Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Premières réponses aux objections

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 18 Mar - 21:49 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Le forum catholique (tendance libérale et ralliée) nous présente une série d'objections contre le sacre que va poser Mgr Williamson. C'est surtout Ennemond qui monte au créneau pour tenter de porter des coups contre ce qu'il appelle déjà un acte caricatural. Laissons le porte parole de menzingen nous exposer les motifs de sa colère :

Citation:



De toute façon, c'était couru d'avance.Et désormais, les choses seront claires. Il est toujours dommageable de voir certains s'éloigner sur les pentes d'un séparatisme confirmé, mais le diable pouvant porter pierre, il n'est pas dit que cela ne soit pas un bien pour la FSSPX, dont les membres verront désormais clairement le contre-exemple de ceux qui vont d'excès en excès, en caricaturant ce qu'a fait le fondateur. Un intervenant dans le film sur Mgr Lefebvre rapportait les propos de ce dernier aux débuts de la FSSPX : "Tant que les choses pouvaient être faites selon les normes, il fallait les respecter. Ce n’est pas parce qu’on est en crise que tout est permis." Ici, on a l'impression que tout est permis. On banalise des actes graves.Ici, la Providence a permis que l'acte soit bien clair, bien caricatural, puisqu'il se fait :

- de façon précipitée.
- de façon secrète. Seules des indiscrétions ont révélé l'affaire trois jours auparavant.
- après aucun essai de démarche auprès de Rome, comme si Rome n'existait tout simplement plus et n'avait pas plus de valeur que l'épicier du coin. On est loin de la démarche de 1988.
- ne prévoyant peu ou pas l'avenir en consacrant un homme à l'âge avancé, âge auquel les évêques diocésains font valoir leurs droits à la retraite.
- en appuyant l'état de nécessité sur un désaveu de Mgr Fellay. Mais rien n'est dit sur les autres évêques. Y a-t-il nécessité quand d'autres évêques peuvent faire le travail et éviter de recourir à un acte grave ? 






Face à la faiblesse des arguments,  un intervenant va apporter un premier lot de bonnes réponses :


Citation:



Vous semblez vous réjouir comme le fit l'abbé Pflüger de ces départs de prêtres et évêques qui, osait il dire, purifieraient la fraternité. Quel esprit mon Dieu !

Quant à la banalisation d'actes graves, je vous renvoie en effet à toutes les aberrations canoniques commises par menzingen pour renvoyer des prêtres, faisant fi de leur cas de conscience et les mettant dans un dilemme épouvantable : la valise ou la trahison du combat.

Vous avez aussi une singulière façon de déformer la réalité et de la rendre odieuse au lecteur.

- l'acte consécratoire n'a pas été précipité, don Thomas d'Aquin vient d'expliquer les raisons du sacre. Je dirai même qu'il arrive au bout d'une très longue maturation et réflexion concernant l'agir de menzingen depuis plus de 15 ans !

_ le sacre devait être discret en effet pour des raisons évidentes de sécurité et de visa concernant Mgr Williamson (il est déjà interdit de séjour en Australie grâce aux bons soins de certains... hm hm..)

_ Pas de démarches auprès de Rome ! Non mais vous vous moquez du monde ? Vous ne voyez donc pas l'état de Rome ?

- Quant à l'âge de l'abbé Faure ...c'est au moins une garantie de sagesse puisque ce dernier a bien connu Mgr Lefebvre. C'est moins le cas de certains.

_ Sur l'état de nécessité... les autres évêques semblent suivre (tacitement) la ligne de Mgr Fellay qui, je vous le rappelle est le supérieur de la fsspx.











Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Mar - 21:49 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 10:08 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

L'aveu de Ennemond :




"les autorités de la Fraternité ont pris une nouvelle orientation dans les rapports avec Rome." 


Ces orientations de la FSSPX ont été les mêmes que celles qui furent toujours celles de Mgr Lefebvre : trouver si possible un arrangement viable avec les autorités légitimes de l'Eglise, tout en permettant de continuer à défendre le missel traditionnel et le catéchisme traditionnel. C'est pour cette raison que Mgr Lefebvre a été reçu par Paul VI, puis par Jean-Paul II, qu'il a discuté avec le cardinal Seper et le cardinal Ratzinger.


