symbole de la "Résistance" soit maintenant un porte-parole officieux de la Fraternité, mais... qu'est-ce qu'on peu faire? Bonne chance aux participants du rendez-vous.


Dernière édition par Maunoir le Ven 5 Sep - 22:15 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Sep - 21:33 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 22:11 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Gentiloup vient de se précipiter pour publier un éditorial de l'abbé Storez  contre les ralliés et le ralliement. Façon de dire qu'il y a encore des résistants dans la néo-fraternité. Il en reste certes encore quelques-uns mais pour combien de temps ?

Mais Gentiloup oublie (sciemment) que, dans toute société (c'est encore plus vraie pour l'Eglise),  ce sont les supérieurs qui font les inférieurs. S'évertuer à vouloir changer les supérieurs par les inférieurs ( ou derrière son écran d'ordinateur) est au mieux vain, au pire révolutionnaire. Dieu nous demande de retrouver la vraie liberté catholique comme nous l'a montré Mgr Lefebvre en coupant avec la Rome libérale ou comme nous le montre actuellement Mgr Williamson en coupant avec la néo-fraternité.

Elle "oublie" aussi de préciser que les abbés qui ont dénoncé en temps opportuns les manœuvres de ralliement du GREC sont aujourd'hui à la porte.

Elle oublie de préciser que la vertu de prudence n'est pas dans le blablabla ni dans les belles considérations théologiques mais dans l'agir. On peut faire de beaux édito contre le ralliement et obéir en même temps à un supérieur qui est en train de rallier toute la congrégation en douceur. Le feu est dans la maison mais on continue à faire une rédaction sur la nocivité du feu pour la respiration . Meilleure façon de finir dans la schyzophrénie .


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 08:45 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Le site rallié "Risposte-catholique" est beaucoup plus clairvoyant que Gentiloup et ne se trompe pas. Il voit dans ces "rencontres informelles" une façon de dégeler les relations entre la Fraternité et la Rome moderniste (si tant est que ces rapports furent vraiment gelés puisque nous savons désormais que Mgr Fellay s'était rendu secrètement à Rome en décembre 2013) .

Petit dégel entre Rome et la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X ?
4 septembre 2014 / 2 commentaires / 942 vues



http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/rome-riposte-catho…





La célébration d’une messe à Saint-Pierre de Rome à la chapelle Saint-Pie X par un prêtre membre de la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX), l’abbé Michel de SIVRY, la prochaine rencontre du Cardinal MÜLLER avec Mgr FELLAY – par ailleurs confirmée -, voire la bienveillance de la hiérarchie à l’égard de mouvements proches de la FSSPX, constituent peut-être des signes de détente sur ce dossier sensible. Des signes évidemment relatifs, mais qui peuvent néanmoins compter. Certes, le rapprochement avec cette communauté ne semble pas être l’une des priorités du pontificat actuel, mais la FSSPX ne fait pas l’objet de décisions malveillantes de la part des autorités romaines. Ces dernières se gardent d’insister sur l’irrégularité canonique de la FSSPX et le pape actuel ne semble pas chercher une quelconque condamnation de la FSSPX. Mieux: le pape et Mgr FELLAY se sont croisés fortuitement, mais cordialement. On dira qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, mais les petits gestes peuvent quand même valoir mille discours. Les contacts, informels, continuent entre Rome et la FSSPX. Et si rien ne doit être attendu dans le sens d’un véritable rapprochement, la « dégradation » des relations ne semble pas non plus à l’ordre du jour. Le statu quo, peut-être, mais certainement pas la rupture consommée. On est conscient qu’une condamnation de la FSSPX susciterait un véritable malaise dans l’Église, y compris dans des secteurs peu fidèles à la Tradition. La confusion dans l’Église actuelle peut paradoxalement pousser à une certaine souplesse dans le traitement du dossier « Écône ». Pourquoi condamner sur « sa droite », alors qu’on laisse faire sur « sa gauche » ? Il serait donc exagéré de conclure à une rupture définitive, malgré les hésitations romaines, le refus de certains évêques diocésains et les divisions internes à la FSSPX. Tous les papes de post-conciliaires – PAUL VI compris – ont cherché une réconciliation avec la FSSPX. Le pape FRANÇOIS s’inscrira-t-il dans cette voie ? On ne voit pas en quoi il agirait différemment. Les gestes de bienveillance, même limités, ont malgré tout une importance: ils démontrent que Rome refuse toujours de traiter la FSSPX comme une communauté chrétienne séparée. Rome préfère considérer ce dossier comme une affaire interne à l’Église. C’était déjà le cas sous JEAN-PAUL II, puis sous BENOÎT XVI. Il n’y a pas de raison que cela change sous le pape FRANÇOIS.


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 14:10 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Gentiloup nous annonce "gentiment"  que :

"Certains à force de s’auto-persuader que la Fraternité est vouée à se rallier finissent par y croire et détestent tout ce qui va contre leur idéal."

Pour plus de réalisme et de véracité quant à ce que nous voyons dans la fraternité depuis quelques années, Gentiloup devrait plutôt écrire:

"Certains à force de s’auto-persuader que la Fraternité n'est pas vouée à se rallier finissent par y croire et détestent tout ce qui va contre leur idéal."



Il est évident que les illusions confortables sont plus agréables à annoncer que des vérités gênantes à nos petites natures douillettes devant les sacrifices et les séparations nécessaires avec le monde et avec Menzingen ... surtout quand on pianote derrière son petit écran... Notre Seigneur est mort sur la Croix pour avoir dit la Vérité.


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 22:13 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Autres perles et piques de « Gentiloup » contre l’abbé Pivert.
    
