Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Second coup de maître de Satan: la FSSPX pulvérisée....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 322
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 21 Oct - 16:08 (2014)    Sujet du message: Second coup de maître de Satan: la FSSPX pulvérisée.... Répondre en citant

"La cause formelle de toute société est la sujétion à sa juridiction", axiome 1.


"Le coup de maître de Satan, faire perdre la foi par obéissance au pape!", axiome 2, Mgr Lefebvre.


Mon axiome 3 = "le second coup de maître de Satan, obéir à Mgr Fellay pour perdre le combat de la Tradition, et retourner dans la Rome conciliaire!".


J'affirme que ce danger existe aussi dans la "résistance"!
La récente disputatio entre IDS (Avec l'Immaculée") et Mr l'abbé François Pivert ne m'inquiète pas en elle-même, mais c'est la "défense" de l'abbé Pivert qui m'inquiète!


Si IDS prétend que Mgr Lefebvre était prêt à un accord après les sacres, alors elle n'a pas compris Mgr Lefebvre.
L'abbé a raison de dire que le protocole 1988 a "fait la preuve éclatante de ce que les modernistes étaient bien des modernistes", mais en réalité, ce protocole était une faute grave en lui-même, ce qu'a reconnu son auteur. La vraie preuve de modernisme et de mauvaise foi était la seconde lettre de "pardon pour ses fautes" que Mgr Lefebvre devait également signer! En outre, Mgr fut malade jusqu'à sa rétractation.


Mais l'abbé Pivert omet la différence entre "modernistes" et "église conciliaire en tant que telle". La différence est de taille, voici pourquoi.


1- Par juridiction il faut entendre juridiction subjective et juridiction objective: cette distinction , comme pour le magistère, permet de répondre à tyoues les difficultés de la situation actuelle;


2- cette distinction est trinitaire: le Père est juridiction subjective (le sujet de juridiction), engendrant une unique juridiction objective, exprimée, le Verbe. Ici la juridiction objective ne peut être que la vérité puisque le sujet est infiniment saint: la vérité d'une juridiction objective découle de la sainteté du sujet qui la dicte!


3- Dans la société des anges, Dieu établit Lucifer comme juridiction subjective. Jusqu'à l'épreuve décisive, la juridiction objective exprimée par Lucifer sur ses inférieurs était la louange de Dieu. 
4- Le NON SERVIAM de Lucifer est une juridiction objective qui établit comme cause finale intrinsèque de la société des anges , non plus la cause finale extrinsèque établie par Dieu, mais une cause finale extrinsèque qui est la propre gloire de son auteur, lui-même Lucifer.
5- La cause formelle de la société des démons est l'obéissance non seulement à la juridiction subjective (le chef, ce qui est "ordinaire"), mais aussi hélas à sa juridiction objective, le non serviam exprimé. 
6- L'archange St Michel , comme Mgr Lefebvre d'ailleurs, ne fait que "rappeler" une juridiction supérieure à celle de son propre chef: QUIS UT DEUS? Contemplez l'interrogation, qui ne remet pas en cause la juridiction subjective, soit la légitimité de supériorité de droit de Lucifer sur Michel! Celui-ci ne remet pas en cause l'autorité "intrinsèque" de son chef, établie par Dieu, mais l'usage que fait son chef de cette autorité: un abus de droit, imposant une iniquité, une juridiction objective contraire à la volonté divine!
7- D'où l'axiome: "Toute juridiction subjective (sujet) prononçant une juridiction objective non conforme à la vérité et au droit ne mérite pas obéissance, mais réprimande de ses inférieurs". C'est ce qui fait dire à St Thomas que dans ce cas bien établi, le séditieux n'est pas l'inférieur qui reprend son supérieur!


8- Ce n'est pas tout! La dite société est coupée en 2 ou plus! Il y a combat! St Michel contre Satan! D'une part la société des bons anges dont le sujet de juridiction nouveau est l'auteur du Quid ut Deus, et qui reconnaissent en lui la juridiction objective de Dieu (le Verbe), et d'autre part ceux qui obéissent à l'autre juridiction, celle à la fois subjective et objective de Lucifer! Ce sont en germe les deux cités de Saint Augustin.... Notons aussi que Lucifer ne crée pas l'enfer, il n'en veut pas! Ce qu'il veut c'est sa propre gloire. Mais c'est Dieu qui a créé l'enfer , qui a pour cause finale extrinsèque la gloire de la justice divine, mais sans sa miséricorde, refusée par l'orgueil de l'esprit auquel il ne sera pas pardonné, et pour cause finale intrinsèque, le châtiment des damnés....