Menzingen est en train de trahir le combat de la foi. 


Sur quel point ? Les supérieurs de la FSSPX seraient-ils finalement d'accord pour vanter le nouveau missel ? Pour dire que le Concile a été un nouveau printemps de l'Eglise ?

Ces accusations sont absurdes et visent à justifier de façon très légère un acte grave. Ce sacre aurait été justifié si Mgr Williamson était le dernier évêque désireux de défendre le missel et la liturgie traditionnels. Combien même on exclurait les autres évêques de la planète, qu'on considérerait le supérieur de la Fraternité comme dangereux, ce serait faire abstraction de façon bien hâtive et bien légère de NN.SS. de Galarreta et Tissier de Mallerais. La présence de tous ces évêques et leur apostolat au service de l'Eglise et du sacerdoce entièrement catholique rendent bien dispensable le recours de l'évêque britannique. En tout cas, il n'y pas nécessité aujourd'hui de pourvoir à un remplacement d'évêques déjà existants, si ce n'est pour vouloir justifier des querelles humaines ou grossir des différences de ton.









Il ne voit plus que le combat pour la liturgie, le missel : digne des ralliés. L'état de nécessité est plus fort que jamais.


Revenir en haut
rohland


Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2014
Messages: 19

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 14:22 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant





Les schizophrènes grincent des dents...et bavent.
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2015/03/mgr-williamson-va-sacrer-un…


Revenir en haut
Moreno


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 152

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 15:20 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Les libéraux se reconnaissent par leur méchanceté

Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 16:19 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Impressionnant ce flot de haine .. 
Là se vérifie à merveille l'adage de Louis Veuillot : " il n'y a pas plus sectaire qu'un libéral " . On en a la preuve sous les yeux ! 


Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 18:21 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X au sujet de la consécration épiscopale de l’abbé Faure 19-03-2015  
Classé sous Actualités, Eglise dans le monde, Rome, Tradition


 
Ce 19 mars 2015, Mgr Richard Williamson a procédé à la consécration épiscopale de l’abbé Jean-Michel Faure, au monastère bénédictin Santa Cruz de Nova Friburgo (Brésil). Mgr Williamson et l’abbé Faure ne sont plus membres de la Fraternité Saint-Pie X depuis respectivement 2012 et 2014, à cause des vives critiques qu’ils formulaient contre toute relation avec les autorités romaines, dénonçant ce qui était, selon eux, une trahison de l’œuvre de Mgr Marcel Lefebvre.
La Fraternité Saint-Pie X déplore que cet esprit d’opposition aboutisse à cette consécration épiscopale. En 1988, Mgr Lefebvre avait clairement manifesté son intention de sacrer des évêques auxiliaires, sans juridiction, – en raison de l’état de nécessité dans lequel se trouvait la Fraternité Saint-Pie X et les fidèles catholiques -, dans le seul but de permettre à ces fidèles de recevoir les sacrements par le ministère des prêtres qui seraient ordonnés par ces évêques. Après avoir tenté l’impossible auprès du Saint-Siège, Mgr Lefebvre procéda aux sacres le 30 juin 1988, solennellement devant plusieurs milliers de prêtres et de fidèles, et quelques centaines de journalistes du monde entier. Tout montrait que cet acte, malgré l’absence d’autorisation de Rome, était posé publiquement pour le bien de l’Eglise et des âmes.
La Fraternité Saint-Pie X dénonce la consécration épiscopale de l’abbé Faure qui, malgré les affirmations du consécrateur et du consacré, ne s’apparente en rien aux sacres de 1988. En effet, toutes les déclarations de Mgr Williamson et de l’abbé Faure prouvent à l’envi qu’ils ne reconnaissent plus les autorités romaines, si ce n’est de façon purement rhétorique.
La Fraternité Saint-Pie X réaffirme que l’état actuel de nécessité dans l’Eglise légitime son apostolat de par le monde, sans la dispenser de reconnaître les autorités ecclésiastiques pour lesquelles ses prêtres prient à chaque messe. En s’opposant aux erreurs d’où qu’elles viennent, elle veut garder le dépôt de la Foi et la morale afin de les transmettre par la liturgie traditionnelle et la prédication, dans l’esprit missionnaire de son Fondateur : Credidimus caritati. (1 Jean 4,16)
  Menzingen, le 19 mars 2015


Revenir en haut
Moreno


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 152

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 18:26 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

bla bla bla...

Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 18:31 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Enfin Menzingen dévoile la véritable raison des expulsions de Mgr Williamson et de l'abbé Faure, à savoir "à cause des vives critiques qu’ils formulaient contre toute relation avec les autorités romaines, dénonçant ce qui était, selon eux, une trahison de l’œuvre de Mgr Marcel Lefebvre."

Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 00:44 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Reportage sur la journée du 19 mars :




Chers auditeurs, nous prenons l'antenne en direct du Brésil pour vous donner les résultats du match d'aujourd'hui :
Angleterre : 1 / Suisse : 0




Après une première mi-temps difficile, l'Angleterre a finalement remporté le match.




L'équipe suisse avait pourtant engagé un manager argentin, François B et pris les conseils d'un ancien entraîneur allemand a la retraite, Joseph R.




Nous gardons l'antenne car nous devrions assister rapidement à la conférence de presse des équipes. Pour la Suisse, nous attendons d'un instant à l'autre le manager, François B. Qui devrait s'adresser aux journalistes.




Ah non, finalement, ce n'est pas le manager François B. mais c'est le coach suisse Bernard F. qui se présente devant nous pour la conférence de presse d'après match. Bernard F. est bien connu sur les terrains pour son côté autoritaire, excluant facilement des joueurs qui ne jouent pas le jeu qu'il a prévu.




Il s'installe devant les micros, il devrait prendre la parole dans un instant.




Non, encore un moment : les 8 interprètes prennent place devant lui pour assurer la traduction.

Il faut rappeler à nos auditeurs que Bernard F. parle le menzingien. C'est un dialecte particulier, qualifié par les linguistes de "bifacial subtil". Il faut donc plusieurs interprètes pour être sûr d'avoir la bonne version. Ceci explique sans doute la devise de l'équipe suisse : "ce n'est pas parce que je dis des choses que je pense forcément le contraire".




Ça y est Bernard F. prend le micro et commente le match.




Il explique que l'équipe a sans doute manqué de combativité et de motivation, mais qu'elle était en pleine forme quoiqu'un peu fatiguée. La défense poreuse et solide à la fois, a laissé un trop grand espace mais suffisamment restreint à l'équipe anglaise qui a pu prendre l'initiative.




Nos auditeurs nous pardonnerons cette traduction approximative due aux subtilités du menzingien.




Le coach Bernard F. donne les raisons de cette contre performance, qui sous un certain angle peut être vue comme une non-victoire :

- l'équipe suisse a dépensé beaucoup d'énergie lors du récent match amical avec l'équipe de Rome. Les joueurs suisses se sont épuisés à courir derrière les romains.

- l'équipe suisse a aussi été pénalisée par les expulsions de ses attaquants les plus combatifs.

- enfin, Bernard F. déclare que l'équipe anglaise a été favorisée par une meilleure nourriture. Plusieurs joueurs suisses incriminent le nouveau cuisinier, originaire du Kazakhstan, qui aurait servi de la cuisine nouvelle à base d'aliments synthétiques à la place de la nourriture traditionnelle à laquelle est habituée l'équipe. Intoxication alimentaire en quelque sorte. Bernard F. annonce qu'il va demander des sanctions contre l'Angleterre auprès de la fédération internationale.




Nos  auditeurs doivent savoir que depuis le scandale du dopage et l'affaire des match truqués, la fédération internationale a perdu toute crédibilité. Nous attendons avec impatience que les plus hautes autorités fassent le ménage de cette institution totalement corrompue.




La conférence de presse est terminée. Nous rendons l'antenne et souhaitons bonne nuit à nos auditeurs.


Revenir en haut
Moreno


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 152

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 07:09 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Très drôle, il fallait y penser? Félicitations Volmar

Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 20 Mar - 07:18 (2015)    Sujet du message: Premières réponses aux objections Répondre en citant

Oui magnifique ce reportage.  Very Happy  


Je soupçonne l'agence de presse de radinerie. Elle n'avait prévu que 8 interprètes, ce qui est quand même léger au vu du dialecte éminemment subtil employé par le coach Bernard F.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:41 (2016)    Sujet du message: Premières réponses aux objections

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com