  

« L'abbé Pivert après avoir signé la Lettre aux fidèles avait voulu se donner le temps avant de quitter la FSSPX, d'achever sa longue plaidoirie en faveur des abbés Salenave et Pinaud, dont Menzingen l'avait frustré. Lorsqu'il parle de son éviction de la Fraternité, je reste très circonspecte, puisqu'il a fait tout ce qu'il fallait en pleine conscience pour en être exclu et qu'en plus il avait prévu de partir. »
  •   L’abbé Pivert a fait tout ce qu’un prêtre catholique avait à faire : dénoncer les vrais problèmes. L’abbé Pivert a choisi l’inconfort de la vérité au confort du silence. Puisse de nombreux prêtres suivre un tel exemple. En outre, il explique bien dans son bulletin qu'il n'est pas parti de lui-même contrairement au "bruit" qui a couru.


« C'est une erreur, à mon avis, de ne pas avoir soumis ce livre à l'imprimatur de la Fraternité. Il n'aurait fallu forcer l'interdit qu'après le refus éventuel de l'imprimatur. »
  • Chacun  sait que Gentiloup soumet ses textes à Menzingen  pour en obtenir l’imprimatur avant de les publier sur son forum !


« C'est qu'entre-temps, la ligne des digues avaient bougé et sans doute l'abbé Pivert, trop engagé dans sa voie de rupture, n'en a-t-il pas tenu compte, sans doute est-ce arrivé trop tard. En effet, son deuxième livre est paru à peu près en même temps que Mgr Fellay donnait sa conférence aux prieurs a Flavigny, qui marque le virage de la FSSPX par rapport au ralliement... du moins dans l'état actuel. »
  • L’abbé Pivert n’est pas un politicien comme Gentiloup qui virevolte au gré des circonvolutions de Menzingen. L’abbé explique bien la politique de Mgr Fellay dans la page 20 ( mais Gentiloup n’a pas dû lire le bulletin ) «  Mgr Fellay est à l’inverse de Mgr Lefebvre : qu’il affirme ou non chercher un accord pratique, il fait toute sorte de concessions pour se faire reconnaître, y compris la concession de renier ses précédentes concessions »

Sans même connaître la teneur de la conférence de Flavigny qui n'a été diffusée que quelques mois plus tard, notamment par le forum, dès la conférence de Kansas City, la position de Mgr Fellay a commencé à bouger.
  • Et la position de Mgr Fellay ne cessera jamais de bouger puisque c’est un nominaliste.


Comme les collaborateurs de l'abbé Pivert, je n'ai pas suivi l'abbé Pivert dans sa démarche jusqu'au-boutiste du procès de l'abbé Pinaud, qui est très regrettable
  •   Le cardinal Ratzinger avait, paraît-il, de l’admiration pour Mgr Lefebvre. Il a même avoué  à un prêtre de la FSSPX en 2004 que Mgr Lefebvre était un saint … mais qu’il était allé trop loin. Gentiloup pense aussi que les abbés Pivert et Pinaud sont des gens très bien mais qu’ils sont allés trop loin. Bref … une sainteté à la mesure du monde : pas trop loin. 


Revenir en haut
Instaurer Christo


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 10
Localisation: Sud est

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 23:38 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Je voudrais réagir à ce qui est écris, au sujet de l'abbé Pivert qui vient de lancer son nouveau bulletin "Le chevalier du Christ Roi". Je tiens à préciser que je connais bien M. l'Abbé Pivert, que je l’apprécie pour ses sermons et c'est confession.
Je suis éminemment surpris de la manière don il rapporte son départ de la Fraternité St Pie X. M. l'abbé Pivert écrit qu'il dément qu'il serait partit de son propre chef.
Je regrette beaucoup, mais M. l'Abbé Pivert est bien partit de son propre chef de la Fraternité St Pie X.
M. l'Abbé de Caqueray, et M. l'abbé Laguerie ce sont rendu tous deux au Moulin du Pin, de mémoire je crois que c'était le 28 mars pour annoncer à M. l'abbé Pivert qu'il était nommé au prieuré d'Unieux. M. l'abbé Pivert n'accepta pas cette nomination, et se mit donc lui même en dehors de la Fraternité St Pie X.
La petite communauté du Moulin du Pin, qui partageais les analyses de fond de M. l'abbé Pivert sur la situation de la fraternité, mais pas la forme et la manière don il quittait la fraternité St pie X n'accepta pas de le suivre. M. l'abbé Pivert regrette dans son bulletin que la petite communauté ne l'ai pas suivit.
Voila brutalement et un peu crûment comment c'est passé le départ de l'abbé Pivert du Moulin du Pin et de la fraternité St Pie X . Moulin du Pin ou il se trouvait depuis 1994, puisque c'est lui qui fut nommé au Moulin du Pin après le rappel à Dieu du chère et regretté abbé Louis Coache, qui ait le fondateur de l'oeuvre du Moulin du Pin.
Je regrette que M. l'abbé Pivert, que j'estime et j'apprécie, ne présente pas de manière tout a fait juste son départ de la Fraternité St Pie X, le souci de vérité don il veut faire preuve par ailleurs en souffre un peut.
Au sujet de ce que j'ai pus lire de membres de ce forum, sur le départ de M. L'abbé Pivert, je dirais attention avant d'attaquer, il faut se renseigner et connaitre le déroulement qui amène à certain prêtres de quitter la fraternité.
Nous vivons une époque de confusions ou le mensonge et les contre vérité règne en maître. Nous qui Voulons défendre la Vérité soyons prudent et circonspect, dans ce que nous disons et surtout dans ce que nous écrivons.
En union de prières
Instauraré Christo 


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 00:14 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Pour la vérité, cher Instaurare, il faut en effet tout dire : 



Il est important de préciser que cette "mutation" pour Unieux était assortie de conditions inacceptables moralement pour l'abbé, ce qui le  poussait évidemment  vers la porte de sortie . 
 
