Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 19:19 (2014)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay! Répondre en citant

La dernière mouture de Avec l'Immaculée est d'une importance capitale!


Suite au chapitre 2012, l'ecclésiologie de Menzingen s'est imposée successivement à:


- l'abbé Gleize: dans un courrier de Rome titré "Peut-onarer d'une église conciliaire?", cet abbé qui défendait auparavant la théologie de Mgr Lefebvre ("Nous avons affaire à une contre-façon d'Eglise!"), écrivait en substance:
- thèse Mgr Lefebvre (ci-dessus),
- antithèse: Mgr Fellay, "mais c'est Notre Eglise visible, humaine, concrète!" (Nouvelles de Chrétienté n°135 mai 2012, page 10 et sq),
- synthèse: Mgr Fellay éclaire Mgr Lefebvre!


St Thomas aurait conclu le contraire: Mgr Fellay a faux!


Une autre victime est Mgr Tissier lui-même: dans une étude publiée par le Sel de la Terre, Mgr Tissier décrit bien la nouvelle église conciliaire, mais effectue un rétro-pédalage pour ne as trop contredire publiquement la thèse de l'ecclésiologiste patenté de Menzingen, l'abbé Gleize, volant au secours de la théorie fumeuse de Mgr Fellay!


En effet, Mgr Tissier ne fait plus la distinction clé de Mgr Lefebvre entre hommes d'Eglise (le pape et les évêques le restent!), et la nouvelle "église" concoctée ex concilio. 


C'est si vrai qu'à Lourdes même, lundi 28 octobre 2014, Mgr Tissier se trahit par deux fois: il corrige son lapsus "l'Eglise..., heu plutôt les hommes d'Eglise, "etc..., car l'Eglise ne peut en tant que telle proférer des hérésies!


Maintenant, IDS est en train de se trahir dans toutes les dimensions!
Car ne plus distinguer l'existence de cette église, codifiée par le droit canon de 1983, c'est tomber dans le mêm panneau de désorientation diabolique, savoir une intelligence déconnectée du simple bon sens, ne sachant même plus admettre l'évidence!!!




En outre, le but de IDS est à peine occulté:
démolir encore plus Mgr Lefebvre!
En effet, on peut parier que demain IDS démolira jusqu'à la déclaration prophétique de Novembre1974!


Du pain béni pour les accordistes, qui n'auront plus qu'à trouver une "recette de cuisine" moyenne avec IDS pour finalement reconnaître et se faire reconnaître par la Rome conciliaire, vous savez, celle qui "n'existe pas"!!!!


C'est drôle, Satan non plus n'existe probablement pas....


Kyrie eleison....
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Déc - 19:19 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 22:38 (2014)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay! Répondre en citant

ADDENDUM!


Ecrit rapidement, en primo-réaction, il faut encore préciser ce qui suit:


1- S'il est vrai qu'il n'y a qu'une Eglise catholique, et un seul pape,
2- il existe, et non pas dans l'imaginaire, une foultitude d'églises fausses, mais accordons-le, sans papes!


3- l'Eglise malade et occupée l'était avant le concile, et dire cela aujourd'hui est nettement insuffisant! Car cela n'explique pas le fait indéniable que les papes "conciliaires" imposent absolument tout ce qui a été condamné par 265 papes avant eux! Que cela soit en matière de foi ou de morale, et aussi de constitution de l'Eglise elle-même!


4- L'église conciliaire existe bel et bien, avec son culte, sa "doctrine", sa juridiction ordinaire autant subjective (papes etévêques conciliaires), que objective, la nouvelle constitution de l'église selon le code de 1983.


5- Cette église n'est pas l'Eglise! et même pas l'Eglise malade! Elle est une église portant le masque de l'Eglise, mais une véritable église de l'antéchrist.


6- Notre Eglise, elle se trouve dans la Tradition, persécutée par des hommes d'Eglise qui, tout en étant "nos" hommes d'Eglise, sont comme l'a dit fort bien Mgr Lefebvre, "partis hors de Notre Eglise"!
Où? Dans une autre église rassembleuse de toutes les fausses qui, elles, n'avaient pas de "pape", mais qui maintenant en ont "un", le notre, mais acquis de par "l'esprit" du Concile...


