Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mot du supérieur général de la fsspx

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 4 Jan - 21:58 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Le dernier Cor Unum, rédigé par Mgr Fellay le 1er novembre 2015 et distribué à tous les prêtres de la fsspx, ne déroge pas à la politique du ralliement.

Voici quelques passages tout à fait révélateurs. Mgr Fellay insiste sur le fait que si accord il y a, il faut que Rome reconnaisse la fsspx telle qu'elle est :
Citation:

Mais avec cette faculté de confesser accordée sans contrepartie, nous ne pouvons pas ne pas envisager la possibilité d'un mouvement unilatéral de la part de Rome. Même si cela nous paraît toujours impossible, nous faisons déjà savoir à nos interlocuteurs romains ce que nous entendons précisément par l'expression "nous reconnaître tels que nous sommes", qui est et reste la condition sine qua non de notre acceptation."









Et de même un peu plus loin :
Citation:
" Si on ne nous accorde pas l'entière reconnaissance de ce que nous sommes, il est inutile pour nous d'aller plus loin et il est important que Rome le sache"









Il est donc désormais une doctrine acquise et indiscutable : l'accord pratique se fera. Il faut seulement que Rome reconnaisse et respecte la fsspx telle qu'elle est.

Est-ce un mal ? Oui, absolument et c'est même gravissime.  La doctrine sous-jacente à ces affirmations est totalement relativiste, voire maçonnique. En effet, Mgr Fellay ouvre une porte à la pluralité de l'Eglise.  L'Eglise n'est plus une dans sa doctrine, sa foi et ses sacrements puisque la fsspx demande seulement à être acceptée telle qu'elle est.  Elle ne demande plus que les hommes d'Eglise se convertissent à la vraie Foi de toujours mais que ces mêmes hommes acceptent la fsspx telle qu'elle est.  Nous sommes désormais dans les conclusions logiques des décisions du chapitre de 2012.

C'est exactement ce que demande la franc maçonnerie ou tous les clubs libéraux à un nouvel adepte qui postule . "Vous êtes catholiques... c'est bien, nous respectons votre conscience et votre choix... En échange, nous vous demandons de respecter la conscience des autres membres et leur liberté.

Mgr Fellay, et la fsspx, prend cette pente diabolique. Même s'il prétend faire de l'apostolat dans ce zoo conciliaire, il accepte en soi la première règle de l'église conciliaire : la liberté de conscience, la pluralité "catholique" ( progressiste, charismatique, conservatrice), la tradition n'étant que l'aile droite de ce vaste zoo pluraliste.


Dans ce zoo pluraliste et conciliaire, Mgr Fellay ( et malheureusement beaucoup de prêtres de la fsspx désormais) croit pouvoir trouver des amis, des soutiens parmi des évêques et des prêtres.
Citation:
"Beaucoup cherchent une clarté et une stabilité qui fait tant défaut aujourd'hui dans l'église officielle"









Il termine ainsi son mot aux prêtres :
Citation:
"Dans l'extrême confusion qui se développe sous ce pontificat, beaucoup se posent des questions graves qu'ils ne se posaient pas il y a quelques années encore; cela semble être le début d'un tempus acceptabile (temps favorable) pour certains qui constatent maintenant que Mgr Lefebvre n'avait peut être pas eu tort d'accuser le concile et qu'il avait certainement eu raison de vouloir transmettre à ses prêtres ce qu'il avait lui même reçu" 








Ce temps favorable, sous la plume de Mgr Fellay, veut dire qu'il est temps de correspondre aux désirs de ces évêques "conservateurs" qui cherchent la clarté et la stabilité.  Et donc "...Allons dans l'église officielle pour faire du bien à ces pauvres évêques qui nous ouvrent tout grand les bras ..."

Moralité : Mgr Fellay et ses agents ne lâchent pas un iota de leur politique de ralliement.

Combien de catholiques de la Tradition vont-ils rejoindre le bon combat dans l'Union Sacerdotale ?

Courage ...


Dernière édition par Maunoir le Mar 5 Jan - 15:16 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 4 Jan - 21:58 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Walfroy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2014
Messages: 7

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 09:26 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Plus que quelques millions de chapelet et le tour sera joué !!O miracle, Rome nous accepte tel que nous sommes !!