Ce sont les mêmes procédés utilisés par les entreprises qui font du branding. On rend la vie impossible à l'employé pour l'obliger à partir de lui-même. On évite ainsi des indemnités, des explications sur le fond du problème  et un procès . 


Les abbés Pinaud et Salenave ont connu le même mécanisme dans leur renvoi : ils n'acceptent pas les conditions immorales ( excuses et repentances à adresser à la congrégation, isolement, acceptation d'un reniement implicite de leurs idées et du combat de la Foi et de la vérité ) et se trouvent alors mis au ban de celle ci.


Relisez aussi attentivement le  document sur les phénomènes de réduction ( groupes  réducteurs ) 


Quant à ses confrères  qui n'ont pas eu la force  de quitter le Moulin du Pin , il ne reste plus qu'à prier  pour que l'esprit de force leur revienne ...  


Dernière édition par Maunoir le Lun 8 Sep - 09:19 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 17:37 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Si l'abbé Pivert, à juste titre, répond, dans son bulletin, aux objections trompeuses du site "Avec l'Immaculé", merci à Maunoir de signaler la nocivité du forum Un évêque s'est levé et de son "gourou." J'écris bien "gourou" car c'est ainsi qu'est appelée IDS du site Avec l'immaculé sur le forum Un évêque s'est levé mais un tel qualificatif convient tout autant à Gentiloup.  Mais cela est peccadille par rapport aux mensonges, tromperies, omissions graves et jugements péremptoires et insultants (particulièrement envers les prêtres courageux qui ont préféré l'opprobre et l'inconfort au nom de la vérité)  dont se sert cette "égérie" pour soutenir ses propos.

Les omissions, elles sont constantes : Gentiloup essaye de rassurer quelques fidèles frileux en assenant constamment que Mgr Fellay a changé de cap : mais oublie de préciser en même temps que l'abbé Pflüger a été nommé responsable des nominations dans toute la Fraternité après ses conférences scandaleuses de Flavigny. Cela ne semble pas être d'une quelconque importance ni démontrer que Mgr Fellay joue sur plusieurs tableaux à la fois (comme tout bon politicien de nos sociétés démocratiques !) Qu'il n'y ait eu aucun communiqué officiel de la Maison générale pour condamner aux noms des trois évêques et de tous les membres de la Fraternité les scandaleuses canonisations n'a là-aussi aucune importance : ne révélons pas ce point de détail ! Certains prêtres ont parlé en leur nom, une plaquette anonyme est sortie, n'est-ce pas suffisant ? Qu'en janvier, (et nous sommes plusieurs à le savoir et Gentiloup ne peut pas ne pas être au courant car reconnaissons-lui le fait qu'elle a su se constituer un réseau d'informateurs), une prélature ait été à nouveau offerte à la Fraternité qui a séduit des prêtres éminents de la Fraternité, cela aussi n'a pas beaucoup d'importance. Tout va très bien, vous dit-elle sentencieusement ! Seulement aujourd'hui, il n'y a plus d'abbé de Cacqueray à la tête du plus gros district, un abbé de Cacqueray qu'il était bien facile de calmer avec des belles paroles mais qui restait cependant, tant qu'il était présent, un danger pour tout ralliement. Exit monsieur l'abbé. Et tient, étonnamment, c'est à peine un mois après son départ qu'une "rencontre informelle" aura lieu entre Mgr Fellay et le Cl Müller ! Oh, informelle vous dit-on ! Comme si à Rome une rencontre pouvait être "informelle" ! Mais ne vous inquiétez pas, braves fidèles : Tout va très bien !
 
Les tromperies : quand le responsable d'un forum écrit sous plusieurs pseudonymes au lieu de se contenter d'un seul, la tromperie est manifeste mais surtout elle est multipliée puisque le propos d'un seul sera cru, par les lecteurs, être soutenu par plusieurs ! Et quand ces pseudonymes vous permettent d'insulter l'abbé Pivert ou l'abbé Pinaud, tout en protégeant la réputation d'intégrité de Gentiloup, pourquoi s'en priver, n'est-ce pas ?

Les jugements téméraires du genre :
 
Citation:

"Comme les collaborateurs de l'abbé Pivert, je ne le suis pas dans sa démarche jusqu'au-boutiste du procès de l'abbé Pinaud,"  "Il y a sans doute plusieurs raisons qui ont convaincu l'abbé Pivert de quitter la Fraternité, parmi lesquelles les critiques rédigées par Jacques-Régis du Cray ..." "L'abbé Pivert après avoir signé la Lettre aux fidèles avait voulu se donner le temps avant de quitter la FSSPX, d'achever sa longue plaidoirie en faveur des abbés Salenave et Pinaud, dont Menzingen l'avait frustré."Gentiloup






L'abbé Pivert a-t-il jamais parlé d'avoir été "frustré", a-t-il eu une démarche "jusqu'au boutiste", Gentiloup est-elle dans la conscience de l'abbé pour connaître et nous exposer, avec beaucoup d'aplomb d'ailleurs, quelles sont les raisons qui ont déterminé les actions de l'abbé Pivert ? On peut se demander pourquoi la raison la plus claire, la plus bienveillante envers ce prêtre n'effleure même pas la grande résistante au ralliement qu'est (qu'était devrai-je dire pour être plus juste) Gentiloup :
 
Citation:

  "L’abbé Pivert a fait tout ce qu’un prêtre catholique avait à faire : dénoncer les vrais problèmes. L’abbé Pivert a choisi l’inconfort de la vérité au confort du silence." Maunoir






Mais quand, pour défendre envers et contre-tout, une "communauté", une "structure", que l'on croit dotée des promesses de la vie éternelle, et là est la plus grande erreur, on perd le sens de la vérité, comme Mgr Fellay, on se met alors à agir comme des politiciens ! Ce qui permet d'écrire des faussetés pareilles :  
Citation:

