Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décembre 2003 / Janvier 2015 : l'inversion

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 21:49 (2015)    Sujet du message: Décembre 2003 / Janvier 2015 : l'inversion Répondre en citant

Ce texte est (encore?) dans les archives de La Porte Latine.  L'abbé Violette explique les raisons de l'expulsion de l'abbé Aulagnier de la FSSPX en 2003.


http://laportelatine.org/vatican/sanctions_indults_discussions/2000_2005/12…


De façon "quasi-prophétique", l'abbé Jean Violette réfute toutes les erreurs que l'abbé Pfluger a répandues (en 2015) dans son dernier interview .


Citation:
Les explications sur l'expulsion de la FSSPX de
M. l'abbé Paul Aulagnier, abbé Jean Violette - Décembre 2003

M. l'abbé Aulagnier a été expulsé de la FSSPX. Les raisons de son expulsion sont expliquées ci-dessous. Cela nous donne une raison de réfléchir sur la position de la FSSPX vis-à-vis de Rome. [Lettre Aux et Amis et Bienfaiteurs du District du Canada].



Chers fidèles,

Malheureusement, j'ai de mauvaises nouvelles pour finir l'année. Certains d'entre vous ont pu le voir sur l'internet. En effet, M. l’abbé Aulagnier, l’un des premiers et des plus proches compagnons de Mgr Lefebvre au sein de la résistance, assistant du Supérieur général, Supérieur fondateur du District de France, a dû être expulsé de la Fraternité. En septembre dernier, nous fûmes contristés par l’entrevue de M. l'abbé Aulagnier à The Wanderer (1). J’avais d’abord songé à y répondre plus tôt, mais décidai d’attendre pour voir comment cette affaire se terminerait. Cette entrevue, de pair avec un article détaillé publié en Français sur son site, ainsi que dans un quotidien Français, s'est avérée être la goutte de trop.

Depuis maintenant longtemps, depuis 1998, il s’est opposé publiquement et avec virulence à la position de la Fraternité sur les négociations avec Rome. Aussi il a contrevenu à nos constitutions et a désobéi à répétition aux ordres explicites de Mgr Fellay, offrant ainsi un mauvais exemple. Il a aussi créé une situation extrêmement difficile au sein de la Fraternité, en essayant de convaincre ses membres à poursuivre un accord avec Rome, tentant ainsi de causer la division et même la rébellion contre l’autorité légitime. Le problème n’était pas qu’il avait des opinions contraires, mais qu’il les diffusât en public, essayant d’ébranler le Supérieur général et la Fraternité. Cette situation a assez duré. Puisqu’il s’agissait de l’abbé Aulagnier, et à cause du respect dont il jouissait dans la Fraternité, Mgr Fellay et le Conseil Général avaient été plus que patients mais, parfois, même la patience peut être une faute.

Après avoir lu l’entrevue de l’abbé Aulagnier, quelques questions se présentent à l’esprit : Pourquoi accorder une entrevue à un journal qui est clairement contre la FSSPX? Est-ce un cas de "qui se ressemble, s’assemble ?" En second lieu, l’abbé Aulagnier semble sous-entendre que ceux qui sont en désaccord avec son opinion, et qui sont d’accord avec le Supérieur général, et avec la majorité des membres de la FSSPX, en ce qui concerne la soi-disant réconciliation, seraient des béni-oui-oui. Ce n’est pas seulement offensant, c’est ridicule. Au contraire, comme nous le verrons, la position actuelle de la FSSPX semble plus fidèle à Monseigneur Lefebvre.

A ce jour je n’ai pas lu les articles Français de M. l’abbé Aulagnier. Je n'ai lu que cette entrevue à The Wanderer. Selon cet article, je crois que nous pouvons résumer les arguments de l'abbé Aulagnier en faveur d'une "réconciliation" comme suit:

- 1. Le danger de schisme.
- 2. Son amitié avec les prêtres « héroïques » de campos
- 3. « L'attitude de Rome est nouvelle. »
- 4. « De plus, je crois qu’il y a un danger de voir ce conflit s'éterniser. »


1 - Le danger d'un schisme

Notre résistance n’est pas une rébellion. C'est l'attitude nécessaire des catholiques qui veulent garder la Foi face à des prélats qui l’attaquent, la nient ou la menacent. Nous ne voulons pas devenir protestants ! Nous continuons de croire en la divinité de Notre Seigneur et en Son Règne social, en son Église. Le fait que nous gardions la Foi et continuions de parler avec les autorités romaines, montre qu’il n’y a aucun danger de schisme, car nous reconnaissons toujours leur autorité. Nous avons demandé et reçu, de la part des autorités romaines, des dispenses et autres permissions ecclésiastiques. Ce qui est en doute n’est pas leur autorité, mais de savoir si on peut leur faire confiance ou non. Il ne s'agit pas simplement d’avoir une majorité dans une commission romaine. C’est une question de savoir si nous pouvons nous mettre sous leur tutelle? Peut-on leur faire confiance pour protéger notre Foi? Malheureusement, les autorités romaines actuelles ont prouvé maintes et maintes fois qu’on ne peut leur faire confiance, qu’elles n’ont pas changé, comme nous allons le démontrer plus loin.

La solution à cette crise viendra de Rome, lorsque les autorités romaines retourneront à l’intégrité de la Foi. Mais d'ici-là nous faisons bien de continuer notre résistance. Le temps que cela durera n’est pas notre problème mais celui de Dieu. Or, nous ne pouvons, dans l’intérêt d’une fausse unité, rejoindre ceux qui promeuvent l’erreur, ni ceux qui réduisent l’Église à une institution humaine, ou simplement à une religion parmi tant d'autres, la détruisant ainsi. Donc nous continuons la Tradition, et nous continuons de dénoncer ceux qui la rejettent au nom d’une nouvelle Église Conciliaire. Comme le disait Mgr Lefebvre : « En se coupant des Papes précédents, ce sont les autorités romaines modernes elles-mêmes qui sont schismatiques. » Lorsque Rome retournera à la Foi, le seul sujet de discussion sera sur qui deviendra évêque et qui remplacera-t-il?


