Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quand le Forum conciliaire a tout faux....

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mer 19 Nov - 18:04 (2014)    Sujet du message: Quand le Forum conciliaire a tout faux.... Répondre en citant

L'inénarrable JRdC se couvre toujours de ridicule, dernièrement sur RalliésNews:
Non nobis - Le Forum Catholique - 18 novembre 2014

Avrillé a publié récemment sur son site une note sur les dominicains installés depuis un an à Steffeshausen (Belgique). 

 
Puisqu'il s'agit d'une affaire dominicaine, il est nécessaire de se souvenir de la situation juridique des dominicains dits "de la Tradition". Et pour cela, il faut considérer la naissance de cette branche dominicaine. 

 
À la différence des autres communautés (Bénédictins, Capucins) qui sont nés de l'initiative d'un père ancien (Dom Gérard, le père Eugène), les dominicains ne sont tels que par l'intervention très audacieuse de Mgr Lefebvre. 

 
Certes, le père Guérard des Lauriers, O. P., a donné l'habit aux quatre premiers frères (décembre 1977 pour le père Marie-Dominique, novembre 1978 pour le père Innocent-Marie). Mais ce sont les vœux qui font le religieux. Toute la réalité dominicaine de la communauté d'Avrillé, et de celle de Steffeshausen par conséquent, tient au fait que Mgr Lefebvre a reçu les vœux du frère Innocent-Marie le 27 avril 1981. Il le fit non en tant que supérieur de la Fraternité Saint-Pie X, mais en tant qu'évêque de la sainte Eglise. 

 
Monseigneur Lefebvre n'a pas agit seulement comme « témoin » de ces vœux. Il les a reçus en tant que successeur des Apôtres. Ce n'est pas le bon propos d'être dominicain qui fait le dominicain, ni sa conscience ou sa persuasion, mais bien la réception de son vœu par la sainte Eglise.
 
Le fondement canonique du geste de Mgr Lefebvre est la « juridiction de suppléance » des évêques de la Tradition, notion aussi délicate à manier que nécessaire à invoquer dans la présente crise de l'Eglise. Il s'agit d'une autorité épiscopale extérieure qui veille à l'intégrité de la vie religieuse pour suppléer à la hiérarchie infidèle à sa mission. D'autres communautés y recourent pour le bon déroulement de leur vie religieuse. Quant aux dominicains d'Avrillé ils y ont eu recours pour leur existence même. 

 
Il faut bien avouer qu'il y a quelque chose d'atypique dans ce geste de Mgr Lefebvre. Du reste, le révérend père de Chivré, O. P., et d'autres religieux attachés à la tradition dominicaine, ont nié alors la légitimité d'un tel acte. Ce qui fragilise beaucoup la « dominicanéité » tant d'Avrillé que de Steffeshausen. 

 
Or ce qu'un évêque a fait un autre ne peut pas le défaire. Un évêque de la Tradition n'aurait pas l'autorité pour décider un jour que les Dominicains d'Avrillé ne sont plus dominicains. En revanche, un autre évêque peut très bien bénir une autre initiative, une autre branche dominicaine par exemple, la recevoir au nom de l'Eglise. Mgr de Galarreta n'est pas moins évêque que Mgr Lefebvre. Il peut fort bien prendre sur lui de permettre une autre fondation. C'est à lui de juger des motifs de cette initiative (par exemple si les griefs accumulés contre Avrillé sont suffisants) et de peser les inconvénients éventuels d'une telle œuvre dans la petite famille de la Tradition. 


 
Fin de citation!   

 
Faux car Mgr Lefebvre n'avait aucune juridiction de suppléance!  
Pour cela il faudrait valider canoniquement le suspens a divinis, et donc valider comme catholique une juridiction objective conciliaire! 
Or Mgr Lefebvre a toujours reconnu la juridiction subjective, personnes physiques du pape et es évêques, mais pas leur nouvelle juridiction objective, qui tire son autorité d'un concile au lieu de NSJC, comme 265 papes avant le concile!   

 
Mgr Lefebvre a-t-il sacré hors juridiction de l'Eglise! Non, car il a utilisé sa juridiction personnelle de transmettre l'ordre sans juridiction ordinaire. 
Mais les religieux n'ont aucune juridiction ordinaire, et sont comme des laïcs de ce point de vue canonique dans l'Eglise! 
Donc ils ont aussi la possibilité de jouir d'une juridiction de suppléance, tout comme Steffeshausen peut "choisir" la suppléance de Mgr de Galaretta! 