"C'est qu'entre-temps, la ligne des digues avaient bougé et sans doute l'abbé Pivert, trop engagé dans sa voie de rupture, n'en a-t-il pas tenu compte..."Gentiloup






Citation:



"La réalité c'est que la Résistance, le père Bruno en tête, se sont forgés l'idée qu'il fallait un chef à la "Résistance" et que ce chef devait être l'abbé de Cacqueray. A partir de là, ils l'ont harcelé ainsi qu'ils l'ont fait avec tous les prêtres opposés au ralliement. L'épisode décisif ayant été la signature de la Lettre aux fidèles. Selon eux, ceux qui l'ont signé sont des justes, ceux qui ne l'ont pas signé sont des traîtres et des lâches. Selon eux, si l'abbé de Cacqueray avait signé la lettre aux fidèles, la Fraternité aurait basculé dans la "Résistance".





Que de jugements à l'emporte pièce, que de tromperies et quelle mesquinerie en quelques phrases ! Mais surtout quelle détestation des prêtres fidèles ! Maunoir le dit si bien :

 
Citation:

 Pour plus de réalisme et de véracité quant à ce que nous voyons dans la fraternité depuis quelques années, Gentiloup devrait plutôt écrire:

"Certains à force de s’auto-persuader que la Fraternité n'est pas vouée à se rallier finissent par y croire et détestent tout ce qui va contre leur idéal."







Pour terminer, les prêtres qui font confiance à Gentiloup sont bien à plaindre : quand on voit comment elle utilise leurs confidences faites avec confiance et avec quelle facilité elle est prête à les étaler sur son forum de la façon la plus défavorable et ignominieuse quand tel prêtre ne lui plait plus, ceux qui lui font confiance aujourd'hui ont du soucis à se faire ! Quand ils ne correspondront plus a SON "idéal" elle les trahira de la même manière.


Pour Instaurare : Maunoir dit vrai quand il écrit :

 
Citation:

"Il est important de préciser que cette "mutation" pour Unieux était assortie de conditions inacceptables moralement pour l'abbé. Ce qui le  poussait évidemment  vers la porte de sortie . "




D'ailleurs cette mutation pour Unieux a été proposée à l'abbé Pivert juste pour qu'il puisse se reposer quelque temps. Ce n'était pas une "mutation" pour le long terme. Mais il devait avant tout, comme pour l'abbé Salenave, condamner ses propres actions (très stalinien comme procédé d'ailleurs).
Il est dans cette histoire étonnant de voir la rapidité avec laquelle l'abbé de Cacqueray s'est déplacé jusqu'au Moulin du Pin pour demander cette rétractation à l'abbé Pivert sinon il était expulsé sur le champ. On aurait aimé que l'ancien supérieur du District use de la même célérité et fermeté envers par exemple un JR de Cray qui bénéficie toujours d'un poste à Fidéliter, ou de certains abbés au comportement de plus en plus visiblement libéral et "œcuménique" !


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 11:37 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Quel dommages pour la Tradition de passer du for externe au for interne des personnes§


Quand je dis Tradition, je ne pense plus qu'à la "résistance", mais quel vilain mot!
On voit déjà des résistants "pétainistes, gaullistes, " et j'espère que nous n'avons pas d'infiltration communistes!


S'agissant des différents intervenants:
- merci à l'abbé Chazal dont la position me paraît être la plus claire , à la fois divine et humaine!


- merci au blog Reconquista, qui synthétise  les interventions de "droite et de gauche", quand bien même la vérité ne serait pas au centre! 


- merci au forum Christus vincit,
- merci de remettre au clair Gentiloup et IDS!!!!






Une remarque me serait-elle permise????
Les réponses à IDS ne me paraissent pas assez précises, car ne répondant pas à sa "perception théologique" de la résistance!
Pour Ids, le non ralliement n'a apas pour motif principal des raisons de prudence, fut-ce la prudence de la foi, qui nous commande de n'accepter ni ce qui met simplement en péril notre foi, mais aussi de combattre cette "juridiction ordinaire nouvellement canonisée par le code" qu'est l'église conciliaire. "Pandemonium de l'antéchrist" est une expression du P. Calmel pour cet "appareil des modernistes", lequel n'a même pas vu le suspens a divinis de Mgr Lefebvre!!!! Que nous dirait-il aujourd'hui????


La réfutation de IDS par l'abbé Pivert répond'elle à cette perception: "Toute approche avec la Rome conciliaire est condamnée par la Sainte Ecriture: pas de commerce avec l'infidèle, le schismatique, l'hérétique ou l'apostat".


Il ne sert à rien de réfuter cette assertion en déclarant qu'elle est l'oeuvre d'une femme....




Un "parvulus" qui déplore que les différents d'intelligence se traduisent en attaques personnelles.... ou en procès d'intentions.
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 13:21 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Cher Parvulus ,


Vous avez raison : une femme peut ne pas toujours se tromper, mais la rigueur théologique peut lui faire défaut en raison de son côté trop affectif, son souci du détail et des personnes.
 
IDS et Gentiloup ont pu comprendre certaines choses il y a quelques temps mais je crois qu'elles sont dépassées toutes les deux par la profondeur du problème.
 
Pourriez-vous exposer sur ce forum votre argumentaire qui me semble être une très bonne  réponse à la dérive de la FSSPX depuis des années ?


Par avance merci ...


