Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DOMINICAINS D'AVRILLE
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 20:55 (2014)    Sujet du message: Le voyage de François en Turquie par Alexandre-Marie Répondre en citant

Le voyage de François en Turquie par Alexandre-Marie
  

« Je suis venu en Turquie comme pèlerin, pas comme touriste (...) Quand je suis allé à la mosquée, je ne pouvais pas dire : « Non, maintenant, je suis un touriste ». Non, tout était religieux. Et j’ai vu cette merveille : le mufti m’expliquait bien les choses, avec beaucoup de douceur, y compris le Coran, où l’on parle de Marie et de saint Jean-Baptiste... Il m’expliquait tout. J’ai alors ressenti le besoin de prier, et j’ai dit : « Peut-on prier un peu? ». « Oui, oui », a-t-il dit. Et j’ai prié : pour la Turquie, pour la paix, pour le mufti... pour tous... et pour moi, qui en ai bien besoin. J’ai prié, vraiment. Et j’ai dit : « Seigneur, finissons-en avec la guerre ». Ce fut un moment de prière intense. »
(article du Vatican) – (article de Aleteia)
  
Voici quelques précédents à cette attitude scandaleuse de François à l’égard de l’Islam :
« La foi que vos parents vous ont inculquée vous aidera toujours à avancer. » (S’adressant à des immigrés musulmans dans une paroisse romaine: (romereports) – (laportelatine)

 
Lire la suite : Le voyage de François en Turquie (PDF)

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Dernière édition par Catharina T.O.P. le Mer 22 Juil - 10:52 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Déc - 20:55 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 20:54 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

ERRATA :

Lire la suite : Le voyage de François en Turquie
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Suzanne


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2014
Messages: 153
Localisation: Brisbane, Australie

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 23:09 (2014)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Cet article (cinq experiences...), dans le No 90 du Sel de la Terre, est absolument passionnant! Je n'avais jamais vu l'histoire expliquee aussi clairement dans ses grandes lignes! Une merveille, qui donne envie de lire le livre d'Emile Keller...
_________________
Viva Cristo Rey!


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 13:37 (2014)    Sujet du message: Lettre des Dominicains d'Avrillé 72 Répondre en citant

Lettre des dominicains d’Avrillé 72
Table des matières de la Lettre des dominicains d’Avrillé 72 :


• O admirable échange !
• La stratégie islamique de la terreur
• Nouvelles de nos travaux
• Nouvelles de Rome occupée
• Chronique du couvent

Téléchargez la lettre :  → Lettre des Dominicains d’Avrillé 72 (PDF)

Téléchargez : Sel de la Terre → Promotion spéciale Noël 2014 (PDF)
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Dernière édition par Catharina T.O.P. le Mer 22 Juil - 10:53 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 14:21 (2014)    Sujet du message: Converti par l’étude de la contre-Eglise Répondre en citant

Converti par l’étude de la contre-Eglise
Charles-Louis de Haller (1768 – 1854)

Face à la subversion mondiale, il faut une internationale du Vrai !
 

C’est en réfléchissant à la politique et en étudiant les forces subversives (qui travaillent à détruire la société) que Karl Ludwig Von Haller (1768-1854) a trouvé la vraie religion.
 

Né dans une famille protestante suisse (fils du biologiste et poète Albrecht von Haller), Karl Ludwig (Charles-Louis) fait un voyage à Paris en 1790. Il est séduit par les idées révolutionnaires. Mais la réflexion et l’expérience l’en détournent progressivement.
 

Membre du Conseil de Berne, il suit de près la politique européenne et se rend fréquemment à Paris. C’est de cette ville que, le 13 avril 1820, il envoie une lettre à sa famille (à Berne, en Suisse) pour lui expliquer comment il a découvert que l’Église catholique était la vraie religion.
 

