Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 17 Oct - 18:09 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI Répondre en citant

 
Citation:
 Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI


A l’issue du Synode extraordinaire sur la famille, le dimanche 19 octobre 2014, le pape François procèdera à la béatification du pape Paul VI. La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X exprime les plus sérieuses réserves sur les béatifications et canonisations des papes récents, dont la procédure accélérée s’affranchit de la sagesse des règles séculaires de l’Eglise.
Certes Paul VI est le pape de l’Encyclique Humanae Vitae [1] qui apporta lumière et réconfort aux familles catholiques, alors que les principes fondamentaux du mariage étaient fortement attaqués, comme ils l’ont été – de façon scandaleuse – par certains membres du Synode qui s’achève.
Mais Paul VI est aussi le pape qui mena le concile Vatican II à son terme, introduisant dans l’Eglise un libéralisme doctrinal qui s’exprime par des erreurs comme la liberté religieuse, la collégialité et l’œcuménisme. Il s’en est suivi un trouble que lui-même a reconnu, le 7 décembre 1968 : « L’Eglise se trouve dans une heure d’inquiétude, d’autocritique, on dirait même d’autodestruction. Comme si l’Eglise se frappait elle-même. » L’année suivante, il avouait : « Dans de nombreux domaines, le Concile ne nous a pas donné jusqu’à présent la tranquillité, mais il a plutôt suscité des troubles et des problèmes non utiles au renforcement du Royaume de Dieu dans l’Eglise et dans les âmes ». Jusqu’à ce cri d’alarme du 29 juin 1972 : « La fumée de Satan est entrée par quelque fissure dans le temple de Dieu : le doute, l’incertitude, la problématique, l’inquiétude, l’insatisfaction, l’affrontement se font jour… » – Mais il ne fit qu’un constat, sans prendre de mesures propres à arrêter cette autodestruction.
Paul VI est le pape qui, dans un but œcuméniste, imposa la réforme liturgique de la messe et de tous les rites des sacrements. Les cardinaux Ottaviani et Bacci dénoncèrent cette nouvelle messe comme s’éloignant « de façon impressionnante, dans l’ensemble comme dans le détail, de la théologie catholique de la Sainte Messe, telle qu’elle a été formulée à la XXIIe session du Concile de Trente».[2] A leur suite, Mgr Lefebvre déclara la nouvelle messe « imprégnée d’esprit protestant », portant en elle « un poison préjudiciable à la foi ».[3]
Sous son pontificat nombreux furent les prêtres et les religieux persécutés et même condamnés pour leur fidélité à la messe tridentine. La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X se souvient avec douleur de la condamnation de 1976 infligée à Mgr Marcel Lefebvre, déclaré suspens a divinis pour son attachement à cette messe et pour son refus catégorique des réformes. Ce n’est qu’en 2007 que, par le Motu Proprio de Benoît XVI, fut reconnu le fait que la messe tridentine n’avait jamais été abrogée.
A la suite de son fondateur, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X renouvelle son attachement à la Tradition bimillénaire de l’Eglise, persuadée que cette fidélité, loin d’être une crispation passéiste, apporte le remède salutaire à l’autodestruction de l’Eglise.
Menzingen, le 17 octobre 2014
 

[1] 25 juillet 1968
[2] in Bref examen critique de la nouvelle messe, lettre préface des cardinaux Ottaviani et Bacci, 3 septembre 1969, §1.
[3] Lettre ouverte aux catholiques perplexes, Albin Michel, 1985, p. 43


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 17 Oct - 18:09 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 17 Oct - 18:18 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI Répondre en citant

Si on compare avec le Communiqué de l'USML, on constate quels sont les prêtres qui parlent vrai et quels sont ceux qui trompent, lesquels osent se lever contre le scandale de cette fausse béatification et ceux qui veulent ménager la Rome conciliaire et ses œuvres !

Ce communiqué est un exemple éclatant de l'esprit rallié et peureux qui sévit à la tête de la Fraternité qui n'ose plus s'exprimer avec le courage du fondateur, qui fut un véritable phare pour les catholiques perplexes.

Mais la "réconciliation par paliers" oblige ces faux pasteurs à des ménagements pudiques !


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 17 Oct - 21:28 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI Répondre en citant

En effet les termes menzinguériens sont révélateurs pour ceux qui connaissent les jeux de la politique.

