Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Ven 20 Déc - 03:10 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

DESCRIPTION PROPHÉTIQUE DES TEMPS ACTUELS ET DE LA CRISE DE L'ÉGLISE
PAR LE VÉNÉRABLE BARTHÉLEMY HOLZHAUSER
LE CINQUIÈME AGE DE L'ÉGLISE


Avant de vous parler du Saint Pontife et du Grand Monarque, il convient de vous exposer ce qu'avaient annoncé les prophéties sur les temps que nous vivons présentement et la grande crise qui vient :


Aucun prophète n'a décrit avec plus d'exactitude ni plus de détails notre époque qu'un Vénérable, mort en 1658, Barthélemy Holzhauser. Dans son «Interprétation de l'Apocalypse», écrite sous l'inspiration divine, il qualifie l'âge que nous vivons d'un mot très significatif et qui, hélas, n'est que trop réel l'ÂGE PURGATIF.


«Ce sera un âge d'affliction, de désolation, d'humiliation — dit-il, et de pauvreté pour l'Église, pouvant être appelé avec raison un âge purgatif, car c'est dans cet âge que Jésus-Christ épurera son froment par des guerres cruelles, par des séditions, par la famine et la peste et par d'autres calamités horribles... Les royaumes combattront contre les royaumes, et tous les États seront désolés par les dissensions intestines. Les Principautés et les Monarchies seront bouleversées ; il y aura un appauvrissement presque général et une très grande désolation dans le monde. Ces malheurs, Dieu les permettra par un très juste jugement, à cause de la mesure comble de nos péchés que nous et nos pères aurons commis dans le temps de sa libéralité à nous attendre à la pénitence... Une très grande partie de l'Église latine abandonnera la vraie foi et tombera dans les hérésies, ne laissant en Europe qu'un petit nombre de bons catholiques... Ils abondent les hommes charnels qui, ayant abusé de la liberté de conscience, rampent après les objets de leur volupté et de leur concupiscence... ils blasphèment tout ce qu'ils ignorent, et ils se corrompent en tout ce qu'ils connaissent naturellement, comme les bêtes irraisonnables... Dans ce misérable âge de l'Église, on se relâche sur les préceptes divins et humains, et la discipline est énervée ; les saints Canons sont comptés pour rien, et les lois de l'Église ne sont pas mieux observées par le clergé que les lois civiles parmi le peuple. De là nous sommes comme des reptiles sur la terre et dans la mer... : chacun est entraîné à croire et à faire ce qu'il veut, selon l'instinct de la chair... Et comme Dieu ne peut pas nous envoyer un plus grand fléau que celui d'aveugler son peuple en lui enlevant le don de la vraie foi par le moyen des faux docteurs qu'il suscite à la place des vrais, et cela en punition de nos abominations et de nos cœurs impénitents... nous devons venir nous prosterner humblement aux pieds de Jésus-Christ et lui dire..: «Ne me rejetez pas de devant votre face et ne retirez pas de moi votre Esprit...»


«Je connais tes œuvres». Par ces paroles Dieu reproche les œuvres de ce cinquième âge. Je connais, c'est-à-dire : tes œuvres mauvaises ne me sont pas cachées, tes œuvres fausses et hypocrites... Je connais tes œuvres : je n'ignore pas, moi qui suis le scrutateur des cœurs, qu'en général tes œuvres apparaissent bonnes extérieurement, mais qu'à l'intérieur, elles sont mauvaises et donnent la mort. C'est pour cela qu'Il dit et qu'Il ajoute : TU AS LE NOM DE VIVANT, MAIS TU ES MORT... On ne trouve ordinairement ni justice, ni équité dans les tribunaux ; mais bien l'acception des personnes et des présents, ce qui fait que les procès sont interminables. L'humilité est presque inconnue dans ce siècle...


