Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 14:30 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Version française du communiqué par Ennemond 2014-09-23 14:28:50

Imprimer




Ce matin, le Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi s'est entretenu pendant deux heures avec Mgr.Bernard Fellay, Supérieur de la Fraternité sacerdotale St.Pie X, accompagné par ses Assistants l'Abbé Nikolaus Pfluger et l'Abbé Alain-Marc Nély. Le Cardinal Gerhard Ludwig Müller était accompagné du Secrétaire et du Secrétaire adjoint du dicastère, les Archevêques Mgr.Luis Francisco Ladaria Ferrer, SJ, et Mgr.Joseph Augustine Di Noia, OP, ainsi que de l’Archevêque Mgr.Guido Pozzo, Secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei.

Les parties, qui ont examiné certaines questions d'ordre doctrinal et canonique, ont convenu de procéder par paliers mais dans un délai raisonnable vers le dépassement des difficultés. Et ce dans la perspective désirée d'une pleine réconciliation.

[01479-03.01][Texte original: Italien - version de travail]


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Sep - 14:30 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 15:35 (2014)    Sujet du message: Communiqué officiel du Vatican Répondre en citant

Il est à noter que c'est un communiqué officiel de la Salle de Presse du Vatican :
Comunicato della Sala Stampa, 23.09.2014


Pour une rencontre "informelle", que du beau monde ! Et avec un communiqué final en prime.


Revenir en haut
François


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2013
Messages: 82

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 15:53 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Oui, voici la reprise du "dialogue" : les conditions (super-lites et insuffisantes) fixées par le chapitre de 2012 pour la "reprise des discutions" sont-elles remplies ??????

Revenir en haut
Cristera


Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 30
Localisation: Mexique

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 16:33 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Communiqué de la Maison généralice de la Fraternité Saint-Pie X

Ce mardi 23 septembre 2014, Mgr Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X, a rencontré le cardinal Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Il était accompagné de l’abbé Niklaus Pfluger et de l’abbé Alain-Marc Nély, 1er et 2nd assistants généraux de la Fraternité. Le cardinal Müller était entouré de Mgr Luis Ladaria Ferrer s.j., secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, de Mgr Joseph Augustin Di Noia o.p., secrétaire-adjoint, et de Mgr Guido Pozzo, secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei.
L’entretien s’est déroulé dans les bureaux de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de 11 h. à 13 h. Il avait pour but de permettre au cardinal Müller et à Mgr Fellay de se rencontrer pour la première fois et de faire ensemble le point sur les relations entre le Saint-Siège et la Fraternité Saint-Pie X, depuis la renonciation du pape Benoît XVI et le départ du cardinal William Joseph Levada, précédent Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la Foi.
Au cours d’un entretien cordial, les difficultés doctrinales et canoniques ont été exposées, et la situation actuelle de l’Eglise évoquée. Il a été décidé de poursuivre les échanges afin d’éclaircir les points de divergence qui subsistent.
 Menzingen, le 23 septembre 2014 

_________________
¡Viva Cristo Rey!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Fidelis servus


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 100
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 17:09 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Capture d'écran: 

_________________
Ut In Omnibus Glorificetur Deus
http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/


Dernière édition par Fidelis servus le Mar 23 Sep - 17:13 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 17:10 (2014)    Sujet du message: Le Vatican et les Lefebvristes reprennent les négociations, Répondre en citant

Le Vatican et les Lefebvristes reprennent les négociations, de JM Guénois, Le Figaro :

Citation:
Alors que les tentatives de trouver un accord avec les Lefebvristes menées avec l'appui de Benoît XVI se sont soldées par un échec, le Saint-Siège vient de reprendre contact avec cette branche dissidente des catholiques.

La nouvelle était dans l'air, elle est maintenant confirmée: Mgr Bernard Fellay, supérieur de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X a été officiellement reçu au Vatican mardi 23 septembre par le Préfet de la congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal Gerhard Müller.

C'est la première fois depuis l'accession du pape François, en mars 2013, que le chef de file des Lefebvristes reprend ainsi contact avec Rome alors qu'il ne s'est pas privé de critiquer le nouveau pape, très éloigné du style traditionnel et qu'il a décliné la main tendue par Benoît XVI jusqu'à la dernière minute de son règne.

