Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Abbé Frey supérieur du district d'Autriche : le bon moment de l'accord

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Ven 18 Sep - 21:03 (2015)    Sujet du message: Abbé Frey supérieur du district d'Autriche : le bon moment de l'accord Répondre en citant

 Interview de l'abbé Frey repris sur le site de la FSSPX :


"L'abbé Frey est confiant dans la réalisation d'un accord avec Rome, mais le bon moment pour la mise en œuvre est difficile à estimer"




http://www.fsspx.at/de/news-events/news/interview-f%C3%BCr-orf-des-distriktoberen-10490

Citation:




FSSPX Nachrichten & Veranstaltungen


Interview für ORF des Distriktoberen
05 September, 2015
Distrikt Österreich





Am 2.9.2015 gab Pater Frey ein Interview für die Ö1 Radiosendung Religion Aktuell. Daraufhin titelte religion.ORF.at "Piusbruderschaft geht von Einigung mit Rom aus". 



Der Artikel stellt die genaue Position der Priesterbruderschaft sowie die moraltheologische und kirchenrechtliche Sachlage nicht dar. 
Der ungekürzte Artikel:
Piusbruderschaft geht von Einigung mit Rom aus
Die Priesterbruderschaft St. Pius X. (FSSPX) zeigt sich dankbar und erfreut über einen Brief des Papstes, in dem er für das „Heilige Jahr der Barmherzigkeit“ die Abnahme der Beichte durch Piusbrüder für gültig erklärt.
In der offiziellen Stellungnahme der Priesterbruderschaft zum Brief des Papstes heißt es: „Die Priesterbruderschaft drückt dem Obersten Hirten für seine väterliche Geste ihren Dank aus“. Pater Stefan Frey, Districtsoberer für Österreich sieht darin überdies eine Bestätigung in dem Weg, den die Piusbruderschaft geht. „Es freut uns auch ganz besonders, dass der Papst unsere Gläubigen ausdrücklich lobt, er spricht vom guten Glauben und von der guten sakramentalen Praxis der Gläubigen“.
Der Papst hatte in einem Brief am Dienstag geschrieben, um dem Wohl der Gläubigen zu entsprechen, „bestimme ich in der Zwischenzeit (bis eine Einigung zwischen den beiden Parteien erzielt wird; Anm.) in eigener Verfügung, dass diejenigen, die während des Heiligen Jahres der Barmherzigkeit das Sakrament der Versöhnung bei den Priestern der Bruderschaft Sankt Pius X. empfangen, gültig und erlaubt die Lossprechung von ihren Sünden erlangen“. Theologisch gelten die Weihehandlungen der von Rom getrennten Pius-Bischöfe als unerlaubt, aber gültig.
Frey: „Zeichen, dass unser Weg nicht falsch sein kann“
Frey wertet die Geste des Papstes als Zeichen, dass ihr Weg - „dass wir treu an der Tradition der katholischen Kirche festhalten, nicht falsch sein kann“, so Frey gegenüber religion.ORF.at.
In den Jahren 2009 bis 2011 hatten der Vatikan und die seit 1988 aufgrund unerlaubter Bischofsweihen durch Erzbischof Marcel Lefebvre abgespaltenen Traditionalisten Einigungsverhandlungen geführt. An deren Ende legte der Vatikan den Piusbrüdern eine Präambel vor, in der diese das Zweite Vatikanische Konzil (1962-1965) und das päpstliche Lehramt einschließlich seiner Positionen zur Ökumene und zur Religionsfreiheit akzeptieren sollten. Die Vorlage wurde bislang nicht angenommen.
Papst: Hoffnung auf baldige Einigung
Während Papst Benedikt XVI. (2005-2013) der FSSPX eine Frist zur Annahme des Einigungspapiers gesetzt hatte, hat Franziskus von solchen Auflagen abgesehen. Seinen Wunsch und die Hoffnung, dass es zu einer Aussöhnung komme, machte er wiederholt deutlich. Auch Frey ist sich einer Einigung mit Rom sicher, der Zeitpunkt sei aber schwer abzuschätzen. Die Bruderschaft stehe jedenfalls in gutem Kontakt zu Rom.
Franziskus jedenfalls hofft nach eigenen Worten auf eine baldige Einigung mit der traditionalistischen Priesterbruderschaft. „Ich vertraue darauf, dass in naher Zukunft Lösungen gefunden werden können, um die volle Einheit mit den Priestern und Oberen der Bruderschaft wiederzugewinnen“, schreibt er in dem Brief zur geistlichen Vorbereitung und Durchführung des „Heiligen Jahres der Barmherzigkeit“, das am 8. Dezember beginnt.















Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Sep - 21:03 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 14:48 (2015)    Sujet du message: Abbé Frey supérieur du district d'Autriche : le bon moment de l'accord Répondre en citant

Traduit, c'est plus facile ... 

Citation:
 
Interview du Supérieur de district pour ORF District d’Autriche – 5 septembre 2 015   


 Le 2-9-2015, l’abbé Frey a été interviewé par la radio Ö1 pour l’émission « Religion Actuelle ».  A la suite de quoi ladite station annonçait que la Fraternité St Pie X tablait sur un accord avec Rome.


L’article ne traduit pas la position exacte de la Fraternité ni la situation sur le plan de la théologie morale et du droit ecclésiastique.


L’article intégral dit ceci :


La Fraternité St Pie X table sur un accord avec Rome.


La Fraternité St Pie X (FSSPX) se dit reconnaissante et heureuse au sujet de la lettre du pape dans laquelle il déclare valides pour l’Année Sainte de la Miséricorde les confessions entendues par les prêtres de la Fraternité.


La déclaration officielle de la Fraternité précise en effet : « La Fraternité Saint-Pie X exprime sa reconnaissance au Souverain Pontife pour ce geste paternel ». L’abbé Stefan Frey, supérieur du district d’Autriche, y voit en outre une approbation de la voie dans laquelle s’est engagée la Fraternité. « Nous nous réjouissons tout particulièrement de ce que le Pape félicite expressément nos fidèles, parlant de la qualité de leur Foi et de leur pratique sacramentelle. »


Dans un lettre datée de mardi (Ndt : 1er septembre), le Pape a indiqué, pour le bien des fidèles « Entre temps (en attendant qu’un accord soit atteint entre les deux parties), animé par l’exigence de répondre au bien de ces frères, j’établis, par ma propre disposition, que ceux qui, au cours de l’Année Sainte de la Miséricorde, s’approcheront, pour célébrer le Sacrement de la Réconciliation, des prêtres de la Fraternité Saint Pie X recevront une absolution valide et licite de leurs péchés. »  Du point de vue théologique, les ordinations conférées par les évêques de la Fraternité ne sont pas autorisées mais valides.


Frey : « Voilà la preuve que notre voie ne peut être erronée. »


L’abbé Frey voit dans le geste du Pape la confirmation « de ce que la position de la Fraternité, qui consiste à tenir fidèlement à la Tradition de l’Eglise catholique, ne peut être erronée», comme l’abbé Frey le dit à l’émission de ORF.
Entre 2009 et 2011, ont eu lieu entre le Vatican et les traditionalistes, séparés par suite de la consécration non autorisée d’évêques par Mgr Lefebvre en 1988, des négociations visant à parvenir à un accord.  A l’issue des dites négociations, le Vatican a proposé à la Fraternité un préambule lui enjoignant d’accepter le concile Vatican II (1962-1965), ainsi que le magistère exercé par le Pape, y compris sa position à l’égard de l’œcuménisme et de la liberté religieuse.  Ce qui jusqu’à présent a été refusé.


Le Pape : Espoir de parvenir rapidement à un accord.


Alors que le Pape Benoît XVI (2005-2013) avait fixé un délai pour l’acceptation du document d’accord, le Pape François s’est refusé à cette procédure.  Il a de nouveau clairement exprimé son souhait et son espoir de parvenir à une réconciliation.  L’abbé Frey est convaincu d’un accord avec Rome, mais il est difficile d’en préciser la date.  La Fraternité entretient en tout cas de bons rapports avec Rome.


Le Pape François souhaite, d’après ses propres déclarations, qu’un accord se fasse à bref délai avec la Fraternité des traditionalistes. « J’espère que dans un proche avenir, l’on pourra trouver les solutions pour retrouver une pleine communion avec les prêtres et les supérieurs de la Fraternité. »  C’est en ces termes qu’il s’exprime dans la lettre relative à la préparation spirituelle et la mise en œuvre de « l’année sainte de la miséricorde », qui commencera le 8 décembre.


Source : District d’Autriche






Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:05 (2016)    Sujet du message: Abbé Frey supérieur du district d'Autriche : le bon moment de l'accord

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com