Le Saint Pape et Le Grand Monarque d'après les prophéties du Marquis de La Franquerie
http://www.marie-julie-jahenny.fr/le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d'apre…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Déc - 03:10 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Ven 20 Déc - 03:43 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Le sixième âge de l'Eglise commencera avec le Monarque puissant et le Pontife saint dont on a déjà parlé, et durera jusqu'à l'apparition de l’Antéchrist. Cet âge sera un âge de consolation [consolativus), dans lequel Dieu consolera son Eglise sainte de l'affliction et des grandes tribulations qu'elle aura endurées dans le cinquième âge. Toutes les nations seront rendues à l'unité de la foi catholique. Le sacerdoce fleurira plus que jamais, et les hommes chercheront le royaume de Dieu et sa justice en toute sollicitude. Le Seigneur donnera à l'Eglise de bons pasteurs. Les hommes vivront en paix, chacun dans sa vigne et dans son champ. Cette paix leur sera accordée parce qu'ils se seront réconciliés avec Dieu même. Ils vivront à l'ombre des ailes du Monarque puissant et de ses successeurs. 


Nous trouvons le type de cet âge dans la sixième époque du monde, qui commença avec l'émancipation du peuple d'Israël, et la restauration du temple et de la ville de Jérusalem , et dura jusqu'à la venue de Jésus-Christ. Car, de même qu'à cette époque le peuple d'Israël fut consolé au plus haut degré par le Seigneur sou Dieu, par la délivrance de sa captivité; que Jérusalem et son temple furent restaurés; que les royaumes, les nations et les peuples soumis à l'empire romain furent vaincus et subjugués par César Auguste, monarque très-puissant et très-distingué, qui les gouverna pendant 56 ans, rendit la paix à l'univers et régna seul jusqu'à la venue de Notre-Seigneur Jésus Christ , et même après; ainsi, dans le sixième âge, Dieu réjouira son Eglise parla prospérité la plus grande. Car bien que dans le cinquième âge nous ne voyions partout que les calamités les plus déplorables : tandis que tout est dévasté par la guerre; que les catholiques sont opprimés par les hérétiques et les mauvais chrétiens; que l'Eglise et ses ministres sont rendus tributaires; que les principautés sont bouleversées; que les monarques sont tués, que des sujets sont rejetés, et que tous les hommes conspirent à ériger des républiques, il se fait un changement étonnant par la main du Dieu tout-puissant, tel que personne ne peut humainement se l'imaginer. Car ce Monarque puissant, qui viendra comme envoyé de Dieu, détruira les républiques de fond en comble ; il soumettra tout à son pouvoir (sibi subjugabit omnia) et emploiera son zèle pour la vraie Eglise du Christ. Toutes les hérésies seront reléguées en enfer. L'empire des Turcs sera brisé, et ce Monarque régnera en Orient et en Occident. Toutes les nations viendront et adoreront le Seigneur leur Dieu dans la vraie foi catholique et romaine. Beaucoup de saints et de docteurs fleuriront sur la terre. Les hommes aimeront le jugement et la justice. La paix régnera dans tout l'univers, parce que la puissance divine liera Satan pour plusieurs années, etc. ; jusqu'à ce que vienne le fils de perdition, qui le déliera de nouveau, etc. 


C'est aussi à ce sixième âge, qu'en raison de la similitude de sa perfection se rapporte le sixième jour de la création, lorsque Dieu fit l'homme à sa ressemblance, et lui soumit toutes les créatures du monde pour en être le seigneur et le maître. Or, c'est ainsi que dominera ce monarque sur toutes les bêtes de la terre; c'est-à-dire, sur les nations barbares, sur les peuples rebelles, sur les républiques hérétiques, et sur tous les hommes qui seront dominés par leurs mauvaises passions. C'est encore à ce sixième âge que se rapporte le sixième esprit du Seigneur, savoir: l'esprit de sagesse, que Dieu répandra en abondance sur toute la surface du globe, en ce temps-là. Car les hommes craindront le Seigneur leur Dieu, ils observeront sa loi et le serviront de tout leur cœur. Les sciences seront multipliées et parfaites sur la terre. La sainte Ecriture sera comprise unanimement, sans controverse et sans erreur des hérésies. Les hommes seront éclairés, tant dans les sciences naturelles que dans les sciences célestes.Or, tous ces caractères conviennent parfaitement à ce sixième âge , dans lequel il y aura amour , concorde et paix parfaite, et dans lequel le Monarque puissant pourra considérer presque le monde entier comme son héritage. Il délivrera la terre, avec l'aide du Seigneur son Dieu, de tous ses ennemis, de ruines et de tout mal.