On ne parle plus d'une béatification scandaleuse, d'un simulacre et d'une abomination mais de "sérieuses réserves".  Cela sent la finasserie libérale. Le communqué de l'Union Sacerdotale ne craint pas d'affirmer que cet acte de François est nul et invalide comme les précédents.


En évoquant le pontificat de Paul VI, on note en tout premier lieu une "action lumineuse et réconfortante " au sujet de l'encyclique Humanae Vitae.  A ce sujet, nous renvoyons à une étude très solide du RP Marie-Dominique sur les graves défauts de cette encyclique ( cf Le Sel de la terre ).


En parlant des erreurs conciliaires, le communiqué dit qu'il s'en est suivi "des troubles " : pas un mot sur l'église conciliaire, pas un mot sur l'apostasie généralisée ... de simples troubles !!!

Au sujet de la nouvelle Messe, le communiqué de l'Union Sacerdotale reprend l'expression de "messe bâtarde"... mais visiblement la FSSPX a avalé le poison du Motu Proprio puisqu'elle ne parle que d'une messe à l'esprit protestant.  On remercie aussi, au passage, les autorités officielles d'avoir reconnu que la messe n'avait jamais été abrogée.

De peur de passer pour des rétrogrades, le communiqué se termine par cette phrase bien libérale (on veut plaire aux progressistes) : " loin d’être une crispation passéiste".

On pourra enfin remarquer qu'il n'y aucune attaque contre le pape François... qui est le premier responsable de cette mascarade.  Aucune allusion à la notion d' église conciliaire. Ce concept n'existe désormais plus dans la FSSPX.

En bref ce communiqué de la fraternité de Mgr Fellay (FMF) nous fait penser aux communiqués de François Hollande "condamnant fermement" les djihadistes coupeurs de tête "Pas bien, pas content"... et pendant ce temps les âmes se perdent.


Revenir en haut
Avila


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 168
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 11:02 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI Répondre en citant

L'étude du R. P Marie-Dominique est parue dans le Sel de la Terre n° 75, Hiver 2010-2011. C'est une excellente étude qui montre combien cette encyclique Humanae vitae est issue du Concile Vatican II:
 
Citation:
 "L'encyclique Humanae vitae est très semblable aux textes du Concile Vatican II : l'esprit en est le même (la doctrine du mariage est celle de Gaudium et spes) et on y trouve des imprécisions permettant des interprétations totalement opposées au magistère infaillible de l’Église.
  Ne reflétant ni la doctrine, ni la spiritualité catholiques au sujet du mariage [...] il en est d'Humanae vitae comme des textes du Concile : il faut lire autre chose.
  C'est donc Casti Conubii de Pie XI, qu'il faut continuer à diffuser...
  C'est en continuant à prêcher cette doctrine - et non celle d'Humanae vitae, - et en la faisant enseigner dans ses séminaires et dans les autres maisons de formation qui lui étaient unies, que Mgr Lefebvre a redonné espoir et courage à des milliers de fidèles, permis à des couples dans le monde entier de rester fidèles à la loi divine, et d'enrichir par là l’Église de familles nombreuses qui sont l'espoir du catholicisme de demain ; et cela tandis que la corruption morale du monde s'aggravait d'une manière bien plus considérable qu'en 1968, où Paul VI osait à peine parler." Le Sel de la Terre n° 75


Mgr Fellay and Co ont du oublier cet enseignement pour, aujourd'hui, louer et donner en référence aux catholiques cette Encyclique !

Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 13:09 (2014)    Sujet du message: Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI Répondre en citant

Le père Bruno vient de rédiger un excellent commentaire sur " les réserves" de la maison générale au sujet de la "béatification" de Paul VI . Publié sur France Fidèle .  