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 14:07 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Ce ne sont que des constatations, l'orgueil, souvent, titille les femmes (je sais, j'en suis une!) Il nous suffit d'avoir un petit talent, de nous rendre indispensables quelque part, d'être qualifiées d'intelligentes, de femmes de caractère, pour que ce terrible orgueil nous monte à la tête, il faut faire très attention à tout ceci.
Alors être à la tête d'un forum, pensez donc!
Mais on ne doit pas oublier, c'est vrai, que les femmes sont souvent plus courageuses que les hommes, plus fidèles à leur devoir et que leur cœur est celui d'une mère.
Nous sommes obligées, malheureusement, d'agir en ces temps épouvantables, mais nous devons éviter de nous placer, dans la bagarre, au-dessus des hommes. C'est dommageable pour tout le monde.


Revenir en haut
Fidelis servus


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 100
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 14:57 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Une mise au point sur ce forum a été publée sur le site Reconquista: 


http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/2014/09/mise-au-point-au-sujet-d…

Source: http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/2014/09/mise-au-point-au-sujet-de-certains.html


[Je précise que cette mise au point a été envoyée dès sa publication à Gentiloup,]


L'article publié sur le blog Avec l'Immaculée au sujet de Mgr Lefebvre, semble avoir été le prétexte pour Gentiloup et certains intervenants du forum Un évêque s'est levé pour une nouvelle (et énième) vague d'attaque contre les prêtres dits "résistants", selon le terme qui s'est imposé au cours des deux années écoulées.
Il convient donc d'apporter les précisions suivantes, dont nous serons reconnaissants que Gentiloup et nos détracteurs prennent acte:

1°) Concernant la position de la "Résistance" vis à vis de Mgr Lefebvre, l'article incriminé n'engage que son auteur et en aucun cas les prêtres de la FSSPX-Compagnie de Marie, de l'USML ou indépendants.


Un communiqué de l'abbé Chazal a déjà été publié, il semble assez clair.

2°) L'abbé Chazal nous prie de publier une nouvelle mise au point concernant Mgr Lefebvre:
tr_bq a écrit:
Peut être faudrait il préciser, avec tout ce découpage de cheveux en quatre de IDS, que au final, Mgr Lefebvre a éloigné son troupeau de la Rome moderniste; tout le contraire de Mgr Fellay. Qu'il ait pu tatonner ca et la, n en fait qu un etre humain, un Saint humain, comme Ste Jeanne d Arc, St Pierre. Dieu les prefere comme ca.
Ce qu on demande à un évêque, c'est de sauver son troupeau, et cela mgr Lefebvre l a fait. 




tr_bq a écrit:

Ce sont les actions (ouverture d Ecône, Confirmations, Ordinations,  Sacres) qui parlent le plus fort chez Mgr Lefebvre.
Discuter avec un négateur de la Virginité de Marie, dans le contexte d'une Rome encore plus avariée par l'hérésie, et maintenant par le péché contre nature, me fait froid dans le dos. La situation a Rome a changé, la nouvelle Rome est a la fois bien plus pourrie, et encore plus trompeuse (nous bénéficions de 26 ans de tromperies romaines supplémentaires), de telle sorte qu on a du mal à comparer la situation de Mgr Lefebvre avec celle de Mgr Fellay.




tr_bq a écrit:

Enfin, Mgr Lefebvre n a jamais persecuté les opposants aux accords, il les a écoutés et protégés; et il a même adopté leurs conseils.
Fc+





3°) Dans un post publié le 12 septembre 2014, Gentiloup a écrit:
tr_bq a écrit:
Introduction en forme de petit historique 
J'ai déjà fait une rapide mais énergique réfutation des accusations outrageantes qu'InDominoSpéravi avait lancé contre Mgr Lefebvre, je l'avais fait, je le rappelle, dans le silence abyssal de la Résistance. A un prêtre de la Résistance (qui se reconnaîtra) , qui m'avait signalé dans la foulée, qu'IDS les avait supplié de ne surtout pas appeler leur Union Sacerdotale du nom de Marcel Lefebvre, j'avais dit qu'il fallait qu'ils (les prêtres de l'USML) se démarquent haut et fort de cette caisse de résonance désastreuse pour eux. Cela n'a malheureusement pas été fait. L'abbé Chazal qui l'avait fait quelques temps plus tard, a repris langue avec elle depuis, d'après le blog... Pourquoi ménager une telle tribune? Lorsqu'on reproche à longueur d'interventions aux prêtres de la Fraternité de ne pas assez clamer haut et fort la vérité, il faudrait au moins être irréprochables, même au risque de perdre quelques fidèles ou donateurs. 




Passons sur la "rapide et énergique réfutation" qui, pour être forte, n'avait de réfutation que la prétention louable, cette dernière manquant d'arguments raisonnables...
Gentiloup critique le "silence abyssal de la Résistance" suite à cet article, publié le 15 juillet 2014. Elle reconnait par la suite que l'abbé Chazal a fait une mise au point qu'elle considère comme tardive.
Nous voudrions lui faire remarquer les points suivants:
a) Dans une vidéo mise sur Youtube le 15 juillet, d'un sermon donné un ou deux jours avant (certes en anglais), l'abbé Chazal avait déjà annoncé qu'il était obligé de prendre ses distances avec IDS.
b) La mise au point considérée comme tardive par GL, n'a été publiée effectivement que le 29 juillet. Mais la mise en question a d'abord été diffusée par mail, puis a été publiée sur Filii Mariae le 25 juillet, soit moins de trois jours après celle de GL (22 juillet à 17 h30).
Vu  l'occupation des prêtres de la Résistance pour leur apostolat dans le monde, il est tout à fait compréhensible qu'ils ne se précipitent pas réfuter un article. Les âmes dont ils ont la charge sont sans doute plus importantes.

Enfin, comment Gentiloup peut elle dire que l'abbé Chazal a repris langue avec le blog ? le blog ne le dit pas, et la publication de vidéos postées également sur d'autres sites ne signifie rien. 