Malgré ce contexte, le communiqué publié mardi par le Vatican est extrêmement positif. Il indique que l'entretien a duré deux heures. Qu'il s'est déroulé dans un «climat de cordialité». Et surtout qu'à l'occasion de l'examen de «quelques problèmes doctrinaux et canoniques» les deux parties ont «l'intention» de «procéder par étape et dans un délai raisonnable au dépassement des difficultés». Avec «la perspective désirée d'une pleine réconciliation».

Le ton du communiqué et sa conclusion rappelle ceux qui furent publiés au cours du pontificat de Benoît XVI.

Ce pape comme aucune autre mit tout en œuvre - ce fut pourtant l'un des échecs de son pontificat - pour atteindre cet objectif. Il accéda aux demandes des Lefebvristes: rétablissement de la messe dite en latin au titre d'un rite extraordinaire, levée de excommunications pour les évêques ordonnés par Mgr Lefebvre dont Mgr Fellay mais aussi le fameux Mgr Williamson.

Mais ceux-ci refusèrent finalement de réintégrer l'Église catholique dans le cadre d'une structure spécifique que Rome voulait créer pour eux. Il est vrai qu'une bonne partie des fidèles de la Fraternité Saint Pie X était fermement opposée à cette perspective.

Contre toute attente - car le pape François n'a jamais fait part d'une sympathie particulière pour ce mouvement qui conteste radicalement les orientations du Concile Vatican II - il semble que les négociations vont donc reprendre. Jamais en effet le Vatican n'aurait publié un communiqué aussi optimiste si la réunion de mardi s'était mal passée.


Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 18:05 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Citation:
Il a été décidé de poursuivre les échanges afin d’éclaircir les points de divergence qui subsistent.


Remarquez bien le choix, qui n'est pas du au hasard, surtout dans une "société" ayant subi un branding de haute qualité, des mots éclaicir, points de divergence, et subsister.

Définitions tirées du Grand Larousse du XXe siècle en 6 vol :

Eclaicir : Rendre plus clair.
Point : au fig : Coté particulier d'une matière, d'une question.
Divergence : Différence entre les opinions.
Subsister : Exister encore.


Alors que, plus que jamais, l'église conciliaire qui a infiltré l'Eglise Catholique continue de façonner une nouvelle religion, avec de nouveaux commandements, de nouveaux dogmes évolutifs, de nouveaux saints, alors que le fossé se creuse de plus en plus entre la seule et unique vraie Tradition de l'Eglise catholique et la nouvelle religion de l'église conciliaire, pour les Supérieurs de la Fraternité qui se sont rendus à Rome ce dimanche,

il faut simplement rendre plus clair les points de différence qui existent encore entre les opinions.

Beaucoup de points de divergence ont déjà été éclaircis, n'est-ce pas : Mgr Williamson renvoyé, cela était essentiel, les prêtres réfractaires également, la purification de l’abbé Pflüger est en marche, le branding a remodelé la communication de la Fraternité, l'esprit ED est présent partout dans les chapelles parmi prêtres et fidèles !  il ne reste donc que quelques points de divergence à éclaircir entre le Cardinal Muller et Mgr Fellay !

C'est aussi avec les mots que l'on fait les révolutions !


 
Citation:
 Au cours d’un entretien cordial...

Les Supérieurs de la Fraternité d'un côté discutent avec cordialité avec des hérétiques notoires.
Et de l'autre côté ces mêmes supérieurs chassent avec des procédés iniques et injustes Mgr Williamson, les abbés Rioult, Pinaud, Pivert, Salenave, Chazal, les Dominicains d'Avrillé etc. qui deviennent personna non grata dans les prieurés de la Fraternité, sont conspués, maltraités, calomniés, par des prêtres de cette même Fraternité qui n'hésitent pas également à mettre des fidèles au ban des chapelles et à les désigner à la vindicte des bons fidèles obéissants.
 
Le révolutionnaire Saint-Just, tout épris des révolutionnaires sanguinaires, disait :
 
Citation:
 Pas de liberté pour les ennemis de la liberté.


Les révolutionnaires de la Fraternité, tout épris des Romains conciliaires, pourront dire dorénavant : Pas de cordialité pour les ennemis du ralliement !


Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 20:12 (2014)    Sujet du message: c’est le pape François lui-même qui a souhaité que le dialogue ne soit pas rompu Répondre en citant

Ennemond, porte-parole officieux de Mgr Fellay et du parti pro-ralliement, relaye sur le Forum catholique une information capitale, tirée de Famille Chrétienne, information qu'il ne dément pas, bien au contraire puisqu'il intitule son post du titre ci-dessus "c’est le pape François lui-même qui a souhaité que le dialogue ne soit pas rompu".
 