2. L'amitié de l'abbé Aulagnier avec les prêtres « héroïques » de Campos

L’amitié est bien sûr un noble sentiment. Mais vient-elle avant son devoir, ou avant sa Foi ? Faut-il une vertu héroïque, pour capituler dans la combat de la Tradition afin d’obtenir une reconnaissance ? A-t-il fallu une vertu héroïque, pour renoncer à leur père spirituel, Mgr de Castro Mayer, et pour abandonner et se retourner contre leurs anciens compagnons d’armes ? Je ne le crois pas. Est-ce que l’abbé Aulagnier serait aussi sur le point de choisir entre le Mgr Lefebvre d’avant Vatican II et celui d’après Vatican II ? Comme s’il y avait une différence!


3. « L'attitude de Rome est nouvelle! »

Ceci est la raison la plus incroyable de toutes. Où était l’abbé Aulagnier ces cinq dernières années ? Les autorités romaines modernes ont-elles réellement changé ? A-t-il oublié ce qu’elles ont fait à la Fraternité Saint-Pierre, qui est leur propre création ? A-t-il oublié les deux prières sacrilèges d’Assise ? La dernière rencontre eut lieu une semaine après qu'ils eurent accordé la reconnaissance aux prêtres « héroïques » de Campos qui, eux, n’ont rien dit contre elle. À propos, n’a-t-il pas remarqué le silence des prêtres « héroïques » de Campos depuis qu’ils ont signé leur accord ? Ne sait-il pas que le 24 mai 2003, au moment même où le cardinal Castrillon Hoyos offrait la messe traditionnelle à Sainte-Marie Majeure, le Pape offrait l’église catholique des saints Vincent et Anastase, qui contient les cœurs embaumés de vingt-deux papes, à l’église Orthodoxe Bulgare en partage ?

Il semble qu’il ait oublié ce que savait fort bien et dénonçait Mgr Lefebvre : il y a deux Rome: la Rome catholique et la Rome néo-moderniste. Comme l’a fait Mgr Lefebvre, nous adhérons de tout cœur à la Rome catholique mais rejetons la Rome néo-moderniste. La Rome catholique a été infiltrée et est occupée par les modernistes. Ceci est un fait. La proclamation du cardinal Hoyos que « le vieux rite romain conserve donc son droit de citoyenneté au sein de l’Église » est bien belle mais ne change rien. Elle est parfaitement en accord avec l’œcuménisme néo-moderniste des Romains néo-modernistes, lequel est : pourquoi ne pas accepter la messe de Saint Pie V ? Nous acceptons tout le reste!

Mais nous ne cherchons pas une reconnaissance. Cela ne nous réjouira pas si, à la prochaine réunion de prière d’Assise, Mgr Fellay est placé plus près du Pape que le Dalaï Lama. Le Dalaï Lama ne devrait même pas être là. Nous espérons qu’à la prochaine réunion de prière pour la paix à Assise, le Pape sera entouré de tous les évêques catholiques pour consacrer la Russie. C’est là où la vraie paix se trouve. Encourager les prières à de faux dieux n’apportera pas la paix.

Ainsi, les mots de Mgr Lefebvre à Jean-Paul II en 1988 sont toujours valides aujourd'hui : « Le temps pour la coopération n’est pas encore venu. » À Rome, absolument rien n’a changé. Les autorités romaines actuelles continuent d’être fidèles à leurs principes de la nouvelle théologie, à leur nouvelle ecclésiologie, à leur nouvelle évangélisation, illustrés par l’esprit de Vatican II et d’Assise, dans lesquels ils veulent nous attirer, et auxquels nous ne voulons aucune part.

La FSSPX demeure aussi fidèle aux principes catholiques transmis par Monseigneur:

« Nous ne voyons pas la réconciliation de la même manière. Le cardinal Ratzinger la voit dans le sens de nous ramener à Vatican II. Nous la voyons comme un retour de Rome à la Tradition. Nous ne pouvons nous rejoindre. C’est un dialogue de sourds... Je soulèverai la question au plan doctrinal: Êtes-vous d'accord avec les grandes encycliques de tous les Papes qui vous ont précédés ? Êtes-vous en accord avec Quanta Cura de Pie IX, Immortale Dei, Libertas Praestantissimum, de Léon XIII, Pascendi de Pie X, Quas Primas de Pie XI, Humani Generis de Pie XII ? Êtes-vous en pleine communion avec ces Papes et leur enseignement ? Acceptez-vous toujours le serment antimoderniste ? Êtes-vous favorables à la royauté sociale de Notre Seigneur Jésus-Christ ? Si vous n’acceptez pas la doctrine de vos prédécesseurs, il est inutile de parler. Aussi longtemps que vous refusez de réformer le Concile à la lumière de la doctrine de ces papes qui vous ont précédés, il n'y a pas de dialogue possible. C'est inutile... L’opposition entre nous n’est pas une petite affaire. Il ne suffit pas qu'ils nous disent : ‘Vous pouvez dire l'ancienne messe’… non, l’opposition entre nous n’est pas sur la liturgie, c'est sur la doctrine. » (3)


4. « Je pense qu'il y a un danger de voir ce conflit s'éterniser »

Selon moi, je crois que nous pourrions voir ici la raison véritable du changement de l'abbé Aulagnier. La lutte traîne en longueur. Il fut au centre de ce combat durant plus de 30 ans. Peut-être est-il fatigué du combat ! Mais ce n’est pas la première fois qu’un conflit à propos de la Foi s'éternise. La crise arienne dura plus de 70 ans, l'exil du pape en Avignon 68 ans, le grand Schisme 39 ans. Est-ce une raison pour abandonner le combat ? Pour rechercher un accord ? Il est bon que saint Athanase ne se soit pas fatigué d’être en exil, d’être menacé, faussement accusé, excommunié, etc. Parce qu'il ne serait pas st Athanase.

