Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DOMINICAINS D'AVRILLE
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 00:48 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Nouvelles de Frères Dominicains d'Avrillé en France
 


Dans ce fil il y a des nouvelles, des infos, des commentaires des Frères Dominicains d'Avrillé.

* * *
Paul VI bienheureux ?
Après la reconnaissance de « l’héroïcité des vertus » du pape Paul VI par Benoît XVI le 20 décembre 2012, le dimanche 19 octobre 2014 a eu lieu à Rome sa prétendue béatification par le pape régnant François accompagné du pape sortant Benoît XVI. Après les fausses canonisations des papes Jean XXIII et Jean-Paul II, nous avons une fausse béatification. 

 
Lire la suite : 

Paul VI bienheureux ? (PDF)
 
 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Dernière édition par Catharina T.O.P. le Mer 22 Juil - 10:43 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 00:48 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 00:58 (2014)    Sujet du message: Conférence à Paris le 15 novembre 2014 Répondre en citant

Conférence à Paris le 15 novembre 2014
« Comment voir clair dans la situation actuelle de la Tradition »
 

 

Conférence par les Pères dominicains d’Avrillé
à Paris à proximité de la gare Montparnasse
le 15 novembre 2014 à 19 heures.
 

Places limitées : inscrivez vous en écrivant à Contact
 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 30 Oct - 01:13 (2014)    Sujet du message: Grande procession dans les rues d’Angers le 8 décembre 2014 Répondre en citant

Grande procession dans les rues d’Angers
le 8 décembre 2014
 

Le 8 décembre 2014 en 18h 30 à Angers
aura lieu une Messe solennelle aux Greniers Saint-Jean
suivie d’une procession aux flambeaux dans les rues de la ville
jusqu’à la cathédrale.

 
f

f
Venez nombreux honorer l’Immaculée Conception !

f
 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Dernière édition par Catharina T.O.P. le Mer 22 Juil - 10:46 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 15:29 (2014)    Sujet du message: Défi musulman et défi chrétien - Coran « inimitable » ? Répondre en citant

Défi musulman et défi chrétien - Coran « inimitable » ?
 
L’inimitabilité du Coran (« i’jâz al-Qur’ân ») est l’argument favori des musulmans. Ils répètent à l’envi le défi lancé par le Coran lui-même : "Essayez donc d’imiter une seule sourate !" (cf. Coran 2, 21/23 et 17, 90/88). Et ils concluent rapidement : "Livre inimitable, donc divin."

Aux foules arabes, plus sensibles à la beauté sonore qu’à la rigueur logique, l’argument parut imparable. Les savants furent beaucoup moins impressionnés. Dès le 9e siècle, l’érudit perse Qusta b. Lûqâ (830-912) faisait remarquer que toute œuvre littéraire digne de ce nom a quelque chose d’unique, et donc d’inimitable. Le propre de l’art est de créer de l’individuel ! Le grand défi musulman n’a donc, en réalité, aucun sens. [cf. Abbé Pagès sur l’i’jâz].

Plus voir dans le PDF :

Télécharger (PDF)
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 21:28 (2014)    Sujet du message: A propos d’un article du site de la Fraternité Saint-Pie X aux USA Répondre en citant

A propos d’un article du site
de la Fraternité Saint-Pie X aux USA

 

Un texte intitulé « Une nouvelle communauté dominicaine » a été publié le 24 octobre 2014 sur le site de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X aux USA. Nous avons traduit les principaux passages et ajouté quelques commentaires.



_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Dernière édition par Catharina T.O.P. le Mer 22 Juil - 10:47 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
François


Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2013
Messages: 82

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 06:09 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Bonsoir


On lit dans le lien :


"Qui n'aboient pas et ne mordent pas" : malheuresement, ce n'est pas le cas : le "PJD" passe une grande partie de son temps à mettre en garde ses nombreux et surtout nombreuses adeptes contre tout ce qui peut être "la résistance" : leur situation "bancale" les a conduit à se rallier de fait à la politique suivie par Mgr Felay. Comment en sont t-ils arrivés là ?


