Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 14:51 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Il est des actions politiques dont il faut se méfier.

La volonté des supérieurs de la FSSPX de faire rentrer les traditionalistes dans le débat concernant le synode sur la famille apparaît comme une manœuvre politique excessivement dangereuse.

L'abbé Bouchacourt demande à tous les catholiques de la tradition de s'investir dans ce synode (cf image ci dessous) ... cela nous rappelle bizarrement les millions de chapelet pour obtenir la levée des excommunications.

Que faut-il en penser ?

L'abbé Gaudray (qui n'est pas en odeur de sainteté à Menzingen et à Suresnes) a eu le mérite de bien souligner les deux dangers de ce synode. Le premier concerne le magistère en lui-même : on peut aujourd'hui discuter de tout y compris dans l'Eglise puisque l'église conciliaire est une vaste démocratie qui remet en cause, par le jeu des débats, la fixité des lois divines. Vouloir rentrer dans ce débat c'est accepter l'idée de démocratie collégiale .


L'abbé Gaudray souligne un deuxième  danger (qui touchera les traditionnalistes) : celui de s'allier avec des "conservateurs". Qui se ressemble s'assemble! Nous avons mis ci-dessous l'image de La Porte Latine qui montre toutes les références aux évêques "conservateurs" (Ouellet, Burke). Le lecteur tradi de La Porte Latine se dira logiquement que ces gens-là ne sont finalement pas si mal que ça.

En conclusion, cette volonté des supérieurs de faire participer les catholiques de la tradition à ce faux débat, ressemble fort à un énième pallier en vue de la pleine réconciliation entre la FSSPX et la néo église?  Participer à un débat de famille... c'est être dans la famille. La FSSPX serait alors une composante de droite de cette démocratie conciliaire ...

Que Dieu préserve son troupeau de ce énième piège de l’esprit d'en-bas !

Maunoir








Citation:
Abbé Gaudray
Carillon n 172
Juin 2015



Le nouvel événement qui ébranle l'Église est le deuxième synode sur la famille qui se tiendra à Rome en octo­bre. On peut craindre que, devant la pression conjuguée du monde et des progressistes, le pape accorde la per­mission explicite de donner la commu­nion aux adultères moyennant des conditions qui importent peu, puisque la chose est intrinsèquement immorale. Un autre cas de figure, malheureusement le plus vraisemblable, serait que le synode aboutisse à une conclusion vague qui laisserait à la conscience de chaque prêtre la possibilité de choisir. Mais ima­ginons que tout cela n'arrive pas, et, qu'au contraire, la doctrine traditionnelle soit proclamée. Les effets d'un tel dé­nouement seraient-ils tous positifs ? Il ne semble pas. Voici deux dangers qui guetteraient alors les catholiques.


Les âmes perdraient encore un peu plus le sens de l'immutabilité de la loi de Dieu. Dans nos démocraties mo­dernes, nous sommes malheureusement habitués à ces coups de bélier qui ébranlent progressivement les conscien­ces. Tant que les esprits ne se sont pas prêts, les projets de lois se multiplient jusqu'au jour où l'opinion publique est emportée. Il semblerait qu'il en est de même dans l'Église. Le vrai scandale ne serait pas provoqué par les théories fumeuses des progressistes. Ce qui lais­serait une impression désastreuse dans la conscience des fidèles, c'est que la chose ait pu être objet de discussions. Ce qui resterait dans les mémoires, c'est que pendant plus d'un an, les hommes d'Église aient pu débattre de questions qui trouvent leurs réponses dans l'Évan­gile et la pratique constante de l'Église.


Le deuxième effet fâcheux attein­drait plus particulièrement les « traditionalistes ». La victoire de la morale catholique engendrerait, chez ceux-là, un mouvement de reconnais­sance à l'égard des prélats que l'on qua­lifie aujourd'hui de conservateurs. De même que les Européens ont volontiers accueilli la culture d'outre-Atlantique après la seconde guerre mondiale, ainsi les fidèles seraient enclins à embrasser l'idéal de l'aile droite du clergé conciliai­re. Une interprétation stricte des textes du nouveau magistère jointe à une forte action au sein de l'Église conciliaire ap­paraîtrait comme la seule attitude rai­sonnable. La position de la Fraternité Saint-Pie-X serait volontiers jugée abusi­ve, irresponsable et stérile. Il semblerait que la ligne de crête à garder se situe­rait désormais entre les progressistes et les intégristes. Ce serait celle de « l'herméneutique de la continuité » qui, répéterait-t-on, « silencieusement mais de manière toujours plus visible, a porté et porte des fruits » (Benoît XVI, le 22 décembre 2005). On prétendrait rejeter « l'herméneutique de la disconti­nuité et de la rupture », mais on aurait abandonné l'attachement intégral au magistère de toujours.