9- Ces axiomes s'appliquent aussi bien à l'Eglise, qu'à l'état et à la famille!
Un Etat révolutionnaire? Des "juridictions révolutionnaires" aussi bien subjectives (ceux qui gouvernent réellement sont occultes, par des marionnettes médiatisées et donc assujetties), qu'objectives, c'est-à-dire des lois iniques, dont St Thomas dit qu'elles ne sont pas des lois!
Une famille recomposée? Un sujet de juridiction (le père de famille), qui établit une "juridiction objective de la famille recomposée", et qui donc oblige sa famille conforme à la volonté divine à quitter la maison familiale...,
Une "église" autre que celle de NSJC? On ne les compte plus, et l'église conciliaire est à définir comme l'ultime tentative diabolique de les réunir toutes!


10- Par église conciliaire il ne faut pas entendre ni "Notre Eglise malade", encore moins le corps mystique "malade", mais une véritable société ayant une juridiction subjective, et objective, et qui est à la société des démons, ce que la Notre est à la société des Anges! Ces deux sociétés sont absolument irréconciliables!  Dire que Notre Eglise est occupée par des modernistes n'est pas faux, mais INSUFFISANT, DEPASSE!!!! La situation est bien pire que celle-là, qui fut déjà celle de Ploncard d'Assac, lequel fit malgré tout confiance "au pape", Paul VI à son époque! Par église conciliaire il faut entendre:
- une juridiction objective conciliaire: c'est le "contenu doctrinal de cette église, son culte de l'homme, son N.O.M., son oecuménisme, son nouveau code, etc, bref sa "doxa",
- une juridiction subjective, soit des évêques et des papes conciliaires, sujets de juridiction soumis à cette "doxa", qui prononcent cette doxa comme nouveaux magistère et droit objectifs! 


11- Est-ce à dire que Notre Eglise a disparu? Bien au contraire! Notre Eglise a toujours:
- une juridiction objective catholique, c'est la Tradition, tout simplement: celle prononcée infailliblement par des papes auxquels Notre Eglise a transmis SON infaillibilité, autrement dit des papes et évêques soumis eux-mêmes au "Quis ut Deus", retraduit dans ce que l'on appelle la Tradition, qui est aussi bien magistère que juridiction objectifs.
- une juridiction subjective (sujets, papes et évêques) ordinaire dévoyée dans l'église conciliaire, que le P. Calmel appelait déjà le pandemonium de l'antéchrist (Mystères du Royaume de la grâce), juridiction ordinaire subjective qui doit revenir "ordinairement" à la juridiction objective de'avant la "réforme", révolution conciliare,
- une juridiction subjective de suppléance, la FSSPX, condamnée par les deux précédentes, en attendant que la juridiction ordinaire subjective retrouve sa juridiction ordinairement catholique, soir la Tradition, avec bien sûr abjuration de la juridiction objectivement conciliaire! A ce moment-là, "plus de problème" disait Mgr Lefebvre.... (Le pb de l'église conciliaire subjective, n'est pas la FSSPX, mais sa juridiction objective!).


En conclusion, il faut absolument tenir ferme sur l'existence d'une église conciliaire qui n'est pas la Notre, mais qui a pour juridiction objective une doxa diabolique, et pour juridiction subjective...., la notre ordinaire mais perdue par le démon!
La conséquence en est qu'il est diabolique de parler de l'église conciliaire comme notre Eglise malade!
Notre Eglise malade l'est à cause de la présence au sein de sa juridiction subjective, non seulement 'des modernistes" comme le dit l'abbé Pivert, mais un état révolutionnaire organisé en contre-église, qui tire son autorité de papes et évêques qui lui sont soumis, l'esprit du concile ayant produit une seconde bête de l'apocalypse à Rome même, exigeant d'adorer la première, qui a fait apostasier les pouvoirs temporels avant de faire apostasier notre "juridiction subjective ordinaire".


En outre , il est impératif de ne pas confondre les corps mystiques! Le corps mystique du Christ souffre persécution, mais aucunement de "maladie spirituelle"! D'où il suit que Notre Eglise souffre persécution d'une autre église en son sein, cette dernière étant persécutrice et non persécutée! L'église conciliaire est un nouveau Sanhédrin dans la Notre! 


Quant aux papes et évêques conciliaires, ils sont sujets à la fois de juridiction subjective dans la Notre, mais la persécutent comme sujets de juridiction de l'église conciliaire, église conçue de Satan mais dont ils se font complices aussi actifs qu'aveugles. 


12- La confusion entre églises (il n'y a qu'une église catholique, celle du pape, en omettant que rien hormis la Tradition n'empêche un pape d'en fabriquer une à sa guise), est à l'origine de la pulvérisation de la FSSPX, résumée en ceci:
- la Rome conciliaire n'est pas une autre Rome (Mgr Lefebvre n'aurait jamais parlé de deux Romes distinctes, abbé Laisney, etc...),
- si Rome n'est pas Notre Eglise, alors il y a sédé ou ecclésiovacantisme (abbés Pflüger, Simoulin, etc...)! On ne voit pas pourquoi à Rome, il n'y aurait pas place pour deux "papautés"!, la preuve à ce jour....
- on conteste la juridiction objective, mais désobéir à la juridiction actuelle subjective (papes) est "anormal"! Nous devons être reconnus par celle-ci comme catholiques (sans regarder à la contradiction interne, recevoir un label de catholicité d'une juridiction objectivement non catholique!),
- toute la FSSPX doit se soumettre à la juridiction subjective de Menzingen, sans contester la nouvelle juridiction objective: "la Rome actuelle est Notre Eglise!". 