Vers. 8.—J'ai ouvert une porte devant toi, que personne ne peut fermer, parce que tu as peu de force; et cependant tu as gardé ma parole, et tu n'as point renoncé à mon nom, etc. Ces paroles sont pleines de consolation; elles décrivent la félicité à venir du sixième âge, félicité qui consistera : 1° Dans l'interprétation vraie, claire et unanime de la sainte Ecriture. Car alors les ténèbres des erreurs et les fausses doctrines des hérétiques, qui ne sont pas autre chose que la doctrine des démons, seront dissipées et disparaîtront. Les fidèles du Christ, répandus sur toute la surface du globe, seront attachés à l'Eglise de cœur et d'esprit, dans l'unité de la foi et dans l'observance des bonnes mœurs. Voilà pourquoi il est dit : J'ai ouvert une porte devant toi, c'est-à-dire, l'intelligence claire et profonde de la sainte Ecriture. Que personne ne peut fermer, voulant dire, qu'aucun hérétique ne pourra plus pervertir le sens de la parole de Dieu, parce que dans ce sixième âge il y aura un concile œcuménique, le plus grand qui ait jamais eu lieu, dans lequel, par une faveur particulière de Dieu, par la puissance du Monarque annoncé, par l'autorité du saint pontife et par l'unité des princes les plus pieux, toutes les hérésies et l'athéisme seront proscrits et bannis de la terre. On y déclarera le sens légitime de la sainte Ecriture, qui sera crue et admise par tout le monde, parce que Dieu aura ouvert la porte de sa grâce. 


2° Cette félicité consistera dans un nombre immense de fidèles ; car en ce temps-là, tous les peuples et les nations afflueront vers une seule bergerie, et y entreront par la seule porte de la vraie foi. C'est ainsi que s'accomplira la prophétie de saint Jean, X, 16: « Il y aura un seul pasteur et un seul bercail. » Et aussi cette autre de saint Matthieu, XXIV, 14 : « Cet évangile du royaume sera prêché dans tout l'univers, comme un témoignage pour toutes les nations, et alors la fin arrivera. » Or, c'est aussi dans ce sens qu'il est dit ici : J'ai ouvert une porte devant toi, la porte de la foi et du salut des âmes, porte qui était fermée à une quantité innombrable d'hommes dans le cinquième âge, à cause des hérésies et des abominations des pécheurs. C'est pour cela qu'alors la bergerie était restreinte, avilie, humiliée et méprisée au plus haut degré. Mais maintenant, la porte est ouverte devant toi; elle est ouverte à tous, comme le grand portail d'un palais royal, lorsqu'il n'y a ni ennemis, ni sédition à redouter. 


3° Cette félicité consistera dans la multitude des prédestinés. En effet, un grand nombre de fidèles seront sauvés dans ce temps là, parce que la vraie foi éclatera de splendeur, et que la justice abondera. J'ai ouvert une porte devant toi, la porte du ciel, que personne ne peut fermer jusqu'au temps fixé. Le texte latin commence par la particule ecce, voici, parce que, comme on l'a déjà dit ailleurs, ce mot excite notre esprit à concevoir quelque chose de grand et d'admirable dans celte œuvre que Dieu opérera pour notre consolation, pour notre bonheur et notre joie spirituelle. Parce que tu as peu de force, et cependant tu as gardé ma parole. Ce passage indique trois causes ou trois mérites particuliers pour lesquels Dieu aura pitié de son Eglise, et ouvrira la porte de sa miséricorde dans ce sixième âge. Le premier mérite est mis au présent : Parce que tu as peu de force. Ces paroles expriment l'industrie des serviteurs de Dieu qui emploieront avec prudence et avec zèle le peu de force qu'ils auront reçu de lui, et obtiendront ainsi de très-grands fruits par la conversion des pécheurs et des hérétiques. Et c'est ce grand effort qu'ils auront fait, surtout au commencement du sixième âge, pour opérer ces conversions, que Jésus-Christ récompensera par une grande prospérité. Le second et le troisième mérite sont mis au passé: Tu as gardé ma parole, et tu n'as point renié ma foi. Par là il désigne la constance et la persévérance de ses serviteurs dans son amour et dans sa foi. 


