Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Position d'équilibre
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 09:58 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Il est bon de relire à l'occasion les divers Kyrie Eleison publiés par Mgr Williamson depuis plusieurs années, pour éviter de tomber dans le travers de passions qui jugent tout selon l'impression et les intérêts personnels du moment.  Mgr Fellay l'a ainsi jugé (de façon passionnelle et tyrannique) en le mettant à la porte de la FSSPX parce qu'il avait eu l'audace de dénoncer  publiquement le rapprochement pratique avec une Rome non convertie.  D'un autre côté, les sédévacantistes dogmatiques le honnissent parce qu'à la suite de Mgr Lefebvre, Mgr Williamson considère que, même corrompus par le modernisme, le pape et la hiérarchie existent encore et peuvent encore (par une miséricorde divine..) se convertir à la vraie Foi (cf Fatima)

La position de Mgr Williamson  (et celle de Mgr Faure) est parfaitement dans la ligne de Mgr Lefebvre...

Puissions-nous le répéter aux sédévacantistes et aux libéraux de tout bord.






 
Citation:
Proposition d’Équilibre19 avril, 2014


 


Les vrais prêtres ne devraient ni faire la cour à la Rome de nos jours, ni supprimer le Pape de leurs Messes, dirais-je en ce jour.

« Vous ferez avec soin ce que l’Éternel, votre Dieu, vous a ordonné ; vous ne vous en détournerez ni à droite, ni à gauche ». Cette instruction du Seigneur Dieu qui devait être transmise par Moïse aux Israélites (Deut.V,32) est certainement valide aussi pour le Peuple Élu de Dieu du Nouveau Testament (Rom.IX,25–26), mais elle n’est pas si facile à appliquer de nos jours où le Pasteur du Nouveau Testament est blessé et que les brebis sont dispersées (Zac.XIII,7). Le Pape, est-il si légèrement blessé que les Catholiques n’aient pas besoin de faire attention à la façon dont ils lui obéissent ? Ou bien est-il si gravement blessé qu’il ne puisse être Pape ? Dans les deux cas, les brebis sont dispersées, et elles le resteront jusqu’à ce que la Russie soit consacrée au Cœur Immaculée de la Très Sainte Vierge.
Entre temps, ainsi qu’il me semble, une lettre publiée dans le dernier numéro de l’ Angelus, la revue officielle de la Fraternité Saint Pie X aux États-Unis, se détourne à gauche. L’abbé S. donne plusieurs raisons pour inciter la FSPX à se mettre elle-même dans les « mains du Pape . . . dès que possible ». Premièrement, Penser que les hommes d’Église romains sont intentionnellement destructeurs de l’Église relève d’un sédévacantisme implicite. Mais, point n’est besoin d’être sédévacantiste implicite ni explicite pour se rappeler que leurs intentions subjectives ne diminuent en aucune façon le mal objectif qu’ils ont fait à l’Église et qu’ils feraient à la FSPX si celle-ci se plaçait sous leur contrôle. Deuxièmement, Pour la FSPX, il est irréaliste d’attendre jusqu’à la conversion doctrinale complète des Romains pour se mettre entre leurs mains. Mais, une seule hérésie est suffisante pour se transformer en un ennemi de la Foi, et le modernisme est l’hérésie qui les contient toutes ( Pascendi, Saint Pie X). Trop de contacts avec les Romains ont déjà séduit les leaders de la FSPX.
Troisièmement, La FSPX doit restituer à Rome dès que possible la doctrine et la pratique de la véritable Foi. Mais, Rome ne fût-elle encore que semi-moderniste, une telle restitution serait jeter des perles aux porcs (Mt.VII,6). Quatrièmement, La FSPX maintient ses distances vis-à-vis de Rome depuis si longtemps qu’elle risque de perdre tout sens catholique de la hiérarchie, de l’obéissance et de l’autorité. Mais, la vraie Foi doit être maintenue à une distance de sécurité de cette hérésie qui envahit et qui contamine tout. Et si je ne suis pas responsable de l’hérésie, Dieu peut préserver mon sens catholique pendant 40 ans ou plus dans le désert, à condition que je Lui reste fidèle à Lui, ainsi qu’Il le fit pour les Israélites fidèles (Ex.-Deut.). Et , cinquièmement, L’ainsi dénommée ‘Résistance’ est en train de diviser et d’affaiblir la véritable résistance de la FSPX à la Rome Conciliaire. Mais, l’unité autour d’un quelconque accord non-doctrinal avec les modernistes sera une unité autour de l’erreur, fatal pour la FSPX de Monseigneur Lefebvre.
Bref, l’Abbé S. a perdu de vue à quel point l’erreur du modernisme est tout simplement séductrice et mortelle pour la Foi.
D’autre part, ainsi qu’il me semble, un prêtre qui refuse maintenant de mentionner le nom du Pape au Canon de la Messe est en danger de se détourner à droite. Si je vois bien le danger mortel que représente le modernisme pour la Foi, je vois certainement l’énorme dommage objectif fait à l’Église par les Papes Conciliaires. Mais, puis-je avec certitude dire qu’il n’y a absolument plus rien de catholique qui demeure en eux ? Par exemple, comme dirait l’abbé S., n’ont-ils pas encore au moins de bonnes intentions subjectives ? N’ont-ils pas au moins prétendu servir l’Église ? En ce cas, ne puis-je célébrer la Messe en union avec quoi qu’il y ait encore de catholique en eux ? L’Église du courant majoritaire peut être mortellement malade, mais moi, du moins, je ne saurais maintenir qu’il ne se passe plus rien de catholique en elle. Elle n’est pas encore complètement morte !
« Dans les choses sûres, l’unité. Dans les choses douteuses, la liberté. En toutes choses, la charité ».
Kyrie eleison.







