Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Eglise catholique : Sainte ou malade ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mar 3 Fév - 19:36 (2015)    Sujet du message: L'Eglise catholique : Sainte ou malade ? Répondre en citant








Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Fév - 19:36 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Mar 3 Fév - 20:58 (2015)    Sujet du message: L'Eglise catholique : Sainte ou malade ? Répondre en citant

Le message est clair : ils veulent sauver l'Eglise. A ceux qui croyait que c'était l'Eglise, corps mystique de Notre Seigneur, qui sauvait.

Il suffit de visionner les quelques vidéoclip issus du congrès théologique de janvier. La cohorte de Menzingen donne le programme : nous avons étudié ce qu'ont fait St Pie V et St Pie X et nous allons faire pareil. Donc après St Pie V et St Pie X, l'Eglise compte sur Mgr Fellay, le pape de Menzingen. S'il vous plait.

Ensuite, cet abbé adopte le double langage de sa hiérarchie : "il faut se tenir éloigné de ceux qui sont atteints de ce virus spirituel" et en même temps, l'évêque moderniste Schneider donne des conférences à Flavigny, aux soeurs de Pouilly.

"Il importe d'y envoyer des personnes suffisamment compétentes". Peut-être devrait-il dire "suffisamment subtiles" pour mélanger le vrai et le faux.

Les manoeuvres actuelles ont ouvert les vannes : les esprits se révèlent. L'abbé de la Rocque est atteint par le virus du modernisme. Il en a, en tous cas, les premiers symptômes.

Il suffit de voir le sort qu'il réserve à la Très Sainte Vierge Marie. C'est l'intelligence de ce prêtre qui est divisée.

Il faut appliquer les précautions qu'il conseille : mettre un cordon sanitaire autour de St Nicolas et aller aux messes de l'USML.


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mar 3 Fév - 22:03 (2015)    Sujet du message: L'Eglise catholique : Sainte ou malade ? Répondre en citant

Pour ceux qui voudraient télécharger cette étude :


http://www.sendspace.com/file/qdvxwk


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mer 4 Fév - 17:26 (2015)    Sujet du message: Eglise sainte, malade ou ... possédée? Répondre en citant

Le problème de fond réside bien dans la considération de la Rome actuelle. Encore dans le dernier Courrier de Rome, l'abbé Gleize, répondant au bulletin dossier de l'abbé Castelain sur la déclaration de 1974 présentée comme position de principe, sans nier cette position, entend montrer que la Rome de tendance moderniste reste malgré tout la Rome (ne s'en distingue pas adéquatement).


Il s'appuie sur le fait que Mgr Lefebvre la désignait comme la "Rome de tendance moderniste". Le problème est donc cette tendance dans l'Eglise. L'Eglise est victime d'une tendance, "empêchée par un esprit" (Courrier de Rome sur l'Eglise conciliaire, réponse à Mgr Tissier).


Tout d'abord, il faudrait redonner un sens un peu plus fort au mot "tendance", qui s'est beaucoup amoindri. J'ai tendance à être gourmand... c'est sa tendance... etc. Il s'agit ici d'un parti pris doctrinal, idéologique, intellectuel, moral. Il est de tendance socialiste: ce n'est pas qu'un côté vers lequel on s'incline... C'est une direction suivie.


Second point, il semble que l'on pourrait regretter un terme plus fort dans la déclaration de 1974. Or, d'une part, elle a déjà du poids car il ne faut pas oublier que c'est un évêque qui défie alors Rome - non dans une attitude d'orgueil mais d'humilité et de combat dignes de l'archange saint Michel. D'autre part, sa position se trouve renforcée par la qualification modérée qu'il fait de Rome: en effet, il suffit à l'évêque que Rome soit de tendance moderniste pour ne pas la suivre. C'est très important! Les voltes-faces de nombreux "absolutistes" le montrent: dès qu'on est plus trop sûr de ce que l'on affirme (est-ce le pape, est-ce l'Eglise), on glisse de l'autre côté. On reste logique avec la rigueur de son argumentation: il n'y a que les arguments qui ne soient pas assez fondés. Cela ne signifie pas que le jugement de Mgr Lefebvre se borne à cette qualification (la Rome de tendance...), mais ce jugement modéré suffit à légitimer son action. C'est pareil pour la question du sédévacantisme.


Pour en venir à la question, peut-on parler d'Eglise malade? Je crois qu'on peut le dire et que l'on doit comprendre alors: malade dans ses membres. Cependant, cette image de la maladie, du cancer (qui gagne tous les organes), de la pourriture (la pomme pourrie est et n'est plus la pomme), a un intérêt mais ne rend pas compte de ce qui fait l'Eglise conciliaire: une secte, ou une maffia, qui occupe les postes. Cette image en effet ne rend pas compte qu'il y a un esprit qui domine ce qu'en droit on appelle une personne morale.