4°) Une phrase du communiqué de l'abbé Chazal a pu être mal interprétée:
Contrairement à ce que fait supposer le blog avec l'Immaculée, reprise elle même par Gentiloup, les prêtres de la résistance ne sont que de simples prêtres qui continuent la ligne fixée par Mgr Lefebvre.

Il ne s'agit pas de fautes de traduction comme l'a bienveillamment pensé Laudetur Iesus Christus [Le communiqué a été rédigé en français par l'abbé Chazal, mais sur un clavier prévu pour la langue anglaise].  L'abbé Chazal voulait simplement dire que Gentiloup, dans ses attaques incessantes contre les prêtres de la Résistance fait supposer que ceux ci sont infidèles à Mgr Lefebvre, tout comme IDS, mais d'une autre manière. 
Simple exemple: 
dans le vide abyssal régnant (et parfois complice) [C'est nous qui soulignons NDLR]

Nous remercions au passage Aupiedelacroix pour son "race de vipères".  Elle devrait pourtant savoir que lorsqu'un communiqué est publié, l'administrateur du site n'a pas nécessairement à se permettre de modifier le texte... Cela lui échappe manifestement. 

5°) On a également pu lire sur ce même forum
tr_bq a écrit:
Je trouve curieux que les prêtres de la Résistance aient eu besoin de l'avis de l'abbé Pivert pour donner de la consistance à leur avis, à savoir à quoi s'en tenir en ce qui concerne Mgr Lefebvre mis en cause par IDS




Il est évident que les prêtres n'ont pas eu besoin de l'avis de l'abbé Pivert pour faire le leur. Mais étant sans doute un peu plus sensés que certains hystériques des fora, ils ont confiés au plus qualifié d'entre eux le soin de répondre à l'article d'IDS. 

tr_bq a écrit:
Comme si Mgr Lefebvre n'était pas à mille lieues au-dessus de ces bassesses ? 
 





Vous la voulez ou pas cette réfutation, il faudrait savoir !!!



tr_bq a écrit:
C'est incroyable que les résistants, (des gens sérieux ?) se soient laissés guider si longtemps par cet espèce de gourou, mais c'est ainsi... et ça continue, il faut croire. 
 






On aimerait connaître les sources de Lucile: d'où tient elle que les résistants se soient faits guidés par IDS ? Notre critique fait elle elle même partie des gens sérieux ? 

Soitdit en passant pour certains intervenants du forum, le livre Quel droit pour la Tradition catholique est signé de l'abbé Pivert et non Rioult !:
tr_bq a écrit:
Comme les collaborateurs de l'abbé Pivert j'ai cessé de le suivre vers la sortie que marquait la parution de l' ouvrage signé de l'abbé Rioult, [Gentiloup ici]






Nous souhaiterions donc que Gentiloup cesse de faire feu de tout bois pour attaquer les prêtres qui n'ont pas le bonheur de penser comme elle ! ...




Nous vous invitons également à lire: Le ridicule ne tue plus (en cliquant sur ce titre)


_________________
Ut In Omnibus Glorificetur Deus
http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 05:14 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Maunoir me demande mon argumentaire, le voici, en toute modestie et réserves sur mes propres jugements erronnés que je soumets à l'Eglise:


1- l'église conciliaire, chose "inimaginable" par Mgr Lefebvre et le P. Calmel, vient éclairer un peu l'Apocalypse. Notre Eglise "descend du Ciel ut civitas" (rien à voir avec Alain Escada!), avec non seulement les grâces du Rorate Caeli, mais une "structure de cité", il faut même dire de bastion! Dans les mystères du Royaume de la grâce, , concernant la dignité de Marie, le P. Calmel termine le chapitre endisant que la grandeur de l'Eglise comme celle de Marie, est , en raison même de l'incarnation, inséparable de mesures de protection proportionnées au trésor à garder! Jésus, Marie, l'Eglise, la Tradition, c'est tout un...


2- L'esprit de l'église conciliaire monte de l'enfer. Jusqu'à Pie XII, confrontation sans merci! Avec l'apostasie des nations, préparée par le dragon assis sur le sable, surveillant et ses troupes dans les eaux privées de la grâce (naturalisme), et la terre des vivants par la grâce , la première bête sort des eaux au moment de la Révolution libérale: manifestation d'un pouvoir occulte (le dragon transmet sa puissance à la bête), endoctriné, formé et organisé contre l'Eglise. Une de ses têtes est le judaïsme, tranchée en l'an 33 et 70 de notre ère, et ressuscitée de façon stupéfiante pour l'humanité, par le mythe de l'holocauste.... Le judaïsme comme religion raciste n'est pas toute la première  Bête, mais la plus fascinante de ses têtes....


3- Vatican 2: "Y-a-t-il eu confrontation? NON" dit justement Paul VI, entre la religion de Dieu fait homme et celle de l'homme qui se fait dieu...  Outre l'apostasie des nations, vient la Grande apostasie, celle de l'Eglise des nations (entendu sans la conversion de la nation juive, qui est autre chose que la conversion de qqs juifs, et qui reste à venir).


4- Pourquoi deux bêtes? car l'homme est soumis à deux pouvoirs , le temporel et le spirituel. La première bête est celle du pouvoir temporel séparé deDieu, la seconde est celle d'un pouvoir spirituel "universel" , mais une seconde contre-Eglise formelle et formée, avec bien sûr inversion des rôles. L'ordre du Christ-Roi est dans des états catholiques soumis au pouvoir spirituel de Son Eglise, le désordre diabolique est dans des pouvoirs temporels ayant à leur botte des pouvoirs spirituels (césarisme, tsarisme, anglicanisme, etc.... jusqu'au laîcisme et son église la FM).


