Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize :
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 19:28 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

L'abbé Gleize a rédigé un article qui pose cette question : "Un même pape peut-il faire partie de deux Eglises"... Pour l'abbé Gleize, c'est impossible en raison de l'unité d'opération de celui qui appartient à l'Eglise :
"Celui qui agit selon l'opération propre de l'Eglise ne peut pas faire partie d'une société dont l'opération est opposée à cette opération propre de l'Eglise" (exposition de son principe de réponse paragraphe n°5)
Archet de Jeanne a bien répondu à cela, nous ne reviendrons pas là-dessus. 

Mgr Williamson y répond aussi de son côté... Nous vous invitons à bien relire son article : 

Comparaison Familiale
26 décembre, 2015

Numéro CDXLI (441)
 


Deux familles peuvent avoir un seul homme à leur tête –

De même deux églises un seul Pape.

Alors que les arguments servent au mieux à prouver, les comparaisons ne font au mieux qu’illustrer une vérité. Aussi ces dernières ne prouvent-elles rien, mais à partir du connu, elles peuvent jeter beaucoup de lumière sur l’inconnu. Or, en ce qui concerne la crise actuelle de l’Église, vieille d’un demi-siècle, on a besoin de toute lumière possible, car avec chaque jour qui passe cette crise devient de moins en moins compréhensible. Ci-dessous donc une comparaison bien fructueuse que m’a envoyée récemment un néophyte de la Tradition. Il compare l’Église catholique et l’Église Conciliaire, ou la Néo-église, aux familles légitime et illégitime d’un seul homme. Appliquons cette comparaison à son mariage, à son autorité et à ses enfants.
Par un mariage légitime avec sa véritable épouse, un homme fonde une famille avec des enfants légitimes. Or, après un certain temps, il est infidèle à sa femme et la divorce pour vivre dans l’adultère avec sa maîtresse qui lui donne aussi des enfants, nécessairement des bâtards. De même, par son élection canonique et légitime comme Pape, un Cardinal devient le père légitime de l’Église catholique et le père spirituel dans la vraie foi d’une multitude de véritables Catholiques. Or, au bout d’un certain temps comme Pape Conciliaire il s’est prostitué avec le monde moderne et, dans l’adultère du Concile avec ce dernier, il a engendré une nouvelle famille faite de bâtards conciliaires. Ainsi, tout comme un seul homme peut être le père à la fois de deux familles, légitime et illégitime, ainsi un Pape peut se trouver en même temps à la tête de l’Église catholique et de la Néo-église.
Deuxièmement, comme le père de famille possède une vraie autorité paternelle sur sa véritable famille mais non sur sa fausse famille, ainsi le Pape conciliaire possède sa vraie autorité sur tous les véritables Catholiques mais non sur les Catholiques conciliaires de la Néo-église. Et comme la première famille a besoin de son vrai père, en sorte que l’épouse et les enfants font tout ce qu’ils peuvent pour le ramener à la maison, mais lui s’attache à son partenaire dans l’adultère et à ses enfants illégitimes qui font eux aussi tout ce qu’ils peuvent pour le retenir, ainsi chaque Pape conciliaire ne cesse d’être respecté par les Catholiques traditionnels qui le supplient de faire son devoir, mais il préfère les Catholiques conciliaires qui ont peu de respect pour lui mais le retiennent eux aussi pour faire semblant qu’ils sont légitimes.
Et troisièmement, comme aucune véritable épouse n’acceptera d’être mise sur pied d’égalité avec la partenaire adultère qui l’a supplantée, et comme les vrais enfants (s’ils ont assez de maturité) n’accepteront jamais d’être assimilés à des bâtards en se laissant adopter par la fausse famille, ainsi la Tradition est absolument incompatible avec la Néo-église, et les vrais Catholiques n’accepteront jamais d’y être incorporés par une trahison quelconque de la Tradition. Et ce n’est pas à eux d’aller chercher leur vrai père dans son environnement d’adultère, même s’il est leur vrai père et qu’ils ont réellement besoin de lui. Au contraire, c’est au père de revenir à sa véritable famille. Et que les enfants légitimes ne se disent pas qu’ils pourront ramener leur père à la maison en le rejoignant dans son monde de séduction. Il est beaucoup plus probable qu’ils y seront séduits eux aussi. Le néo-modernisme est fort contagieux !
Cette comparaison de tout Pape Conciliaire avec un père de deux familles est fructueuse sur bien d’autres points, parce qu’il est de la nature d’un Pape d’être père. Mais « Toute comparaison est boiteuse » (autre comparaison géniale), et la jambe boiteuse de cette comparaison consiste principalement dans le fait que là où la distinction entre les deux familles du seul père est parfaitement claire dans la vie de tous les jours, par contre la distinction entre l’Église catholique et la Néo-église, quoiqu’en théorie bien claire, est dans la pratique très difficile à discerner, car la vraie Église est investie et infestée par la fausse. Pour garder son équilibre catholique, il est tout aussi nécessaire d’apprécier la distinction claire en théorie que de reconnaître leur confusion quasi inextricable en pratique.
Kyrie eleison.