Il semble avoir oublié que :

« En d’autres temps, les hérétiques et les schismatiques quittaient l’Église. Aujourd’hui, comme st Pie X nous en avait prévenu, ils demeurent pour qu’elle évolue de l’intérieur, et séduire, s’il était possible, tout ou partie du troupeau du saint Évêque… Mais on ne traite pas avec ce genre d’ennemi, surtout alors qu’il est si rusé. On ne négocie pas avec lui une paix séparée et fausse. On le combat jusqu'à la fin, fort dans son droit – Deus Vult! - Dieu le Veut! - lui rappelant la vérité qu’il attaque en vain. Rome sait qu’elle a fait une erreur, une erreur grave : l’excommunication (contre Mgr Lefebvre). Comment réparer l’erreur ? Le temps le dira. Dans tous les cas, pas sans un retour franc de la hiérarchie à la confession totale et intégrale de la foi catholique, pleine et entière. Le jour viendra lorsque Rome, par sa conversion, trouvera notre sérénité. » (3)

On dirait bien qu’il a perdu sa sérénité.

Chers fidèles, ne perdez pas votre sérénité, restez calmes, fermes dans la Foi inchangée de tous les temps. N’abandonnez pas le combat. Assurément il se prolonge. Mais nous vaincrons!

Comme d’habitude, nous vous remercions pour votre fidèle support, et nous vous assurons de nos prières quotidiennes pour vous et les vôtres, spécialement durant la sainte saison de l’Avant et de Noël.

Puissiez-vous tous avoir un joyeux et saint Noël, et puisse le Seigneur nouveau-né et Sa sainte Mère et Saint Joseph vous récompenser et vous bénir durant l’année qui vient.

Avec ma bénédiction,

Abbé Jean Violette, Supérieur du District du Canada - Noël 2003



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 27 Jan - 21:49 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 27 Jan - 22:21 (2015)    Sujet du message: Décembre 2003 / Janvier 2015 : l'inversion Répondre en citant

grand merci et bravo pour la trouvaille, Marguerite.


"Rome" ne change pas, c'est bien la FSSPX qui a changé...


Que Dieu nous garde et bénisse.
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Moreno


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 152

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 17:55 (2015)    Sujet du message: Décembre 2003 / Janvier 2015 : l'inversion Répondre en citant

M. l’abbé Jean Violette Condamne Mgr Fellay!



Sermon de M. l’abbé Girouard, 4 août 2013

Aldergrove, BC, Canada



Le sermon d'aujourd'hui est la lecture d'une lettre que quelqu'un m'a envoyée hier. Ils l'ont trouvée sur Cath.Info, mais vous pouvez aussi la trouver (en anglais seulement) sur le site Web du District Canadien de la FSSPX. Si vous allez sur le site Web canadien et que vous allez aux "Lettres de des Supérieurs de District", il y a une catégorie qui dit: "Lettres des anciens Supérieurs du District du Canada", et alors vous avez l'abbé Jean Violette, puis vous avez diverses lettres, et il y en a une de l'abbé Violette datée de Décembre 2003. Et qui traite de m. l'abbé Paul Aulagnier qui a été expulsé à l'automne 2003 par Mgr Fellay. (Pour un texte en Français, voir sacrificium.org).



M. l'abbé Aulagnier a été expulsé de la Fraternité parce qu'il était en faveur d'un accord avec Rome! Donc, pour ceux qui pensent que la Fraternité n'a pas changé, je vais lire cette lettre, et vous vous rendrez compte que c'est presque comme si je l’avais écrite moi-même, parce que M. l'abbé Violette y utilise les arguments de la Résistance contre un accord avec Rome. Et, à l'époque, il y eut le même genre d'annonce par Mgr Fellay dans le Cor Unum. Bon, je n'ai pas pu, à cause du manque de temps, rechercher ce numéro, mais vous pouvez être sûrs que ce que dit M. l'abbé Violette est une expression de la ligne officielle de la Fraternité, car écrivant comme Supérieur de District. Je vais vous la lire, et vous verrez avec étonnement que, fondamentalement, nous pouvons utiliser cette lettre dans la Résistance actuelle contre Mgr Fellay. Il y a eu un revirement complet, et M. l'abbé Violette lui-même s'est maintenant complètement retourné. M. l'abbé Violette (Prieur à Kansas City depuis 2006) est en effet aligné avec Mgr Fellay. Je pense que je vais lui envoyer sa lettre en disant: «Rappelez-vous ce que vous avez écrit il y a dix ans »



C'est donc une lettre à tous les fidèles du Canada, pour les mettre en garde contre une réconciliation avec Rome. C'est assez fort, vous allez voir: (N.B. Pour plus de clarté, nous avons mis le texte de l’abbé Violette en majuscules, et le commentaire de l’abbé Girouard entre parenthèses).