Dernière édition par Maunoir le Jeu 17 Déc - 12:49 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 09:58 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
AVE-MARIA


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 118

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 10:40 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Merci beaucoup Maunoir!

Mgr Williamson a eu le courage de tenir bon envers et contre tous.....

Il a un esprit extrêmement original, ce qui est plutôt plaisant, mais parfois un peu dérangeant....

Personnellement, j’apprécie énormément son humour, mais aussi sa clairvoyance en bien des cas! 

et même mes ados raffolent de ses conférences!

Nul n'est parfait.....mais ne nous trompons pas d'ennemi!


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 15:57 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

La disputatio est intéressante, juste et nécessaire,  pas la critique excessive.
Monseigneur Williamson est anglais avec l'humour et l'originalité de ses compatriotes, difficile à comprendre par nous, français, et peut être un peu provocateur?
 
Nous sommes si peu nombreux en France, nous autres résistants que les évêques, les moines, les prêtres sont passés au crible cela  peut être pénible et devenir désespérant, car en qui aurons nous entièrement confiance maintenant?
 Pourtant notre évêque anglais pense et agit comme Monseigneur Lefebvre en son temps avec la différence d'époque et le nombre de nos ennemis . Il doit se tromper de temps en temps, comme tout le monde. Nous connaissons peu de Parfaits!


 En le critiquant inlassablement on rejoint les sédévacantistes qui le traitent de taupe...   


Et pourtant jusqu'à présent Monseigneur Williamson a sauvé la tradition au prix de souffrances de toutes sortes. Sans lui que serions nous devenus. 
Alors disons lui, quand même :
Merci Monseigneur.


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 20:44 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Ce n'est pas du tout prudent de chercher à placer sa confiance dans un homme. Vous connaissez sûrement la sentence biblique.
Surtout quand on a conscience des stupéfiantes casseroles qu'il accumule à sa suite.
Il n'est pas qu'un "peu provocateur" avec par exemple ses déclarations intempestives réitérées et enregistrées en Allemagne, après celles du Canada.


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 22:04 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Sans doute, j'ai fait pas mal d'expérience en ce domaine! Mais je veux garder mon espérance, et nous n'avons que deux évêques pour nous sauver. Que devons nous faire sinon leur faire confiance? Devons nous, en permanence, être prêts à critiquer? Monseigneur Lefebvre a, lui aussi, commis des erreurs mais c'est grâce à lui que nous sommes là.
Il me semble que si nous devons sans cesse éplucher les faits  de toute la résistance il vaut mieux abandonner le combat et rentrer chez les sédévacs.


La critique est toujours intéressante mais il ne doit pas y avoir d'acrimonie et il faut savoir s'arréter.
, les péres  sont critiqués ainsi que les évêques... Il y a bien sùr des choses justes, mais on finit par n' avoir confiance en personne, je trouve que cela augmente notre solitude et détruit notre pouvoir de combattre. C'est très pénible de douter de nos amis.


Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 22:24 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Vous en êtes encore là lys! Je dirais plutôt qu'il pas du tout prudent de placer sa confiance dans une femme anonyme pointant le doigt en unisson avec les plus féroces ennemies du catholicisme. Mgr Williamson a compris l'enjeu d'un gigantesque et monstrueuse mensonge et il a eu, à la suite de quelques hommes et femmes héroïques, le courage de le dénoncer. Stupéfiantes casseroles? Déclarations intempestives? Lamentables et sottes accusations.

Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Jeu 17 Déc - 23:37 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

ce n'est qu'une entourloupe statistique.
Ne trouvez-vous pas qu'il se commet des crimes infiniment pires dans le plan de destruction de la chrétienté ?


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 13:47 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

C'est quoi des "casseroles"? et stupéfiantes de surcroît?

Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 14:06 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

vous trouverez sur VM une compilation des dossiers étayés et même témoignages de prêtres. Ici ce serait censuré.
Ce n'est pas pour rien que bien des prêtres de la résistance interne ne le rejoindront pas.


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 14:45 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Sur VM?
Bon, nous avons compris, inutile d'insister.


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 14:51 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

alors ne feignez pas l'ignorance des innombrables casseroles

Dernière édition par lys le Sam 19 Déc - 13:21 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 15:19 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Je suis maintenant plus tranquille en sachant pour qui vous roulez.J'en resterai là.
Merci


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 17:00 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

De rien. Je suis heureux d'avoir contribué à votre sérénité.
Mais je ne voulais pas me joindre au concert de louange pour votre idole en "position d'équilibre de la vertu".
Maintenant, soyez consciente qu'il lui suffira d'une seule nouvelle provocation verbale pour anéantir la résistance.
Cordialement


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 19:18 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Un grand merci à Maunoir pour le rappel de ce texte à inscrire chez soi en lettres d'or.


Ici c'est le "quod" qui compte plus que le "quis" qui parle: quand qqn vous montre la lune, on ne s'arrête pas au doigt.


Toutefois, qqs remarques sur la discussion:


- ce n'est pas parce que Mgr Williamson ici fait preuve de saine doctrine, qu'il faille se faire "williamsoniste" inconditionnel. Et ce n'est pas parce que l'on est pas sédévacantiste que Lys a tort en tout: Mgr Williamson lui-même ne cherche certainement pas plus des "williamsonistes" que Mgr Lefebvre ne cherchait des "lefebvristes". Que la "virtus"  de Mgr Williamson soit ici "in medio" résulte de ce que ses vérités ne sont pas elles au milieu de l'erreur, un équilibre entre les erreurs, un équilibrisme aussi dangereux que subtil comme celui de Menzingen....


- reste une question de doctrine cependant: peut-on être "non una cum" et non sédévacantiste?


Mgr Williamson ne répond pas catégoriquement, seulement par la notion de "prêtre en danger" de sédévacantisme.


Ma thèse que je lui soumets est la suivante:


On peut être "non una cum" et non sédévacantiste pour les raisons suivantes:


- Mgr Lefebvre a dit "ils ont quitté l'Eglise". Ils , ce sont papes et évêques (beaucoup plus que les fidèles qui les suivent...). "Ils" sont dans une autre église que l'Eglise, hors de l'âme de l'Eglise des papes de St Pierre à Pie XII, au seul for externe qui saute aux yeux, et inutile d'être "encarté" dans la secte. Ici ce qui compte c'est que l'esprit propre à l'église conciliaire est en opposition radicale (racine: Dieu ou Satan) à l'Esprit-saint, âme de l'Eglise. Mais attention, l'âme d'une société n'est ni l'agglomération, ni la conjugaison des âmes de ses membres... C'est en ce sens que Mgr Williamson dit justement que l'on ne peut préjuger des intentions du Souverain pontife (comme d'ailleurs le disait Mgr Fellay: vous n'êtes pas dans ma tête. Mais ce n'est pas non plus l'essentiel!). 


- C'est cette "âme de l'église conciliaire" qui fait dire à Mgr Lefebvre: "contre-façon de l'Eglise, et non pas l'Eglise". Et encore: "Ce code 1983 est pire que le NOM". Ici, le brillant "canoniste" qu'est Mgr Lefebvre aux dires même de l'abbé Coache, voit l'institution formelle, la constitution légale d'une contre-façon de l'Eglise par les hommes d'Eglise eux-mêmes, ceux-là mêmes qui ont charge de l'Eglise. C'est ici la "lune" redécouverte par l'abbé de La Roque , qui reste en retard car il en parle "au conditionnel", comme si Mgr Lefebvre ne l'avait pas déjà entièrement vue en acte (au sens thomiste!) de son vivant... 