Revenir en haut
Catharina T.O.P.


En ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 11:56 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Walfroy a écrit:
Plus que quelques millions de chapelet et le tour sera joué !!O miracle, Rome nous accepte tel que nous sommes !!


Je ne crois pas.

Rome conciliaire ment aujourd'hui comme il a toujours menti. Voir plusieurs examples des sociétés d'Ecclesia Dei : FSSP, ICRSS, les Rédémptoristes Transalpines, outre OSB Le Barroux etc. etc.
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Jan - 12:03 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Comme la fsspx qui s'habitue bien au mensonge....


Tous les quatre matins elle est à Rome. 


Mais elle n'apprend que par la presse les informations qui paraissent entre elle et Rome ! (dixit le dernier entretien de l'abbé Schimdberger) 


Les abbés et les fidèles restant à la néo-fsspx sont assez naïfs pour croire ces supérieurs. 


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 12:54 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Admirons au passage la logomachie de Mgr Fellay:


Fermeté sur les principes:
- accordée sans contrepartie
l'entière reconnaissance
- il est inutile pour nous d'aller plus loin
- qui est et qui reste
- condition sine qua non
Comme on dit dans les manifestations aujourd'hui: ONLR! Nada! Pas un iota!


Fermeté des postures:
- nous faisons déjà savoir à nos interlocuteurs romains (on discute d'égal à égal)
- il est important que Rome le sache
ça, c'est envoyé!


Mais le plus beau est cette phrase qui commence comme un non possumus:
Citation:
nous ne pouvons pas ne pas envisager la possibilité d'un mouvement unilatéral de la part de Rome

Un début fort pour finalement une double négation comprenant une succession de termes faibles: envisager, possibilité, mouvement! Mgr Fellay possède un art consommé pour camoufler une chose déjà acceptée en la possibilité -- indépendante de sa volonté -- que la chose se produise. Il joue aussi sur les sens d'envisager:
- une considération purement spéculative: il faut bien réfléchir à notre attitude devant une telle possibilité;
- une entrée dans la tentation, sous la forme d'un projet positif, d'une réponse favorable à cet éventualité.


Bien sûr, il est le chef, et, comme on nous l'a répété, la vertu du chef est la prudence. Ne nous montre-t-il pas ce sens de l'observation et de la mesure des circonstances:
Citation:
cela semble être le début d'un tempus acceptabile



Il suffit donc de le suivre. Voilà de la philosophie (sur)réaliste en acte.


A Catharina TOP:
Lætatus sum in his qui dicta sunt mihi; in "Ecclesiam Dei" ibimus!


Courage donc aux prêtres qui auront à prononcer leur non possumus. Mais j'en souhaite encore bien davantage aux autres.



Revenir en haut
Catharina T.O.P.


En ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mar 5 Jan - 13:07 (2016)    Sujet du message: Merci :-) Répondre en citant

Archet de Jeanne a écrit:
A Catharina TOP:
Lætatus sum in his qui dicta sunt mihi; in "Ecclesiam Dei" ibimus!

:-) Merci, Archet de Jeanne.

:-D LOL! :-D
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Jan - 20:17 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Pour le coup, les modernistes de la néo-fsspx ne seront pas pris de honte. 


Le langage de leur supérieurs ne détonne plus avec le charabia habituel de vatican II et des modernistes.


Quant on est capable de digérer un tel texte, on n'est plus un obstacle pour les libéraux.


Et pour le coup, François n'a plus rien à demander car la néo-fsspx donne le "meilleur" d'elle-même.   Mort de Rire


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Jeu 7 Jan - 18:10 (2016)    Sujet du message: Nul n'est de trop dans l'Eglise Répondre en citant

