Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des abbés qui se disent hostiles au ralliement

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Juil - 19:55 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Le père Jean-Dominique serait-il le paratonnerre de Menzingen ?
 
Il semblerait que le père dominicain visite et endors les prêtres de la tradition qui osent se poser des questions sur l’activité diplomatique de Menzingen.
 
Les prêtres de la néo-fsspx à-priori hostiles au ralliement adoptent en ce moment  une même dialectique face aux fidèles. Il est en effet difficile de penser que des prêtres isolés à chaque coin de notre pays puissent parler d’une même voix face à la crise actuelle et dans la crainte de perdre leur misérable fonction.
 
Il ressort, dans les discussions avec des abbés que :
 
Mgr fellay a une attitude déroutante avec l’église conciliaire et qu’il ne sait pas faire la différence entre cette dernière et l’Eglise Catholique.
En conséquence il est interdit de critiquer l’attitude de mgr Fellay.
 
Dici est un mauvais moyen d’information.
Donc la mise à l’index du Sel de la Terre est justifiée car il y aurait eu des critiques contre son excellence.
 
Mgr Fellay a de nombreux contacts avec Rome.
 
Ce n’est pas pour autant qu’il faut dire qu’il est ami avec les autorités conciliaires. En fait, les abbés hésitent un peu, et répondent tout de go que mgr Fellay apporte la bonne doctrine à Rome. Ils leur restent la pudeur qui les empêche de dire que Menzingen travaille activement à la conversion des prélats romains et du pape.
 
Des prêtres quittent la fsspx car ils sont déroutés par l’attitude des supérieurs.
 
Ces abbés auraient dû attendre la Providence. La Providence ne se manifestera que par une signature… ou une apparition peut-être ?
 
En fait les abbés qui se disent hostiles au ralliement attendent pour exercer leur apostolat :
 
Une apparition de la Sainte-Vierge ou la disparition de mgr Fellay qui ne peut être critiqué.
En fait les abbés sont bien en peine de combattre sur la doctrine. Tous les actes contestables posés par leurs supérieurs sont subjectifs et relatifs. Ils disent constater la confusion que cela engendre chez les fidèles mais ramènent tout au respect des supérieurs. Sans cesse ils répètent les mêmes mots (obéissance, respect, unité). Hormis ces trois mots tout est permis. Le mensonge est très excusable car il provient de l’autorité et qu’il est justifié par la diplomatie. La diffusion de mauvais écrits s’ils émanent de la fsspx est excusable si de temps à autre il y a quelque vérité ! Les médisances ou les calomnies sur les dominicains et sur mgr Williamson sont aussi excusables car ils ont critiqués les œuvres de mgr Fellay et l’abbé Phluger.
En fait la fsspx est passé de l’enseignement de la doctrine catholique à la protection rapproché de ses chefs. Tout n’est plus qu’une question de personne autour de mgr Fellay.
 
Il est bien difficile de penser que des personnes qui idolâtres leurs supérieurs (et le mot idolâtrie n’est pas trop fort) reviendront un jour défendre l’étendard du Chrit-Roi.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Juil - 19:55 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 21:26 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Il n'y aura pas de signature. François Bergoglio a donné sa méthode récemment dans un article publié par Zénith :

« - Père, je peux prier avec un évangélique, avec un orthodoxe, avec un luthérien ?
- Tu dois ! Tu dois ! Vous avez reçu le même baptême. Nous avons tous reçu le même baptême. Mais marcher ensemble vers l’unité.
- Mais Père, pour cela, nous devons signer un document ?
- Mais laissez vous conduire par l’Esprit Saint ! Prie, travaille, aime, partage et puis l’Esprit fera le reste », explique le pape François.


Réponse du pape François lors de son intervention au mouvement italien du Renouveau charismatique.
Rome, 4 juillet 2015 (ZENIT.org)

Source : http://www.zenit.org/fr/articles/je-peux-prier-avec-un-evangelique-un-ortho…

Pas besoin de document signé. C'est dit.

Pour ces prêtres, et pour l'évêque, restés "à l'intérieur", c'est cuit. Ils ont tout avalé, tout relativisé, tout justifié. la porte s'est refermée. Si quelques uns bougent désormais, ce sera vraiment résiduel.


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 29 Juil - 22:10 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Oui c'est cela .. Vraiment bien vu pour les deux articles précédents.


Je rajouterai un témoignage concernant le triste personnage qu'est le RP Jean-Dominique. Il n'est d'abord peut être pas inutile de se rappeler que ce prêtre a apostasié ses vœux de religion : ça n'aide pas à rester uni et à être docile au Saint-Esprit surtout dans cette sombre période où l'esprit mondain se glisse partout. Je ferme la parenthèse. 