Télécharger : → Charles-Louis de Haller, converti par l’étude la contre Eglise (PDF)


 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 20:00 (2015)    Sujet du message: Mgr Lefebvre : la Commission Romaine, chargée de nous diviser et de nous détruire Répondre en citant

Mgr Lefebvre : la Commission Romaine, chargée de nous diviser et de nous détruire

Rappelons le contexte : Nous sommes quelques mois après "l'opération survie" des quatre sacres épiscopaux du 30 juin 1988, accomplis non seulement sans l'accord du pape Jean-Paul II, mais même contre sa volonté. La Fraternité Saint-Pierre a été créée le lendemain des sacres et la Rome conciliaire s'active pour rallier les catholiques plus ou moins traditionnels.
 
Il est toujours bon de relire Mgr Lefebvre, en particulier pour comprendre qu'au-delà de certaines démarches et paroles conciliantes envers l'autorité suprême, il n'était pas dupe et il était conscient du combat de la foi à mener contre elle, malheureusement.
 

Saint-Michel en Brenne, le 18 mars 1989
 

A votre bonne lettre, reçue hier à Saint-Michel, je réponds aussitôt pour vous dire ce que je pense au sujet de ces prêtres qui reçoivent un « celebret » de la Commission Romaine, chargée de nous diviser et de nous détruire.
 
Il est évident qu’en se mettant dans les mains des autorités actuelles conciliaires, ils admettent implicitement le Concile et les réformes qui en sont issues, même s’ils reçoivent des privilèges qui demeurent exceptionnels et provisoires.
 
Leur parole est paralysée par cette acceptation. Les Évêques les surveillent !…
 
C’est bien regrettable que ces prêtres ne prennent pas conscience de cette réalité. Mais nous ne pouvons pas tromper les fidèles.
 
Il en est de même pour ces « messes traditionnelles… ! » organisées par les diocèses. Elles sont célébrées entre deux messes conciliaires. Le prêtre célébrant dit aussi bien la nouvelle que l’ancienne. Comment et par qui est distribuée la sainte communion ? Quelle sera la prédication ? etc.
 
Ces messes sont des « attrape-nigauds » qui entraînent les fidèles dans la compromission !
 
Beaucoup ont déjà abandonné.
 
Ce qu’ils doivent changer, c’est leur doctrine libérale et moderniste.
 
Il faut s’armer de patience et prier. L’heure de Dieu viendra.
 
Que Dieu vous accorde de saintes fêtes de Pâques.
Bien cordialement vôtre in Christo et Maria.
 

+ Marcel Lefebvre
 

Lettre publiée dans le livre du MJCF sur la Messe, La Messe a-t-elle une histoire ?, éditions du MJCF, Paris, 1997, p. 182
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 22:07 (2015)    Sujet du message: New website Dominicans of Avrille - USA Répondre en citant

Welcome in new website Dominicans of Avrille - USA
(in english)
 

Dominicans Avrille - USA

« In Defense of our Community »

Deo gratias !
 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 29 Jan - 12:20 (2015)    Sujet du message: La religion Charlie Répondre en citant

La religion Charlie
→ Télécharger : La religion Charlie (PDF) 

Trois religions se disputent aujourd’hui la France : 
la religion traditionnelle (catholique)
la religion nouvelle (islamique)
la religion officielle (maçonnique

— La 1ère veut que l’homme monte jusqu’à Dieu en s’incorporant à JÉSUS-CHRIST, Dieu descendu jusqu’à nous.
— La 2e veut que l’homme reste loin de Dieu en se soumettant à MAHOMET qui déclare Dieu inaccessible.
— La 3e veut que l’homme prenne conscience qu’il est Dieu – sans autre but ni référence que lui-même.


Tout serait parfaitement clair si la troisième religion n’avait pas la manie d’avancer masquée. Elle y est contrainte par sa doctrine, car l’homme de la rue voit très nettement qu’il n’est pas Dieu. Rien ne lui est plus évident. Pour lui imposer le dogme maçonnique, la religion officielle doit donc procéder par paliers. Elle transmet ses idées en un langage codé dont la clé est livrée progressivement aux initiés, à l’intérieur des Loges. 