Car, vers la fin des temps du cinquième âge, ceux-ci, ayant peu de force, s'élèveront néanmoins contre les pécheurs qui auront nié la foi à cause des biens terrestres. Ils s'élèveront aussi contre certains prêtres qui, s'étant laissé séduire par la beauté et par les attraits des femmes, voudront abandonner le célibat. Or, au temps où le démon jouira d'une liberté presque absolue et universelle , et où la plus grande tribulation sévira sur la terre, ces serviteurs fidèles, unis entre eux par les liens les plus forts, protégeront le célibat en se conservant purs au milieu du siècle. Ils passeront pour vils aux yeux des hommes, et se verront méprisés et repoussés du monde, qui les tournera en ridicule. Mais le Sauveur Jésus-Christ, dans sa bonté, regardera d'un œil propice leur patience, leur industrie, leur constance et leur persévérance, et il les récompensera dans le sixième âge, en secondant et favorisant leurs efforts dans la conversion des pécheurs et des hérétiques. Parce que tu as peu de force, que tu es méconnu et sans puissance, sans richesses et sans gloire; et parce que la grâce de Dieu ne t'a été donnée et distribuée qu'avec mesure; néanmoins tu as fait les plus grands efforts dans ton zèle et ta charité ardente pour le saint nom de Jésus, pour son Eglise et pour le salut des âmes. Voilà pourquoi le Christ, dans sa miséricorde, viendra enfin à ton secours, et ouvrira la porte de la vraie foi et de la pénitence aux hérétiques et aux pécheurs. Et cependant tu as gardé ma parole. La parole du Christ est prise ici pour la doctrine spéciale et la connaissance d'un précepte ou d'un conseil qui n'était pas contenu dans l'ancienne loi, et qui était tout-à-fait contraire au monde. 


Or, l’Évangile contient trois paroles de ce genre : la première, c'est le précepte de l'amour des ennemis et de la charité fraternelle. Matth., V. La seconde, c'est le conseil de la continence et du célibat. Matth., XIX, 12 : « Il y en a qui se sont fait eunuques eux-mêmes. » La troisième parole, c'est la patience que nous devons pratiquer. Matth., V, 39 : « Si quelqu'un vous a frappé sur la joue droite, présentez-lui encore l'autre. Et à celui qui veut disputer en jugement avec vous et vous enlever votre tunique, abandonnez encore votre manteau. » Or il a été dit dans le texte : Et cependant tu as gardé ma parole, c'est-à-dire la parole de la charité fraternelle, du célibat, de la patience et de la douceur; parole que Dieu a prononcée de sa bouche bénie, et qu'il a observée lui même. Et tu n'as point renoncé à mon nom. Le texte latin dit : Tu n'as point renié ma foi. Or on renie la foi le plus souvent à cause des richesses, des honneurs et des voluptés. 


Mais les serviteurs du Christ mépriseront ces trois concupiscences vers la fin du cinquième âge, et ils mèneront une vie humble, sans rechercher les dignités, ni le pouvoir. Ils seront méprisés et ignorés des grands, et ils s'en réjouiront. Ils sacrifieront leurs revenus pour les pauvres, et pour l'édification et la propagation de l'Eglise catholique qu'ils aimeront comme leur mère. Ils marcheront dans la simplicité de leur cœur en présence de Dieu et des hommes; et c'est pour cela que leur vie retirée sera considérée comme une folie. La sagesse de ce monde consiste à retenir ce qu'on possède et à l'augmenter; ces vrais fidèles, au contraire, mépriseront les biens et les honneurs terrestres, et se préserveront de souillures avec les femmes. Leur conversation sera conforme à la sainteté de leur vocation. Lors donc qu'ils verront leurs semblables apostasier et renier la foi de Jésus-Christ à cause des richesses, des honneurs et des plaisirs, ils en gémiront dans leur cœur devant leur Dieu, et ils persévéreront dans les vraie principes de la foi catholique. C'est donc avec raison que Jésus-Christ leur adresse ces louanges : Et tu n'as point renié ma foi.


Revenir en haut
Vincent


Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2013
Messages: 12
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 14:51 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Notre-Dame a dit à Fatima (révélation privée mais reconnue par l'Eglise) "A la fin mon Coeur Immaculé triomphera".
Cher Louis, pouvez-vous me dire à quel moment, dans ces prophéties, vous situez le triomphe du Coeur Immaculé de Marie ?


Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 18:49 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Selon moi, le triomphe du Coeur Immaculée de Marie sera le début de la 6e époque lorsque tout semblera perdu et Dieu suscitera le Grand Monarque et le Saint Pape. 

Revenir en haut
Vincent


Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2013
Messages: 12
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 20:06 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Merci Louis, je viens de lire votre réponse.
Il reste cependant un point important que je voudrais éclaircir avec vous : si le triomphe du Coeur Immaculé de Marie se situe au début de la 6ème période, il sera par conséquent détruit à l'avènement de l'Antéchrist au cours de la 7ème. On ne peut pas envisager cette possibilité. Si Dieu a permis que la Très Sainte Vierge mène, pendant l'existence terrestre de Notre-Seigneur, une existence cachée, il ne l'a pour autant jamais humiliée et ne peut permettre qu'elle soit en aucune façon vaincue et humiliée.


Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 20:14 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Donc pour vous, le triomphe du Coeur Immaculée de Marie sera le retour de N.S qui terrassera l'Antéchrist? 

Revenir en haut
Vincent


Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2013
Messages: 12
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 21:00 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Voici quelques éléments de réponse :
Le Père Kolbe, grand apôtre de l’Immaculée, a parlé de la mission que Dieu a confiée à la Vierge Immaculée dans le combat apocalyptique de notre siècle : des victoires décisives.
« Notre époque est l’époque de l’Immaculée (…). Le serpent lève sa tête sur toute la terre mais aussi l’Immaculée va l’écraser par des victoires décisives, bien qu’il ne cesse de guetter son talon. Sous l’étendard de l’Immaculée se livrera une grande bataille et nous ferons flotter ses bannières sur les forteresses du prince des ténèbres. Alors les hérésies et les schismes s’éteindront, et les pécheurs endurcis, grâce à l’Immaculée reviendront vers Dieu (…). Ainsi s’accomplira ce que la bienheureuse Catherine Labouré – à qui l’Immaculée a révélé la Médaille miraculeuse – avait prévu : c’est-à-dire que l’Immaculée deviendra “la Reine du monde entier et de chacun en particulier”. (lettres à sa mère, 15 mars 1936 et au frère Koziura, 30 avril et 2 décembre 1931)

Frère François de Marie des Anges dans “Fatima, joie intime, événement mondial” (éd. CRC, 1994), page 438 :
« Le culte de ce doux et tendre Cœur Immaculé préparera l’instauration du règne glorieux du Cœur Sacré de Jésus par toute la terre. St Louis-Marie Grignion de Montfort, le prophète de la victoire de Marie dans le grand combat des derniers temps dont il prévoyait l’imminence, l’enseignait avec force ».

Et dans le traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge n° 10, 13, 28 et 55 (St Louis-Marie Grignion de Montfort) :
« Dieu veut que sa sainte Mère soit à présent plus connue, plus aimée, plus honorée que jamais elle n’a été… Telle est la volonté du Très-Haut, qui exalte les humbles, que le Ciel, la terre, et les enfers plient, bon gré, malgré, aux commandements de l’humble Marie, qu’il a faite la souveraine du Ciel et de la terre, la générale de ses armées (…) l’ouvrière de ses grandes merveilles (…), l’exterminatrice des ennemis de Dieu et la fidèle compagne de ses grandeurs et de ses triomphes…
Si comme il est certain, la connaissance et le règne de Jésus-Christ arrivent dans le monde, ce ne sera qu’une suite nécessaire de la connaissance et du règne de la très Sainte Vierge Marie, qui l’a mis au monde la première fois et le fera éclater la seconde. »


Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Jeu 26 Déc - 21:26 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

C'est ce que je disais, c'est le règne du Grand Monarque et du Saint Pape où il n'y aura qu'un pasteur et un troupeau tel que prédit par plusieurs prophéties.