L'impossible réconciliation de l'abbé Rioult est donc bien réelle entre les deux églises, mortelles l'une pour l'autre, puisqu'il ne s'agit rien de moins que de la lutte entre NSJC et Satan, entre l'Eglise de l'un contre l'église de l'autre!


Est-ce à dire aucun contact entre "hommes" d'Eglise?
Non, mais rappel aux papes et évêques "partis dans l'autre église" qu'ils doivent revenir dans l'Eglise, et quitter la leur actuelle!


Est-ce à dire que le pape n'est pas le pape?
Bien au contraire, c'est lui rappeler qu'il est  "Notre" pape, et qu'il n'a pas à se faire le pape d'une autre "église" que la catholique, celle qui est malade non seulement des péchés de ses membres (ce qui a toujours existé!), mais surtout de son départ dans une autre, ce qui est nouveau, la rupture totale!


Pour finir dans la précision: c'est Notre Eglise qui fait le pape, et non le pape qui fait l'Eglise.
Dans l'église conciliaire, celui qui est "notre pape" ne peut être pape dans "sa nouvelle église"! 
Tout simplement parce que dans cette "église-là", celui qui s'appelle le pape, et qui l'est dans la Notre, n'a aucune infaillibilité potentielle!


Ni ontologique (pas de vérité immuable dans l'église conciliaire), ni juridique (le pouvoir est au peuple, de Dieu soi-disant...).


Par conséquent, aucun sédévacantisme ni ecclésiovacantisme dans cette théologie: bien au contraire, l'Eglise continue dans la Tradition à être confrontée à une autre église, et le pape qui est bien notre pape, est parti en tourisme dans une autre église exotique...


Rien que du bon sens!


C'est même pas une question de foi!
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 23:38 (2014)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay! Répondre en citant

Mgr WILLIAMSON vient d'écrire (29 novembre 2014) sur la perennité de la papauté.




Est-ce contradictoire avec ce que j'écris?


En apparence oui, mais pas vraiment.


La moitié "mauvaise" des papes conciliaires selon Mgr Williamson est précisément "productrice" à ce jour d'une nouvelle "église" , qui est en opposition à l'Eglise: c'est d'ailleurs la définition du libéral, homme double, un pied d'un côté, l'autre pied chez l'ennemi...


Le propos de Mgr Williamson est clair: il se prouve non sédévacantiste, et suit en cela Mgr Lefebvre.
Les papes sont peccables, non infaillibles hors des conditions qui sont celles de l'Eglise.


Toutefois, Mgr Williamson prend des risques "exagérés"...:


1- si la papauté ne périra pas, un pape peut périr, et mieux vaut s'y préparer car Rome "sera" le siège de l'antéchrist, lequel fera mettre à mort le pape et des hommes d'Eglise, sans que cela mette à mort la papauté,
2- la papauté aura son siège ailleurs qu'à Rome, le temps que Dieu voudra...
3- les promesses faites à l'Eglise ne le sont ni à "Rome", ni à l'église conciliaire, qui se poursuivra elle aussi dans une contre-église de l'antéchrist, mais qui ne prévaudra jamais sur l'Eglise.




Pie XII aussi écrit:
"De la forme de la société dépend le salut des âmes".


S'agit-il de la forme apparente? Autrement dit de la papauté, de Rome? Certainement pas!
Il s'agit de la forme substantielle!


Or la forme substantielle de l'église conciliaire (son magistère objectif et sa juridiction objective) n'est en rien catholique.


Mgr Williamson se situe non au niveau de la société, de l'institution, mais des hommes, sujets à versatilité.


Mais il n'en est pas des institutions comme des hommes: ceux-ci peuvent se sauver par l'Eglise, mais pas par l'église conciliaire. Ils peuvent être sauvés malgré l'église conciliaire!


En tant qu'institution, l'église conciliaire est une machine à perdre les âmes, pas à les sauver!


