Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'abbé Laisney écrit sur Tradinews

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 18:49 (2014)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews Répondre en citant

La Grèce a donné à notre civilisation le génie du raisonnement à travers les oeuvres d'Aristote et de Platon. Malheureusement à côté de ces lumières, il y eut ces fameux sophistes qui avaient l'art d'user de la parole humaine pour véhiculer le doute et la tromperie car, selon eux, nul ne pouvait accéder à la vérité.
Il est probable que M. l'abbé Laisney ait été à leur école lors des longues années qu'il a passé à Menzingen comme économe de la FSSPX car le texte suivant est un monceau de sophismes qu'un catholique de n'importe quelle chapelle de la FSSPX peut aisément contredire.

Premier sophisme : "Le RP Albert n'a pas attaqué la communauté d'Avrillé" : ça serait un comble : les fugueurs fautifs auraient désormais tous les droits pour attaquer leur communauté ? L'abbé nous fait penser à ces nouveaux juges qui condamnent les victimes et absolvent leurs bourreaux.
Si les pères de Steffenshausen se taisent et passent volontairement sous silence 19 années de vie religieuse, c'est que leur motif de départ n'est pas si catholique que cela.

L'abbé Laisney ne dit pas non plus que Menzingen a manœuvré dans le dos des pères d'Avrillé faisant tout pour envenimer les affaires au lieu de les résoudre : nous arrivons ici au deuxième sophisme où l'abbé affirme comme candide qu'il "est fort peu probable que les supérieurs de la FSSPX aient accepté de recueillir ces religieux pendant des années si la situation était aussi simple que cela ". Et bien si justement, cher M. l'abbé Laisney, vous ne pouvez ignorer que ces pères ont été encouragés dans leur fugue par cette même autorité qui leur a donc enlevé la grâce de pouvoir réintégrer leur congrégation ou de fonder une autre maison sous la juridiction d'Avrillé. Manœuvre diabolique de division mais qui ne peut pas échapper à une âme droite .

Troisième sophisme : "Il y a un contraste avec le silence de la la FSSPX sur les cas personnels de ceux qui se disent "résistants"". Oui, cher lecteur, vous lisez bien "le silence"!  Plus le mensonge est gros, plus ça marche!  Nous nous souvenons tous des accusations de la maison générale contre les prêtres à l'origine d'une "subversion" : elle ne s'est pas faite dans le silence le plus total ! Au contraire! Avant même leur procès, ces trois prêtres avaient déjà été jugés coupables et leurs noms fustigés jusqu'au bout de la planète dans tous les prieurés par la circulaire Thouvenot. Ou alors l'abbé Laisney a une mémoire très, très courte (essayons de le présumer).
S'agit-il des prêtres qui ont quitté la FSSPX ou qui ont été renvoyés pour des motifs de Foi et de conscience?  Alors le silence de la FSSPX est semblable à celui de l'Eglise conciliaire qui est bien contente de se débarrasser des vieux dinosaures attachés au mythe du Christ-Roi.

Quatrième sophisme : que l'on peut résumer à ceci : "Mgr Lefebvre était un homme doux, or les "résistants" ne le sont pas. Donc ils n'ont pas l'esprit de Mgr Lefebvre."
Tout le monde connaît le sourire (inquiétant) de Mgr Fellay: nous connaissons et expérimentons maintenant sa pseudo-douceur. Condamner un prêtre à ne plus célébrer sa messe parce qu'il a corrigé des fautes d'orthographe d'un document qui ne lui plaisait pas... Est-ce faire preuve de douceur ? Diviser la FSSPX parce qu'on ne veut pas lâcher "un éventuel accord pratique" avec une Rome apostate : est-ce faire preuve de douceur ? Diviser toutes les familles du monde entier.. parce qu'on pense que ce rêve de s'accorder avec les pires ennemis de Dieu est possible ... Est-ce de la douceur ?

M. l'abbé Laisney, les sophismes ne servent pas la vérité...


Maunoir
 

Citation:
Abbé François Laisney, fsspx - 14 novembre 2014
Note d’un lecteur de TradiNews :
Ni le texte, ni le discours du Père Albert n’ont attaqué la Communauté d’Avrillé. Qui sait lire entre les lignes se rend compte qu’il y a eu un désaccord entre ces cinq fondateurs de Steffeshausen et leur ancienne communauté, mais on ne sait rien de ce qui s’est passé. Cette discrétion est toute à l’honneur du Père Albert et de ses confrères. Quel contraste avec ceux qui ont quitté la Fraternité Saint Pie X s’intitulant « résistants », qui ne peuvent pas ouvrir la bouche sans critiquer Mgr Fellay!