Tout le vocabulaire officiel de la République maçonnique est ainsi codé. Les mots « liberté », « égalité », « fraternité », « laïcité », « tolérance », « démocratie » (etc.) ont une double signification : un sens banal, ou exotérique, à l’usage des profanes, et un sens caché – maçonnique – réservé aux initiés. 

Les institutions d’inspiration maçonnique ont également un double visage – et Charlie-Hebdo en fait partie. (Son principal actionnaire, Bernard Maris, était membre du Grand Orient). C’est même un exemple caractéristique. 

 
S’il est un journal qu’on n’aurait pas idée de qualifier de « religieux », c’est bien Charlie-Hebdo. Interrogés, la plupart de ses rédacteurs et ses lecteurs se classeraient fièrement dans la catégorie des « sans religion ». Mais d’où viennent, alors, leurs obsessions sur ce sujet ? Leur obstination morbide à se vautrer dans le blasphème ? 

Officiellement, c’est pour exalter la « liberté d’expression », dont le « droit au blasphème » serait la condition sine qua non et le sommet indépassable. Mais qui peut le croire ? Chacun sait que, pour Charlie-Hebdo aujourd’hui, comme pour Voltaire hier, et pour tous les francs-maçons de tous les temps, la « liberté d’expression » n’est un absolu que lorsque ces messieurs en ont besoin. Elle cesse brusquement de l’être dès qu’il s’agit, par exemple, du droit de parler de Dieu dans les écoles publiques, ou, en d’autres domaines, des lois Pleven, Gayssot, Neiertz, Taubira, etc. (Faut-il rappeler qu’un Docteur Dor a été lourdement condamné par la « Justice » de la république maçonnique simplement pour avoir manifesté son opposition à l’assassinat prénatal ?) 

Vous pouvez retourner le problème en tous les sens, la seule solution cohérente est que ces gens sont, en réalité, des dévots qui s’ignorent. Ils exercent leur culte comme M. Jourdain faisait de la prose : sans même s’en rendre compte. Mais ils ont bel et bien une foi, une liturgie, des obligations religieuses. Le blasphème est, pour eux, un véritable rite. L’humanité n’est-elle pas dieu ? Un dieu jaloux ! Qui ne peut souffrir de rival ! Il faut briser les idoles, et les zélotes de Charlie-Hebdo s’y emploient fidèlement chaque semaine. 

 
Héritiers des iconoclastes huguenots et des septembriseurs révolutionnaires, les caricaturistes de Charlie-Hebdo exercent, dans la République maçonnique, une véritable fonction religieuse. Déguisés en clowns (car dans la maçonnerie, tout est déguisé), ce sont, sinon les grands prêtres, au moins les grands sacrificateurs du Régime. 

Car il n’y a pas de religion sans sacrifice :
— Pour monter vers Dieu, le chrétien, s’offre lui-même en sacrifice (par Jésus-Christ),
— Pour venger son Dieu, le musulman immole les autres (comme Mahomet),
— Pour se convaincre qu’il est bien dieu, le franc-maçon essaie d’immoler le Dieu des autres (en effigie). 

 
Cette simple comparaison ne suffit-elle pas pour discerner la vraie religion


 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Lun 2 Fév - 21:47 (2015)    Sujet du message: Fraternité Saint-Pie X : visites de prélats Répondre en citant

Fraternité Saint-Pie X : visites de prélats
 


 
Le 23 septembre 2014, faisant suite à la rencontre entre le cardinal Müller et Mgr Fellay qui avait eu lieu le jour même, le Vatican publiait le communiqué suivant :

Les parties […] ont convenu de procéder par paliers, mais dans un délai raisonnable, vers le dépassement des difficultés. Et ce, dans la perspective désirée d’une pleine réconciliation.


Quels sont ces paliers ? DICI n° 302 du 10 octobre 2014 semble répondre à la question :


Il avait été décidé de poursuivre les entretiens doctrinaux « dans un cadre élargi et moins formel que celui des précédents entretiens ».
Rome a laissé à Mgr Fellay le choix des lieux et des interlocuteurs.