Dernière édition par Maunoir le Dim 10 Jan - 21:01 (2016); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 10 Jan - 19:28 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 19:45 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

pourquoi republiez-vous votre post du 27 décembre ? http://christusvincit.clicforum.com/t714-Comparaison-familiale.htm

Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 20:35 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

pour faire le lien avec le texte de l'abbé Gleize publié dans le Courrier de Rome  : "Un même pape peut-il faire partie de deux églises ?".


Le propre de l'intelligence n'est-il pas de mettre en rapport les choses ?


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 21:27 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

vous pouviez simplement faire remonter la file du 27 décembre et nous indiquer la démonstration logique de l'abbé Gleize, à la suite de ce commentaire Eleison insensé qui ne prouve rien.

Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 22:24 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Mgr Williamson constate l'existence d'une l'église conciliaire plus qu'autre chose .... On ne prouve pas un fait, on cherche seulement à le comprendre.

Les sédévacantistes nient le fait en affirmant que l'église conciliaire n'est rien du tout .. tout comme l'abbé Gleize qui finit par conclure que l'église conciliaire n'est au fond qu'un être de raison ... C'est drôle comme les extrêmes se rejoignent !


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 10 Jan - 22:57 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Et qu'est-ce que prouve Lys ?  Mort de Rire  A-t'elle une meilleure thèse sédévacantiste ? Ou un dogme de son cru ?

Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 22:57 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Mgr W. ne se contente pas de constater. Avec sa théorie du dédoublement en père légitime et illégitime, il cherche avant tout à nous persuader que le "pape" de la secte conciliaire est le pape catholique de la Sainte Eglise,

Revenir en haut
Shamus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Déc 2013
Messages: 123
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 23:07 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Plus on les lit, plus ils déçoivent, ces sédévacantistes. Malhonnêtes, vraiment.

Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Dim 10 Jan - 23:27 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Dites-moi si cette créature est pape catholique ou un être de perdition ?
Vidéo de 90 secondes par lui-même en personne   https://www.youtube.com/watch?v=EWNkxXhH9eQ


Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 00:17 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Lys,

1/ Au for interne, il nous est interdit, à vous comme à moi de juger


2/ Cependant nous savons que tant qu'un homme, fut-il pape, n'est pas mort il peut se damner ou se sauver


3/ Nul dans ce forum ne doute que les actes publics de Sa Sainteté François sont des actes intrinsèquement pervers destinés à détruire la foi


4/ Ce que dit Mgr Williamson, à la suite des réflexions que nous nous faisons tous, c'est que, dès lors que l'élection d'un pape est légale au sens du droit ecclésiastique et qu'aucune contestation sérieuse de cette élection n'est faite, le pape est pape. Par ailleurs, nombreuses ont été les élections douteuses, voire plus que douteuses (par exemple Benoit IX, pape 3 fois et Sylvestre III son premier successeur), pour autant la succession apostolique sur les siège de Rome n'a jamais subie d'interruption et les cardinaux nommés par ces papes parfois fort pervers ont toujours été reconnus comme validement désignés. Dans la cas particulier du grand schisme d'occident, les cardinaux nommés par le pape Luna avant que l'abdication forcée ait été imposée aux trois papes ont été reconnus comme validement nommés, ceux qu'il a nommés après ne l'ont pas été. Aucun scandale de ce genre n'a été rapporté pour l'élection de Jean XXIII, Paul VI, J-P II Benoît XVI ou François. Ils sont donc tous légitimement papes


5/ La perversité particulière de ces papes n'est pas dans les mœurs (puisqu'elles ne sont pas publiques), mais dans la volonté de détruire la foi, ou plus précisément, la volonté de recouvrir la Vérité transmise depuis l'Ascension de Notre Seigneur avec le cloaque de toutes les hérésies, de manière à soumettre les âmes à l'esclavage mondialiste


6/ Cette perversité est une forme d'adultération qui est décrite de manière imagée comme un divorce, quittant une famille légitime, au profit d'une chose illégitime qu'on appelle également famille par abus de langage. Cette image est très parlante, mais bien sûr ne prétend pas à être une conclusion théologique. La chose illégitime est l'église conciliaire avec ses propres dogmes, ses propres rites, son propre droit


7/ Je vous rappelle qu'il est dit que les chemins de l'enfer sont pavés de crânes d'évêques et les papes ne sont pas en reste pour fournir leur contingent de damnés, pour autant, il n'est pas nécessaire que le pape évite la damnation (Jean XII a même été surnommé l'Antéchrist) pour que la continuité de la succession apostolique soit assurée.