5- La seconde bête tient aussi sa puissance du dragon, mais se "contente" de demander d'adorer la première, nous dit l'Auteur sacré. Il semble que toute ressemblance avec l'église dite conciliaire n'est pas du tout fortuite!


6- Dans cette perspective, la signature par Mgr Lefebvre du protocole de mai 1988 doit prendre toute son importance! 


7- J'imagine donc une lettre posthume de Mgr Lefebvre lui-même nous expliquant à tous ceci:
"Mes chers petits enfants,
Mea culpa, mea maxima culpa est cette signature! raison de plus pour ne pas refaire, avec encore plus de gravité dans le péché, mon erreur, qui fut un péché de faiblesse, de grande lassitude.
Que mon intention fut bonne au for interne n'empêche nullement l'acte d'être objectivement mauvais au for externe.
Au for interne , remerciez Dieu et Sa sainte Mère de m'avoir fait non seulement miséricorde, mais de m'avoir montré la malice de cet acte. 
Que cet acte ait démontré la malice de ceux avec qui je l'ai signé n'est qu'une illustration de ce que Dieu se sert d'un mal et d'une faiblesse humaine pour un bien! Mais de grâce de grâce n'appelez pas ma signature un bien! 
Et de grâce de grâce ne refaites pas ma bêtise! A fortiori après tous mes actes et testaments par la suite!


J'ai voulu avancer d'un pas vers Rome, non pour la convertir Elle en tant que nouvelle Rome, mais en ne regardant que les sujets de Rome, c'est-à-dire les sujets de juridiction ordinaire de Notre Eglise, qui se font les sujets de juridiction d'une autre église, une contre-église, seconde car nouvellement canonisée par le nouveau code. Ici, le plus important est de constater dans les faits, qu'un concile humain a érigé et établi "de jure" une véritable seconde contre-église, qui est au pouvoir mondial ce que l'église anglicane est à la Reine d'Angleterre!


Est-ce le pape qui fait l'Eglise, ou l'Eglise qui fait le pape? 
C'est l'Eglise qui fait le pape: l'Eglise fait le pape catholique en lui transmettant Son infailliblité!
L'église conciliaire en tant que telle ne fait pas plus de papes que l'église anglicane ne fait d'évêques!


Quand donc j'ai voulu et continue de vous dire "n'abandonnez pas l"Eglise, n'abandonnez pas le pape", la seule chose qui nous reste à faire et à dire:
"Très saint Père, c'est dans Notre Eglise que vous êtes pape, vicaire de NSJC. Dans une autre église, quelle qu'elle soit, vous n'êtes qu'un laïc! ". Et ce n'est pas là du sédévacantisme! D'abord parce qu'un pape catholique n'est pas le pape d'une autre église que la catholique, et ensuite parce que s'il a l'audace de se prétendre tel, qui peut le croire? Ce n'est même pas une question de foi, mais de simple bon sens! La grande tribulation apocalyptique est vraiment comme dit Marcel de Corte, un aveuglement de l'intelligence jusqu'à la perversion de l'esprit.


Je veux donc qu'à mon procès de canonisation soit retenue la réfutation de mon avocat du diable: oui, la signature de mai 1988 est un acte mauvais en soi, au for externe, car il reconnait implicitement une quelconque autorité non pas seulement des sujets de juridiction sensés être ceux de Notre Eglise, autorité qu'ils n'ont que dans Notre Eglise, mais reconnait hélas aussi une autorité à l'église diabolique dont ils se font aussi les membres.


8- Cette confession publique, je la fais au même titre que l'Apôtre:"Je fais le mal que je ne veux pas faire, et pas le bien que je voudrais faire!". Et puis que suis-je? Comme l'apôtre aussi, un avorton, mais Sa grâce n'a pas été vaine en moi! Ce que j'ai fait? Rangez-le dans les Gesta Dei per Francos! Si cette confession peut vous servir à n'être pas seulement des lefebvristes endurcis, mais surtout grâce à la FSSPX des catholiques, alors Dieu et Sa sainte Mère vous bénirons. 


9- Si vous ouvrez ma tombe, vous me verrez retourné: n'ayez aucun doute là-dessus, un évêque m'a trahi, par sa mauvaise philosophie dont le réalisme n'a rien de thomiste, mais phénoménologique: la Realpolitik a remplacé le réalisme thomiste. Quant au professeur d'ecclésiologie, il fait partie de tous ces thomistes dont parle le P. Calmel qui en ont la science mais pas l'intelligence. Que la théologie nous dise qu'il n'y a qu'une seule Eglise catholique, il n'y a de bonne théologie que sur une bonne philosophie. Or la simple philosophie nous fait constater qu'il y a un tas d'églises pas catholiques. L'église conciliaire en est la tentative diabolique de les réunir toutes, et il faut être dérangé du cerveau pour tordre la théologie au point de nier le réel! 


10- Alors chers évêques de suppléance, vous n'avez pas à obéir à un sujet de juridiction ordinaire dans la FSSPX qui a refait un mini-concile vatican 2 dans la FSSPX avec la chapitre 2012. En outre vos déclarations d'intention ne valent rien, sinon à anesthésier tous les gentils loups de la terre. Ce qui vaut à ce jour, c'est la position officielle du chapitre 2012: il a "juridictionnellement" pris le chemin de l'enfer. Comme dit ce bon abbé Chazal de mon coeur, question de flêche, et ils excusent le concile! Mais c'est de le début que j'ai eu à faire à des proconciliaires... outre les sédévacs déclarés. N'ayez donc pas peur de l'accusation de sédévacantisme, car c'est uniquement cette peut panique qui fait agir les sujets de juridiction actuelle. Dieu ne vous demande ni de prouver que le pape n'est pas le pape, ni de prouver le contraire: le doute est voulu de Dieu pour éprouver non votre foi "in papam", mais votre foi en Lui et en Son Eglise, pas la conciliaire. La foi "in papam" est le côté pervers du récent dogme de l'infaillibilité pontificale. ce dogme est bon, mais les catholiques se sont endormis dessus, et c'est un effet d'aubaine pour le diable (son coup de maître : "pape infaillible, catholiques obéissants aveuglément, par ici le pape, par ici tout le monde!")! 