« CHERS FIDÈLES, MALHEUREUSEMENT, J'AI DE MAUVAISES NOUVELLES POUR FINIR L'ANNÉE. CERTAINS D'ENTRE VOUS ONT PU LE VOIR SUR L'INTERNET. (Vous verrez, ah! ah! Que... ah! ah! C'est toujours ce qu'ils disent de nous maintenant!) EN EFFET, M. L’ABBÉ AULAGNIER, L’UN DES PREMIERS ET DES PLUS PROCHES COMPAGNONS DE MGR LEFEBVRE AU SEIN DE LA RÉSISTANCE, (dans la Résistance!), ASSISTANT DU SUPÉRIEUR GÉNÉRAL, SUPÉRIEUR FONDATEUR DU DISTRICT FRANÇAIS, A DÛ ÊTRE EXPULSÉ DE LA FRATERNITÉ. EN SEPTEMBRE DERNIER, NOUS FÛMES CONTRISTÉS PAR L’ENTREVUE DE M. L’ABBÉ AULAGNIER À 'THE WANDERER'. ('The Wanderer' est un journal «conservateur» aux États-Unis. Il a été fondé par le grand-père de Michael Matt qui a maintenant un journal «traditionnel» nommé 'The Remnant'; et qui n'est pas beaucoup plus traditionnel que 'The Wanderer'. Enfin...) J’AVAIS D’ABORD SONGÉ À Y RÉPONDRE PLUS TÔT MAIS DÉCIDAI D’ATTENDRE POUR VOIR COMMENT CETTE AFFAIRE SE TERMINERAIT. CETTE ENTREVUE, DE PAIR AVEC UN ARTICLE DÉTAILLÉ PUBLIÉ EN FRANÇAIS SUR SON SITE AINSI QUE DANS UN QUOTIDIEN FRANÇAIS S'EST AVÉRÉE ÊTRE LA GOUTTE DE TROP. (Donc, cela me rappelle ce qu'ils disent contre Mgr Williamson, qu'il avait son site Web, puis son blogue, et qu'il a tenu publiquement des opinions contraires à celles du Supérieur Général, et que, par conséquent, nous devions nous débarrasser de lui.)



DEPUIS MAINTENANT LONGTEMPS, DEPUIS 1998, IL S’OPPOSA PUBLIQUEMENT ET AVEC VIRULENCE À LA POSITION DE LA FRATERNITÉ SUR LES NÉGOCIATIONS AVEC ROME. (Cela pourrait être appliqué... C'est la même phrase qu'ils disent à Mgr Williamson, mais pour l'autre raison.) AUSSI IL A CONTREVENU À NOS CONSTITUTIONS ET A DÉSOBÉI À RÉPÉTITION AUX ORDRES EXPLICITES DE MGR FELLAY, OFFRANT AINSI UN MAUVAIS EXEMPLE. (Exactement ce qu'ils ont dit à propos de Mgr Williamson!) IL A AUSSI CRÉÉ UNE SITUATION EXTRÊMEMENT DIFFICILE AU SEIN DE LA FRATERNITÉ, EN ESSAYANT DE CONVAINCRE SES MEMBRES (Même chose à propos de Mgr Williamson.) À POURSUIVRE UN ACCORD AVEC ROME, (alors, ils reprochaient à l’abbé Aulagnier d'avoir essayé de poursuivre un accord avec Rome et de convaincre les autres membres de la Fraternité.) ESSAYANT AINSI DE CAUSER LA DIVISION ET MÊME LA REBELLION CONTRE L’AUTORITÉ LÉGITIME. (Exactement ce qu'ils ont dit à propos de Mgr Williamson, de l'abbé Pfeiffer, de moi-même, et tout ça. Exactement pareil!). LE PROBLÈME N’ÉTAIT PAS QU’IL AVAIT DES OPINIONS CONTRAIRES, MAIS QU’IL LES DIFFUSÂT EN PUBLIC, (Comme ils m'ont dit, comme ils ont dit à Mgr Williamson : « Vous ne pouvez pas parler à propos de vos idées. Vous devez garder le silence. ») ESSAYANT D’ÉBRANLER LE SUPÉRIEUR GÉNÉRAL ET LA FRATERNITÉ. CETTE SITUATION A ASSEZ DURÉ. PUISQU’IL S’AGISSAIT DE L’ABBÉ AULAGNIER ET À CAUSE DU RESPECT DONT IL JOUISSAIT DANS LA FRATERNITÉ, MGR FELLAY ET LE CONSEIL GÉNÉRAL AVAIENT ÉTÉ PLUS QUE PATIENTS MAIS, QUELQUES FOIS, MÊME LA PATIENCE PEUT ÊTRE UNE FAUTE. (Exactement ce qu'ils ont dit à propos de Mgr Williamson!)



APRÈS AVOIR LU L’ENTREVUE DE L’ABBÉ AULAGNIER, QUELQUES QUESTIONS SE PRÉSENTENT À L’ESPRIT :

POURQUOI ACCORDER UNE ENTREVUE À UN JOURNAL QUI EST CLAIREMENT CONTRE LA FSSPX? EST-CE UN CAS DE "QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE ?" EN SECOND LIEU, L’ABBÉ AULAGNIER SEMBLE SOUS-ENTENDRE QUE CEUX QUI SONT EN DÉSACCORD AVEC SON OPINION, ET QUI SONT D’ACCORD AVEC LE SUPÉRIEUR GÉNÉRAL, ET AVEC LA MAJORITÉ DES MEMBRES DE LA FSSPX, EN CE QUI CONCERNE LA SOI-DISANT RÉCONCILIATION, SERAIENT DES « BÉNI-OUI-OUI ». CE N’EST PAS SEULEMENT OFFENSANT, C’EST RIDICULE. AU CONTRAIRE, COMME NOUS LE VERRONS, LA POSITION ACTUELLE DE LA FSSPX SEMBLE PLUS FIDÈLE À MONSEIGNEUR LEFEBVRE. (Alors, en ces jours-là, la position était contre la négociation / réconciliation. Et il dit que cette position contre elles est plus fidèle à Mgr Lefebvre. C'est exactement ce que nous avons tous dit depuis longtemps!)