De l’autre côté, dès la première notice de cette fondation de Steffeshausen, la communauté d’Avrillé ne perd pas de temps pour dénoncer ces religieux les accusant « de tromperie et de désobéissance » ; si la situation était aussi simple que cela, il est fort peu probable que les supérieurs de la Fraternité aient accepté de recueillir ces religieux pendant des années avant leur fondation récente. De plus, là encore il y a un contraste avec le silence de la Fraternité St Pie X sur les cas personnels de ceux qui se disent « résistants ».

Mon premier contact avec Mgr Lefebvre fut le 2 février 1976, alors qu’en France il était dénoncé comme « l’évêque de fer ». Ce qui m’a le plus marqué dans ce premier contact fut le contraste entre cette réputation et sa douceur et son humilité. Je pense que tous ceux qui l’ont connu pourraient donner le même témoignage. Cette douceur et humilité alliée à la force et la solidité de sa Foi est une marque de la grâce de Dieu, qu’on aime retrouver dans ses vrais fils et ceux qui suivent sont exemple.

Ces contrastes permettent de voir clair dans des situations troubles.

Cœur Sacré de Jésus, rendez nos cœurs semblables au vôtre !

Abbé François Laisney



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 18:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 20:41 (2014)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews Répondre en citant

Quant à la discrétion, c'est sans doute sur ce motif qu'une liste des familles ayant fait confirmer leurs enfants par Mgr Williamson a circulé dans les prieurés.
"Mais on ne sait rien de ce qui s'est passé"...


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 23:01 (2014)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews Répondre en citant

Un ami m'a fait remarquer un sous-entendu de taille dans le raisonnement de l'abbé Laisney. Ce dernier affirme ceci
Citation:

De l’autre côté, dès la première notice de cette fondation de Steffeshausen, la communauté d’Avrillé ne perd pas de temps pour dénoncer ces religieux les accusant « de tromperie et de désobéissance » ; si la situation était aussi simple que cela, il est fort peu probable que les supérieurs de la Fraternité aient accepté de recueillir ces religieux pendant des années avant leur fondation récente.

Ce raisonnement (sophisme) s'appuie sur le principe d'autorité à savoir que Menzingen ne peut jamais se tromper; nous devons ainsi comprendre le raisonnement de l'abbé Laisney de la façon suivante :

Les dominicains ayant fui leur couvent ont été soutenus par Menzingen,
Or Menzingen ne peut jamais se tromper,
Donc les dominicains fugitifs ont raison.


Logique implacable de l'abbé Laisney qui met l'autorité de Menzingen au dessus de la vérité.


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 18:39 (2014)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews Répondre en citant

L'abbé Laisney est le spécialiste en sophismes :


Dans une réponse haineuse en 2012 je crois à l'abbé Chazal, il écrivait, accrochez-vous:
"Mgr Lefebvre n'a jamais parlé de deux Romes!
Ce qu'il voulait dire dans sa déclaration de novembre 1974, c'est une seule Rome avec deux tendances, deux esprits!".


Comme si l'esprit, la tendance n'existaient pas avant le Concile, et que celui-ci n'avait effectué aucune réforme de l'Eglise en une autre, et qu'une nouvelle Rome ne s'était pas "manifesté" comme dûment écrit par Mgr Lefebvre!


Pour Mgr Lefebvre, l'esprit a pris "corps".
Pour l'abbé Laisney, ce n'est pas un nouveau corps, mais toujours l'ancien....
Il ne voit pas la transmutation du corps comme un nouveau corps.... transmuté.
Une autre façon subtile de la continuité subjective dans la rupture objective....




Kyrie eleison. 
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 21:56 (2014)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews Répondre en citant

L'abbé Laisney s'attaque désormais aux sédévacantistes sur tradinews ... pourquoi pas ?
Il est vrai que la lettre de "Petrus" n'était ni plus ni moins qu'une affirmation du dogme du sédévacantisme.

Mais l'abbé, tout en prétextant son hostilité au sédévacantisme dogmatique, omet une chose capitale dans les circonstances actuelles. Il parle de rejeter le erreurs, de s'attacher à la Tradition . C'est très bien mais est-ce suffisant dans la crise moderniste ?

L'abbé Laisney omet de dire qu'il faut s'éloigner comme la peste de cette néo-église qui contamine les âmes jusqu'à leur faire perdre la Foi . C'est ce que Mgr Lefebvre avait bien compris en 1988: couper en acte avec cette Rome moderniste pour retrouver la liberté catholique. En cela l'abbé Laisney glisse et fait glisser son lecteur vers le rêve de Mgr Fellay : trouver un accord idéal entre la Tradition et la Rome occupée.