8/ En conclusion, la perversité n'empêche pas la responsabilité de la charge, nous nous devons de la dénoncer, ce que nous faisons, mais si nous pouvons et devons dire : "nous ne suivons pas cet homme dans sa perversité", nous ne pouvons pas dire : "cet homme n'est pas pape"
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 00:58 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

à 42 secondes, il enseigne : "dans cet éventail de religions, nous avons une seule certitude pour tous : nous sommes tous enfants de Dieu."
De fait, le baptême n'est plus requis pour devenir enfant de Dieu.
Il n'est pas question de légitimité ou d'illégitimité électorale, mais de catholicité.
Est-on ou reste-t-on catholique en commettant un crime semblable ? Oui ou non ?
Parmi les papes anté-conciliaires que vous évoquez, y en a-t-il eu un seul qui enseigne l'apostasie aux fidèles ? Oui ou non ?


Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 04:53 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Ne vous focalisez pas sur cette horreur, c'en est une parmi d'autres, je l'ai vue (en plusieurs fois tellement elle est insupportable) bien avant que vous ne la mettiez en lien ici. L'émotion vous empêche de raisonner. Vous répétez en boucle que ces papes poussant à la destruction de la foi commettent des horreurs. Nous sommes au courant, merci. Partant de ces constats raisonnez, l'accumulation de faits ne constitue pas un raisonnement. La logique (vous savez, celle d'Aristote et de saint Thomas d'Aquin) vous permet d'associer différentes connaissances pour en faire émerger une nouvelle, on appelle cela un raisonnement. C'est assez pratique, mais cela demande du calme. L'éruption émotionnelle n'est pas favorable au raisonnement.


Oui François dit des horreurs, comme ses prédécesseurs en disaient, et ce sont de franches hérésies. Comme je le dis au point 3/ ci-dessus, ce sont des actes pervers destinés à détruire la foi. C'est pourquoi je dis au point 5/ que cette perversité est propre à ces papes-là. C'est à dire que ces papes-là ont la particularité de promouvoir l'apostasie, c'est précisément ce que je dis.


Pour que vous ayez posé la question "Est-on catholique en commettant un crime semblable?" en réponse à ces points il faut croire que vous estimez que je dis que ces actes sont catholiques! Ce n'est pas ce que je dis. Ce que je dis c'est que le péché n'empêche pas de rester catholique et que la catholicité n'empêche pas de pécher. Aussi quand je lis vos "ultimatums" ("Oui ou non ?" par deux fois) me faut-il penser que vous ne m'avez pas lu, ou que vous êtes incapable de réflexion. Si bien que comme vous ne me lirez pas plus ou que vous ne réfléchirez pas plus cette fois-ci, je ne vous destine pas ma réponse, mais je la destine à ceux qui pourraient être déconcertés par vos diatribes.


En conclusion, le péché, même sous la forme des vices les plus profondément enracinés, ne détruit pas les obligations ni les devoirs du catholique, qui reste donc catholique. Le péché détruit la grâce. Il en est de même pour les papes. Rares sont les saints qui ont gardé intacte la grâce du baptême, ne commettant dans leur vie que des péchés véniels (saint Benoît-Joseph Labre selon le témoignage de l'un de ses confesseurs) et seuls Notre Seigneur et Notre Dame n'ont jamais péché.
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 06:09 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Je vous lis attentivement. Vous ne voulez pas répondre par oui ou non, mais vous expliquez indirectement qu'on demeure catholique tout en professant l'hérésie et en apostasiant ? Détrompez-moi si je vous ai mal compris.

Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 08:27 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

J'ai lu moi aussi cette encyclique Lavideodupape Punctum Org. Elle est visiblement solennelle, le pape s'exprime comme pape; elle s'adresse à tous pour un enseignement universel (même au-delà des seuls catholiques: à toutes les nations et religions); l'enseignement porte sur ce que nous devons croire et pratiquer (nous sommes enfants de Dieu; nous croyons à l'amour; nous devons faire la paix); elle oblige par un insistant: confio en tu oracion.

Mais nous pouvons juger un petit peu au for interne: il est un peu furbo, François dixit...


Nous sommes tous enfants de Dieu: il veut certainement dire à l'image de Dieu, déjà par notre nature humaine; il veut certainement dire aussi que nous sommes tous appelés - c'est sous-entendu - à être enfants de Dieu, selon la grâce.

Jean-Paul II de conciliaire sainteté avait déjà dit: le Christ s'est en quelque sorte uni à tout homme. Merveilleux en quelque sorte qui brouille les radars à hérésies. François est un jésuite furbo (de surcroît, ou selon un pléonasme?...): il manie donc la restriction mentale. Le "en quelque sorte" n'a pas besoin d'être dit.