Citation:
 
Article de Famille chrétienne

Alors que les relations entre Rome et les lefebvristes semblaient au point mort depuis le milieu de l’année 2012, le supérieur de la Fraternité Saint-Pie-X a rencontré le 23 septembre le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Le supérieur de la Fraternité Saint-Pie-X (FSSPX), Mgr Bernard Fellay, a été reçu pendant deux heures au Vatican dans la matinée du 23 septembre par le cardinal Gerhard Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), a indiqué le bureau de presse du Saint-Siège. Cette rencontre « dans un climat serein » a officiellement permis d’examiner « certains problèmes d’ordre doctrinal et canonique » et de décider de « procéder graduellement et en des temps raisonnables pour le dépassement des difficultés et l’aboutissement espéré d’une pleine réconciliation ».

Lors de cette réunion, le chef de file des lefebvristes est venu avec ses deux assistants, le Père Nikolas Pfluger et le Père Alain-Marc Nély. Le préfet de la CDF était quant à lui accompagné du secrétaire de la congrégation, Mgr Luis Ladaria, du secrétaire adjoint, Mgr Augustine Di Noia, et du secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei, Mgr Guido Pozzo.

La poursuite du dialogue voulue par le pape François

« Après un temps assez long sans contact, a précisé par la suite le directeur du bureau de presse du Saint-Siège, il s’agit d’une reprise des contacts, dans un climat serein et cordial, avec l’intention de poursuivre dans une perspective positive. » « Le dialogue se poursuit, espérons qu’il porte des fruits positifs », a seulement ajouté le Père Federico Lombardi, devant une poignée de journalistes.

De fait, c’est le pape François lui-même qui a souhaité que le dialogue ne soit pas rompu. Alors que les relations entre Rome et la FSSPX semblaient au point mort depuis le milieu de l’année 2012, et que les discussions autour d’un préambule doctrinal avaient échoué, Mgr Fellay était venu au Vatican en décembre 2013. Il avait alors rencontré Mgr Guido Pozzo et Mgr Augustine Di Noia, alors vice-président de cette commission. À cette occasion, alors qu’il déjeunait à la maison Sainte-Marthe avec ses hôtes, Mgr Fellay avait très brièvement salué le pape François.

Mgr Guido Pozzo se serait rendu par la suite à Écône (Suisse) à la rencontre des responsables de la FSSPX afin de poursuivre le dialogue encouragé par le Saint-Père. Ce 23 septembre, c’est très officiellement que Mgr Fellay a donc été reçu par le cardinal Müller, pour la première fois depuis la nomination du haut prélat allemand à la tête de la CDF en juillet 2012.

Début 2013, avant l’élection du pape François, Rome avait jeté de nouvelles bases pour une reprise du dialogue en vue d’un retour des lefebvristes dans la pleine communion. Après l’élection du pape argentin, les responsables de la FSSPX n’avaient cependant pas caché leurs craintes, et la famille fidèle à Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) est aujourd’hui traversée par des courants divers, dont certains favorables à un rapprochement avec Rome.

source
 


Cet article,nous révèle également que "Mgr Guido Pozzo se serait rendu par la suite à Écône (Suisse) à la rencontre des responsables de la FSSPX afin de poursuivre le dialogue encouragé par le Saint-Père." Ah, nous sommes heureux de le savoir ! Et combien d'autres rencontres secrètes, semi-secrètes, vont-elle être dévoilées au grand jour ???

Pour paraphraser Gentiloup sur le synode sur la famille (constatation qu'elle devrait avoir l'honnêteté de tenir pour la Fraternité) :



Citation:
 Quel que soit le résultat du synode sur la famille qui va se tenir en octobre, d'ores et déjà, ainsi que l'a expliqué fort justement Mgr Schneider, le mal est fait, parce que le vers s'est glissé dans la pomme.

Quel que soit le résultat de ces échanges entre la Fraternité et le Cl Müller, d'ores et déjà, le mal est fait, parce que le vers s'est glissé dans la pomme !


L'abbé de Cacqueray, ancien Supérieur du District de France, oserait-il encore parler, aujourd'hui, d'une "gigantesque équivoque"  ?