Pourtant, si on reprend les arguments qui sont ceux de la Fraternité SSPX: Rome est toujours l'Eglise, mais elle est empêchée par un esprit moderniste...


Veut-on bien peser les mots: une personne empêchée par un esprit, dites-vous... Je connais une analogie: celle de la possession diabolique. L'image vous choque-t-elle? Pourtant, il existe des cas non fautifs (les victimes expiatoires): le démon s'empare d'une âme, mais jamais de sa volonté. Les actes de la personne ne sont plus les siens mais ceux du démon; elle n'y coopère pas pour autant. Les organes (la hiérarchie et les structures) sont ceux de l'Eglise, mais ce ne sont pas les actes de l'Eglise: ceux sont ceux du démon. La Tradition n'y coopère pas: c'est l'âme de l'Eglise.


Menzingen a-t-elle juridiction pour appliquer un exorcisme à la Rome actuelle?


Je ne vois qu'une sortie: que Notre-Seigneur daigne souffler de sa bouche pour expulser le démon muet, le démon bavard, le démon impur, etc... et rendre toute sa beauté à son Epouse.


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mer 4 Fév - 19:53 (2015)    Sujet du message: L'Eglise catholique : Sainte ou malade ? Répondre en citant

En présence de tout MALADE, on a trois choses!


- un corps sain,
- une partie malade,
- un AGENT actif de la maladie!


C'est comme dans la parabole du bon samaritain!
- un homme sain, qui descend de Jerusalem à Jericho,
- un homme blessé,
- par un brigand!


L'abbé Gleize appelle "quoi" l'Eglise malade?
N'entretient-il pas une confusion permanente entre:
- le corps sain, vivant à la grâce, la Tradition, l'Eglise continuée par Mgr Lefebvre, hors juridiction subjective ordinaire de l'Eglise (sa papauté et son épiscopat, objectivement inspirés par Satan pour condamner, persécuter, détruire l'Eglise)?
- le corps malade, blessé, de l'Eglise de la Tradition, privée d'une tête apparente substantiellement catholique, comme l'étaient papauté et épiscopat jusqu'à Pie XII,
- l'agent de destruction de l'Eglise, agent actif de la maladie, la juridiction objective de la Rome conciliaire, ses"dogmes", ses lois, ses canons liturgiques et code de 1983?




Que faut-il à l'abbé Gleize pour revenir sur terre , et constater comme tout homme même sans foi ni loi, que:
- l'église conciliaire canonisée par le code de 1983 est une église nouvelle, née ex Concilio, qui n'a plus rien à voir avec "celle d'avant le Concile"?
- cette "église" est parfaitement maçonnique dans sa constitution et son âme?




Appel à tous qui le peuvent, assister à la conférence de l'abbé Gleize à Reims demain, jeudi 5, voir la Porte latine.


Romanité et papauté?


Quelle papauté? La première de St Pierre à Pie XII, ou la seconde, de Jean XXIII à X, Y Z, en passant par Jean Paul, Benoit , François et les autres?


Quelle Romanité? la  1ère, celle de César-Auguste? La seconde, celle de la papauté de St Pierre à Pie XII? La troisième "Romanité", celle de la seconde papauté de Jean XXIII à .... l'antéchrist?


Bonnes questions!
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
glori


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 95

MessagePosté le: Jeu 5 Fév - 11:48 (2015)    Sujet du message: Re: Eglise sainte, malade ou ... possédée? Répondre en citant

Archet de Jeanne a écrit:
Pourtant, si on reprend les arguments qui sont ceux de la Fraternité SSPX: Rome est toujours l'Eglise, mais elle est empêchée par un esprit moderniste...
Veut-on bien peser les mots: une personne empêchée par un esprit, dites-vous... Je connais une analogie: celle de la possession diabolique. L'image vous choque-t-elle? Pourtant, il existe des cas non fautifs (les victimes expiatoires): le démon s'empare d'une âme, mais jamais de sa volonté. Les actes de la personne ne sont plus les siens mais ceux du démon; elle n'y coopère pas pour autant. Les organes (la hiérarchie et les structures) sont ceux de l'Eglise, mais ce ne sont pas les actes de l'Eglise: ceux sont ceux du démon. La Tradition n'y coopère pas: c'est l'âme de l'Eglise.
Menzingen a-t-elle juridiction pour appliquer un exorcisme à la Rome actuelle?
Je ne vois qu'une sortie: que Notre-Seigneur daigne souffler de sa bouche pour expulser le démon muet, le démon bavard, le démon impur, etc... et rendre toute sa beauté à son Epouse.


Très intéressante réflexion, je n'y avais pas pensé! Merci!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:26 (2016)    Sujet du message: L'Eglise catholique : Sainte ou malade ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com