Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'abbé Bouchacourt et les libéraux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 23:18 (2014)    Sujet du message: L'abbé Bouchacourt et les libéraux Répondre en citant


Depuis quelques temps nous voyons se multiplier les louanges à l'égard de M. l'abbé Bouchacourt par les libéraux de tout poil ( le journal Présent lui accorde un interview, Le Forum 'Catholique' l'encense à toutes les lignes, Ennemond en rajoute aussi).  Il est bon de se rappeler que les libéraux ont un instinct infaillible pour se reconnaître entre eux.  Lisez les citations ci-dessous (extraites du Forum Catholique) où les intervenants libéraux remarquent bien que les propos sont beaucoup plus pondérés que ceux de son prédécesseur.  Ils ne cessent de l'encenser comme l'un des leurs. Et il y a en effet de quoi ...
Dans son interview sur Présent, l'abbé Bouchacourt tient des propos littéralement ralliéristes : à la question " Le pape va-t-il régler la situation de la FSSPX ?", il répond : " Je n'en sais rien ".  C'est grave ! L'abbé semble penser que le problème à régler, ce sont les rapports de la FSSPX avec l'église conciliaire.

Avant d'aligner toutes les citations des libéraux, lisons quelques lignes de Don Sarda y Salvani qui décrit le libéral qui s'ignore dans " Le libéralisme est un péché " :
Citation:
Ce brave homme raisonne, parle et agit comme un libéral sans qu'il s'en doute. Son fort c'est la charité, il est la charité même. De quelle horreur il est rempli pour les exagérations de la presse ultramontaine ! Traiter de méchant l'homme qui répand de mauvaises idées, c'est aux yeux de ce singulier théologien pécher contre le Saint-Esprit. Pour lui il n'y a que des égarés. On ne doit ni résister ni combattre ; ce qu'il faut sans cesse s'efforcer de faire, c'est d'attirer. Étouffer le mal sous l'abondance du bien, c'est sa formule favorite. De l'Évangile, il cite seulement les textes à saveur de sucre et de miel. Les effrayantes invectives contre le pharisaïsme lui font, on le dirait, l'effet de bizarreries et d'excès de langage chez le divin Sauveur. Ce qui ne l'empêche pas de s'en servir fort bien lui-même, et très durement, contre ces agaçants ultramontains qui compromettent chaque jour par leur défaut de mesure la cause d'une religion toute de paix et d'amour.

Contre eux, ce teinté de libéralisme d'ordinaire si doux se montre acerbe et violent.

Contre eux son zèle est amer, sa polémique est aigre, sa charité agressive.





Au sujet de son allocution à Versailles sur la "résistance"...

Citation:
la 49ème minute et la cinquantième seconde, l'abbé Bouchacourt parle justement de la "résistance": il dit clairement que "nous ne sommes pas des résistants; le résistant est quasiment acculé contre un mur, et c'est la solution du désespoir... Eh bien, soyons généreux !" Autre appel: "On a besoin de professeurs, de médecins catholiques, d'infirmières catholiques (...). Les catholiques doivent avoir une ambition: d'occuper le lieu que Dieu veut." Aussi: "où puis-je être le plus utile avec les dons que j'ai reçus ?" L'abbé dit clairement que "ce bon combat il faut le mener avec Charité". Il cite, à cet effet, Saint Pie X: "pour que le zèle produise les fruits qu'on espère... rien de plus efficace que la Charité. En vain espérerons attirer avec un zèle empreint d'amertume..." Reprendre les âmes, mais avec Charité, dénonciation du zèle amer. Comment ne pas être d'accord ?



Ce qu'en dit Ennemond ( ralliériste)
Citation:
Abbé Bouchacourt : Deo Gratias ! par Ennemond 2014-08-19 22:05:51



Bon accueil de la FSSPX par les autorités locales par Athanase 2014-10-28 15:04:44

Citation:
Ce qui constitue une bonne chose et démontre que des bonnes relations sont possibles avec l'ordinaire diocésain. Un tel accueil, dans un haut-lieu du Catholicisme marial, tend à prouver que la FSSPX n'est pas considérée comme schismatique, ni même excommuniée. Une réponse à nos échanges qui ont eu lieu un peu plus bas...



Merci à l'abbé Bouchacourt et à Présent ! par Ennemond 2014-11-08 16:26:44
Citation:
Très bel entretien où l'abbé Bouchacourt rappelle qu'il est "primordial que nous, catholiques, nous nous gardions de la sinistrose". Ces propos sont l'écho du récent sermon de Mgr Fellay avec ses thèmes : Le Christ-Roi, Lourdes, saint Pie X, la confiance en Dieu et la vertu d'"espérance", qui est le dernier mot de l'entretien.



Un entretien intéressant, vraie pondération et sus aux "résistants" ! par Athanase 2014-11-09 09:43:54

Citation:
Merci Monsieur l'abbé et tous nos encouragements pour le district de France ! En vous lisant, je suis assuré que la FSSPX ne se transformera pas en secte piétiste, comme le voudraient certains.



Quelle différence par rapport à son prédécesseur. par Rodolphe 2014-11-08 15:36:28
Citation:
On peut ne pas être de son avis, du moins sur tous les points. Mais le propos est nuancé, tout en étant ferme. Dénonciation du synode avec prudence ("Que va-t-il se passer ? Attendons"). Charité à l'égard des prêtres "non tradi". Aucune critique hystérique du Pape, même si les désaccords ne sont pas occultés. Pas d'accent "apocalyptique": il faut se garder de la "sinistrose".

Ouf !