"Faux, archi-faux" nous dirait Mgr Lefebvre. "Ils" sont les sujets de juridiction de Notre Eglise, mais leur église n'est toujours pas la Notre, et d'ailleurs s'en éloigne de plus en plus...". Nous n'avons ni à les suivre, encore moins à les rejoindre! C'est à eux à revenir dans Notre Eglise! 
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Oct - 16:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
salsa


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2014
Messages: 7
Localisation: france

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 13:15 (2014)    Sujet du message: Second coup de maître de Satan: la FSSPX pulvérisée.... Répondre en citant

Très éclairant !

Mgr Fellay devrait faire attention avec son idée d'eglise conciliaire qui serait la nôtre (même malade!)... en effet il pousse objectivement au sédévacantisme tous ceux qui ne peuvent considérer qu'avec un effroi et une répulsion bien légitimes le développement de plus en plus criant de la religion mondiale antéchristique par Francois et consorts !!

Votra analyse nous permet de ne pas entrer dans ce dilemme faussé : soit accepter de facon plus ou moins camouflée le plan de satan et de la contreglise en reconnaissant l'eglise conciliaire comme la nôtre, soit refuser toute juridiction actuelle ...
L'analogie avec saint Michel est très parlante, et nous encourage pour combattre, à notre place !
Merci !


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 322
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 16:05 (2014)    Sujet du message: Second coup de maître de Satan: la FSSPX pulvérisée.... Répondre en citant

L'argument de sédévacantisme ou ecclésio-vacantisme est un chantage des Pflüger et Cie dans la FSSPX!


C'est pour cela qu'ils dénient la réalité des deux églises en une seule.


En effet:
- jamais rien n'a empêché personne d'appartenir à deux ou plusieurs sociétés, c'est même presqu'un cas absolument général et commun!          Un catholique franc-maçon en est l'exemple typique!


- La juridiction de Notre Eglise a des sujets de juridiction légitimement élus, successeurs des apôtres. Mais tous, y compris les papes , sont faillibles précisément HORS LA  TRADITION!


- Si Nos sujets de juridiction, qui restent des sujets de juridiction de Notre Eglise,  n'appartiennent pas en plus à une autre église, qu'ils n'auraient pas "pondue ex concilio", qui ne serait pas là sous nos yeux effarés, mais que le fruit de notre imagination, comme le diable fait croire qu'il n'existe pas, alors "Il n'y a qu'une église, humaine, visible, la Notre" (Mgr Fellay).


- Dans cette hypothèse doctrinale tout-à-fait subjective, déconnectée du réel, d'une seule "Eglise" la Notre, il est parfaitement logique que dire qu'elle est une autre fait disparaître la Notre! Et avec la disparition de Notre Eglise, alors il n'y a plus de pape, le pape d'une église autre que la Notre, ne pouvant être le pape d'une église disparue!


- Mgr Fellay a fait interdire le Sel de la Terre (Avrillé) à cette fin: il fallait faire taire Mgr Tissier en supprimant le seul support d'édition indépendant de Menzingen, et qui permettait aux autres évêques d'exprimer un point de vue différent, celui de Mgr Lefebvre, d'un pape pour deux églises. L'abbé Gleize a du se transformer en dialecticien hegelien: thèse Mgr Lefebvre, antithèse Mgr Fellay, synthèse Mgr Fellay éclaire Mgr Lefebvre (dans un Courrier de Rome de 2012, peut-on parler d(une église conciliaire?).


La réalité des deux églises, l'une descendant du Ciel, l'autre montant de l'enfer déchainé sur terre (même Paul VI en a convenu!), permet justement de bien comprendre Mgr Lefebvre:
- les deux Romes,
- être apôtre , c'est bien les distinguer d'abord, puis les montrer sans masque, et surtout protéger les fidèles contre cette église, et en arracher les âmes qui en sont prisonnières! Y compris papes et évêques!


_ les sacres ont été fait hors juridiction ordinaire conciliaire, mais dans la juridiction de Notre Eglise, "qui supplet" à la défaillance de nos sujets ordinaires de juridiction, dont Mgr Lefebvre disait bien: "Ils sont partis, c'est sûr, sûr, sûr!"


Partis où? Sinon dans une autre église qui ne sera jamais ni la notre, NI LA LEUR, sauf celle qu'ils fabriquent contre la Notre et la leur!


Mgr Lefebvre serait-il sédévacantiste, ou ecclésio-vacantiste???? 
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:56 (2016)    Sujet du message: Second coup de maître de Satan: la FSSPX pulvérisée....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com