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 21:19 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Sur le forum "Un évêque s'est levé"... un intervenant souligne combien il est triste d'avoir été berné par la responsable de ce forum :

"C'est amusant mais j'ai en mémoire le titre très percutant d'un article paru sur ce blog de Gentil Loup:" Aujourd'hui ( 11 mai 2014) Mgr Fellay a démenti toutes rumeurs d'accords avec Rome"
Quel réconfort!!! comme on se sentait rassuré par de tels propos.....
Un peu plus tard, un 16 juillet, Lucile me remettait sur les rails: "mais enfin dire que Mgr Williamson sait qu'un accord se fera est du délire basé sur du fatasmagorique patati patata...."
Je lui avais simplement répondu: " qui vivra verra"!

Aujourd'hui, ma meurtrissure comme ma tristesse est grande.
Le Bon Sens"


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 23 Sep - 21:38 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Les "têtes pensantes" préfèrent la diplomatie à la Foi. 


En changeant le sens des mots, on peut faire avaler de belles couleuvres. (les Bolcheviques sont les maîtres dans ce domaine).


Il fallait bien "Six millions de chapelets" pour arriver à un tel résultat...  Laughing


Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 22:04 (2014)    Sujet du message: Exclusive! Répondre en citant

Le cardinal Müller et ses rencontres informelles...
 

 


Chers lecteurs,
J'ai décidé de supprimer mon message avec la photo montage - volontairement choquante - "montrant" Mgr Fellay et ses deux assistants accoquinés avec le cardinal Müller.
Cependant, il est bon de rappeler avec qui le Supérieur Général et son conseil discutent cordialement et avec qui ils espèrent se réconcilier.
Les mensonges des autorités de la FSSPX qui font croire qu'ainsi ils combattent pour que règne Notre Seigneur ont trompé longtemps beaucoup de prêtres et fidèles. Ils ne tromperont pas tout le monde toujours.


 


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 24 Sep - 10:43 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Le montage serait choquant si les actes n'étaient pas avérés. Mais concrètement les supérieurs de la FSSPX étaient bien dans les bras de mgr Muller le 23/09 et ce peu de temps après la photo ci-dessus. 
La photo-montage est en fait plus dérangeante que choquante.  


De toutes façons c'est informel et sans formes.... Laughing


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 11:28 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

NIHIL NOVO SUB SOLE!


La néo-Frat est déjà bien conciliaire : c'est tout le chapitre 2012 qui a accepté le nouveau droit canon.


Ce nouveau droit canon institutionnalise "de droit" une église qui a pour tête invisible un concile, une démocratie conciliaire, une église du Peuple (dit de Dieu!), à la place de la tête invisible qu'est NSJC Prêtre et Roi. 


Ce droit canon enterre , met Notre Eglise au tombeau, du moins sa "tête visible" , des successeurs dignes des apôtres .


L'abbé Coache a écrit un livre magnifique sur "le droit canon est-il aimable": oui quand il est catholique, car c'est NSJC au for externe, par comparaison au confessionnal qui est NSJC au for interne. 


Dans l'église du nouveau droit canon de 1983, au confessionnal aucun péché n'est grave, Dieu est trop bon. Au for externe, donc tout péché est permis, et pardonné d'avance, sauf celui de proclamer que le péché est grave parce que c'est Dieu l'offensé.....


La néo-Frat fait semblant de s'attaquer au pape révolutionnaire, et aux évêques, c'est-à-dire aux personnes, quoique de moins en moins: mais en acceptant la nouvelle église révolutionnaire, à quoi sert-il de s'attaquer aux excès de tel pape ou évêque, et de faire des sourires à ceux qui veulent aimablement notre mort, si on avalise tout leur système, leur droit canon donnant tout pouvoir à l'erreur et à l'injustice? C'est bien ce que démontrent les exclusions iniques de la Frat officielle.


LA FRAT OFFICIELLE NE RéCUSE PAS l'EGLISE CONCILIAIRE, seulement qqs excès....


Ceci par crainte panique de grand argument pflugérien: vous êtes sédévac pratique!
 
iL EST GRAND TEMPS AUX CATHOLQUES DE DIRE à MENZINGEN et à nos prêtres:
"RENDEZ NOUS nOTRE EGLISE, NOUS N'EN VOULONS PAS d'AUTRE, et surtout pas de la Rome actuelle!
Rendez-nous Mgr Lefebvre, celui qui a refusé la juridiction ordinaire actuelle, pour assurer aux familles catholiques le magistère et la liturgie de 1962,  et le droit canon de 1917 qui en assure le droit divin!"