L'abbé Salenave nous a un jour avoué, dans un entretien, que le RP Jean-Dominique lui avait joué un "drôle " de tour pendant son séjour forcé ( disons, sa prison dorée ) à Albano. L'abbé sentait que son procès était pourri et qu'il était déjà désigné coupable avant même d'avoir pu parler. 
L'abbé eut un jour un entretien téléphonique avec ce père. Ce dernier lui affirma qu'il avait pu parler avec Mgr Fellay peu de temps auparavant et que l'abbé n'avait pas d'inquiétude à se faire pour cette "petite" affaire, qu'il devait plutôt profiter de son temps libre à Albano pour  étudier des questions autres que la crise. Il lui proposa d'étudier les papes martyrs. Il n'encouragera pas l'abbé à étudier le droit canon et à se battre courageusement contre un traître. Cette influence néfaste de ce père  faillit faire glisser l'abbé dans le giron  de Menzingen. La Providence ne le permit pas . 


C'est donc le même procédé qui continue auprès des âmes légitimement troublées par la politique de Menzingen. 


Cette attitude de faire baisser les armes chez les prêtres ( et les fidèles ) par ce père s'explique très bien psychologiquement. Infidèle à ses vœux, il a trouvé chez Mgr de Galaretta et Mgr Fellay des âmes complaisantes à son égard. Peut-être parce que celui-ci sait briller ? 
Tout son avenir se joue sur cette carte. 
Le père se croit en outre assez malin pour se jouer et manipuler Menzingen : il a même l'audace de le dire à qui veut l'entendre ( un peu moins maintenant). En attendant, c'est Menzingen qui se joue de lui pour neutraliser la partie "droite" de la tradition . 
En échange de quoi, il pourra continuer son ministère en France et auprès des jeunes filles ( MJCF et dominicaines ). 


Ce jeu de dupe n'ira pas loin car il n'a rien de Dieu. Et les bonnes âmes le sentent très bien. 


Dernière édition par Marguerite le Jeu 30 Juil - 08:31 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Moreno


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 152

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 07:03 (2015)    Sujet du message: communiqué d'Avrillé Répondre en citant

Quelle est la position du couvent ?
Pour répondre à certaines questions et dissiper certains « faux bruits » :

La position du couvent est inchangée depuis sa fondation, c’est-à-dire que nous continuons à mener le combat de la foi à la suite de Mgr Lefebvre, combat qui se résume dans la Déclaration doctrinale de Mgr Lefebvre de novembre 1974 et qui consiste à défendre la vérité et à attaquer l’erreur. Plus précisément, nous tenons le principe qui a été celui de la Fraternité Saint-Pie X depuis l’échec des négociations en 1988 jusqu’en 2012, et qui a été encore clairement réaffirmé au chapitre général de 2006, à savoir :

Pour répondre à certaines questions et dissiper certains « faux bruits » :

Les contacts que [la Fraternité] entretient épisodiquement avec les autorités romaines ont pour seul but de les aider à se réapproprier la Tradition que l’Église ne peut renier sans perdre son identité, et non la recherche d’un avantage pour elle-même, ou d’arriver à un impossible « accord » purement pratique. Le jour où la Tradition retrouvera tous ses droits, « le problème de la réconciliation n’aura plus de raison d’être, et l’Église retrouvera une nouvelle jeunesse (1) ».

Nous soutenons donc tous les prêtres qui, dans la Fraternité Saint-Pie X, s’efforcent de continuer ce combat, non sans difficultés. Il y en a un certain nombre, particulièrement en France, Dieu merci. L’Adresse aux fidèles de janvier 2014 n’était pas une déclaration de rupture avec la Fraternité, mais « un témoignage public d’attachement ferme et fidèle aux principes qui ont toujours guidé Mgr Lefebvre dans le combat de la foi » (Voir Le Sel de la terre 88, printemps 2014, p. 138 : « Présentation de l’Adresse aux fidèles »).

Si, en dehors de la Fraternité, d’autres évêques et prêtres mènent clairement et sans ambigüité ce combat de Mgr Lefebvre, il n’y a aucune raison de ne pas les soutenir. Et les soutenir n’implique pas de prendre parti pour une Société contre une autre.

Nous suggérons aussi que le mot de « résistance » soit proscrit, non seulement à cause des tristes souvenirs qu’il rappelle en France (la «résistance» gaullo-communiste), mais parce qu’on ne se définit pas uniquement par quelque chose de négatif. Le mot qui devrait nous qualifier est simplement celui de « combat de la foi », qui englobe tous ceux qui continuent fidèlement le combat de Mgr Lefebvre, quelle que soit la Société à laquelle ils appartiennent.