Plus d'info : http://www.dominicainsavrille.fr/fraternite-saint-pie-x-visites-de-prelats/
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 11:21 (2015)    Sujet du message: Fraternité Saint-Pie X : visites de prélats (2e édition) Répondre en citant

Fraternité Saint-Pie X : visites de prélats (2e édition)
→ Télécharger : Fraternité Saint-Pie X : visites de prélats
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 11:30 (2015)    Sujet du message: Mais d’où provient une telle évolution doctrinale ? Répondre en citant

Mais d’où provient une telle évolution doctrinale ?
Code:
Ce texte, écrit il y a quelques années pour expliquer un changement d’attitude de certains prêtres, a gardé toute son actualité. Nous offrons un abonnement au "Sel de la terre" d’un an à la première personne qui trouvera l’auteur et la référence de ce texte (nous n’avons pas changé le texte, mais seulement effectué quelques coupures).

Il existe une distorsion importante entre les déclarations les plus claires, les plus constantes et les plus anciennes de Mgr Lefebvre sur la réforme liturgique, la liberté religieuse et le concile Vatican II, et les positions actuellement soutenues par vous. 

 
Dans une telle situation, trois hypothèses seulement sont possibles : soit vous n’aviez pas pris connaissance des positions réelles de Mgr Lefebvre et de la Fraternité Saint-Pie X et vous souteniez le prélat et son œuvre par ignorance ; soit, les connaissant et ne les approuvant pas, vous êtes néanmoins restés apparemment avec Mgr Lefebvre et la Fraternité Saint-Pie X par hypocrisie ; soit la différence s’explique par votre évolution doctrinale sur ce problème entre avant les sacres et après les sacres. 

 
L’hypothèse de l’ignorance me paraît psychologiquement impossible, voire grotesque. Il est évidemment impossible qu’aucun de vous n’ait jamais lu aucun ouvrage de Mgr Lefebvre, n’ait jamais suivi une seule de ses prédications, n’ait jamais entendu parler de ses positions les plus constantes et les plus officielles. L’ignorance est donc à rejeter absolument. 

 
L’hypothèse de l’hypocrisie est en soi possible. Cependant, elle me paraît extrêmement peu probable, vu le nombre des personnes en cause et leur qualité morale. Par ailleurs, elle représente une injure d’une telle gravité que seule une déclaration explicite en ce sens des personnes concernées pourrait me la faire admettre. C’est pourquoi j’écarte l’hypocrisie comme cause explicative de votre évolution. 

 
Or, si vous connaissiez la position de Mgr Lefebvre sur la réforme liturgique, la liberté religieuse et le concile Vatican II (rejet de l’ignorance) ; si vous n’en étiez pas des opposants clandestins et menteurs (rejet de l’hypocrisie) ; alors la troisième hypothèse est forcément la bonne : votre changement de position s’explique par une évolution doctrinale sur ce problème. 

 
Mais d’où provient une telle évolution doctrinale ? Ici, deux hypothèses sont possibles : soit la cause est d’ordre purement intellectuel, soit elle est d’ordre moral et psychologique. 

 
L’hypothèse d’une évolution purement intellectuelle me semble relever plus du miracle que de l’histoire. Il faudrait imaginer un subit changement des esprits, une illumination intellectuelle sur la bonté de la réforme liturgique, sur la vérité de la déclaration Dignitatis humanæ, sur l’opportunité du concile Vatican II. Un historien sérieux ne peut que récuser une hypothèse aussi invraisemblable. 

 
La seule hypothèse valable est donc celle d’une cause morale et psychologique, c’est-à-dire issue des circonstances extérieures. Or, on ne peut relever qu’une seule cause : ce sont vos tractations avec Rome et avec les évêques diocésains

 
En effet, tous vos interlocuteurs romains et diocésains sont en faveur de la réforme liturgique, de la déclaration Dignitatis humanæ et du concile Vatican II. Il est donc naturel, évident, historiquement certain que, lorsque vous négociez avec Rome et les évêques et réclamez certains avantages, vous êtes vous-mêmes dans l’obligation de taire, d’adoucir ou de faire disparaître votre opposition à la réforme liturgique, à la déclaration Dignitatis humanæ et au concile, sous peine de vous trouver dans une situation psychologique intenable. Telle est la seule et véritable cause de votre évolution doctrinale : le poids moral de vos interlocuteurs et votre propre désir d’aboutir à des résultats tangibles dans des négociations difficiles où vous êtes largement minoritaires. Une telle situation vous oblige à des concessions, au moins verbales. 