 
 Les « réserves » de la Maison générale de la FSSPX


Le 17 octobre est paru un « communiqué de la Maison générale de la FSSPX au sujet de la béatification du pape Paul VI » . Voici quelques réflexions que nous suggère ce document.
  • « La FSSPX exprime les plus sérieuses réserves sur les béatifications et canonisations des papes récents. »

On retrouve ici le même langage que dans les (trop rares) textes officiels concernant les « canonisations » du 27 avril dernier : on y faisait état d’interrogations, de doutes, de réserves, de perplexité… Mgr Fellay n’y parlait pas de pseudo-canonisations, ni ne mettait entre guillemets le mot canonisations. Il ne disait pas clairement si ces canonisations étaient vraies ou fausses, valides ou non, mais seulement qu’elles n’étaient « pas sérieuses » ou bien qu’elles « posaient un problème ».
Ici de même : la FSSPX n’a-t-elle que des « réserves » – si « sérieuses » soient-elles – à exprimer à la veille de la « béatification » du pape de la nouvelle messe ? La maison générale pense-t-elle que l’acte que s’apprête à poser François ce 19 octobre sera valide ? Sinon, pourquoi ne pas user de guillemets, et pourquoi ne pas déclarer franchement qu’il n’y aura pas de « bienheureux Paul VI », comme nous le faisions dans notre communiqué du 13 ? 
La FSSPX exprime des « réserves » : elle ne manifeste pas son indignation, elle ne dénonce pas le scandale en tant que tel.
Notons en outre que, le communiqué émanant de la Maison générale, Mgr Fellay ne s’engage pas personnellement. N’avait-il pas pourtant le devoir, à la fois en tant que supérieur général de l’œuvre fondée par Mgr Lefebvre pour le combat de la foi et en tant qu’évêque catholique, de prendre personnellement et clairement position en des circonstances aussi graves ?
  • « Certes Paul VI est le pape de l’encyclique Humanae vitae qui apporta lumière et réconfort aux familles catholiques, alors que les principes fondamentaux du mariage étaient fortement attaqués… »

Les « principes fondamentaux du mariage » ont été « fortement attaqués » par le concile Vatican II, plus précisément par la constitution Gaudium et spes, promulguée par… Paul VI le 7 décembre 1965. Cette constitution changeait la définition du mariage et ouvrait la voie à l’inversion des fins du mariage dans le nouveau « code ». Trois ans aprèsGaudium et spes, l’encyclique Humanae vitae n’a pas rétabli les « principes fondamentaux du mariage », d’où la faiblesse et les contradictions internes de ce document qui condamnait la contraception. Il faut lire l’étude sur Humanae vitae parue dans le Sel de la Terre 75 pour comprendre que cette encyclique n’apportait pas aux familles catholiques toute la « lumière » et tout le « réconfort » dont elles auraient eu tant besoin.
  • « … comme ils l’ont été – de façon scandaleuse – par certains membres du Synode qui s’achève. » Et le pape ? On sait le soutien qu’il a apporté au cardinal Kasper et aux autres révolutionnaires.

 
  • On appréciera les euphémismes du paragraphe suivant, concernant le Concile : « libéralisme doctrinal »(c’est tout ?), « trouble » (la Révolution française, à laquelle on a comparé Vatican II, était-elle un simple trouble ?).

 
  • Le paragraphe sur la nouvelle messe est également plutôt timide. On y cite deux expressions de Mgr Lefebvre : on s’est gardé de choisir les plus énergiques.

 
  • Le paragraphe suivant, habilement formulé, laisse entendre – sans toutefois l’affirmer – que le Motu proprio de 2007 serait l’heureux aboutissement du combat de Mgr Lefebvre. Du reste, il est faux d’affirmer sans plus de précisions que par ce Motu proprio « fut reconnu le fait que la messe tridentine n’avait jamais été abrogée ».

 
  • Dans le dernier paragraphe, « à la suite de son fondateur, la FSSPX renouvelle son attachement à la Tradition bimillénaire de l’Eglise ». Mais elle omet de renouveler, « à la suite de son fondateur », son « refus de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante » (Déclaration du 21 novembre 1974). Ce n’est pas la première fois, hélas ! que l’on doit faire ce genre de constatation. La haine de l’erreur n’est-elle pas pourtant la pierre de touche de l’amour de la vérité ?

 
Nous espérons que certains prêtres de la FSSPX, en ce dimanche 19 octobre, ne se contenteront pas d’exprimer « les plus sérieuses réserves », mais dénonceront vigoureusement le très grave scandale que constitue la « béatification » par le pape François de son prédécesseur de triste mémoire.
Père Bruno
 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:38 (2016)    Sujet du message: Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la béatification du pape Paul VI

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com