"Le sixième âge de l'Eglise commencera avec le Monarque puissant et le Pontife saint dont on a déjà parlé, et durera jusqu'à l'apparition de l’Antéchrist. Cet âge sera un âge de consolation [consolativus), dans lequel Dieu consolera son Eglise sainte de l'affliction et des grandes tribulations qu'elle aura endurées dans le cinquième âge. Toutes les nations seront rendues à l'unité de la foi catholique. Le sacerdoce fleurira plus que jamais, et les hommes chercheront le royaume de Dieu et sa justice en toute sollicitude. Le Seigneur donnera à l'Eglise de bons pasteurs. Les hommes vivront en paix, chacun dans sa vigne et dans son champ.


Cette paix leur sera accordée parce qu'ils se seront réconciliés avec Dieu même. Ils vivront à l'ombre des ailes du Monarque puissant et de ses successeurs (...)


Toutes les hérésies seront reléguées en enfer. L'empire des Turcs sera brisé, et ce Monarque régnera en Orient et en Occident. Toutes les nations viendront et adoreront le Seigneur leur Dieu dans la vraie foi catholique et romaine. Beaucoup de saints et de docteurs fleuriront sur la terre. Les hommes aimeront le jugement et la justice. La paix régnera dans tout l'univers, parce que la puissance divine liera Satan pour plusieurs années, etc. ; jusqu'à ce que vienne le fils de perdition, qui le déliera de nouveau, etc. "


Revenir en haut
Vincent


Hors ligne

Inscrit le: 26 Déc 2013
Messages: 12
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 07:28 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Louis a écrit : "C'est ce que je disais, c'est le règne du Grand Monarque et du Saint Pape où il n'y aura qu'un pasteur et un troupeau tel que prédit par plusieurs prophéties." Puis citant B. Holzhauser : "Le sixième âge de l'Eglise commencera avec le Monarque puissant et le Pontife saint dont on a déjà parlé, et durera jusqu'à l'apparition de l’Antéchrist"
Ceci ne résoud pas le problème que je vous posais auparavant : si cela devait être, l'Antéchrist briserait le règne du Coeur Immaculé de Marie avant d'être brisé lui-même par Notre-Seigneur.
Ma liste de citations est loin d'être exhaustive mais relisez bien ceci : "L'Immaculée va l'écraser par des victoires décisives." (Père Kolbe)
"des victoires décisives" cela signifie des victoires qui conduisent à un résultat définitif, non à un résultat provisoire.
Et St Louis-Marie Grignion de Montfort : "Telle est la volonté du Très-Haut, qui exalte les humbles, que le Ciel, la terre, et les enfers plient, bon gré, malgré, aux commandements de l’humble Marie, qu’il a faite la souveraine du Ciel et de la terre, la générale de ses armées (…) l’ouvrière de ses grandes merveilles (…), l’exterminatrice des ennemis de Dieu et la fidèle compagne de ses grandeurs et de ses triomphes…"
Marie va être la fidèle compagne des grandeurs et des triomphes de Notre-Seigneur.
Peut-on imaginer un instant que le triomphe de la Mère tant aimée et honorée soit brisé par l'Impie avant le triomphe du Fils ? Ce serait humilier la Mère de Dieu et par là limiter le triomphe de Son Fils.
J'ajouterai que le Vénérable Holzhauser a commis l'erreur de dater l'arrivée de l'Antéchrist et que pour cela sa cause de béatification a été interrompue (cf Abbé Lemann. Voir mon message qui fait suite au commentaire 336)
PS : je ne pourrai pas reprendre contact avec vous avant quelques jours. Merci de m'avoir accueilli sur votre forum.


Revenir en haut
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Ven 27 Déc - 19:10 (2013)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser Répondre en citant

Que le règne du Coeur Immaculée de Marie soit le règne du Grand Monarque ou non ça n'a pas vraiment d'importance. Nous aurons les réponses définitives une fois que les événements annoncés se produiront.


Mais une chose est certaine, la conversion de toutes les nations à la Vraie Foi par le retour du roi de France sera le plus grand miracle que le monde aura vu depuis l'apparition de N.S.J.C. Est-ce décisif ou non? Ça ne m'importe peu. 


J'ai cité que le Vénérable Holzhauser parce que son texte est comme un résumé de plusieurs autres prophéties qui vont dans le même sens dont Marie-Julie Jahenny.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:25 (2016)    Sujet du message: Le 5e et 6e âge de l'Église d'après le Vénérable Barthélemy Holzhauser

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com