L'abbé Bouchacourt n'est pas un de ces roquets qui ne savent qu’aboyer... Cela ouvre des perspectives pour la FSSPX




L'abbé Bouchacourt est un très bon prêtre ! par Jean-Paul PARFU 2014-11-08 19:15:29
Citation:
Très français, plein de bon sens naturel et surnaturel et facile d'accès.

C'est, en outre, je crois, un meneur d'hommes, au bon sens du terme, un peu comme l'était autrefois l'abbé Aulagnier.

Sa personnalité applanit les difficultés et apaise les discordes !



Bye!Bye! La sinistrose aigue par fouduroy 2014-11-08 19:15:56
Citation:
ouf! il était temps!!!!!!!!!!!



Son interview sur Présent au sujet du Pape
Citation:
— Mais on sait au moins qu'il la connaît. Dans quelles dispositions le sentez-vous vis-à-vis de la Fraternité ? Le pensez-vous capable de régler au mieux sa situation ?

— Je n'en sais rien.

— Vous ne dites pas non.

— Réellement, j'en doute vraiment. C'est un pasteur avant tout, les problèmes doctrinaux lui paraissent secondaires. Et puis, il aime déconcerter.




Les raisons véritables ( du choix par Mgr Fellay et l'abbé Pflüger de l'abbé Bouchacourt) par Jean-Paul PARFU 2014-02-26 14:33:44

sont les suivantes :

Citation:
1) Mgr Fellay, de manière générale, et comme beaucoup de chefs, de responsables, laïcs ou religieux, fait en sorte que les prieurs ne restent pas trop longtemps en place, de manière à ce qu'ils ne s'enkylosent pas trop et ne s'imaginent pas les "propriétaires" de leurs charges ;

2) Mgr Fellay estime, à tort ou à raison, je ne juge pas, c'est le sentiment que j'ai, que l'attitude de l'abbé de Cacqueray vis-à-vis de sa politique vaticane a été ambiguë et surtout qu'il n'a pas su "tenir" les prêtres frondeurs du district de France ou être auprès d'eux un bon relais, y compris auprès des communautés amies : Avrillé d'abord, mais aussi Morgon ... ;

3) L'abbé Bouchacourt est considéré comme un partenaire plus docile et loyal, en même temps que plus meneur d'hommes !


Dernière édition par Maunoir le Mer 12 Nov - 10:31 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Nov - 23:18 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 322
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 15:45 (2014)    Sujet du message: L'abbé Bouchacourt et les libéraux Répondre en citant

Maunoir,
merci et fort bien documenté, 


des aveugles qui mènent des aveugles....


Mais gare au mur du réel, comme pour Jim Carrey et son monde virtuel! (chapeau pour la trouvaille qui convient à l'église médiatique de Corçao...!)


Et le réel c'est que ce qu'ils veulent à tout prix que nous prenions pour Notre Eglise malade, n'est pas notreElise malade, mais une autre , chaudron diabolique dans lequel ils sont en train de glisser....


S'apercevront-ils qu'ils naviguent vers les chutes du Niagara, avant qu'il ne soit trop tard????


Nous restons sur le roc de Mgr Lefebvre: nullam partem avec les pirogues multireligieuses qui ménent à Rome, soi_disant...


Kyrie eleison
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Nov - 18:02 (2014)    Sujet du message: L'abbé Bouchacourt et les libéraux Répondre en citant

Un peu comme l'abbé Aulagnier !  Very Happy    Mort de Rire

Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 10:57 (2014)    Sujet du message: L'abbé Bouchacourt et les libéraux Répondre en citant

Dans son interview, l'abbé Bouchacourt semble pleurer sur les prêtres de France... Ce sont de belles larmes de crocodile !
Pleure-t-il aussi sur les affreuses injustices que commet la néo-fraternité, sur tous les prêtres et évêque qui se retrouvent au ban, ayant tout perdu (sauf la Foi et l'honneur sacerdotal) pour avoir dénoncé la dérive doctrinale et le ralliement larvé ?
Quel crédit peut avoir cette néo-fraternité auprès de prêtres diocésains quand on voit que les procédés utilisés par Menzingen sont pires que ceux utilisés par les modernistes dans les années 1970 ( procès, surveillance des courriers électroniques, délations, pressions sur les prêtres, sur les fidèles pour les écoles etc ...) ?
Un prêtre honnête qui s'apercevrait de tout cela prendrait ses jambes à son coup et irait vite voir ailleurs...


Citation:
J'ai remarqué le ton chaleureux avec lequel vous vous adressiez aux prêtres de France, dans le dernier éditorial de la Lettre à nos frères prêtres.

— Saint Pie X était persuadé qu'il ne pouvait y avoir de restauration sans le sacerdoce. Beaucoup de prêtres souffrent, notamment de solitude et de la crise que traverse l'Eglise. L'une des missions de la Fraternité est d'aider les prêtres en difficulté, quels qu'ils soient.



Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 15:10 (2014)    Sujet du message: L'abbé Bouchacourt et les libéraux Répondre en citant

C'est le vrai faux-dur: tonitruant dans ses sermons et rampant devant son supérieur, et quand on sait les graves injustices qu'a subit l'abbé Pinaud, on voit rouge.
Que de déceptions nous avons eu, nous membres des laïcs de la Fraternité, après avoir fait confiance à tous les prêtres qui gardaient les dogmes et la messe, l'intégrité de la foi, nous devons, aujourd'hui faire le tri de nos abbés! et nous avons souvent (presque toujours...)de mauvaises surprises!
L'abbé Bouchacourt paraissait être un roc!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:59 (2016)    Sujet du message: L'abbé Bouchacourt et les libéraux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com