Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Egouts de Menzingen

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Nov - 09:08 (2014)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen Répondre en citant

L’abbé Raphaël Granges… ou le poids des mots, le choc des photos !  (à consulter sur la sapinière)
 
L'abbé Granges, secrétaire de Mgr Fellay, envoie des photos du Jaidof où fut maintenu l'abbé Pinaud (chambre, salle de bain et ..... wc), pour justifier du confort de ce dernier pendant ses neuf mois de mise à disposition. 


Grotesque ou imbécile ? 


Ou peut-être une simple jalousie - notre jeune abbé manque peut-être des commodités à Menzingen......




Où va la pauvre fraternité ? 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Nov - 09:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 15:06 (2014)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen Répondre en citant

Le contenu de ce courrier est hallucinant.

"Trois prêtres complotaient en secret" : ont-ils fait leur autocritique publique devant les commissaires politiques ?


Et puis le côté : il n'y a pas de raison de se plaindre, laisse entendre que le traitement de l'abbé Pinaud fut marqué du sceau de la grande mansuétude de Menzingen. Sinon : cachot au pain sec et à l'eau...


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Nov - 20:02 (2014)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen Répondre en citant

Oui,


Menzingrad aurait pu faire tomber leur tête en  toute bonne foi. 


Rendons grâces à ces grands chefs aux talents inconnus, qui font preuve d'une pieuse bienveillance envers les méchants subversifs.  Amen !


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 18:41 (2014)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen Répondre en citant

Sommes-nous vraiment devant cette belle fraternité de prêtres que Mgr Lefebvre avait suscitée ou une autre fraternité ... digne des révolutionnaires de 1789 ?


 


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 19:26 (2014)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen Répondre en citant

Exact.


Ce courrier m'a fait penser au psaume 132 :  "Ecce quam bonum, et quam iucundum habitare fratres in unum"


On en est bien loin.


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 11:44 (2014)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen Répondre en citant

Les procès humains contre la justice divine ne sont que l'écho du grand procès de Satan (le mensonge) contre Notre Seigneur (la Vérité).
Rappelons-nous l'Evangile de la Passion de Notre Seigneur :

Les Pontifes et les pharisiens s'étant assemblés, apportent pour chefs d'accusation contre Jésus-Christ les miracles qu'Il a opérés, et se dirent entr'eux :
Citation:
"Qu'attendons-nous de nous défaire de cet homme, qui fait sans cesse de nouveaux prodiges (Jn 17, 4) ?"



Ils se rappellent des aveugles qu'Il a éclairés, des malades qu'Il a guéris, des morts qu'Il a ressuscités: mais par un aveuglement inconcevable, au lieu de Le reconnaître pour le Messie prédit par les prophètes ( Daniel 6, 27 ou Isaïe 25,5), ils demandent sa mort avec fureur.

Il faut réfléchir sur le terrible aveuglement de la nation juive, dont tous les vœux et toutes les prières n'avaient d'autre objet que la venue du Messie (Isaïe 45,5); elle Le méconnaît, Le rejette avec fureur, et ne pense qu'à Le faire mourir (Psaume 53).

C'est là une fidèle image de ce qui arrive trop souvent et tout spécialement dans ces tristes procès.  Alors que des prêtres accomplissent leurs devoirs de dénoncer l'erreur et le vice, nous voyons d'autres hommes rejeter ces occasions de comprendre leurs errements, ne rien changer à ces mauvaises inclinations (Deutéronome 9,23).

N'est-ce pas une prétention chimérique, comme pour ces juifs déicides, de vouloir un Sauveur à notre mode ? De rechercher un semblant de justice pour sauver une nation, une fraternité ?

Remarquons aussi ce qui suit dans l'Evangile :

Caïphe, chef de ces politiques, se lève, impose le silence, et leur dit :
Citation:
"Qu'il est expédient qu'un homme meure pour le salut du peuple, afin que la nation ne périsse pas".


Ces paroles sont à peine prononcées, que sans aucun égard pour l'innocence et pour la Justice, au mépris de la loi, qui défend de faire mourir le juste (Exode 23,7), tous se rangent du parti de ce pontife, et sous les dehors trompeurs de zèle et de piété, on les voit s'affermir dans le cruel dessein de faire périr le Sauveur du monde.

Regardons cette manière de traiter le Sauveur : ce n'est pas la crainte de Dieu qui dirige ce conseil; ce peuple étouffe la voix de sa conscience; l'intérêt, le respect humain, forment la seule règle de délibération (cf Homélie 80 de St Jean Chrysostome): il était en son pouvoir de s'instruire de la vérité: pour peu qu'il l'eût recherchée, il eût reconnu sans peine ce Messie promis à ses pères; mais séduit par sa vanité, il le méconnaît, le persécute, perdant ainsi par sa faute les biens du temps et ceux de l'éternité.

N'est ce pas ce qui est arrivé dernièrement ?
Les juges veulent satisfaire l'autorité; la moindre probabilité contre les accusés se change en conviction.  Les juges des procès Pinaud et Salenave n'ont pas honte de trahir la vérité et la cause de Notre Seigneur, de se ranger au parti des ingrats qui demandent leur mort.
Pourquoi ces juges furent-ils privés d'intelligence ? Auraient-ils perdu le don précieux de la Foi pour penser qu'un jugement vain de quelques instants fût plus avantageux que leur salut éternel ?


Quel avantage pour Menzingen de jouir d'un instant de triomphe apparent pour être tourmenté dans l'autre pendant l'éternité ?

Quelle leçon pour nous tous ! Que Dieu nous donne un esprit plein de droiture, de sagesse et de Force ! (Psaume 50,12)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:59 (2016)    Sujet du message: Les Egouts de Menzingen

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com