 
Citation:
Le culte liturgique est l'expression suprême de la vie sacerdotale et épiscopale, comme aussi de l'enseignement catéchétique. Votre charge de sanctification du peuple des fidèles, chers Frères, est indispensable à la croissance de l'Église. J'ai été amené à préciser, dans le Motu proprio Summorum Pontificum, les conditions d'exercice de cette charge, en ce qui concerne la possibilité d'utiliser aussi bien le missel du bienheureux Jean XXIII (1962) que celui du Pape Paul VI (1970). Des fruits de ces nouvelles dispositions ont déjà vu le jour, et j’espère que l'indispensable pacification des esprits est, grâce à Dieu, en train de se faire. Je mesure les difficultés qui sont les vôtres, mais je ne doute pas que vous puissiez parvenir, en temps raisonnable, à des solutions satisfaisantes pour tous, afin que la tunique sans couture du Christ ne se déchire pas davantage. Nul n'est de trop dans l'Église. Chacun, sans exception, doit pouvoir s'y sentir chez lui, et jamais rejeté. Dieu qui aime tous les hommes et ne veut en perdre aucun nous confie cette mission de Pasteurs, en faisant de nous les Bergers de ses brebis. Nous ne pouvons que Lui rendre grâce de l'honneur et de la confiance qu'Il nous fait. Efforçons-nous donc toujours d'être des serviteurs de l'unité !



Benoît XVI aux évêques à Lourdes, le 14 septembre 2008


Il faut nous reconnaître tels que nous sommes, afin que nous ne nous sentions pas rejetés! Nous nous sentirons enfin chez nous!


Pour parodier Radio Classique: "vous êtes bien -- dans l'Eglise conciliaire".


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Ven 8 Jan - 11:20 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

"Des serviteurs de l'unité". Mais pas des serviteurs de la vérité... recrucifiée.


"Le culte liturgique est l'expression suprême de .... l'enseignement catéchétique".
A bi-ritualisme, bi-catéchisme!


On reste donc bien dans "l'église double", au moins, si pas multiple....


Mais pas dans l'Eglise UNE.


De plus comme le dit Dominicus, la néo-FSSPX passe au seul combat de la messe, en bonne ralliée à Benoit XVI non encore ralliée "officiellement" à François (mais l'abbé Pfluger le trouve formidable!), et lâche le combat du Christ-Roi.
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 15:55 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

Excellente réponse du Père Bruno, sur Reconquista!


Elle élève la question de Mgr Williamson, question  du regard que l'on porte, vers quel objet se porte la charité!


- vers "Rome"?
- vers le Christ-Roi?
- vers les âmes perdues sans le Christ-Roi dans les âmes?


La néo-Fsspx a une seule obsession: Rome, le "pape" à sauver malgré lui même! Mais quand on aura "converti" Rome ou à défaut le pape, que pourra faire le pape contre la "Rome conciliaire" ou l'épiscopat conciliaire? Nada...., d'autant que les fidèles "conciliaires" ne seront jamais d'accord avec la "Rome " soit-disant convertie... 


Dans son dernier "Initiative St Marcel", Mgr Williamson publie le "diagnostic" d'un laïc dans les "tranchées" d'une usine moderne... Seule échappatoire: le chapelet quasi permanent.... Les miracles par la dévotion de la Vierge des Victoires, certes, mais pour n'atteindre que quelques âmes, pas pour "convertir Rome". Rome comme siège de l'antéchrist sera détruite, éventuellement avant d'être convertie.  Car l'église conciliaire est une ERR, Eglise romaine réformée, non catholique. Et ce n'est pas parce que l'Eglise est romaine que toute église romaine est l'Eglise: contrairemnt à la doxa de Menzingen , pseudo démontrée par un pseudo thomiste, l'abbé Gleize....


L'obsession de Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer a été de sauver les âmes en leur apportant non seulement la "messe de toujours" mais surtout avec elle et par elle, la doctrine du Christ-Roi et seul prêtre éternel. 


Que vaut la doctrine d'un prêtre "St Pie V" mais rallié à la contre-église conciliaire?
N'utilise-t-il pas la messe de 1962 pour la "doctrine" de l'antéchrist?


Qui peut assurer à ce jour que les prêtres de la néo-FSSPX ne pourront pas empêcher dans leurs "paroisses " de demain, des homos infester leurs chapelles, voire en allant communier?


L'abbé Jaques Laguérie aura beau crier: "Rien ne nous empêchera de clamer notre foi" comme dans sa dernière vidéo sur Ralliésnews, il n'a pas encore vu jusqu'où peut aller l'abomination dans la désolation, et que celui qui se croit fort craigne de tomber....