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 08:13 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Cette ambiance et ces pratiques sont détestables. Le double langage est devenu monnaie courante: la phrase « Mgr Fellay estime qu’il est relevé de son engagement. » en est la parfaite illustration.


D'autre part, dans les commentaires des pères, je retiens cette partie qui sonne comme un avertissement  :


En plus, Mgr de Galarreta est un évêque sans juridiction. Cette action de Mgr de Galarreta de soustraire cinq religieux à leur légitime supérieur, sans l’accord de celui-ci, est un acte illégitime et dénote une mentalité schismatique en attribuant aux évêques sacrés par Mgr Lefebvre une juridiction qu’ils n’ont pas, et que Mgr Lefebvre n’a jamais voulu leur donner car lui-même ne l’avait pas, comme il l’a dit souvent. 

 

Les autorités de la FSSPX flirtent de plus en plus avec une frontière ténue : la juridiction n'est qu'une juridiction de suppléance liée à l'état de nécessité qui dure, les évêques ne sont qu'auxiliaires. Chaque décision juridique devrait être posée avec un extrême discernement.  Je trouve d'ailleurs que la position de Mgr Williamson de ne pas vouloir prendre la tête de la résistance est très sage. Il reste en cela dans la voie de Mgr Lefebvre.


Pour finir, les prêtres et les communautés qui ont choisi de ne suivre Mgr Fellay savent depuis longtemps à quoi s'en tenir et à quelle sauce ils seront mangés. Combien leur faudra-t-il d'exemples ?


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 08:44 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Le problème à résoudre, pour les prêtres qui ne suivent pas Monseigneur Fellay mais restent dans la fraternité est qu'ils ne savent pas où aller (parait-il) Les caractères des uns et des autres parait difficiles, on le comprend!
Mais qu'ils se fassent connaître des fidèles résistants et nous trouverons une maison, n'importe où; il est impossible pour nous d'agir si nous n'avons pas un prêtre prêt à s'installer dans nos régions; je pense à ma province, mais je suis certaine que partout en France des groupes de laïcs sont prêts à tout faire pour héberger un prêtre, le soutenir et lui rendre sa totale indépendance.
Un prêtre (USML) nous dit "AIDEZ VOUS ET LE CIEL VOUS AIDERA" Oui, mais avoir un prêtre et trouver une maison, l'aider pour tout, est une chose; trouver une maison et chercher un prêtre en est une autre. (Je pense au "cas" de Lourdes)
Ce fut ainsi lors jours bénis du début de la FSSPX, les fidèles, et ils n'étaient pas très nombreux au début, ont travaillé sans relâche à construire, restaurer, embellir des endroits qui n'étaient pas destinés à devenir des lieux de culte, ils ont trouvé des logements pour leurs curés. Nous ferons de même parce qu'alors le Bon Dieu nous aidera. C'est certain.


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:13 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Volmar,


Bien d'accord avec vous, et fort bien dit: Mgr Williamson est sage de na pas se mettre à la tête de ce qu'il appelle des... chats! Ce n'est pas péjoratif! Les prêtres résistants ont tous leur caractère affirmé, et c'est très bien! D'ailleurs les accordistes en profitent malhonnètement pour les accuser d'indépendantisme, et donc de ... "subversion"! Bien malhonnète quand la sédition vient de Mgr Fellay.... cf St Thomas d'Aquin.


C'est tout le pb de la coordination posée par ANA:
- les prêtres sont au service des fidèles... qui les demandent: or la dispersion est énorme! certains fidèles doivent faire plus de 100 km pour aller à une messe, et si c'est le prêtre qui les fait, il n'a que deux trois familles guère plus à sa messe...
- ensuite Mgr Lefebvre ne voulait pas de prêtres seuls! mais regroupés par trois si possible! Donc tant mieux pour les régions "riches" en fidèles résistants, mais pour les autres, c'est la "misère".... aussi bien pour les prêtres que pour les fidèles...