- Tout catholique "perplexe" est donc devant une réalité "génésique" ou génétique: des hommes de l'Eglise ont effectivement pondu un nouveau corps animé, sous la "direction" d'une "tête" matériellement connue comme tête de l'Eglise, communément appelée "Rome", mais tête lobotomisée dont on a remplacé le cerveau et la mémoire par un "logiciel" conçu par qui vous savez et où vous savez....


- "Non una cum" est justement du domaine de l'âme de l'Eglise, et non de son corps, alors que le sédévacantisme est du domaine du corps de l'Eglise. 


- A partir du moment où l'église conciliaire a une âme propre qui est l'esprit du Concile (Révolution!), en lieu et place de l'âme de l'Eglise, qui est l'Esprit-saint de soumission aux vérités révélées selon la Tradition, un prêtre catholique ne peut faire siennes les intentions publiques, officielles, de la hiérarchie conciliaire. Son âme personnelle ne peut être en communion avec l'âme de l'église conciliaire, ni avec les hommes qui, ayant changé non pas l'Eglise, mais d'église, font leur l'âme de cette église. Mgr Lefebvre les appelait "antichrists" , et tout catholique priant aux "intentions du Souverain Pontife" est obligé de compléter "intentions catholiques non conciliaires". Mais le canon de la Messe ne peut obliger à l'incohérence, une espèce de "communicatio spirituelle in sacris" avec les intentions officielles de hiérarques qui se placent eux-mêmes dans une autre église que l'Eglise, et qui démolissent la foi et l'Eglise....


- si on peut et doit prier pour les hommes d'Eglise, le pape, les évêques (personnes physiques), on ne peut pas prier pour l'église conciliaire (personne morale)! Elle fait partie du monde pour lequel NSJC n'a pas prié! Non seulement comme cause efficiente (Rome conciliaire), cause formelle (obéissance au Concile), cause finale (le culte de l'homme sans NSJC), même sa cause matérielle (les conciliaires) forment un corps de substitution au corps de l'Eglise. En se soumettant lamentablement à la Rome conciliaire, les "catholiques" perdent la foi..., sauf à obliger Dieu d'intervenir brutalement...., par catastrophes...


- le sédévacantisme pèche comme je l'ai dit moins contre le pape, que contre la papauté. La papauté est indéfectible comme l'Eglise. Mais son pouvoir suprême de juridiction est naturel, et non surnaturel comme l'est le pouvoir d'ordre. Mgr Lefebvre a transmis le pouvoir d'ordre par nécessité, face à la privation d'une juridiction ordinaire catholique. C'est cette privation de juridiction ordinaire catholique qui est la maladie actuelle de l'Eglise: sa tête juridique normale est partie dans une autre église, et se nomme "Rome néo-protestante" en lieu et place de "Rome catholique". 


Il n'y a aucun sédévacantisme à dire du pape qu'il est à la fois juridiquement pape de l'Eglise, mais "en vacances" dans une église "utopique", hélas utopie réalisée comme en son temps la révolution bolchevique. Papes et évêques conciliaires font de l'Eglise "au mieux"  une monarchie parlementaire (droit canon 1983) comme le royaume d'Angleterre, et papes et évêques y sont canoniquement réduits au show bizz de rois et reines marionnettes d'un pouvoir supérieur humain (le "Concile", les "synodes"), qui n'est pas celui de l'homme-dieu, NSJC découronné. Mais ce n'est pas parce que la reine d'Angleterre a perdu juridiquement son pouvoir qu'elle n'est pas Reine "in se", dans sa personne. Ici pas de distinction entre materialiter et formaliter à la Cassiciacum, que Mgr Lefebvre refusait de faire à juste titre car sans objet (prouvable mais pas ici).


Affirmer que le pape garde tout son pouvoir de juridiction sur l'Eglise attaché à sa personne en puissance et en acte, n'est pas incompatible avec la perte de Son autorité exercée en actes car ceux-ci sont antichristiques. Il garde son "autorité" et sa juridiction subjectives (attachées au sujet) que Dieu lui a confiées, materialiter et formaliter, mais son "autorité et juridiction objectives" (attachées à l'objet édicté) sont ipso facto invalidées, car en opposition matérielle avec l'autorité de la Tradition, qui elle est la juridiction objective de NSJC via l'infaillibilité antérieure de Son Eglise, via des hommes d'Eglise dont la juridiction subjective fut assistée du Saint-Esprit sans faillir.