Dernière édition par Maunoir le Mer 30 Sep - 18:46 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Sep - 14:51 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 16:26 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Se compromettre dans le synode c'est oser discuter les lois de l'Eglise. Les pères ont raison lorsqu'ils refusent de participer aux  manifs des catholiques alors que les raisons  sont justes: se servir des lois républicaines c'est reconnaître la république et ses lois. Se croire permis de défendre une loi de l'Eglise c'est accepter que soit mis  en jeu la Vérité. C'est se commettre avec des gens (avec des francs-maçons et des  destructeurs de la chrétienté) qui  n'ont qu'une idée: faire admettre que l'Eglise s'est trompée et doit évoluer avec le monde.
Les malheureux tradis de monseigneur Fellay vont se retrouver en bonne place dans l'église conciliaire, à droite mais dedans, et sans s'en apercevoir. Persuadés qu'ils sont de faire oeuvre utile à l'Eglise.


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 20:45 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Tiens ! L'appel de l'abbé Bouchacourt a déjà disparu de la page d'entrée de la Porte Latine !

On doit regarder de très près le forum "Christus" à Suresnes  Question


Revenir en haut
Fidelis servus


Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2013
Messages: 100
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 21:04 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Peut-être suis je naïf , mais pour une fois que la fsspx réagit, je ne me plaindrait pas...
Pour l'instant, mise à part cette réaction, je ne crois pas qu'il y ait eu de réaction chez les tradis au sens large (de la méchante Résistance Smile aux bons ralliés)
A ma connaissance, aucun évêque n'a parlé, et je trouve cela étonnant ... les émules et héritiers de Mgr Lefebvre auraient ils disparus ?
_________________
Ut In Omnibus Glorificetur Deus
http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 21:09 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Bien vu Maunoir. Il y a belle lurette que la Porte Latine et Dici ne sont plus que la caisse de résonance des modernos-conservateurs.
Pas besoin d'intervention d'évêques héritiers de Mgr, ils sont tous dans le sillage du clan conservateur : l'hérétique Müller, le moderniste Schneider et autres Beurk, Sara et Co.
Bientôt, ils encenseront Mgr Rey.


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 28 Sep - 21:21 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Oui, les libéraux se "sentent et se reconnaissent" entre eux avec une sorte d'instinct infaillible... Qu'ils soient libéraux de la FSSPX ou libéraux conservateurs de l'église conciliaire, ils finissent toujours par se coopter.  Il est évident que l'abbé B serait beaucoup plus à l'aise avec Mgr Schneider qu'avec Mgr Williamson ! 

Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Sep - 12:22 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Que peut-on attendre de ce synode ? 
Qui est concerné par ce synode ? L'église officielle moderniste et libérale n'a qu'une lisibilité très marginale en Europe. Dans le monde cette organisme n'est plus un phare mais un boulet.
C'est comme si on demandait au français ce qu'ils attendent du parlement... : du libéralisme ou de l'argent.


Ce synode qui ne peut-être malheureusement que mortifère et il ne mérite aucune attention et surtout pas de publicité.


Comme la néo-fsspx n'a pas les moyens de s'y opposer, avait-elle une autre solution que de l'ignorer ?





Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 20:19 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Sur le FC, une réponse cinglante  achève la pseudo supplique que Mgr Fellay a adressée au pape. Un intervenant demande ce que compte faire M l'abbé Gaudray après avoir dit que le synode n'avait pas de raison d'être. Voici la réponse de l'intervenant : 


Citation:



propositions implicites de l'abbé Gaudray par Folgoët 2015-09-29 21:07:57

Imprimer

L'abbé remonte aux causes du mal qu'est l'esprit et la lettre du concile : la fonction du nouveau magistère est d'adapter l'enseignement ("la tradition") à l'évolution de la foi et des moeurs du peuple de Dieu. Le synode est tout à fait dans la perspective du concile et du schéma sur la "tradition vivante" (Dei Verbum paragraphe 8 sur la tradition ) : Ainsi l’Église, tandis que les siècles s’écoulent, tend constamment vers la plénitude de la divine vérité, jusqu’à ce que soient accomplies en elle les paroles de Dieu.
François ne fait que sonder ce que pense le peuple de Dieu et il tiendra compte de la supplique de Mgr Fellay comme la partie droite de l'église conciliaire... mais il tiendra aussi compte de la partie gauche.