Il ne faudrait pas donc conclure du propos de Mgr Williamson, que croire en la papauté pérenne, équivaut à croire en les papes même conciliaires, du seul fait qu'ils sont papes! 


Ce serait retomber dans les deux coups de maître de Satan:
1- l'Eglise est celle du pape, faux nous a démontré Mgr Lefebvre, 
2- si l'église conciliaire existe, alors il n'y a plus d'Eglise ou plus de pape! Sophisme fellayo-pflugero-simoulino-gleizien...


Papauté pérenne? Oui!
église conciliaire? Oui, et même sa forme apparente n'est pas celle de l'Eglise, hormis des hommes en mitres et crosses, peccamineux, faillibles et convertibles!
Eglise catholique? Oui bien sûr, mais persécutée intra muros non seulement par des "occupants", mais par une "église occupante"!!!
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 2 Déc - 00:01 (2014)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay! Répondre en citant

Post Scriptum:


Mgr Williamson manque de rigueur concernant l'arbre bon et l'arbre mauvais!


Il passe des hommes (Paul VI, etc...), aux "arbres", c'est-à-dire aux magistères, doctrines!


Concernant les arbres, et non les hommes, l'Eglise est à un chêne, ce que l'église conciliaire est au lierre qui l'étouffe!
Il fut un temps où le lierre était coupé par la papauté, en branches jetées à terre....(naturalisme, libéralisme, modernisme, etc...).


La papauté conciliaire ne tranche plus le lierre, reparti des branches coupées à terre...


Il n'y a donc pas un arbre moitié bon, moitié mauvais, comme les hommes.
Il y a deux arbres l'un bon, l'autre mauvais, qui tue le bon!


De même pour le corps sain, les parties malades et.... la maladie elle-même!


Le corps sain est l'Eglise, avec ses parties malades, certes;
Mais l'église conciliaire n'est pas à considérer comme telle dans les parties malades!


Comme telle, l'église conciliaire est à voir comme l'agent facteur de la maladie!


Dans la comparaison avec le bon samaritain, l'Eglise est l'auberge, pas l'homme attaqué, blessé à mort!
Quant à l'église conciliaire, elle est la bande de brigands organisée qui a attaqué l'homme (qui va vers l'enfer, vers Jericho...).
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Mar 2 Déc - 08:59 (2014)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay! Répondre en citant

Le pape est le successeur de Pierre, c'est en cela qu'il est le pape. La papauté a commencé en dehors de Rome (à Jérusalem le jour le la Pentecôte) a subsisté hors de Rome (lors de chacun des exils de papes persécutés d'abord, puis en Avignon!), puis dans une Rome occupée (1871-1929) et enfin dans une Rome coupée en deux. Ce que tentent les papes conciliaires c'est de faire la "réunification" à la manière de l'ONU, pas à la manière des papes persécutés.


Où la papauté sera-t-elle à la venue de l'Antéchrist? Rome, Moscou, Constantinople, Addis-Abeba... Peu m'importe! Mais je pense que Jérusalem est la place logique.


Romaine n'est pas une note de l'Église, elle est apostolique, et lorsque le pape est à Rome, cela veut dire la même chose. Mais seulement lorsque le pape est à Rome. Lors du grand schisme d'occident, nous avons appris à distinguer entre un pape "apparent" parce qu'à Rome et un pape vrai, bien qu'hors de Rome. Et pourtant les fautes de l'un et de l'autre étaient si peu différentes que la question était bien difficile à trancher et que tous les cardinaux faits par l'un et par l'autre (et le troisième lorsque ce fut le cas et que la question de la légitimité du troisième n'a pas été résolue) ont été reconnus comme cardinaux.


Il me semble fort probable que cette distinction nous servira dans un futur prophétisé où un anti-pape et un pape lutterons l'un pour détruire l'Église l'autre pour la servir. Où sera le vrai? Là où la foi de toujours sera proclamée, pas nécessairement à Rome.
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 326
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 2 Déc - 14:46 (2014)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay! Répondre en citant

Dies irae,


Le dernier courrier de Rome, même si cette publication est "romaine" hélas, au sens accordiste du mot, a un excellent article de Roberto de Mattei, qui distingue :


- le munus ordinis, sacramentel, le pouvoir d'ordre,
- du munus jurisdictionis, le pouvoir de juridiction.