Bref l'abbé Laisney sait utiliser l'épouvantail (à moineaux) du sédévacantisme pour nous rallier à la politique de Menzingen ...Malin mais pas toujours !

Citation:
Une telle fidélité est mise à l’épreuve par la recrudescence des maux, mais la foi Catholique n’est pas cathare et reconnaît qu’il y a dans l’Eglise un mélange de bons et de méchants (« bonos et malos » Mt. 22:10) : ce dogme est inséparable de la grande vérité enseignée par St Augustin : «les mauvais dans l’Eglise […] ne peuvent pas nuire aux bons qui ne consentent pas avec eux au mal.» (Breviculus Collationis cum Donatistas, 1:10).En d’autres termes, la communion avec les mauvais dans l’Eglise ne nuit pas aux bons, car elle est essentiellement une communion au Christ dans son Corps Mystique ; mais pour cela, il faut ne pas consentir au mal ! D’où les deux aspects que Petrus n’arrive pas à comprendre chez Mgr Lefebvre : et le rejet de toute compromission avec l’erreur, et le maintien d’une communion avec les membres de la hiérarchie de l’Eglise, malgré leurs maux. Ces deux aspects ne sont que l’unique fidélité à Notre Seigneur Jésus Christ, Tête et Corps!



Citation:
C’est encore par fidélité au magistère des Papes depuis St Pierre, qu’on doit rejeter les nouveautés des papes récents, dans la mesure où elles s’opposent à ce magistère passé et constant. Et cette référence au magistère passé est explicitement enseignée par St Vincent de Lérins : « Que faire, si une nouvelle contagion essaye d'infecter non seulement une partie de l'Eglise, mais le tout? C'est alors qu'il faut s'attacher à l'antiquité, qui ne peut plus être séduites par les fraudes et nouveautés d'aujourd'hui. » (Commonitorium, 3).


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 15:35 (2014)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews Répondre en citant

L"abbe Laisney ne progresse pas, et s'entête dans sa théorie fumeuse déjà exposée contre l'abbé Chazal en 2012, à qui il écrivait méchament et bêtement:


"Mgr Lefebvre n'a jamais parlé de deux Romes dans sa déclaration de novembre 1974, mais d'une seule ayant deux tendances!".


Voilà l'herméneuique de Mgr Lefebvre corrigé par les modernos dans la FSSPX, et qui a pris le pouvoir dans la Frat lors du chapître 2012.


C'est ne plus distinguer ce que Mgr Lefebvre a toujours distingué:
1- l'Eglise et les hommes d'Eglise: et c'est l'Eglise qui fait les hommes d'Eglise,


2- Rome est la juridiction aussi bien subjective (les hommes d'Eglise) que objective (la doctrine professée et les pouvoirs législatifs, juduciaires, et exécutifs dans toute société humaine). 


L'Eglise fait les hommes d'Eglise, du pape au dernier des simples catholiques.
Quant à la juridiction ordinaire catholique, pape et évêques, ils ne le sont que dans la Tradition, qui est par définition la juridiction ordinaire objective de l'Eglise: c'est donc la seule Tradition de l'Eglise qui "rend" la juridiction ordinaire subjective, les hommes d'Eglise, catholiques, incorporés à l'Eglise.


La Rome conciliaire ben identifiée par Mgr Lefebvre est sortie d'un Concile révolutionnaire, qui subvertit, renverse tout dans l'Eglise, la preuve:
1- l'église conciliaire est l'église du pape en collégialité avec les évêques: ce n'est donc plus l'Eglise qui fait les hommes d'Elise, mais les hommes d'église qui font une "l'église"....
2- la juridiction objective (magistère et code de droit de 1983), crée bien ex concilio une nouvelle église, qui renverse l'Eglise, s'y substitue, et en prend le masque! 


Si Mgr Gaume était là, il récrirait sa fameuse définition de la Révolution, en l"adaptant à cette Rome révolutionnaire... 


Même mieux!
en l'adaptant au chapitre 2012!
Semper idem, dirait Jean Ousset..., qui malheureusement ne suivit pas Mgr Lefebvre en 1988: c'est le pb des hommes activistes, qui ne remontent pas toujours aux principes qu'ils déclarent être les leurs... et tombent dans leur propre élan.
C'est aussi le pb des mauvaises fréquentations, mondaines ou romaines, c'est selon...
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:26 (2016)    Sujet du message: L'abbé Laisney écrit sur Tradinews

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com