BON, JE N’AI PAS LU LES ARTICLES FRANÇAIS DE M. L’ABBÉ AULAGNIER, JE N'AI LU QUE CETTE ENTREVUE À "THE WANDERER". SELON CET ARTICLE, JE CROIS QUE NOUS POUVONS RÉSUMER LES ARGUMENTS DE L'ABBÉ AULAGNIER EN FAVEUR D'UNE "RÉCONCILIATION" COMME SUIT: (Et maintenant, vous allez voir que les arguments de l'abbé Aulagnier qui sont ici condamnés, qui, à cette époque, il y a 10 ans, ont été condamnés par la FSSPX et l'abbé Violette, sont les mêmes arguments maintenant utilisés par Mgr Fellay. Donc, si ce n'est pas là un changement, je me demande ce que c'est! Résumé des arguments:) 1. LE DANGER DE SCHISME. (Ce fut l'argument majeur de Mgr Fellay contre Mgr Williamson et les deux autres évêques l'année dernière.) 2. SON AMITIÉ AVEC LES PRÊTRES « HÉROÏQUES » DE CAMPOS. (Eh bien, ça c'est différent.) 3. L'ATTITUDE DE ROME EST NOUVELLE. (« L'attitude de Rome a changé, c'est plus traditionnel maintenant. » Exactement ce que nous entendons aujourd'hui de la part de Mgr Fellay.) 4. DE PLUS, JE CROIS QU’IL Y A UN DANGER DE VOIR CE CONFLIT S'ÉTERNISER. (C'est un de leurs arguments aussi : «Nous ne pouvons pas attendre la conversion de Rome. Cela n'arrivera jamais. Nous devons être réalistes! » C'est ce qu'ils nous disent: «Nous devons donc traiter avec eux maintenant et plus tard, une fois de retour dans la structure, nous pourrons les changer; mais il ne faut pas attendre le changement avant d'y aller.» C'est exactement ce que disait l'abbé Aulagnier. Dans la suite de sa lettre, l’abbé Violette va répondre aux arguments de l’abbé Aulagnier en faveur d’une réconciliation avec la Rome Moderniste...)



1-LE DANGER D'UN SCHISME:



NOTRE RÉSISTANCE N’EST PAS UNE RÉBELLION. (C'est exactement ce nous aussi, la Résistance, disons maintenant!) C'EST L'ATTITUDE NÉCESSAIRE DES CATHOLIQUES QUI VEULENT GARDER LA FOI FACE À DES PRÉLATS QUI L’ATTAQUENT, LA NIENT OU LA MENACENT. NOUS NE VOULONS PAS DEVENIR PROTESTANTS ! NOUS CONTINUONS DE CROIRE EN LA DIVINITÉ DE NOTRE SEIGNEUR ET EN SON RÈGNE SOCIAL, EN SON ÉGLISE. LE FAIT QUE NOUS GARDIONS LA FOI ET CONTINUIONS DE PARLER AVEC LES AUTORITÉS ROMAINES, MONTRE QU’IL N’Y A AUCUN DANGER DE SCHISME, CAR NOUS RECONNAISSONS TOUJOURS LEUR AUTORITÉ. (De fait, nous reconnaissons leur autorité.) NOUS AVONS DEMANDÉ ET REÇU, DE LA PART DES AUTORITÉS ROMAINES, DES DISPENSES ET AUTRES PERMISSIONS ECCLÉSIASTIQUES. CE QUI EST EN DOUTE N’EST PAS LEUR AUTORITÉ, MAIS DE SAVOIR SI ON PEUT LEUR FAIRE CONFIANCE OU NON. (Nous savons qu'ils sont l'autorité mais nous ne pouvons pas avoir confiance en eux.) IL NE S'AGIT PAS SIMPLEMENT D’AVOIR UNE MAJORITÉ DANS UNE COMMISSION ROMAINE. C’EST UNE QUESTION DE SAVOIR SI NOUS POUVONS NOUS METTRE

SOUS LEUR TUTELLE? (Pouvons-nous nous soumettre à eux? Nous disons «non» et, à l'époque la Fraternité disait «non» elle aussi.) PEUT-ON LEUR FAIRE CONFIANCE POUR PROTÉGER NOTRE FOI? MALHEUREUSEMENT, LES AUTORITÉS ROMAINES ACTUELLES ONT PROUVÉ MAINTES ET MAINTES FOIS QU’ON NE PEUT LEUR FAIRE CONFIANCE, QU’ELLES N’ONT PAS CHANGÉ, COMME NOUS ALLONS LE DÉMONTRER PLUS LOIN. (Nous devrions envoyer cette lettre à Mgr Fellay!)



LA SOLUTION À CETTE CRISE VIENDRA DE ROME, LORSQUE LES AUTORITÉS ROMAINES RETOURNERONT À L’INTÉGRITÉ DE LA FOI. (Quand ELLES reviendront, pas quand nous irons vers elles, quand ELLES reviendront!) MAIS D'ICI-LÀ NOUS FAISONS BIEN DE CONTINUER NOTRE RÉSISTANCE. LE TEMPS QUE CELA DURERA N’EST PAS NOTRE PROBLÈME MAIS CELUI DE DIEU. OR, NOUS NE POUVONS, DANS L’INTÉRÊT D’UNE FAUSSE UNITÉ, REJOINDRE CEUX QUI PROMEUVENT L’ERREUR, (Nous ne pouvons pas les rejoindre!) NI CEUX QUI RÉDUISENT L’ÉGLISE À UNE INSTITUTION HUMAINE,

OU SIMPLEMENT À UNE RELIGION PARMI TANT D'AUTRES, LA DÉTRUISANT AINSI. DONC NOUS CONTINUONS LA TRADITION, ET NOUS CONTINUONS DE DÉNONCER CEUX QUI LA REJETTENT AU NOM D’UNE NOUVELLE ÉGLISE CONCILIAIRE. (Maintenant, dans la Néo-FSSPX, ils disent qu'il n'y a pas d'Église Conciliaire. Allez sur DICI. Ils disent que c'est seulement une "tendance", que ce n'est pas vraiment une Église Conciliaire.) COMME LE DISAIT MGR LEFEBVRE :

« EN SE COUPANT DES PAPES PRÉCÉDENTS, CE SONT LES AUTORITÉS ROMAINES MODERNES ELLES-MÊMES QUI SONT SCHISMATIQUES. » (C'est exactement ce que je vous ai dit l'année dernière, et aussi l'abbé Violette, il y a 10 ans.) LORSQUE ROME RETOURNERA À LA FOI, LE SEUL SUJET DE DISCUSSION SERA SUR QUI DEVIENDRA ÉVÊQUE ET QUI REMPLACERA-T-IL? (Ce ne seront plus que des détails, lorsque Rome retrouvera la foi; il n'y aura pas de problème. Quand ils vont revenir à la véritable Église Catholique, il n'y aura pas de problème ! Cela a toujours été notre position. La conversion de Rome d'abord! C'est cela que ça veut dire.)