 
Je ne prétends pas que vous faites ces concessions par lâcheté. Simplement, arrivés à ce stade de votre évolution, vous estimez possible et nécessaire de tempérer certaines oppositions dans le but d’obtenir des résultats plus importants. Mais, à considérer objectivement votre attitude actuelle, je suis obligé de noter un recul sur des points qui ont toujours été considérés comme vitaux dans le combat traditionaliste. 

 
La conclusion est donc extrêmement claire : malgré votre bonne volonté et votre désir primitif de rester fidèles à la Tradition, il vous a été impossible de maintenir fermement votre opposition à la réforme liturgique, à la liberté religieuse et au concile, tout en poursuivant des négociations avec des interlocuteurs qui maintenaient fermement leur soutien à cette réforme liturgique, à cette liberté religieuse et à ce concile. 

 
Dans l’état actuel des choses, les négociations et les accords avec Rome et avec les évêques diocésains aboutissent nécessairement, dans un délai plus ou moins long, à l’abandon des positions soutenues depuis toujours par la Tradition et notamment par Mgr Lefebvre. 

 
Autrement dit, la Rome actuelle n’a qu’un seul but : ramener tous ceux qui négocient avec elle vers les erreurs du concile et vers la réforme liturgique. La vérité toute crue, la voilà : Rome ne soutient pas réellement la Tradition, c’est pourquoi elle n’a pas tenu ses promesses, pas plus qu’elle ne voulait sincèrement l’aboutissement des négociations. 
Code:
L’auteur du texte précédent, a écrit en décembre 2014 dans une revue à grand tirage :

Nous souhaitons de tout notre cœur, et au plus vite, une « réconciliation », qui serait bonne pour les uns et les autres, et en général pour toute l’Église. Les difficultés sont objectives, elles ne dépendent pas d’abord des individus, mais nous pouvons toujours prier pour que le Seigneur « rassemble son Église dans l’unité ». C’est d’ailleurs ce que nous faisons chaque jour avec ferveur.
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 322
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Jeu 26 Fév - 17:21 (2015)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Il n'y a pas que la "fréquentation" de Rome qui détruit la foi...


Il y a aussi la confusion entre hommes d'Eglise, Eglise et église conciliaire, trois réalités distinctes. 


Pour preuve le dernier mot de l'abbé Bouchacourt sur la Porte Latine: "L'Eglise n'a pas besoin d'amplifier son désordre" (avec le prochain Synode, etc...).


Si Mgr Gaume était là, il confirmerait Mgr Lefebvre: "Ces papes , ces évêques, ne sont pas moi. Ils sont mes oeuvres. Moi je suis l'Eglise renversée, et l'église conciliaire mise à sa place, c'est pourquoi je m'appelle Révolution...".


Que l'église conciliaire accroisse le désordre est dans sa nature!


Par conséquent, pourquoi cette dégringolade? Dans l'ordre des raisons logiques:


1- prendre l'église conciliaire pour l'Eglise, désorientation diabolique prophétisée par Soeur Lucie,
2- craindre de dire haut et clair: "Papes, évêques, vous êtes nos hommes d'Eglise, mais votre "église" conciliaire est une contre-façon del'Eglise". 
3- craindre les sanctions de schisme et sédévacantisme, faute de la certitude doctrinale qu'avait Mgr Lefebvre,
4- démontrer une crainte servile aux papes et évêques qu'ils ont encore une "autorité" alors qu'elle n'est plus catholique,
5- justifier cette "diplomatie" en tordant la doctrine (Il n'y a qu'une Eglise, sophisme....)
6- l'imposer de force et "épurer"  la Tradition de ses forces vives...