Aucune concession n'est possible avec des papes d'une autre église que celle de St Pierre à Pie XII!


Pour les uns comme pour les autres,
Kyrie eleison!
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 14:05 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Comme Paulus, ayant vu la photo-montage avant son retrait, je n'ai pas été choquée par elle ni par son insolence justifiée: 
Citation:


  "Mais, s'il est dit que le Seigneur vomit les tièdes, il n'est pas prouvé qu'il se sépare des insolents." Roger Nimier in Le Grand d'Espagne




Ce sont les faits qui sont choquants car Mgr Fellay et son Conseil vont à Rome pour obtenir une Reconnaissance Canonique, un accord...

Citation:



 "Et j’ai bien l’intention de continuer à faire tous mes efforts pour poursuivre sur ce chemin afin d’arriver aux clarifications nécessaires." Lettre de Mgr Fellay au Pape Benoît XVI, 17 juin 2012



et non pas pour rappeler les grandes Encycliques et reprendre fermement les hérétiques qui s'y trouvent, le Cardinal Müller en tête ! Non, ils y vont pour discuter cordialement "de certaines questions d'ordre doctrinal et canoniques. Et ce dans la perspective désirée d'une pleine réconciliation."  C'est toute la différence avec Mgr Lefebvre et son testament spirituel. 

Citation:



« Qu’on ait des contacts pour les ramener à la Tradition, les convertir, à la rigueur. C’est le bon œcuménisme. Mais donner l’impression qu’on regrette presque, et qu’après tout on irait bien parler avec eux, ce n’est pas possible. Comment parler avec ceux qui maintenant nous disent que nous sommes figés comme des cadavres ? Selon eux, nous ne sommes plus la Tradition vivante, nous sommes des gens tristes, « sans vie et sans joie ». C’est à croire qu’ils n’ont jamais fait partie de la Tradition ! C’est invraisemblable. Comment voulez-vous que l’on puisse avoir des rapports avec ces gens-là?

C’est ce qui nous pose parfois des problèmes avec certains très bons laïcs, qui sont pour nous et qui ont accepté les sacres, mais qui ont comme une espèce de regret intime de ne plus être avec ceux avec lesquels ils étaient auparavant, ceux qui n’ont pas accepté les sacres et qui maintenant sont coutre nous. « C’est dommage, je voudrais bien aller les retrouver, boire un verre avec eux, leur tendre la main ». Cela c’est de la trahison, parce qu’à la moindre occasion ils partiront avec eux. Il faut savoir ce que l’on veut.

Car c’est cela qui a tué la chrétienté de l’Europe, pas seulement l’Église de France, mais aussi celle d’Allemagne, de Suisse… Ce sont les libéraux qui ont permis à la Révolution de s’installer, précisément parce qu’ils ont tendu les mains à ceux qui n’avaient pas leurs principes." Mgr Lefebvre, 6 septembre 1990.




Puisque j'ai cité plus haut Roger Nimier, écrivain anti-conformiste s'il en est, qui dans son petit livre, Le Grand d'Espagne, écrit après-guerre "exprime son indignation devant les mensonges et les fausses valeurs de notre civilisation et passe au crible de son exigence fougueuse les évènements, les institutions, les personnages qui à tort ou à raison "font l'actualité", je ne résiste pas à l'envie de vous livrer cette description assez piquante, insolente peut-être, du Cinquantisme de son époque qui convient bien à la crise de la Fraternité actuelle :
 
Citation:


"Quant au christianisme je ne crois pas qu'il connaisse un  renouveau comparable à celui du siècle passé, quand le jeune Claudel, dans ses lettres impérieuses, obligeait ses contemporains à s’agenouiller. Les jeunes gens qui m'entourent me semblent en bons termes avec le Dieu de leurs ancêtres, mais si je pouvais me permettre une comparaison irrespectueuse, ce n'est plus le Père, c'est le Grand-Père. Son existence n'est pas contestée, elle assure au monde son intérêt, sa gentillesse, sa durée. Cet aveu n'entraîne pas de grands débordements moraux, ni des visites prolongées. Voilà une situation assez curieuse, dans laquelle notre génération est sans doute frivole [...] "




Un exemple qui illustre combien cet esprit cinquantiste a pénétré la Fraternité :  Ennemond, notre porte-parole officieux de Mgr Fellay et de sa clique pro-ralliement, sur le FC, exprime sa réprobation outrée face à l'usage du terme "ralliés" qu'il estime être "infamant" ni plus ni moins, et il nous livre, par la même occasion, cet aveu concernant les Supérieurs de la Fraternité :
 
Citation:


 "Quelque chose ne vous plaît pas parmi les communautés ED, par conséquent il faut leur infliger un titre infâmant qu'on ne retrouve ni chez le fondateur de la FSSPX, ni chez le supérieur général, ni chez les assistants généraux ?"