La solution implicite posée par l'abbé Gaudray (et les prêtres fidèles à Mgr Lefebvre) serait donc de revenir sur le concile et cette fausse notion de tradition et de magistère véhiculé par ce funeste concile. Sans quoi on cherche à guérir les effets sans guérir les causes.

Mgr Fellay ne le fait pas, il se situe bel et bien dans la lignée des conservateurs (entendez ceux qui veulent conserver le concile ou faire mine de passer à côté).

Je note au passage que le concile a aussi vicié la doctrine du mariage catholique en inversant les fins du mariage (GS 48) et que Mgr Fellay n'en dit rien. Comment se prétendre défenseur du mariage chrétien quand on ne dénonce pas clairement l'esprit onaniste sous jacent à toute la pastorale moderne ? Le monde de la tradition (Suisse) en serait il atteint ?




Revenir en haut
Julienne


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 21:15 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Oui, je "sentais" que je ne devais pas accepter cette invitation de l'abbé Bouchacourt, sur laquelle s'appuient d'autres prieurs en d'autres lieux.
J'avais donc décidé de ne pas participer.
Merci à Maunoir, de nous éclairer en nous donnant les raisons et explications.
Une 'chose bonne en soi' peut être mauvaise à cause de l'intention viciée ou à cause des répercussions.


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 02:18 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Et dans sa fameuse supplique, Mgr Fellay a oublié de mentionner à "Très Saint Père" :
- les dégâts de la liberté religieuse,
- le scandale de l'oecuménisme,
- les hérésies de Müller,
- et j'en oublie...
On retorquera : mais ce n'est pas l'actualité du moment.
Actualité ou doctrine, il faut choisir.
Les catholiques défendent la doctrine de toujours, les conservateurs prennent position sur l'actualité.
Demain, un clou chassant l'autre. On suppliera pour autre chose.
Le mieux serait, effectivement, de dénoncer les causes.


Dernière chose : qu'espère Menzingen avec sa supplique à François Imbroglio ?
Posture, naïveté, enfumage ???


Imaginons que François tempère finalement les velléités des plus progressistes. Menzingen pourra se prosterner et se confondre en reconnaissance.
Si le pire arrive, la néoFSSPX sera définitivement dans le clan des conservateurs vaincus et pleurnichards avec comme lot de consolation une prélature personnelle que dans sa grande mansuétude "Très Saint Père" accordera.


Wait and see.


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 02:43 (2015)    Sujet du message: Re: Fr. Gaudray Répondre en citant

If the French Resistance knew what a jewel they had in Fr. Gaudray, they would support him.


He was my hero in the seminary in Winona.


Dear Fr. Gaudray:


We have an apostolate waiting for you in Minneapolis!


Sean Johnson
USA
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Sep - 07:59 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Je ne saisis pas toute les finesses de la langue anglaise.


M. l'abbé Gaudray est brave. Mais Il a malgré tout était obligé de se soumettre à mgr Fellay. Dans un récent article il se contorsionne pour justifier une obéissance sans faille à la tête de la néo-fsspx.
Aujourd'hui il écrit un article qui n'est pas dans la ligne de Menzingen.
D'ailleurs, l'abbé Castelain écrit  aussi, ces jours-ci, un article sur le concile qui ne doit pas plaire à l'aile gauche de la néo-fsspx.


Mais quelle lisibilité ont ces abbés ? Ils publient une opinion personnelle, certes courageuse. Mais leur doctrine n'est pas à l'image de la nouvelle fsspx. Et dans quelque temps, leurs petits papiers seront dans la poubelle.


Quand la fsspx luttait idéologiquement il y a quelques années, les sujets doctrinaux étaient étayés par l'ensemble de la fsspx. Par le passé il y avait des réparations, des condamnations, des déclarations viriles et unanimes. 


Aujourd'hui, les abbés qui ont une idée différente de la néo-fsspx ne font malheureusement qu'un travail d'arrière-garde et prêtent caution à un organisme qui n'a rien à voir avec mgr Lefebvre.


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 09:18 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Oui très bien vu...  Ces prêtres (malgré des analyses très intéressantes) sont paralysés. D'autant qu'ils ne peuvent pas dénoncer avec leurs NOMS les vrais fauteurs de trouble. Or, s'il est bon de dénoncer le mal, il faut aussi dénoncer ceux qui le propagent... Il en fut toujours ainsi dans l'Eglise depuis sa fondation.

Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 13:52 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Il y a bien quelques prêtres qui ne sont pas en accord avec la nouvelle frat mais leur problème est, je crois , d'être "vagus".  Il ne le veulent pas.
J'aimerais avoir l'explication du terme et en quoi cela peut les déranger  à l'heure actuelle.
Parce qu'espèrent-ils en restant dans ce système? Pas de faire changer le comportement du supérieur: il a mis en place des prieurs qui lui sont soumis. Et malheureusement les prêtres de la fraternité, en majorité, le suivront, l'intox a fait son oeuvre.
Le seul espoir pour l'Eglise est la Résistance, mais il faut du monde pour tenir bon et des prêtres pour que les fidèles ne se découragent pas, car sans messes ou aux mains des fellaystes les quelques rares résistants risquent d'abandonner le combat.
Nous aurions vraiment besoin de tous ces abbés (Castellain, du Chatelet, Gaudray, Beauvais, Moulin.....) pour nous soutenir dans ces épreuves.


Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 19:04 (2015)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode Répondre en citant

Premier point :
Lorsqu'un prêtre sort du lieu où il est "affecté" il ne peut exercer son ministère ordinaire légitimement que s'il dispose d'un exéat (selon le type de société à laquelle il appartient cette "affectation" porte un nom différent, jamais celui d'affectation).


Cet exéat est fourni par son supérieur, prieur (d'un couvent), abbé (d'un monastère), évêque etc. Sans exéat il ne peut pas légalement être reçu dans les autres sociétés (couvents, monastères, diocèses etc.) et surtout il ne peut pas obtenir l'accès aux lieux de culte, l'ordinaire du lieu n'a théoriquement pas le droit de le recevoir. Il n'a pas le droit d'exercer les pouvoirs du sacerdoce, sauf en cas de nécessité.


Un prêtre vagus n'a pas de supérieur, il ne dispose donc pas d'exéat, il peut donc être chassé comme un malpropre n'importe quand par tous, et en théorie il doit être chassé. Plusieurs conciles du moyen-âge insistent sur cette discipline ecclésiastique qui consiste à chasser les vagus (après les avoir fermement invités à régulariser leur situation)


La FSSPX est une société légalement et légitimement instituée et illégalement supprimée, elle est donc toujours existante de droit. Elle peut donc émettre des exéats, et la majorité de ses prêtres en disposent.


La FFSPX-MC comme les autres formes de résistance ne disposent tout simplement pas de supérieur hiérarchique souhaitant leur accorder d'exéat (puisque leur supérieur, Mgr Fellay, ne reconnaît pas leur appartenance effective à la société qu'il trahit et dont il les prive de fait par sa trahison). Les prêtres de la Résistance travaillent donc sans exéat, ce qui les met dans un état juridique de rébellion.


Deuxième point :
L'Église est une société hiérarchique dont la tête est NS J-C mais dont les structures comportent plusieurs strates (NS J-C, le Pape, les princes de l'Église, les autres clercs, les laïcs). Ces structures diffèrent selon les lieux et l'appartenance ou non à divers instituts religieux. Il faut toutefois noter que dans tous les cas il y a au moins au-dessus du simple prêtre un supérieur, le Pape et NS J-C. Le supérieur du prêtre doit donner au prêtre son "affectation" et les moyens matériels et spirituels de remplir ses obligations, en particulier il lui apporte son affection et son soutien moral.


Il est très difficile de devenir vagus pour beaucoup de bons prêtres car ils n'auront plus de supérieur sur cette terre, ne sauront plus que faire d'eux-mêmes et surtout seront seuls face à leurs responsabilités et à leurs misères personnelles (en particulier morales). Cette indépendance nécessaire lorsque l'on va dans la Résistance demande un détachement exceptionnel et un "saint abandon" à Notre Seigneur tout à fait extraordinaire. Je pense que ce deuxième point est de loin celui qui pèse le plus sur les épaules de ces prêtres ne se sentant pas capables d'être vagus. En d'autres termes ils ont besoin d'un chef sur la terre.




J'espère que cela vous éclaire.
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Dernière édition par Dies Iræ le Mer 30 Sep - 20:04 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54 (2016)    Sujet du message: Pourquoi l'abbé Bouchacourt pousse les traditionalistes dans le synode

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com