Kyrie eleison
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 11:06 (2015)    Sujet du message: Catharina Tangari Répondre en citant

Pour obtenir une conversion

 
Au cours d’une confession, je demandai au Padre Pio un conseil au sujet de la conversion d’une personne qui m’est particulièrement chère. Un enchaînement compliqué de faits s’opposait à cette conversion comme une insurmontable difficulté ; humainement parlant il n’y avait plus aucun espoir. Après avoir exposé le cas au Padre Pio, je lui demandai :
 
« Padre Pio, comment dois-je faire pour obtenir cette conversion ? »
 
Padre Pio ne me donna aucune formule de prière, ni ne me parla d’« offrir » de « supporter » : pour un semblable cas « désespéré » il m’indiqua un seul moyen – un moyen qui est plus difficile que prier, que d’offrir, que supporter. Il me dit :
 
« Porte tout en paix ! Mets toute chose sur la balance de la divine justice pour cette conversion ! »
 
Depuis cette confession par la suite je me suis appliquée à mettre en pratique ce merveilleux, salutaire, efficace « porter tout en paix ». Ce n’est pas facile à réaliser, mais une fois que l’on y est parvenu, il est facile de s’y maintenir et on ne l’abandonne plus.
 
« Porter tout » est beaucoup plus que « supporter tout », en tant que dans la « résignation » tout demeure encore un « poids » : les préoccupations, les tribulations, les peines et aussi la volonté de Dieu nous semblent lourdes, trop lourdes ! C’est pourquoi dans la résignation nous ne pouvons jamais trouver la vraie paix, parce qu’elle est toujours et encore assujettie à notre rébellion plus ou moins larvée ; qui, semblable à une goutte de poison qui gâte le meilleur vin, enlève son efficacité au sacrifice.
 
Dans ces « porter tout en paix » plus rien ne pèse parce que nous nous mouvons au milieu de la paix, de la joie et de l’amour de Dieu qui rend out facile, qui nous guide et nous fortifie et par qui seul nous voulons être guidés et fortifiés. Plus rien ne trouble l’action de Dieu en nous et pour nous et pour cela rien ne fait obstacle à l’efficacité de nos efforts au profit des autres.
 
Source : Katharina Tangari (Tertiaire Dominicaine, *1906 - †1989), Le Message de Padre Pio, Publications du Courrier de Rome, 1987, p. 72-73.
 

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 14:26 (2015)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Si quelqu'un peut m'expliquer ce qu'a voulu dire le padre Pio? parce que je ne comprend pas.

Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 322
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mer 4 Mar - 22:20 (2015)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE Répondre en citant

Ana, 


Ce n'est pas facile, mais j'ose essayer une explication.


La différence est entre les mots "porter" et supporter".


"Supporter" est passif, on subit, on offre sa croix, son épreuve, etc...
Exemples: St Jean et Ste Marie Madeleine au pied de la croix....


"Porter" est actif: 
Exemple, la Très Sainte Vierge Marie "stabat" au pied de la croix, car elle ne fait pas que subir et compatir, mais s'associe entièrement à la volonté de Son Fils de donner jusqu'à la dernière goutte de Son Sang.... 


St Benoît expose les trois degrès de la vertu héroïque:
- purgation: on renonce au péché, on chasse tous ses mauvais penchants,
- contemplatif: on "consomme" Dieu dans ses mystères,
- union: on agit avec Dieu à tout instant.


Donc sauf erreur de ma part, Padre Pio qui voyait à quelle âmes il avait affaire, n'a pas hésité à dire à Katarina Tangari de s'unir davantage à Dieu dans Sa justice et miséricorde, pour ne pas tomber dans un autre défaut, celui de se troubler au point de manquer de confiance en Dieu? 


Autrement dit, non seulement supporter cette croix (une conversion estimée "impossible"), mais la porter "activement" en espérant tout de Dieu?
C'est peut-être une explication, ou alors il y en a d'autres à venir?


udp
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:35 (2016)    Sujet du message: DOMINICAINS D'AVRILLE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 2 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com