(1) — Lettre de Mgr LEFEBVRE au pape Jean-Paul II, du 2 juin 1988


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 07:46 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Soyons clair: combien de prêtres actuellement luttent, à l'intérieur de la frat, pour résister, et faire résister leurs fidèles, aux accords avec Rome qui arrivent en douceur et sans rien signer?
 Peuvent-ils encore enseigner la Vérité en s'élevant contre le concile et les idioties de François?
 Sont-ils certains de ne pas tomber dans le piège de" l'abdication des volontés au profil de l'autorité déviante?"
Alors que, s'ils avaient tous rompu avec Mentzingen, il y aurait au sein de la résistance (oui nous résistons, tant pis pour les mauvais souvenirs!) une force qui aurait changé la face de la tradition. Je pense que leurs explications pour ne pas quitter la FSSPX (vagus etc) ne sont pas valables lorsqu'il s'agit de sauver la Foi et les âmes. Il s'agit bien des âmes car dans nos chapelles la dégringolade est visible, chez nous on croirait l'annexe des ralliés d'à côté. En pire
Et, de plus, en n'abandonnant pas leur société ces prêtres abandonnent les fidèles, ceux qui résistent au courant fellayiste, parce que toute une partie de la France se perd faute de bons prêtres en qui nous aurions confiance , et dont nous avons terriblement besoin. Ces fidèles sont donc aux mains des traitres. Et eux-mêmes (ces résistants!) vont sombrer inéluctablement, comme tous ces bons prêtres et fidèles lors du concile Vatican II.


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 08:16 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

L'homme a toujours du mal à reconnaître ses défauts et les prêtres ne font pas exceptions. Ils ont "conscience" de tout ce qui se passe dans la FSSPX mais comme ils ne trouvent pas le courage de franchir le gué ils se fabriquent une excuse : Ils sont soumis à l'autorité et font des sacrifices donc forcément le Ciel se déplacera pour eux. 


La Providence n'existe plus que pour eux car ils font le sacrifice d'obéir.


Donc tout ceux qui ont réagi face aux nombreuses déviances de Menzingen se trompent.


Toute leur apathie se trouve justifiée. Quand vous leur parlez du trouble des fidèles ils n'ont qu'une réponse : ils doivent suivre la FSSPX sinon ce sont des libéraux !


En fait même un miracle du Ciel ne les détournera pas car ils exigeront la permission d'y croire de leur supérieur. Leur raison d'être ne se confond plus en Jésus-Christ mais en Mgr Fellay. Et plutôt que d'exiger un miracle ils ne prennent pas l'étude de la doctrine qui enseigne les applications et les limites de l'obéissance.


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 09:45 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Le bon combat de Mgr Tissier est très limité par son insistance à rester au sein d'une société qui perd les pédales, il est à craindre qu'il devienne l'emblème d'une pseudo résistance dans le camp du sg, on doit dire et redire que ce ne sont pas les inférieurs qui font les supérieurs mais l'inverse. Mgr Fellay est incontestablement le supérieur. Nous avons à nos côtés non pas des jésuites! mais grâce à Dieu des dominicains.

Revenir en haut
glori


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 95

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 11:06 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Merci Moreno de nous faire connaître ce message qui me semble très pertinent.

Concernant le Père Jean Dominique, c'est clair que c'est un mondain, sa réputation largement sur-faite lui est montée à la tête.
En l'ayant vu de près, il m'a semblé qu'il joue l'originalité et la verve pour protéger sa personne, par anxiété d'être découvert dans son être réel (blessure qui se retrouve souvent chez les comédiens). Mais s'il voit qu'on n'est pas dupe, il devient fuyant. Au fond c'est un pauvre homme comme nous tous, il a seulement un remarquable talent pour faire illusion.


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 12:49 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Bien vu: une girouette (affable et compréhensif, bien entendu!)

Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Jeu 30 Juil - 17:49 (2015)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement Répondre en citant

Oui les miracles du Ciel ne peuvent pas les convertir, la Sainte Écriture nous en avertit :
  • Saint Paul aux Galates (III, 1-14) explique combien les croyants deviennent stupides lorsqu'ils mettent la pratique avant la Foi!
  • Saint Marc rapporte combien le manque de foi des habitants de Nazareth s'opposait au désir de Jésus de les aider par des miracles (Mc VI, 1-5)
  • Saint Luc rapporte combien durement Notre Seigneur invective les villes qui malgré les miracles ne se convertissent pas (Lc X, 13)
  • et comment Hérode voulait un miracle pour lui, non pas parce qu'il avait la Foi, mais parce qu'il voulait tenter Dieu, et Jésus ne lui répondit pas (Lc XXIII, 8-11)



C'est ainsi que ces pauvres clercs se comportent :
  • comme Hérode, ils voudraient leurs petits miracles à eux pour ne pas avoir à exercer leur liberté qui nous permet d'aimer la Providence dans ce qu'elle nous offre de plus riche, mais pour disposer d'une certitude d'esclave
  • comme la ville de Bethsaïde les miracles de foi des clercs et des fidèles du "combat de la foi" comme disent les dominicains, ne leur suffisent pas
  • comme les habitants de Nazareth, leur manque de foi les empêche de voir ces miracles et d'être susceptibles de miracles
  • tout simplement parce que comme les Galates ils deviennent stupides en mettant la pratique avant la foi (en l'occurrence l'obéissance et les agréables habitudes du tran-tran quotidien)



Prions pour eux qui sont si près du désastre, et prions pour nous que nous ne tombions pas dans les mêmes travers
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:40 (2016)    Sujet du message: Des abbés qui se disent hostiles au ralliement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com