Un seul moyen, gagner des fidèles arrachés au train train de leur paroisse ron-ron,


(encore une histoire de chats... Confused )


Kyrie eleison, mais nous avons la victoire!
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:32 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

François, 


ne vous laissez pas trop impressionner par les "aboiements" du PJD!  


Au fond il pourra de moins en moins aboyer, puisque Mgr de Galaretta l'a emprisonné dans une communauté, ce qu'il n'a jamais supporté de sa vie!


J'ai entendu le PJD souvent à St Pré et ailleurs, de très belles envolées lyriques, qui plaisent aux oreilles des femmes avides de paroles fleuries, comme celles de l'abbé Lorans... J'attends qu'elles comprennent la différence d'avec la P. Calmel: le PJD en a fait un bon livre, mais s'en sert plus qu'il ne le sert!
Côté scribes, on pourrait dire la même chose de Mgr Tissier! Il a écrit des choses remarquables, mais de là à les mettre en pratique contre un supérieur fêlé et félon... reste du chemin vertueux à parcourir, en fait du courage et de l'honneur! C'est cela qui leur manque!


Croyez-moi, dans peu de temps, les abus de pouvoir de Mgr de Galaretta qui "fonde" ses propres communautés, ou en détourne tels les franciscains et Bellaigue, qui suivent pour pouvoir "confesser" aux pélerinages de la Frat, et recevoir les sous des paroissiens obéissants, tout cela va tourner en jus de boudin et en foire d'empoigne! Ce ne peut pas se passer comme dans l'église conciliaire, puisque le chapitre 2012 c'est le concile dans la FSSPX!


Tôt ou tard, les catholiques fidèles devront le payer.... à leur façon, ou de la notre!


Kyrie eleison, in Christo Rege per Mariam.  
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 14:49 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Il en va de la vie de l'Union, les prêtres résistants encore au sein de la frat devraient avoir le courage de partir, peu de fidèles réagissent vraiment, je pense à ceux qui sont contre tout accord et qui soutiennent (vaguement, et ce sont les plus nombreux) la résistance vraie. Mais si un prêtre décidait de quitter cette frat pourrie et s'installait avec l'appui d'un seul petit nombre, tout ces mollassons retrouveraient du courage et alors l'Union deviendrait vite une force. Le vrai problème aujourd'hui est le nombre de prêtres. (et dans le petit nombre il y a encore ceux qui s'expatrient)
Que faire face à l'immobilisme, au "pragmatisme" dont on parle beaucoup? Cela concerne la plupart des fidèles!
Il faut savoir que peu ou pas de fidèles ont un ordinateur, que ceux qui en ont un: ou écoutent sagement les critiques concernant internet, ou ne s'en servent que pour faire leurs comptes. Donc ne sont au courant de rien! Changer leurs habitudes relève du défi . Difficile quand on ne voit les gens que le dimanche après la messe!
Monseigneur Williamson a raison (parlant de nos prêtres) ce sont des chats courageux et les quelques fidèles qui les suivent vraiment sont eux aussi des chats au poil hérissé! Pas évident à réunir tout ça!!!


Revenir en haut
AVE-MARIA


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 118

MessagePosté le: Jeu 13 Nov - 17:51 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

La relation de cette "fondation" dominicaine en Belgique est des plus intéressante!

Comment peut-on encore faire confiance à de tels personnages!! Comment peuvent-ils encore s'ériger en directeurs de consciences! (dominicains, prêtres et évêques)

Messieurs les religieux, j'ai besoin d'une voiture car on m'a volé la mienne...je n'ai pas les moyens de m'en acheter une autre! Ce n'est pas grave! Je vais faire comme vous: je vais voler celle d'un quidam qui en a moins besoin que moi! Ce n'est certainement pas bien grave puisque de si "saintes âmes" n'hésitent pas à le faire!