 
Mais le "pire" n'est pas là! 
Steffeshausen a prononcé ses voeux auprès d'un évêque qui accepte le code de 1983, et possiblement sous l'autorité de ce code, ce qui n'est pas le cas de Avrillé! 

 
D'où les deux différences essentielles de situation!   

 
AVRILLE a prononcé ses voeux dans l'Eglise catholique qui les a recus de par un évêque ayant juridiction à la fois ordinaire et de suppléance, dans le cadre parfaitement catholique du code 1917!  

 
STEFFESHAUSEN a prononcé ses voeux entre les mains d'un évêque sans juridiction ordinaire, et sous autorité d'un code 1983 reconnu par cet évêque! 

 
Quand l'église conciliaire le jugera opportun, elle sanctionnera Mgr de Galaretta d'avoir abusé de "sa" juridiction qu'il n'a pas! 
STEFFESHAUSEN sera alors "hors de l'Eglise": celle qu'ils appellent "Rome", sans plus discerner celle de toujours et celle du diable...     

 
Aucun risque semblable pour AVRILLE, déjà hors de cette Rome, voire même de cette "Frat" déjà pataugeant dans les contradictions conciliaires, et le marigot nauséabond....! 

 
Kyrie eleison! 

_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Nov - 18:04 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mer 19 Nov - 23:25 (2014)    Sujet du message: Quand le Forum conciliaire a tout faux.... Répondre en citant

Inénarrable en effet! Voilà qu'il a maintenant une autre mission que celle de présentateur des prêtres de la FSSPX. Ou bien, tout simplement, les dominicains de Steffeshausen y sont en fait rattachés (comme ils le seront dans la future prélature, et ce sera nécessairement un Tiers-Ordre il me semble).


Les deux derniers paragraphes méritent une attention:


 
 
Citation:
Il faut bien avouer qu'il y a quelque chose d'atypique dans ce geste de Mgr Lefebvre. Du reste, le révérend père de Chivré, O. P., et d'autres religieux attachés à la tradition dominicaine, ont nié alors la légitimité d'un tel acte. Ce qui fragilise beaucoup la « dominicanéité » tant d'Avrillé que de Steffeshausen.  

  
Or ce qu'un évêque a fait un autre ne peut pas le défaire. Un évêque de la Tradition n'aurait pas l'autorité pour décider un jour que les Dominicains d'Avrillé ne sont plus dominicains. En revanche, un autre évêque peut très bien bénir une autre initiative, une autre branche dominicaine par exemple, la recevoir au nom de l'Eglise. Mgr de Galarreta n'est pas moins évêque que Mgr Lefebvre. Il peut fort bien prendre sur lui de permettre une autre fondation. C'est à lui de juger des motifs de cette initiative (par exemple si les griefs accumulés contre Avrillé sont suffisants) et de peser les inconvénients éventuels d'une telle œuvre dans la petite famille de la Tradition. 

 

Le passage du paragraphe au suivant est une belle contradiction: la dominicanéité d'Avrillé est fragile §1; elle ne peut être défaite par un évêque §2!


A moins qu'il y ait un lapsus révélateur: Mgr Fellay aurait aimé supprimer la dominicanéité d'Avrillé: or un évêque (de la Tradition est-il précisé! lequel?)...


Sur le fond ce dernier paragraphe est scandaleux et bien dans la ligne stalinienne de Menzingen: "c'est à Mgr de Galarreta de juger des motifs de cette initiative" etc. Tout seul? Sans procès? Et les réclamations d'Avrillé pour vol de religieux? La grâce d'état se passe de représentant de la partie adverse, que c'est beau! Quelle considération pour un cas de nécessité, où la juridiction de suppléance aurait pu s'appliquer!


Pour le geste audacieux de Mgr Lefebvre, c'est à la demande d'Avrillé et l'évêque a agi à la place non d'un autre évêque mais d'un supérieur dominicain. La hiérarchie infidèle ici n'est pas l'épiscopat mais l'Ordre des Prêcheurs. Vous tiendrez le rôle de Maître général, a dit Mgr Lefebvre au RP Innocent-Marie. Le Maître général ne dépend pas d'un évêque mais du pape directement.


D'autre part, il n'y a pas de branche dominicaine, sauf peut-être dans le Tiers-Ordre (on parle plutôt de congrégations).


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 08:30 (2014)    Sujet du message: Quand le Forum conciliaire a tout faux.... Répondre en citant

Ah le forum chaotique, tout un programme : œcuménisme tradi -bergoglien.
Laughing


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:06 (2016)    Sujet du message: Quand le Forum conciliaire a tout faux....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com