Et tient : ce mot qui exprime une réalité dérangerait-il nos futurs "ralliés" ?

 
Citation:


 "Ce mot de rallié désigne simplement un état de fait, une réalité. Il est compréhensible que ce mot qui rappelle cette réalité dérange, surtout ceux qui au fond d’eux mêmes voudrait voir la FSSPX suivre le même chemin, que ce soit par facilité, lassitude, ignorance, libéralisme, mondanité, orgueil ou aveuglement." Austremoine in Des ralliés non ralliés aux non ralliés…ralliés !



Ennemond commet cependant une monstrueuse erreur concernant Mgr Lefebvre : ce dernier, qui n’était pas un mou et appelait un chat un chat sans ces fausses pudeurs d'aujourd'hui,  pour parler des "ralliés", employait des termes beaucoup plus durs qu'Ennemond se verrait obliger, pour être cohérent avec ses écrits, de qualifier alors d' "infamants"  :

 
Citation:


  « Il y en a qui ont toujours envie de regarder de l’autre côté de la barrière. Ils ne regardent pas du côté des amis, de ceux qui se défendent sur le terrain même du combat, ils regardent toujours un peu du côté de l’ennemi. Ils disent qu’il faut être charitable, avoir de bons sentiments, qu’il faut éviter les divisions. Après tout, ces gens là disent quand même la bonne messe, ils ne sont pas si mauvais qu’on le dit… Mais ils nous trahissent. Ils donnent la main à ceux qui démolissent l’Église, à ceux qui ont des idées modernistes et libérales, pourtant condamnées par l’Eglise. Donc maintenant, ils font le travail du diable, eux qui travaillaient avec nous pour le règne de Notre Seigneur et pour le salut des âmes. » Mgr Lefebvre, 6 septembre 1990





Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 24 Sep - 17:54 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Répondre en citant

Nous ne partageons pas les positions libérales de M. l’abbé Barthe mais nous devons reconnaître que sa dernière analyse concernant les communiqués de Rome et de Menzingen est tout à fait pertinente et digne d’intérêt.
En effet, l’abbé Barthe souligne à juste titre que la fraternité de Mgr Fellay est déjà en pleine communion avec la Rome conciliaire et c’est une chose excessivement importante à souligner.
L’estime que la Rome conciliaire a pour Mgr Fellay et sa nouvelle fraternité n’est que le fruit de la nouvelle théologie de l’Eglise que Mgr Fellay a progressivement fait passer dans les veines de cette congrégation : ne surtout pas parler d’église conciliaire mais d’une Église Catholique malade.
Il est donc bien logique que  la Rome conciliaire reconnaisse Mgr Fellay comme l’un des siens…


 
[Abbé Claude Barthe - L'Homme Nouveau] La Fraternité Saint-Pie-X en état de « réconciliation imparfaite »
 
SOURCE - L'Homme Nouveau - 24 septembre 2014 


Au lendemain de la rencontre à Rome du cardinal Müller, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi et de Mgr Fellay, supérieur de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, l'abbé Claude Barthe a bien voulu nous donner son analyse de cet événement et de ses possibles répercussions.
Vers la reconnaissance canonique ?


C’est donc hier, mardi 23 septembre, qu’au Palais du Saint-Office (congrégation pour la Doctrine de la foi), s’est déroulé l’entretien annoncé sans date entre le cardinal Müller, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi et Président de la Commission pontificaleEcclesia Dei, et Mgr Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX). Étaient présents à l’entretien : du côté de la Congrégation, Mgr Pozzo, Secrétaire de la Commission Ecclesia Dei, Mgr Ladaria, Secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, et Mgr Di Noia, Secrétaire-adjoint de la CommissionEcclesia Dei ; et du côté de la FSSPX, les deux assistants de Mgr Fellay, les abbés Pflüger et Nély. La reconnaissance canonique de la FSSPX, si elle intervenait dans les temps qui viennent, ne présenterait plus l’aspect et l’intérêt de tremblement de terre qu’elle aurait revêtu à l’intérieur de l’Église, à la fin du pontificat de Benoît XVI. En revanche, elle est devenue paradoxalement bien plus facile à réaliser, dès l’instant que le Pape actuel – c’est le moins que l’on puisse dire – n’a pas la réputation de traditionalisme qu’avait son successeur.