- Lys aura beau accumuler les preuves de sédévacance, toutes les preuves n'en sont pas, car relèvent toutes de la même erreur: des papes peuvent être matériellement (materialiter) apostats, schismatiques, hérétiques jusqu'à la moelle, hors de l'âme de l'Eglise comme le dit Mgr Lefebvre,  ils n'en restent pas moins dans le corps de l'Eglise, sa juridiction ordinaire subjective de "gouverner" le corps de l'Eglise. Par contre ils perdent l'obéissance à leur juridiction objective (par exemple inventer une nouvelle église de leur cru), et aucun catholique n'est tenu de les suivre dans leur nouvelle église de leur cru....


Dans le corps de l'Eglise, ils y sont comme des Ponce Pilate, Hérode, ou Caïphe et le Sanhédrin, toutes juridictions subjectives auxquelles NSJC s'est Lui-même soumis. Mais NSJC a bien pris soin d'écarter apôtres et disciples d'un chemin où "là où je vais vous ne pouvez aller". Ce n'est que après la Pentecôte qu'il montrera à Pierre la réponse à "Quo vadis, Domine?". Mais sans la diplomatie de Mgr Fellay, et encore moins sa confusion des "églises"...


Mgr Lefebvre est sans conteste plus grand que Mgr Williamson, qui en conviendra bien sûr. Or Mgr Lefebvre a convenu lui-même deux erreurs prudentielles: être allé trop loin dans la signature du protocole de mai 1988 (felix culpa de démonstration de la perversité conciliaire, nous sommes d'accord), et aussi de n'avoir pas davantage formé ses séminaristes et prêtres au combat anti-révolutionnaire (des curés d'Ars c'est bien, mais depuis, ce qui a prolongé l'Eglise et lui a donné ses nouveaux anti-corps de survie, ce sont des Freppel, Gaume, Cardinal Pie, St Pie X).


N'y en aurait-il pas une troisième (erreur prudentielle)? 
Par exemple avoir été moins sévère pour des abbés Aulagnier ou Schmidberger et Pfluger, et plus sanctionné excessivement comme sédévacantistes des "non una cum", qui avaient pourtant les mêmes doutes qu'il a publiquement autorisés comme permis? Ne parlons pas de sécévacantisme pratique, argument pflugerien sans valeur ni signification. On ne voir pas ce qui pourrait distinguer un sédévacantisme pratique d'un sédévacantisme théorique. Ce n'est quand même pas de la faute des catholiques si le seul sédévacantisme pratique est... celui des papes qui en écartent l'exercice de leur fonction propre: c'est pourquoi il faut parler de sédé-absentéisme, papes et évêques partis en vacances au "printemps de l'Eglise", mais jusqu'à son hiver... mortel pour l'église conciliaire, pas pour l'Eglise indéfectible.  


"On peut raisonnablement douter que le pape soit encore pape, mais l'affirmer n'est pas permis". (NDLR: sans pécher contre l'institution divine de la papauté). Papes et évêques survivront à l'église conciliaire, mais celle-ci sera toujours hors de l'âme de l'Eglise.


Rejoindre le corps de l'église conciliaire c'est prendre le risque d'en attraper l'âme, virus mortel pour son âme personnelle.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Ven 18 Déc - 19:58 (2015)    Sujet du message: Position d'équilibre Répondre en citant

Addendum important!
L'âme d'une société lui donne sa forme substantielle. C'est donc la "forme du corps"!


L'église conciliaire est un bienfait de NSJC!


Avant, l'ennemi dénoncé par la Rome de toujours était dans l'Eglise sous forme occulte et subversive.


Maintenant qu'il a l'apparence de la victoire, il se montre au grand jour, tel qu'il est.


les hommes, mêmes papes et évêques, sont dans l'illusion, la supercherie.


Ils croient en la forme apparente, "Rome", mitres et crosses (sans la tiare parce que c'est le symbole d'une autorité vraie). 


Mais il reste que la forme apparente de l'église conciliaire est devenue publique et non plus occulte, comme avant la révolution conciliaire.


Or l'Eglise catholique est celle de la vérité, pas celle de l'apparence. 


Quand les "conciliaires" (depuis le pape jusqu'au moindre fidèle) reviendront dans la vérité qui est conformité entre la forme apparente (papauté et épiscopat) et la forme substantielle (la vie de l'Esprit-saint, âme de l'Eglise), l'église dite conciliaire aura sa forme substantielle ré-éclairée par la juridiction ordinaire subjective revenue dans l'Eglise: l'église conciliaire est substantiellement (son corps véritable manifestant son âme véritable) une "seconde bête de l'apocalypse"...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:10 (2016)    Sujet du message: Position d'équilibre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com