Quel scandale! Et en plus ils détournent les tertiaires! Ils n'ont plus la conscience droite!


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 13 Nov - 18:58 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

AVE-MARIA a écrit:


Comment peut-on encore faire confiance à de tels personnages!! Comment peuvent-ils encore s'ériger en directeurs de consciences! (dominicains, prêtres et évêques)



Chers amis de cette forum, s'il-vous plaît, prions pour ces néo-Dominicains de Belgique ... prions, s.v.p. pour salut de leurs âmes ... pour la conversion de ces Révérends Pères Dominicains de FSSPX.

Un très grand MERCI de votre prières !

  

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 11:40 (2014)    Sujet du message: Déclaration de fidélité catholique quarante ans après celle de 1974 Répondre en citant

Déclaration de fidélité catholique quarante ans après celle de 1974
 

19 Novembre 2014
 

  Cette déclaration de fidélité catholique, rédigée par un laïc ayant participé au combat de la foi depuis le Concile, est une adaptation de la fameuse déclaration de Mgr Lefebvre du 21 novembre 1974.
  Après bien des déclarations plus ou moins heureuses de ces dernières années, celle-ci nous paraît la meilleure. Comme le dit son auteur : "On peut s'étonner que sa distribution, par des laïcs, à l'extérieur des sanctuaires de Lourdes [donc sur la voie publique], le 26 octobre, en marge du Pèlerinage du Christ-Roi, se soit heurtée à une obstruction de la part du service d'ordre."
  Espérons que tous ceux qui veulent continuer le bon combat pour la Tradition catholique sauront s'unir autour d'une telle déclaration de fidélité... vraiment catholique.
 

Télécharger le texte de la Déclaration : Déclaration de fidélité (PDF)
 

Fidèles à l’héritage de Mgr Marcel Lefebvre, et en particulier à sa mémorable « Déclaration » du 21 novembre 1974, nous adhérons de tout notre cœur, de toute notre âme, à la Rome catholique, gardienne de la foi catholique et des traditions nécessaires au maintien de cette foi, à la Rome éternelle, maîtresse de sagesse et de vérité.
 

  Selon l’exemple de ce grand prélat, intrépide défenseur de l’Eglise et du Siège apostolique, nous refusons par contre et avons toujours refusé de suivre la Rome néo-moderniste et néo-protestante qui s’est manifestée clairement dans le concile Vatican II, et après le concile dans toutes les réformes et orientations qui en sont issues.
 

  Ces réformes et orientations, en effet, ont contribué et contribuent encore à la démolition de l’Eglise, à la perte de son esprit missionnaire, à la propagation de l’indifférentisme – par l’œcuménisme et le dialogue interreligieux -, à la ruine du sacerdoce, à l’anéantissement du Sacrifice et des sacrements, à l’affaiblissement de l’autorité pontificale, à l’anarchie théologique, à la confusion de l’action pastorale, à la disparition de la vie religieuse, à un enseignement naturaliste et teilhardien dans les universités, les séminaires, la catéchèse, enseignement issu du libéralisme et du protestantisme condamnés maintes fois par le magistère solennel de l’Eglise.
 

  Aucune autorité, même la plus élevée dans la hiérarchie, ne peut nous contraindre à abandonner ou à diminuer notre foi catholique clairement exprimée et professée par le magistère de l’Eglise depuis vingt siècles, et à l’époque récente par les textes-clés de sa doctrine antilibérale et antimoderniste, à savoir:
 
    - Mirari vos, de Grégoire XVI,
    - Quanta cura et le Syllabus, de Pie IX,
    - Immortale Dei et Libertas, de Léon XIII,
    - Pascendi, de saint Pie X (avec le serment antimoderniste),
    - Quas primas et Mortalium animos, de Pie XI,
    - Humani generis, de Pie XII.