2. L'AMITIÉ DE L'ABBÉ AULAGNIER AVEC LES PRÊTRES « HÉROÏQUES » DE CAMPOS :



L’AMITIÉ EST BIEN SÛR UN NOBLE SENTIMENT. MAIS VIENT-ELLE AVANT SON DEVOIR OU AVANT SA FOI ? (Le devoir avant tout, et la Foi avant tout; nous pouvons perdre des amis, nous risquons de perdre des membres de la famille, mais nous devons suivre notre conscience, car nous voulons sauver nos âmes.) FAUT-IL UNE VERTU HÉROÏQUE, POUR CAPITULER DANS LA COMBAT DE LA TRADITION AFIN D’OBTENIR UNE RECONNAISSANCE ? (Je répète Smile FAUT-IL UNE VERTU HÉROÏQUE, POUR CAPITULER DANS LA COMBAT DE LA TRADITION POUR OBTENIR UNE RÉCONCILIATION? (C'est la question que nous devons poser à Mgr Fellay maintenant!) A-T-IL FALLU UNE VERTU HÉROÏQUE, POUR RENONCER À LEUR PÈRE SPIRITUEL, MGR DE CASTRO MAYER, ET POUR ABANDONNER ET SE RETOURNER CONTRE LEURS ANCIENS COMPAGNONS D’ARMES ? JE NE LE CROIS PAS. EST-CE QUE L’ABBÉ AULAGNIER SERAIT AUSSI SUR LE POINT DE CHOISIR ENTRE LE MGR LEFEBVRE

D’AVANT VATICAN II ET CELUI D’APRÈS VATICAN II ? COMME S’IL Y AVAIT UNE DIFFÉRENCE!



3. L'ATTITUDE DE ROME EST NOUVELLE!


(C'est ce qu'ils nous disent maintenant : « Rome a changé. ») CECI EST LA RAISON LA PLUS INCROYABLE DE TOUTES. (L’emphase est de moi) OÙ ÉTAIT L’ABBÉ AULAGNIER CES CINQ DERNIÈRES ANNÉES ? LES AUTORITÉS ROMAINES MODERNES ONT-ELLES RÉELLEMENT CHANGÉ ? A-T-IL OUBLIÉ CE QU’ELLES ONT FAIT À LA FRATERNITÉ SAINT-PIERRE, QUI EST LEUR PROPRE CRÉATION ? A-T-IL OUBLIÉ LES DEUX PRIÈRES SACRILÈGES D’ASSISE ? (Ah! ah!! Nous disons la même chose à Mgr Fellay maintenant, c'est incroyable!) LA DERNIÈRE RENCONTRE EUT LIEU UNE SEMAINE APRÈS QU'ILS EURENT ACCORDÉ LA RECONNAISSANCE AUX PRÊTRES « HÉROÏQUES » DE CAMPOS QUI, EUX, N’ONT RIEN DIT CONTRE ELLE. (Or qu'a dit la Néo-FSSPX contre Assise III? Retournez-y voir: Rien!) À PROPOS, N’A-T-IL PAS REMARQUÉ LE SILENCE DES PRÊTRES « HÉROÏQUES » DE CAMPOS DEPUIS QU’ILS ONT SIGNÉ LEUR ACCORD ? (Ah! Ah!) NE SAIT-IL PAS QUE LE 24 MAI 2003, AU MOMENT MÊME OÙ LE CARDINAL CASTRILLON HOYOS OFFRAIT LA MESSE TRADITIONNELLE À SAINTE-MARIE MAJEURE, LE PAPE OFFRAIT L’ÉGLISE CATHOLIQUE DES SAINTS VINCENT ET ANASTASE, QUI CONTIENT LES CŒURS EMBAUMÉS DE VINGT-DEUX PAPES, À L’ÉGLISE ORTHODOXE BULGARE EN PARTAGE ? (Donc le cardinal Hoyos dit la messe en latin à Rome, et le même jour le Pape donne une église traditionnelle aux schismatiques orthodoxes à partager avec les Catholiques romains.)



IL SEMBLE QU’IL AIT OUBLIÉ CE QUE SAVAIT FORT BIEN ET DÉNONÇAIT MGR LEFEBVRE : IL YA DEUX ROMES: LA ROME CATHOLIQUE ET LA ROME NÉO-MODERNISTE. COMME L’A FAIT MGR LEFEBVRE, NOUS ADHÉRONS DE TOUT CŒUR À LA ROME CATHOLIQUE MAIS REJETONS LA ROME NÉO-MODERNISTE. LA ROME CATHOLIQUE A ÉTÉ INFILTRÉE ET EST OCCUPÉE PAR LES MODERNISTES. CECI EST UN FAIT. LA PROCLAMATION DU CARDINAL HOYOS QUE « LE VIEUX RITE ROMAIN CONSERVE DONC SON DROIT DE CITOYENNETÉ AU SEIN DE L’ÉGLISE » EST BIEN BELLE MAIS NE CHANGE RIEN.

(Nous disons la même chose du Motu Proprio de 2007 - C'est bien gentil, mais ça ne change rien... en réalité, le Motu Proprio n'est pas bon, mais bref...) ELLE EST PARFAITEMENT EN ACCORD AVEC L’ŒCUMÉNISME NÉO-MODERNISTE DES ROMAINS NÉO-MODERNISTES, LEQUEL EST : POURQUOI NE PAS ACCEPTER LA MESSE DE SAINT-PIE V ? NOUS ACCEPTONS TOUT LE RESTE! (C'est là la vraie pensée moderniste. On accepte les Bouddhistes, on accepte les Musulmans. Nous pourrions donc accepter aussi la messe en latin. Mais cela ne change pas le fait qu'ils demeurent Modernistes.