Tout apôtre a reçu directement le pouvoir d'ordre sacramentel de NSJC, sans que St Pierre y soit pour qqchose! 
Il n'y apas de pouvoir supérieur sur terre que ce pouvoir là, qui sauve par la foi enseignée, et par les sacrements.
Comme évêque de Rome, le pape n'est pas supérieur aux autres évêques sur ce pouvoir d'ordre!


Autrement dit, Mgr Williamson a le même pouvoir que le pape, même fut-il St Pie X, pour conférer les sacrements d'ordre et de confirmation, sans compter les autres sacrements délégués aux prêtres.


Toutefois, NSJC a institué un autre pouvoir, qui n'appartient qu'au pape, et c'est celui de juridiction ordinaire, lui-même institué en vue du premier, servir le pouvoir d'ordre, en lui "garantissant sa légitimité" juridique, savoir légiférer (magistère objectif), juger (Official), et faire exécuter, gouverner (administration ordinaire), l'Eglise dans ce qu'elle a d'humain, comme toute société humaine.


Le pape reçoit ce pouvoir pontifical directement de NSJC,  uniquement de par son acceptation à l'élection par le conclave.
Il a ce pouvoir même à l'état laïc!
Roberto de Mattei insiste sur ce fait historique: de nombreux papes l'ont été avant avoir été sacrés évêques de Rome!


Donc c'est le pape qui devient évêque de Rome, et non l'évêque de Rome qui devient pape!
Mais tout évêque qui reçoit sa consécration n'a pas forcément une juridiction diocésaine. 


Le pape a donc pour rôle non pas premièrement de sacrer des évêques, pouvoir d'ordre, mais de leur donner une juridiction sur un diocèse, pouvoir de juridiction ordinaire!


Si François est évêque de Rome, il n'est pas un évêque "supérieur" à Mgr Williamson comme évêque!


La seule "supériorité" de François sur Mgr Williamson est d'ordre juridictionnel, savoir lui donner une juridiction ordinaire canonique sur qqchose! Un diocèse ou une prélature, tout ce que le pape voudra comme munus jurisdictionis!




Pour en revenir à Rome:
- St Paul parle de l'Eglise en deux temps, celle du temps des nations, la notre, dont le siège est à Rome, tombeau des Pierre et Paul,
- celle du temps final, après la conversion des juifs: il s'agit probablement de la conversion d'Israël, comme "nation" au même titre que le fut la nation franque, baptisée à Reims!


Par ailleurs,
- pourquoi Rome tombeau des Pierre et Paul, ne subirait-elle pas le sort de la Jerusalem antique, tombeau de NSJC,
- comment éviter que le dernier pape, Pierre 2, ne soit forcé par l'histoire à s'exiler pas loin de Gethsémani, où les anges de l'Ascension nous disent que NSJC reviendra "comme Il est monté"!




Je persiste donc à vous ré^pondre que même si je ne peux rien affirmer, votre "logique" manque prise en compte de données scripturaires dignes de foi....


D'ailleurs, cette obsession de Rome est elle qui fait perdre les pédales "doctrinales" aussi bien de Mgr Fellay que de IDS.....


La papauté est au-dessus de tel ou tel pape, elle est spécifique de l'Eglise. Mais l'Eglise n'est pas contingente, alors que Rome l'est!


Je crois en lEglise, mais mon credo ne me dit pas je crois en Rome!
Sachons être respectueux de Rome, mais pas au-dessus de l'Eglise!
NSJC dirige Son Eglise, et s'Il veut nous faire remonter comme Lui à Jerusalem, non sans être passé par Rome, à Lui de nous y mener!


Mais ne disons pas comme Pierre: "Seigneur, n'allons pas à Jérusalem, ils veulent votre mort....".




Kyrie eleison
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:42 (2016)    Sujet du message: IDS tombe dans le panneau de Mgr Fellay!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com