Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Opinion de Mgr Schneider
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 20:36 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Dans un interview dont on trouve la partie concernant la FSSPX sur le site Rorate Caeli, Mgr Schneider ne craint pas d'affirmer :

" There are no weighty reasons in order to deny the clergy and faithful of the SSPX the official canonical recognition"

" Il n'y a pas de raisons sérieuses pour refuser, au clergé et aux fidèles de la FSSPX, la reconnaissance canonique officielle"

C'est à la suite de la visite de deux séminaires de la FSSPX que Mgr Schneider tire cette conclusion. Les discussions qui eurent lieu à cette occasion ne mirent-elles donc pas en évidence les divergences existant entre Rome et la FSSPX ? Sans doute n'y en a-t-il plus beaucoup ...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 20:36 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 12 Aoû - 10:49 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Tradinews nous propose la traduction de l'intégralité de la réponse de Mgr Schneider, dont la phrase ci-dessus a été tirée. Il y aurait d'autres extraits à souligner ! Merci, Monseigneur, de nous dévoiler aussi clairement la face cachée d'une situation laissée un peu obscure par les supérieurs de la FSSPX.

Adelante la Fe: Votre Excellence a récemment visité [les séminaires de] la FSSPX aux Etats Unis et en France. Nous savons qu’il s’agit d’une rencontre ‘discrète’ mais pouvez-vous nous dire ce que vous retirez de ce que vous avez vu et de vos discussions ? Comment voyez-vous une réconciliation à venir, et qu’est-ce qui peut y faire le plus obstacle ?

Mons. Schneider: Le Saint Siège m'a demande de visiter les deux [séminaires] de la FSSPX, en vue de mener une discussion sur un sujet théologique spécifique, avec un groupe de théologiens de la FSSPX et avec Son Excellence Mgr Fellay. Pour moi, cela montre que le Saint Siège ne tient pas la FSSPX pour une réalité ecclesiale négligeable, mais qu'elle doit être prise au sérieux. Je garde une bonne impression de mes visites. J'ai pu observer une réalité saine dans ces deux [séminaires], aussi bien théologique, spirituelle, qu'humaine. Le “sentire cum ecclesia” de la FSSPX est illustré par le fait que j'ai été reçu avec un vrai respect, et cordialement, en tant qu'envoyé du Saint Siège. De plus, j'ai vu avec plaisir que dans les deux endroits, il y avait à l'entrée une photo du pape François, le Pontife régnant. Dans les sacristies, il y avait des plaques avec le nom du pape François et de l'évêque diocésain de lieu. J'ai été touché d'assister au chant traditionnel pour le pape (“Oremus pro pontifice nostro Francisco…”) lors de l'exposition solennelle du Saint Sacrement.

Il n'y a pas, à ma connaissance, de raisons majeures pour refuser la reconnaissance canonique officielle au clergé et aux fidèles de la FSSPX, en même temps qu'ils devraient être acceptés tels qu'ils sont. C'était du reste la demande de l'archevêque Lefebvre au Saint Siège: "Acceptez-nous tels que nous sommes".

Je crois que la question de Vatican II ne doit pas être une “conditio sine qua non”, dans la mesure où c'était une assemblée de caractère pastoral, à visée pastorale. Une partie des déclarations conciliaires ne reflète que leur époque, et leur valeur est temporaire, comme pour tout document pastoral ou disciplinaire. Au regard de la perspective bi-millénaire de l'Eglise, on peut dire que les deux parties (le Saint Siège et la FSSPX) sur-évaluent et sur-estiment une réalité pastorale de l'Eglise, qui est Vatican II.

Dans la mesure où la FSSPX a la foi, rend le culte, et mène la [vie] morale qui étaient demandés et reconnus par le Magistère Suprême, et qui étaient observés universellement dans l'Eglise pendant des siècles, et dans la mesure où la FSSPX reconnait comme légitimes le pape et les évêques diocésains et prie publiquement pour eux, et qu'elle reconnait également la validité des sacrements selon l'editio typica des nouveaux livres liturgiques, cela devrait suffire à une reconnaissance canonique de la FSSPX de la part du Saint Siège. Sinon, l'ouverture pastorale et œcuménique de l'Eglise contemporaine, qui a été maintes fois répétée, perdra manifestement sa crédibilité, et l'histoire reprochera un jour aux autorités actuelles d'avoir "imposé à ses frères plus de charge que nécessaire" (cf Actes 15:28), ce qui est contraire à la méthode des Apôtres.

http://tradinews.blogspot.fr/2015/08/mgr-athanase-schneider-adelante-la-fe.…


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 07:56 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Ce hiérarque conciliaire a la langue fourchue, comme tous les modernistes. Relativiser la valeur contraignante du concile V2 est une imposture. Il est tôt ou tard obligatoire de faire allégeance à la nouvelle religion syncrétique mondiale, d'une façon ou d'une autre.