Idem pour les fellayistes!
A bon entendeur.... ne soyez pas en retard d'une apocalypse, veillez et priez pour éviter tout "commerce" avec un conciliaire, sauf lui démontrer ce qui précède, comme St François de Sales en Chablais (relire sa vie avant son épiscopat!)
(fin provisoire de lettre posthume)".


merci de m'avoir lu, et merci de corriger mes jugements téméraires,


udp pour la persévérance (plutôt que la "résistance") dans la Tradition, vive le Christ-Roi (mais pas seulement sous la forme d'un apostolat unique de boys scouts attardés...).
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 19:16 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Merci beaucoup, Parvulus, pour votre très bon exposé.

Il semble, en effet, de plus en plus clair que la direction de la néo-FSSPX ne considère plus l'église conciliaire comme une "bête de l'apocalypse" ou l'aboutissement de plusieurs siècles d'apostasie. Le visage de cette nouvelle église, à travers le pape actuel, apparaît pourtant de plus en plus dans toute son horreur maçonnique, occultant de façon diabolique la véritable Eglise.

Mais, chose étonnante et mystérieuse, les rapports entre cette institution monstrueuse et Menzingen s'intensifient depuis plus de 10 ans et s'orientent probablement vers une sorte de fusion en douceur, preuve à rebours que la Foi vivante et militante est gravement atteinte au sommet de la néo fraternité : il n'y a plus (ou de moins en moins) cette sainte haine de l'erreur et des péchés institutionnalisés de l'église conciliaire.  L'église conciliaire, ou église gnostique selon l'expression de Mgr Tissier ( avant 2012), ne fait plus horreur à beaucoup de catholiques et, en tout cas, pas à Mgr Fellay.

On trouvera peut être notre analyse exagérée et pourtant le simple fait d'envisager et de poser sur le papier la possibilité d'une soumission à cette Rome conciliaire est un élément gravissime. 

Imaginez un époux déclarer à sa femme légitime qu'il envisage sérieusement de signer un contrat d'union avec une concubine.  C'est bien pourtant ce que la FSSPX a fait en 2012, sous l'autorité de Mgr Fellay et avec le consentement au moins tacite de deux évêques (Mgr Tissier et De Galaretta). Cette fraternité a donc déjà "péché en son cœur" avant d'avoir commis l'acte adultère d'un accord formel.

A ce sujet, nous renvoyons nos lecteurs à St Thomas d'Aquin sur la question de l'apostasie (2a 2ae q12 article 1). St Thomas se demande si l'apostasie se rattache à l'infidélité.  Il répond en affirmant ceci :


  "L'apostasie est une certaine façon de se retirer de Dieu"


Dans la 2ème réponse aux objections, il écrit ceci : 


"A la Foi se rattache non pas seulement la croyance du cœur mais encore la protestation de cette Foi intérieure par des paroles et par des faits à l'extérieur, car la confession est un acte de Foi.  Et c'est aussi par là que certaines paroles ou certaines œuvres extérieures se rattachent à l'infidélité, en tant qu'elles en sont le signe, comme on dit qu'une chose saine est le signe de la santé"

Pour qui veut bien lire, écouter et réfléchir sur ce qui se passe dans la fraternité depuis quelques années, il y a beaucoup de signes extérieurs qui manifestent cette perte de santé... autrement dit des signes d'infidélité des supérieurs.  Cette infidélité n'est peut-être pas le cas de tous les subordonnés mais il risque de le devenir à la longue.


Ce mécanisme d’une lente apostasie a bien été décrit par St Thomas dans la suite de ce même article ; voici ce qu’il dit à ce sujet :


« Il apparaît premièrement dans la bouche : c’est par elle que le cœur se manifeste le plus ». Rappelons-nous les interminables sermons et conférences de Mgr Fellay qui essaye de nous expliquer sa conception des rapports avec Rome.


« Secondement, dans les yeux ; troisièmement, dans les organes du mouvement ».  Comment expliquer tous ces voyages et rencontres secrètes avec ces Romains . Tout est tourné vers cette Rome conciliaire. Un peu comme le mari qui trompe sa femme et se dirige (en cachette) vers sa bien-aimée. (Mgr Fellay aime beaucoup plus cette Rome que Mgr Williamson !)


« Quatrièmement, dans la volonté qui tend au mal. Et il suit de là que l’apostat sème la querelle, parce qu’il cherche à éloigner les autres de la Foi comme il s’en est écarté lui-même. » Regardons ce qu’est la tradition en 2014 : tous les fidèles, prêtres et évêques sont divisés. Mgr Fellay a détruit l’unité qui reposait sur une Foi vivante et combattante.  Le plus fort, c’est qu’il a réussi à faire croire à bon nombre de fidèles que c’est la « résistance » catholique qui divise la tradition. C’est le sommet du mensonge.


Que Dieu ait pitié de son âme d’évêque et de la nôtre !  


Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 12:41 (2014)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ? Répondre en citant

Merci à Parvulus et Maunoir pour ces bonnes explications.

Il me semble, Parvulus, que nous lisons et écoutons le même conférencier !
 
Citation:

 "Est-ce le pape qui fait l'Eglise, ou l'Eglise qui fait le pape? 
C'est l'Eglise qui fait le pape: l'Eglise fait le pape catholique en lui transmettant Son infailliblité!"


Kyrie Eleison


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:23 (2016)    Sujet du message: Que penser du site "Un évêque s'est levé" ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com