Plusieurs commentaires peuvent être faits :


- On note l’espèce de solennité donnée à la rencontre par le Saint-Siège qui, après avoir conservé un secret hermétique sur le jour de sa tenue, l’a fait suivre d’un communiqué officiel à la Salle de Presse, en forme de document diplomatique aux termes dûment pesés.


- Le second est le retour sur le devant de la scène de la petite Commission Ecclesia Dei et de son Secrétaire, Mgr Pozzo. Des fuites ayant fait connaître la brève entrevue de Mgr Fellay avec le Pape, à la Maison Sainte-Marthe, il y a plus de six mois, les observateurs avaient conclu que des discussions visant à donner un statut canonique à la FSSPX, interrompues en juin 2012, s’étaient à nouveau établies. Le très ratzinguérien Mgr Pozzo s’avère en être l’artisan efficace, n’ayant pas hésité, dit-on, à payer d’audace en certaines occasions.


- Le contenu du communiqué d’aujourd’hui reprend d’ailleurs presque mot à mot celui de 2005. En 2005 « La rencontre s’est déroulée dans un climat d’amour pour l’Église et de désir d’arriver à la communion parfaite. Quoique conscients des difficultés, il a été manifesté la volonté de procéder per gradi, par étapes, et dans un temps raisonnable ». Aujourd’hui : « On s’est mis d’accord pour procéder per gradi et dans un temps raisonnable vers le dépassement des difficultés et vers l’avènement souhaité de la pleine réconciliation ». On note la différence : la qualification du statut théologique de la FSSPX fait l’objet d’un concept élaboré pour l’occasion. On ne parle plus pour elle d’arriver à « la pleine communion », en l’assimilant par le fait, peu ou prou, aux communautés séparées auxquelles est réservée l’expression (à tort d’ailleurs, car la communion ne souffre pas de degrés) de « communion imparfaite ». Mais le communiqué dit que la FSSPX doit retrouver la « pleine réconciliation ». La FSSPX, déjà en pleine communion, n’est pas encore en pleine réconciliation.


- À ce propos, on se souvient que le cardinal Castrillón, lorsqu’il était en charge du dossier, tenait à affirmer que la FSSPX n’était aucunement schismatique. On peut faire l’hypothèse, connaissant le mode de fonctionnement de la gouvernance du Pape François, qui aime doubler les circuits officiels d’information de la Curie par les siens propres, que le long rapport oral fait par le cardinal Castrillón sur ce dossier auprès de lui, en octobre 2013, avait eu un grand poids.


- L’aspect le plus important dévoilé par le communiqué de ce jour est « politique ». Il est clair que Mgr Pozzo n’a pu agir, dans cette nouvelle phase jusqu’à ce jour très discrète, qu’avec l’aval exprès du Pape. Selon les usages du Saint-Siège, et sous le Pape François plus que jamais, un communiqué de cette nature reçoit son approbation personnelle avant publication. Si l’on ajoute que, lors d’une récente réunion dite « secrète » de la Conférence épiscopale italienne (CEI) présidée par le Pape, c’est-à-dire une des réunions de la CEI qui ne donnent pas lieu à informations à la presse, le Pape, en réponse à une question épiscopale, a affirmé que la réglementation concernant le Motu Proprio Summorum Pontificum (la Lettre apostolique et l’Instruction d’application) restait en vigueur, on peut dire qu’on se trouve ici en présence de la part « de continuité » du présent pontificat avec celui de Benoît XVI. François le « progressiste » ne serait pas fâché de réussir où a échoué Benoît l’« intégriste ».


- Il reste que le point majeur reste enveloppé d’un profond mystère, inconnu qu’il est de tous, y compris sans doute des plus proches : qu’est-ce que Mgr Bernard Fellay désire faire ou, ce qui revient au même, qu’est-ce qu’il s’estime en mesure de faire ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:41 (2016)    Sujet du message: Communiqué de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com