Je note également que disposer une photo de François Bergoglio, de le nommer dans les prières est suffisant comme signe de soumission à la secte. Nous sommes prévenus. Une sorte de grain d'encens aux idoles.
Il a bien perçu le “sentire cum ecclesia” diffusé dans les séminaires. Nous ne doutons pas un instant que les gentils séminaristes sont bien formatés pour ne pas froisser leurs nouveaux amis.

"Acceptez nous tels que nous sommes" : "pour mieux vous transformer".

Il est clair que ce langage tout miel est la tactique utilisée par le Vatican pour circonscrire la néoFSSPX. La fable du corbeau et du renard en somme. Rien de tel pour flatter l'orgueil d'esprit imbus de réussite temporelle.


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 08:02 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Rappel : qui est Mgr Schneider ?

http://www.dominicainsavrille.fr/fraternite-saint-pie-x-visites-de-prelats/

Ces prélats subtils, sous leurs atours conservateurs, sont les plus dangereux. Le jour où il sera persécuté par François Bergoglio, qu'il sera jeté à la rue et conspué par les élites mondiales, nous commencerons à avoir confiance en lui.

D'ici là, il fait toujours partie des forces d'occupation.


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 12:15 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Et beaucoup de "tradis" ont vu les abbés de la fsspx et des autres œuvres mettre la photo du pape dans la sacristie. Et pour la plupart, ils ont cru que c'était décoratif, anodins ou au mieux un signe de lutte contre le sédévacantisme... 
Et beaucoup de "tradis" pensent qu'il ne faut pas être trop "pointilleux"...


L'ennemi avance et aime bien voir son drapeau s'afficher progressivement chez les conservateurs.


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 13:11 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Surtout avec François le panthéiste, adorateur de Gaia,  "notre mère la Terre", comme il l'a expliqué lors de son voyage en Amérique du Sud.

Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2015
Messages: 24
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 23:02 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Alors si la FSSPX s'engage, depuis longtemps d'ailleur, avec François, ils reconnaissent aussi ceci?:
http://www.repubblica.it/cultura/2013/10/01/news/le_pape_a_scalfari_ainsi_j…

Vous pouvez lire l'article en entier, mais voici ce qui est vraiment plus qu'une bombe atomique:
Le journalist: Je vous suis reconnaissant de m'avoir posé la question. Voici ma réponse : je crois dans l'Être, c'est-à-dire le tissu d'où jaillissent les formes, les Entités.
François :"Et moi, je crois en Dieu. Pas dans un Dieu catholique, car il n'existe pas de Dieu catholique, il existe un Dieu. Et je crois en Jésus Christ, son incarnation. Jésus est mon maître et mon pasteur, mais Dieu, le Père, Abbà, est la lumière et le Créateur. Tel est mon Être. Dites-moi, sommes-nous si éloignés l'un de l'autre ?"

Il nie la Très Sainte Trinité, la Déité de Jésus, pour Borgiglio Jésus est simplement un homme, comme il l'a déja dit au par avant. Les protestants disent la même chose.
C'est de quelqu'un comme ça que la FSSPX veut recevoir un statut dans l'église de Satan?

Pauvres âmes qui se laissent entrainer dans une prison spirituelle, qui mêne vers l'abîme.
Seigneur, ayéz pitié d'eux!
_________________
jemajo


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 07:18 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Oui mgr Fellay prend son autorité d'un pape, d'une organisation qui n'est pas catholique et il veut le faire savoir au monde en obtenant le sceau. Toutes les préoccupations de mgr Fellay sont mondaines ou tournées vers sa personne, vers son autorité.


Mais mgr Fellay est sourd, il ne veut pas entendre. Les trois autres évêques le lui ont dit et combien de prêtres lui ont dit et mgr Lefebvre aussi lui avait dit.