Quel est l'évêque qui va le sermonner?


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 11 Jan - 17:18 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Comparaison d'autant plus excellente entre Eglise et Famille, qu'elle est moins "inextricable en pratique" pour Mgr Lefebvre que pour Mgr Williamson!


- L'Eglise a pour Père NSJC, pour âme l'Esprit de NSJC = l'Esprit-Saint, pour tête humaine faillible un pape élu et acceptant la charge d'être vicaire de NSJC, donc animé par Son Esprit. Comme le dit Mr Williamson, le pape est Père visible sur terre de NSJC père invisible (ordinairement!) depuis Son Ascension.


- l'Eglise conciliaire est l'Eglise "recomposée" par son père humain visible ordinairement, à l'instar d'un père de famille recomposant sa famille.


- Pour Mgr Lefebvre, un tel père a quitté l'Eglise de NSJC pour une église créée par un Concile, de même que la Convention des droits de l'Homme "recrée" la famille "pour tous", hors du droit de Dieu.


- Papes et évêques conciliaires restent cependant "de facto" une juridiction subjective ordinaire de l'Eglise, comme personnes physiques en charge de gouverner l'instituion juridique instituée par le Christ, de même qu'un père de famille même indigne et "parti ailleurs" conserve tous les devoirs en jutice dus à sa famille selon Dieu. Papes et évêques même conciliaires dans l'âme, conservent les devoirs sur tout catholique devant Dieu dont ils auront à répondre.


- Par contre de même qu'un père indigne, parti dans une famille recomposée, n'a aucune autorité pour imposer sa nouvelle famille illégitime à sa famille légitime, de même aucun pape conciliaire ou évêque conciliaire n'a autorité pour imposer sa "nouvelle église conciliaire" à aucun catholique!


- Dans l'Eglise Une Sainte catholique et apostolique, chaque pape et évêque retrouve toute son autorité qui lui vient du Christ dans la mesure où il se soumet à l'âme de l'Eglise, et renie, abjure l'âme de l'église conciliaire, esprit adultère. De ême que le père indigne doit absolument renier et quitter sa néo-famille pour retrouver son autorité dans sa famille légitime. 


- De plus, concernant l'Eglise mais non la famille, la Tradition est par définition une juridiction objective infaillible, édictée par toute la papauté antérieure au Concile. Il y a continuité de juridiction subjective dans les personnes physiques perpétuant papauté et épiscopat, institués par NSJC et indéfectibles comme l'Eglise elle-même. Si François n'est pas "pape" (même antéchristique!) de l'Eglise, alors la papauté est "subjectivement" interrompue et l'Eglise est défectible. 


- La solution semble bien passer par le fait constatable d'une juridiction subjective ordinaire "christique" indéfectible, papauté et épiscopat, des "pères" de l'Eglise au sens contrat juridique du terme, mais abusant de leurs pouvoirs de juridiction subjective pour :


- édicter, "canoniser" et imposer à l'Eglise du Christ, une "juridiction objective" extérieure à l'Eglise, pour mieux en arracher les âmes vers une "église de l'antéchrist".


Ainsi le Nullam partem de Mgr Lefebvre ne s'adresse pas aux hommes d'Eglise pris individuellement comme hiérarques ayant juridiction ordinaire sur les catholiques, mais bien à leur nouvelle juridiction objective, catéchisme, NOM, et droit canon de 1983, instituant une "église HORS de l'Eglise", mais que hélas papes et évêques veulent imposer en lieu et place de l'Eglise...


Mgr Williamson ici semble rejoindre Mgr Tissier de Mallerais dans la confusion des causes matérielles, les catholiques et les conciliaires, "inextricables".


Or Mgr Lefebvre a distingué deux Romes, c'est-à-dire les deux églises par leur tête!


Tant que les hiérarques subjectifs (sujets de juridiction ordinaire) de la Rome de toujours sont objectivement vicaires du Concile (antéchrist) au lieu de NSJC, ministres pourvoyeurs d'une "église" dont l'âme propre est l'esprit du Concile et non l'Esprit-Saint:
- aucun catholique n'est tenu en conscience de les rejoindre ou les suivre,
- tout catholique doit au contraire soutenir une juridiction de suppléance soit des évêques et prêtres sans juridiction ordinaire, mais absolument fidèles au Nullam partem de Mgr Lefebvre et de Castro-Mayer en 1988.


En attendant que Dieu siffle la fin de la récré pour papes et évêques conciliaires, et les force à revenir "par nécessité" dans l'Eglise qu'ils ont quittée pour une autre!
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:41 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize :

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com