MAIS NOUS NE CHERCHONS PAS UNE RECONNAISSANCE. CELA NE NOUS RÉJOUIRA PAS SI, À LA PROCHAINE RÉUNION DE PRIÈRE D’ASSISE, MGR FELLAY EST PLACÉ PLUS PRÈS DU PAPE QUE LE DALAI LAMA. (Car c'est là une des choses qui arriveront. Si nous sommes reconnus, ils inviteront Mgr Fellay à aller à ces cérémonies. Alors, il ne pourra dire «non» au Pape! Parce qu'il appartiendra au Pape! Il se devra d'être là. Tout comme Mgr Rifan à Campos, une couple d'années après sa reconnaissance par Rome... Il a été invité à se rendre à une grande fête avec tous les évêques du diocèse... plutôt de cette province de l'Amérique du Sud, où il y eut un grand et honteux "cirque" lors de la procession, avec des femmes à moitié nues et tout ça, et il était là. Vous pouvez le voir sur l'Internet, participant à cette honteuse cérémonie Novus Ordo. Parce que vous ne pouvez pas dire «non»! Une fois que vous êtes de retour, vous ne pouvez pas dire «non», parce que vous ne voulez pas perdre ce qu'ils vous ont donné! Et le Père, Dom Gérard, qui avait reçu de Rome la promesse qu'il serait autorisé à continuer la lutte contre le modernisme, cinq ans après avoir signé, a concélébré la Nouvelle Messe avec le pape Jean-Paul II à Rome! Bien sûr! Bien sûr! Et maintenant vous allez à... quelqu'un m'a envoyé une copie d'un dépliant sur Internet, de la boutique d'objets de piété de monastère de Dom Augustin à Flavigny, lui aussi un ancien traditionnaliste "reconnu" en 1988, et ils vendent des statues de Jean-Paul II!http://www.traditions-monastiques.com/fr/185-statue-saint-statuette-sainte-famille C'est pourquoi Rome veut que nous revenions, car ils savent qu'ils vont gagner à long terme.) LE DALAI LAMA NE DEVRAIT MÊME PAS ÊTRE LÀ. NOUS ESPÉRONS QU’À LA PROCHAINE RÉUNION DE PRIÈRE POUR LA PAIX À ASSISE, LE PAPE SERA ENTOURÉ DE TOUS LES ÉVÊQUES CATHOLIQUES POUR CONSACRER LA RUSSIE (Cela devrait être la vraie prière à Assise, pas avec toutes les religions, mais avec tous les évêques catholiques pour consacrer la Russie à la Bienheureuse Vierge Marie, voilà ce qu'il faudrait!) C’EST LÀ OÙ LA VRAIE PAIX SE TROUVE. ENCOURAGER LES PRIÈRES À DE FAUX DIEUX N’APPORTERA PAS LA PAIX.



AINSI, LES MOTS DE MGR LEFEBVRE À JEAN-PAUL II EN 1988 SONT TOUJOURS VALIDES AUJOURD'HUI : « LE TEMPS POUR LA COOPÉRATION N’EST PAS ENCORE VENU ». (Et c’est dans la lettre de l'abbé Violette! On a ici une totale condamnation de leur position d'aujourd'hui; on a ici une nouvelle preuve du changement!) À ROME, ABSOLUMENT RIEN N’A CHANGÉ. LES AUTORITÉS ROMAINES ACTUELLES CONTINUENT D’ÊTRE FIDÈLES À LEURS PRINCIPES DE LA NOUVELLE THÉOLOGIE, À LEUR NOUVELLE ECCLÉSIOLOGIE, À LEUR NOUVELLE ÉVANGÉLISATION, ILLUSTRÉES PAR L’ESPRIT DE VATICAN II ET D’ASSISE, DANS LESQUELLES ILS VEULENT NOUS ATTIRER, ET AUXQUELLES NOUS NE VOULONS AUCUNE PART.



LA FSSPX DEMEURE AUSSI FIDÈLE AUX PRINCIPES CATHOLIQUES TRANSMIS PAR MONSEIGNEUR: (Mgr Lefebvre, pas Mgr Fellay!) « NOUS NE VOYONS PAS LA RÉCONCILIATION DE LA MÊME MANIÈRE. LE CARDINAL RATZINGER LA VOIT DANS LE SENS DE NOUS RAMÈNER À VATICAN II. NOUS LA VOYONS COMME UN RETOUR DE ROME À LA TRADITION. NOUS NE POUVONS NOUS REJOINDRE. C’EST UN DIALOGUE DE SOURDS. » (Et voici une citation de Monseigneur sur la reprise du dialogue avec Rome:) « JE SOULÈVERAI LA QUESTION AU PLAN DOCTRINAL: ÊTES-VOUS D'ACCORD AVEC LES GRANDES ENCYCLIQUES DE TOUS LES PAPES QUI VOUS ONT PRÉCÉDÉS ? ÊTES-VOUS EN ACCORD AVEC QUANTA CURA DE PIE IX,

IMMORTALE DEI, LIBERTAS, DE LÉON XIII, PASCENDI DE PIE X, QUAS PRIMAS DE PIE XI, HUMANI GENERIS DE PIE XII ? ÊTES-VOUS EN PLEINE COMMUNION AVEC CES PAPES ET LEUR ENSEIGNEMENT ? ACCEPTEZ-VOUS TOUJOURS LE SERMENT ANTIMODERNISTE ? ÊTES-VOUS FAVORABLES À LA ROYAUTÉ SOCIALE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST ?