Ceux qui veulent rester catholiques ne peuvent pas commercer avec des hérétiques.


Mgr Fellay et ses sbires, qui copinent avec les hérétiques ont déjà les symptômes des hérétiques. Ils adoptent déjà le double langage, le relativisme, le libéralisme.


La néo-fsspx invoque mille excuses pour les expulsions ou les départs de ses membres. Mais jusqu'à ce jour elle n'a donné aucun motifs sérieux ; aucune explication sur des éventuels manquements de ses membres  quant à l'enseignement de la doctrine catholique. 


La néo-fsspx s'éloigne de ceux qui défendent l'orthodoxie catholique et se rapproche par ses relations et par ses écrits des hérétiques romains.


Il nie la Très Sainte Trinité, la Déité de Jésus, pour Borgiglio Jésus est simplement un homme, comme il l'a déjà dit au par avant. Les protestants disent la même chose. 
C'est de quelqu'un comme ça que la FSSPX veut recevoir un statut dans l'église de Satan? 


Le pape est tourné vers le monde et mgr Fellay est tourné vers le monde. Depuis 2012 le changement de route de mgr Fellay est officiel alors qu'avant il n'y avait que des signes.


Il est difficile aussi pour les hommes de trancher sur des sujets qui sont quand même des évidences. 


Quant on s'est battu pour la FSSPX et qu'on a participé à sa fondation il est difficile d'admettre que des membres sont là pour la détruire. On préfère prier ou espérer que tout va s'arranger. En fait, avec le recul, on s'aperçoit que la réaction a était bien timide.


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 14:29 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Oui la réaction a été bien timide, les prêtres d'abord, ils ont espéré en l'abbé de Caqueray et celui-ci n'a pas tenu ses promesses, ils ont abandonné le combat, les fidèles, ensuite, on leur dit d'obéir, ils obéissent, ou ils en ont assez d'être rejetés, ou ils espèrent que tout s'arrangera (ah enfin nous avons un jeune prêtre énergique, il fera du bon travail, nous en avions besoin!) le prêtre qui dessert est fellayiste qu'on le veuille ou non, il ne prêche plus la doctrine en se dissociant  du concile. Si nous restons au milieu de ces libéraux qui se croient de bons catholiques et qui dégringolent à vue d'oeil vers le monde, nous risquons de perdre tout ce pourquoi nous nous sommes battus, perdant l'amitié de nos familles et de nos proches. Alors que faire? Le problème est difficile à résoudre, c'est à répéter: nous ne nous ligons pas, nous fidèles, en une force cohérente, à part dans  quelques endroits privilégiés comme auprès de l'ermitage st Agobart, le couvent ou en auvergne, tous les résistants semblent isolés et le forum ne suffit pas malheureusement! Certains d'entre nous ont peur de se voir exclus de leur chapelle et se cachent pour assister à une messe dite par un prêtre digne de ce nom; mais qu'importe si l'on nous jette au dehors, nous avons l'habitude d'être jetés! nous ne ferons jamais avancer la résistance si nous sommes frileux car même si nous ne sommes qu'un petit nombre nous devons lutter ensemble pour nous maintenir dans la voie droite, dispersés nous n'arriverons à rien. Il vaut mieux quitter sa chapelle et faire face au problème qui de toute les façon  sera bientôt une solution, celle d'être reconnus par la Rome du concile. Et bien tranquillement sans heurt ni grincement de dents.

Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2015
Messages: 24
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 14:41 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