  « Si nous-même, dit saint Paul, si un ange venu du Ciel vous annonçait autre chose que ce que je vous ai enseigné, qu’il soit anathème ! ». Et l’Apôtre insiste : « Nous l’avons déjà dit et aujourd’hui je le répète, si quelqu’un vous prêche autre chose que ce que vous avez reçu, qu’il soit anathème ! » (Epître aux Galates, 1, 8-9).
 

  Si donc une contradiction vient à se manifester dans les paroles ou les actes du pape, ainsi que dans les actes des dicastères romains, par rapport à la doctrine traditionnelle, alors nous choisissons ce qui a toujours été enseigné et nous faisons la sourde oreille aux nouveautés destructrices de l’Eglise, et à toute « herméneutique » prétendant démontrer la continuité entre ces nouveautés et le magistère constant des siècles passés.
 

  On ne peut modifier profondément la lex orandi (la liturgie), sans modifier la lex credendi (la règle de la foi). A messe nouvelle correspondent : catéchisme nouveau, sacerdoce et séminaires nouveaux, nouvelle pastorale des sacrements, nouveau droit canon, bible œcuménique, nouvelles formes de dévotion, nouveaux critères de sainteté, Eglise charismatique et pentecôtiste éclatée en « communautés » disparates, toutes choses opposées à l’orthodoxie, au magistère de toujours, et à l’unité catholique.
 

  Cette Réforme étant issue du libéralisme, du modernisme, est tout entière empoisonnée ; elle sort de l’hérésie et aboutit à l’hérésie. Il est donc impossible à tout catholique conscient et fidèle d’adopter cette Réforme et de s’y soumettre de quelque manière que ce soit. La seule attitude de fidélité à l’Eglise et à la doctrine catholique, pour notre salut, est le refus catégorique d’acceptation de la Réforme, même s’il faut recourir, pour survivre, à des solutions canoniques d’exception – car le salut des âmes est la loi suprême - ou subir, éventuellement, d’injustes condamnations.
 

  C’est pourquoi, sans aucune rébellion, aucune amertume, aucun ressentiment, nous entendons maintenir la profession intégrale de la foi sous l’étoile du magistère de toujours, persuadés que nous ne pouvons rendre un service plus grand à la sainte Eglise catholique, au souverain pontife et aux générations futures.
 

  C’est pourquoi, aussi, nous nous en tenons fermement à tout ce qui a été cru et pratiqué dans la foi, les moeurs, le culte, l’enseignement du catéchisme, la formation du prêtre, l’institution de l’Eglise, par l’Eglise de toujours et codifié dans les livres parus avant l’influence moderniste du concile, en attendant que la vraie lumière de la tradition dissipe les ténèbres qui obscurcissent le ciel de la Rome éternelle.
 

  En l’état, l’amour de l’Eglise et notre fidélité à la mémoire et au combat de Mgr Lefebvre requièrent, plus que jamais, une confession vigoureuse et publique de la foi face aux fauteurs d’erreurs quels qu’ils soient. Dans cet esprit, et pour hâter, autant qu’il dépend de nous, le retour de l’Eglise à sa propre tradition bimillénaire, nous supplions respectueusement et instamment le Souverain Pontife d’accomplir dès que possible, comme Vicaire de Jésus-Christ, Successeur de Pierre, et Docteur de la foi, trois gestes de la plus haute importance :
 

  — déclarer qu’il tient fermement, dans le même sens que ses prédécesseurs, la doctrine de Grégoire XVI, Pie IX, Léon XIII, Pie X, Pie XI et Pie XII, dénonçant les erreurs de la « culture libérale » : ainsi serait réaffirmée, contre la fallacieuse « liberté religieuse » et les « droits-de-l’homme-sans-Dieu », la Royauté sociale de Jésus-Christ,
 