SI VOUS N’ACCEPTEZ PAS LA DOCTRINE DE VOS PRÉDÉCESSEURS, IL EST INUTILE DE PARLER. (C'est Monseigneur!)

AUSSI LONGTEMPS QUE VOUS REFUSEZ DE RÉFORMER LE CONCILE À LA LUMIÈRE DE LA DOCTRINE DE CES PAPES QUI VOUS ONT PRÉCÉDÉS, IL N'Y A PAS DE DIALOGUE POSSIBLE. C'EST INUTILE ... L’OPPOSITION ENTRE NOUS N’EST PAS UNE PETITE AFFAIRE. IL NE SUFFIT PAS QU'ILS NOUS DISENT : VOUS POUVEZ DIRE L'ANCIENNE MESSE… NON, L’OPPOSITION ENTRE NOUS N’EST PAS SUR LA LITURGIE, C'EST SUR LA DOCTRINE. » (Ces citations sont tirées d’une entrevue de Mgr Lefebvre publiée en décembre 1988 par Fideliter, # 66)



(Maintenant, la réponse au dernier argument l’abbé Aulagnier où il dit Smile

4. "JE PENSE QU'IL Y A UN DANGER DE VOIR CE CONFLIT S'ÉTERNISER".



SELON MOI, JE CROIS QUE NOUS POURRIONS VOIR ICI LA RAISON VÉRITABLE DU CHANGEMENT DE L'ABBÉ AULAGNIER. LA LUTTE TRAÎNE EN LONGUEUR. IL FUT AU CENTRE DE CE COMBAT DURANT PLUS DE 30 ANS. PEUT-ÊTRE EST-IL FATIGUÉ DU COMBAT ! (On pourrait dire la même chose de Mgr Fellay.) MAIS CE N’EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QU’UN CONFLIT À PROPOS DE LA FOI S'ÉTERNISE. LA CRISE ARIENNE DURA PLUS DE 70 ANS, L'EXIL DU PAPE EN AVIGNON 68 ANS, LE GRAND SCHISME 39 ANS. EST-CE UNE RAISON POUR ABANDONNER LE COMBAT ? POUR RECHERCHER UN ACCORD ? IL EST BON QUE SAINT ATHANASE NE SE SOIT PAS FATIGUÉ D’ÊTRE EN EXIL, D’ÊTRE MENACÉ, FAUSSEMENT ACCUSÉ, EXCOMMUNIÉ, ETC. PARCE QU'IL NE SERAIT PAS ST ATHANASE.



IL SEMBLE AVOIR OUBLIÉ QUE: (ce qui suit est une citation de l'abbé Aulagnier, tirée de Fideliter # 65, sept-oct. 1988) « EN D’AUTRES TEMPS, LES HÉRÉTIQUES ET LES SCHISMATIQUES QUITTAIENT L’ÉGLISE. AUJOURD’HUI, COMME ST PIE X NOUS EN AVAIT PRÉVENU, ILS DEMEURENT POUR QU’ELLE ÉVOLUE DE L’INTÉRIEUR, ET SÉDUIRE, S’IL ÉTAIT POSSIBLE, TOUT OU PARTIE DU TROUPEAU DU SAINT ÉVÊQUE… MAIS ON NE TRAITE PAS AVEC CE GENRE D’ENNEMI, SURTOUT ALORS QU’IL EST SI RUSÉ (Nous ne devrions même pas traiter avec eux, parce qu'ils sont trop rusés.) ON NE NÉGOCIE PAS AVEC LUI UNE PAIX SÉPARÉE ET FAUSSE. (Ça c'était m. l'abbé Aulagnier, 15 ans avant son retournement!) ON LE COMBAT JUSQU'À LA FIN, FORT DANS SON DROIT – DEUS VULT! - DIEU LE VEUT! - LUI RAPPELANT LA VÉRITÉ QU’IL ATTAQUE EN VAIN. ROME SAIT QU’ELLE A FAIT UNE ERREUR, UNE ERREUR GRAVE : L’EXCOMMUNICATION (CONTRE MGR LEFEBVRE). COMMENT RÉPARER L’ERREUR ? LE TEMPS LE DIRA. DANS TOUS LES CAS, PAS SANS UN RETOUR FRANC DE LA HIÉRARCHIE À LA CONFESSION TOTALE ET INTÉGRALE DE LA FOI CATHOLIQUE, PLEINE ET ENTIÈRE. LE JOUR VIENDRA LORSQUE ROME, PAR SA CONVERSION, TROUVERA NOTRE SÉRÉNITÉ. » (L’abbé Violette commente Smile ON DIRAIT BIEN QU’IL A PERDU SA SÉRÉNITÉ. (Et l'abbé Violette, qui a mis cette citation là pour montrer que l'abbé Aulagnier avait changé! C'est comme les poupées Russes, vous savez: Une petite poupée mise dans une plus grande poupée, les deux mises dans une plus grande poupée, etc. En effet, je vous lis ceci pour vous montrer que l'abbé Violette a changé et, dans sa lettre, il a utilisé une citation de l'abbé Aulagnier pour montrer que l'abbé Aulagnier avait changé!)



CHERS FIDÈLES, NE PERDEZ PAS VOTRE SÉRÉNITÉ, RESTEZ CALMES, FERMES DANS LA FOI INCHANGÉE DE TOUS LES TEMPS. N’ABANDONNEZ PAS LE COMBAT. ASSURÉMENT IL SE PROLONGE. MAIS NOUS VAINCRONS! (Et puis les meilleurs vœux pour Noël et tout ça...)



Alors, mes chers fidèles, je vais vous envoyer un lien internet vers cela, et vous pouvez imprimer cette lettre et la montrer à vos amis qui vous disent que la Fraternité n'a pas changé et bla, bla, bla. Voilà! C'est... Je ne pense pas que nous puissions en trouver une meilleure preuve!



Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, Ainsi soit-il!

English


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2016)    Sujet du message: Décembre 2003 / Janvier 2015 : l'inversion

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com