Comme disait Pie XII: "Vient le temps où il faudra fuir la société pour sauver son âme...".


Fuir non seulement la société civile, mais aussi une "église" qui s'y conforme....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 16:01 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx Répondre en citant

La solution est ailleurs.
Fidèles à Mgr Lefebvre et à St Pie X: la Cité se fera sur des familles catholiques, puis des états catholiques. 


Pas sur des "familles catholiques" ralliées ou trahies par leurs prêtres à la Rome conciliaire!
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


En ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 11:35 (2016)    Sujet du message: La réponse de R.P. Bruno O.S.B. Répondre en citant

« Nous reconnaître tels que nous sommes » ?

A la fin du « mot du supérieur général » (1er novembre 2015) du dernier bulletin Cor unum, Mgr Fellay donne quelques précisions aux membres de la Fraternité sur « la situation de l’Eglise et nos relations romaines ».

Bien des points seraient à commenter : « la sainte Eglise, malade, […] perdant chaque jour davantage son unité » (?) – « le pape […] se range plutôt du côté des progressistes » (vous croyez ?) – « la grâce de la fidélité à cette œuvre merveilleuse qu’est la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X »…

Relevons simplement ici ce qui nous paraît le plus important : Mgr Fellay, après avoir expliqué qu’« en juillet Rome a fait de nouvelles propositions pour une régularisation », affirme que « la condition sine qua non de notre acceptation » est l’expression « nous reconnaître tels que nous sommes ». Il en indique les « applications pratiques » : curieusement, il n’est question alors que de la messe et des sacrements (en résumé : « que Rome ne nous demande pas de participer à la nouvelle messe »), nullement des problèmes doctrinaux et de la nécessaire dénonciation des erreurs et des scandales.

La formule « nous reconnaître tels que nous sommes » ravive de douloureux souvenirs chez l’ancien du Barroux que je suis : Dom Gérard tenait le même langage en 1988, tout en insistant vigoureusement : « sans contrepartie, sans concession, sans reniement ». Et dans sa fameuse déclaration du 18 août 1988, il mettait les points sur les i : « Que nulle contrepartie doctrinale ou liturgique ne soit exigée de nous, et que nul silence ne soit imposé à notre prédication antimoderniste. » On sait, hélas ! ce qu’il est advenu de ces belles résolutions.

L’expérience nous enseigne que lorsque Rome dit : « On vous reconnaît tels que vous êtes », Rome pense en fait : « On vous reconnaît tels que vous serez », tels que vous allez, lentement mais sûrement, devenir (et peut-être pas si lentement). Rome prévoit avec raison qu’après un arrangement (qu’on lui donne le nom d’accord, de reconnaissance, de régularisation), le groupe qui s’est soumis à son autorité va évoluer ; surtout si l’évolution a déjà largement commencé… Rome sait bien que l’intégration des « intégristes » sera leur désintégration.

Prions pour que parmi les prêtres de la Fraternité, qui tous ont reçu ce texte de leur supérieur, quelques-uns au moins sauvent l’honneur, en s’opposant publiquement à cette dérive. Qu’ils aient le courage de dire bien haut : « Nous voulons rester tels que nous sommes, c’est pourquoi nous ne pouvons à aucun prix accepter que la Rome conciliaire nous reconnaisse tels que nous sommes. »

La vraie « condition sine qua non de notre acceptation », Mgr Lefebvre l’avait formulée de façon simple et lumineuse : que Rome recouronne Notre-Seigneur : « Quand on nous pose la question de savoir quand il y aura un accord avec Rome, ma réponse est simple : quand Rome recouronnera Notre-Seigneur Jésus-Christ. » (Conférence à Flavigny, décembre 1988.) En d’autres termes : que Rome le reconnaisse tel qu’il est : l’unique Roi, l’unique Dieu, l’unique Sauveur.

Nous en sommes bien loin aujourd’hui avec l’odieux syncrétisme du pape François, dont il a tout récemment donné une preuve supplémentaire par ses vœux de nouvel an.

Avant de « nous reconnaître tels que nous sommes », que Rome le reconnaisse tel qu’il est, lui, Notre-Seigneur Jésus-Christ.


Père Bruno


_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2016)    Sujet du message: Mot du supérieur général de la fsspx

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com