  — rétablir le serment antimoderniste, prescrit en 1910 et abrogé en 1967, pour l’accès aux ordres de la hiérarchie ecclésiastique : ainsi serait donné un coup d’arrêt au processus de corruption de la foi dans le clergé et parmi les fidèles, cause de « l’apostasie silencieuse » des masses catholiques,
 

  — faisant usage du privilège de l’infaillibilité pontificale (cf. constitution Pastor æternus de Vatican II, condamner solennellement les textes de Vatican II contraires aux définitions irréformables du magistère antérieur : ainsi serait révoquée la prétendue autorité d’un concile « pastoral », « nouvelle Pentecôte » de l’Eglise, qui se révèle être, cinquante ans après, le plus grand désastre de son histoire.
 

  Enfin, pour obtenir la paix du monde, nous implorons également du pape François qu’il daigne effectuer la consécration de la Russie au Coeur Immaculé de Marie, selon la demande du Ciel transmise à Fatima, et dans les formes requises par cette demande.
 

  Ce faisant, avec la grâce de Dieu, le secours de la Vierge Marie, de saint Joseph, de saint Pie X, nous sommes convaincus de demeurer unis à l’Eglise, une, sainte, catholique, apostolique et romaine, ainsi qu’aux successeurs de Pierre, et d’être les fidèles dispensateurs des mystères de Notre-Seigneur Jésus-Christ in Spiritu Sancto.
 

En la fête du Christ Roi, 26 octobre 2014.
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 20:02 (2014)    Sujet du message: Le Syllabus : les données du problème Répondre en citant

Le Syllabus : les données du problème
 

La société humaine a-t-elle besoin de Jésus-Christ ?
 
Les hommes ne peuvent-ils pas se débrouiller tout seuls, au moins dans l’ordre politique et social ? Pour bâtir des sociétés justes et fraternelles favorisant le progrès scientifique et la civilisation la raison ne suffit-elle pas ?
 
Bien sûr, répond le monde moderne. Il suffit d’être rationnel ! L’humanité tâtonnera un peu, fera quelques expériences malheureuses, mais, grosso modo, continuera à progresser. Ne progresse-t-elle pas ainsi depuis des millénaires ? Il n’y a qu’à suivre la raison, et tout ira bien.
 
Le « y a qu’à » est facile à dire mais plus difficile à réaliser, répond le bon sens. Avant d’être rationnel, l’homme est animal, c’est-à-dire passionnel. Qui assure la victoire de la raison sur les passions ?
 
L’Église a autrefois joué ce rôle envers les peuples barbares, intervient le « catholique libéral ». Elle a contribué au progrès de l’humanité. Elle l’a fait sortir de l’enfance. Aujourd’hui, l’humanité peut se libérer de cette tutelle. L’Église reste utile aux individus, mais doit laisser les sociétés s’organiser de façon autonome, suivant les normes d’une raison devenue adulte.
 
La raison humaine est loin d’être infaillible, réplique le Syllabus. Elle a besoin d’une révélation divine et d’une autorité surnaturelle rien que pour rester raisonnable (a fortiori pour connaître les vérités surnaturelles). L’Église demeure la gardienne de la loi morale, la garante de la justice et du progrès social. En rejetant son autorité, l’humanité retombera par paliers dans l’esclavage. En s’affranchissant de la foi, la raison perdra sa principale protection contre les illusions des passions.
 
Blasphème ! hurle le monde moderne en déchirant ses vêtements. Vous l’avez entendu : le pape a blasphémé contre la raison !
 
C’est alors qu’Émile Keller entre dans l’arène. Il n’aborde pas la controverse en théologien ou en philosophe, mais en homme pratique, nourri d’expérience politique. Il lance le mot d’ordre : Consultons l’histoire !

Emile Keller
 
 
« Cinq expériences historiques confirment le Syllabus » :
 
    Textes d’Emile Keller (le député du Syllabus, 1828-1909)
    dans le Sel de la Terre n°90, dossier sur le Syllabus de Pie IX (8 décembre 1864)
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:51 (2016)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com