En 2000-2001 Mgr. Fellay a ordonné d'abandonner env. 950 âmes et de fermer tout làbas.
C'est une chose horible, d'abandonner des âmes et d'abandonner une mission. Ce sont des péchés très très graves. Pour chaque âme abandonné qui sera perdue à cause de cet abandon ... Je n'aimerai pas être à leur place pour m'en rendre compte devant le Seigneur. Les prêtres qui sont vraiment ocupés avec les âmes, tout simplement on les met à la porte. J'ai des examples assez et je ne susse pas de mon pouce.
Ce n'est pas que la FSSPX est sourde ou aveugle, le problème est qu'ils VEULENT rester sourd et aveugles à touut ces crimes contre Dieu et la âmes. C'est pire que Vatican II, car eux ils l'expose ouvertement, tandis que la FSSPX fait tout ces choses en se disant "de la Tradition", ainsi les pauvres qui n'examinent rien sont menés comme des brebis aveugles vers le piège en pensant qu'ils sont sauvés. Mais c'est réellement criminel. J'ai essayé, avec de bons prêtres qui ont été mis à la porte, de discuter et d'en prévenir les âmes, mais ils viennent à la Messe de dimanche sans vouloir écouter ce qu'on a à dire et encore moins d'examiner la situation. Alors, j'ai quitté la FSSPX et j'ai retiré mes enfants de leur école. Ils y a encore de bons prêtres et évêques qui sont entrain de s'unir. Mais la "résistance" de Mgr. Williamson est un peu parreil, car leur doctrine concernant le "pape" et les "évêques" de la Rome moderniste est la même que la FSSPX. Personne nous dit que les raprochements avec la Rome moderniste sont voulus depuis toujours. On denonce le modernisme et en même temps ils discutent avec eux, soit disant concernant la doctrine. NON, la FSSPX a toujours voulu une reconaissance et une position dans la Rome moderniste. La preuve?
"Acceptez nous comme on est" dit Mgr. Lefebvre dans un de ses sermons. On ne dit pas ça quand on ne le veut pas, non? Depuis les années 1970 il y a tant de sermons à propos de VaticanII q'ils ne sont pas l'Eglise, alors dites moi pourquoi Mgr. Lefebvre signe un accord avec Ratzinger le 5 mai 1988.
http://www.sodalitium.eu/index.php?pid=93
Dans ce document il reconnait l'Eglise moderniste apostat de la Rome moderniste.
Alors deux poids et deux mesures?
En 2012 Mgr voulait répéter ça, rebelotte!

  
_________________
jemajo


Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2015
Messages: 24
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 14:55 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Oui, Anna,
Vous n'êtes pas seule, croyez-moi, et dites le à ceux et celles qui mènent le même combat. Dernièrement nous avions le même problème. Un bon prêtre a été mit au dehors de la FSSPX, (innutil de mentionner pourquoi). Nous nous sommes organisé et rapidement nous sommes arrivé à faire une chapelle à deux endroits en Belgique. Une du côté francophone et une du côté flamant. Nous avons aménagé des maisons privés et c'est très bien. Nous avons des réunions après la Messe et nous nous organisons. Le prêtre prend contact avec les autres prêtres et évêques du monde entier. Vous seriez étonné du nombre d'âmes et de prêtres qui en ont assez de cette comédie.
Courage! Vos frères dans la foi sont là!
René
_________________
jemajo


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 15:09 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

C'est très bien tout ceci, mais je ne suis pas sédévacantiste.

Revenir en haut
René


Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2015
Messages: 24
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 15:56 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

Ana,
Sedevcantiste, est une dénomination qui a été inventé pour dire que certain ne reconnaissent pas le pape. Mais un 'sédevacantist' n'est pas un protestant, non. Si le pape n'est pas le pape comme Pie X, XI, et XII p.e. qui mènent le troupeau dans la foi catholique de toujours, alors les gens commence à se poser des questions. Car un pape est supposé à défendre la foi, à supporter l'Eglise et à la mener tel que les âmes vont vers le salut éternel. Alors, si on constate qu'un hérétique ne peut pas être pape (voir Bulle du Pape Paul IV - Cum Ex Apostolatus Officio), selon la tradition, cela ne veut pas dire qu'il est schismatique. Il ne demande pas mieux qu'un bon pape mêne l'Eglise. De ce fait il n'est pas 'sédevacantist' mais simplement un bon catholique qui défend la foi, suivant la Tradition.
Cette Bulle (est un jugement découlant d'une doctrine concernant la foi, couvert du saut de l'infaillibilité pontificale ex cathedra et donc par nature irréformable.) sous le § 5 et 6 stipule:

§ 5. En outre, quiconque prendra sur lui, sciemment et de quelque manière que ce soit, d'accueillir, défendre, favoriser ou croire les coupables arrêtés sur aveux ou preuves d'hérésie, ou encore d'enseigner leurs erreurs, celui-là encourra, du fait même, une sentence d'excommunication. Il deviendra hors la loi : il ne pourra participer ni oralement, ni en acte, ni par écrit, ni par délégation ou procuration, aux fonctions publiques ou privées, Conseils, Synodes, Concile général ou provincial, Conclave des Cardinaux, assemblée des fidèles, élections, témoignage en justice. Il n'y sera point admis.
§ 6. De plus, si jamais un jour il apparaissait qu'un évêque, faisant même fonction d'archevêque, de patriarche ou de primat ; qu'un cardinal de l'Église Romaine, même légat ; qu'un SOUVERAIN PONTIFE LUI-MÊME, avant sa promotion et élévation au cardinalat ou au souverain pontificat, déviant de la foi catholique, est tombé en quelque hérésie, sa promotion ou élévation, même si elle a eu lieu dans la concorde et avec l'assentiment unanime de tous les cardinaux, est NULLE, SANS VALEUR, NON AVENUE. Son entrée en charge, consécration, gouvernement, administration, tout devra être tenu pour ILLÉGITIME.
S'il s'agit du souverain Pontife, on ne pourra prétendre que son intronisation, adoration (agenouillement devant lui), l'obéissance à lui jurée, le cours d'une durée quelle qu'elle soit (de son règne), que tout cela a invalidé ou peut invalidé son pontificat ; celui-ci ne peut être tenu pour légitime JAMAIS ET EN AUCUN DE SES ACTES.
De tels hommes, promus évêques, archevêques, patriarches, primats, cardinaux ou SOUVERAIN PONTIFE, ne peuvent être censés avoir reçu ou pouvoir recevoir AUCUN DROIT d'administration, ni dans le domaine spirituel, ni dans le domaine temporel. Tous leurs dits, faits, et gestes, leur administration et tous ses effets, tout est dénué de valeur et ne confère, par conséquent, aucune autorité, aucun droit à personne. Ces hommes ainsi promus seront donc, sans besoin d'aucune déclaration ultérieure, privés de toute dignité, place, honneur, titre, autorité, fonction et pouvoir, même si tous et chacun de ces hommes n'a dévié de la foi catholique, tombant dans le schisme ou l'hérésie, qu'après son élection, soit en suscitant soit en embrassant ces erreurs.


Alors, a chaqu'un de juger, ou bien je crois selon TOUTE la Tradition ou pas! Car rejetter une vérité dns la foi est rejetter toute la foi.
Cette Bulle Papale ordone de respecter une Loi DIVINE, qui est au dessus de toute autre loi disciplinaire de l'Eglise.
Voici ce que le Pape Leon XII dit:

"Grave et très grave est le jugement qu'a porté à ce sujet Félix III, Notre prédécesseur : C'est approuver l'erreur que de ne pas y résister; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre... Quiconque cesse de s'opposer à un forfait manifeste peut en être regardé comme le complice secret. Chez de telles âmes, il est nécessaire de relever le courage, de ramener leurs pensées aux exemples des aïeux, de leur rappeler que la force de coeur est la gardienne du devoir et de la dignité personnelle, de leur inspirer ainsi du regret et de la honte d'agir ou d'avoir agi avec lâcheté. Qu'est-ce que notre vie tout entière, sinon un combat dont l'enjeu principal est le salut, et quoi de plus déshonorant pour un chrétien que d'être assez lâche pour trahir son devoir? "

Léon XIII, Inimica Vis, 8 décembre 1892

_________________
jemajo


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 18:45 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

René a écrit:
Oui, Anna,
Vous n'êtes pas seule, croyez-moi, et dites le à ceux et celles qui mènent le même combat. Dernièrement nous avions le même problème. Un bon prêtre a été mit au dehors de la FSSPX, (innutil de mentionner pourquoi). Nous nous sommes organisé et rapidement nous sommes arrivé à faire une chapelle à deux endroits en Belgique. Une du côté francophone et une du côté flamant. Nous avons aménagé des maisons privés et c'est très bien. Nous avons des réunions après la Messe et nous nous organisons. Le prêtre prend contact avec les autres prêtres et évêques du monde entier. Vous seriez étonné du nombre d'âmes et de prêtres qui en ont assez de cette comédie.
Courage! Vos frères dans la foi sont là!
René


La Belgique comptait déjà un évêque et plusieurs chapelles sédévacantistes... Cela semble en faire deux de plus !

Heureusement que la Fidélité n'a pas attendu et que le centre desservi par l'USML fonctionne depuis plus d'un an !


Revenir en haut
Moreno


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2015
Messages: 152

MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 19:07 (2015)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider Répondre en citant

merci Marguerite, ce René ne m'inspirait pas confiance

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:39 (2016)    Sujet du message: Opinion de Mgr Schneider

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com