Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize :
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:02 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Merci Maunoir pour votre tentative de réponse.


- le protestantisme "formalisé" n'est ni l'église luthérienne, ni l'église anglicane.
- l'église luthérienne est avant tout une église sans pape, mais dont les "papes" sont nommés par des "princes luthériens", du moins logés par eux...
- l'église anglicane a un pape: c'est la Reine d'Angleterre, dans ses statuts! Son "code canonique"!


Une date pour l'église anglicane st encore plus "douteuse" que pour la luthérienne...


Si vous estimez qu'une date de naissance de l'église luthérienne est la date de condamnation formelle de Luther par Rome, alors l'église conciliaire n'a effectivement pas de date de naissance officielle "romaine": pour cela il faudra attendre qu'un pape en décide!


Toutefois, dans l'hypothèse où j'aurais raison de parler d'une juridiction infaillible de suppléance en la personne bien "subjective" de Mgr Lefebvre, et si la Tradition est une juridiction objective infaillible, alors l'église d'une papauté soumise au Concile a pour date de naissance le jour où cet envoyé de Dieu en a déclaré publiquement la sortie de sa tête: le 21 Novembre 1974. Jour public dans l'Eglise où tout catholique ne peut plus se soumettre à une juridiction 'romaine" livrée corps et âme à un "soviet", qui élira un pape canonisant en 1983 une église antéchristique avec en plus sa propre "communion des saints" conciliaires (falsification du 10e article du Credo).


Sans oublier bien sûr toutes les "sanctions conciliaires" (suspens a divinis, mais de quelles divinités? Excommunications, etc...) au passage.


Mais pourquoi votre obsession des dates?
La fin du monde n'a-t-elle pas commencé ... au Calvaire? à la Nativité? à la Résurrection?  à la Pentecôte? répondez si vous voulez, moi pas.


La Contre-Eglise , quand a-t-elle commencé?
- au Non serviam le 6e jour de la Création, celle de l'homme?
- avec Caïn?
- avec les "antéchrists" de l'Ancien Testament?
- à la déchirure du voile du Temple?
- avec la Synagogue d'Antioche en 70 après la destruction de Jerusalem?
- avec la Renaissance humaniste et son utopie naturaliste?
- avec la Constantinople de Michel Cérullaire? Luther et "ses" principautés germaniques?
- avec Henri VIII et "son" église au culte de Cranmer?




L'église dite conciliaire n'en est qu'un espèce d'apothéose d'ensemble à Rome même!


Elle est l'église dont a rêvé Satan le jour de la Pentecôte: refaire le "coup" d'une "nouvelle Pentecôte" de l'Eglise 1950 ans après!
33 + 1950 = 1983. Si la tête est sortie dès les années 1960, le corps est "canonisé" en 1983.


Dont acte...     
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Jan - 19:02 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 00:39 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

DYSMAS 2015 a écrit:

...la papauté est indéfectible...


Auriez-vous des éléments de preuve ?
Est-ce un dogme de votre cru ?


Dernière édition par lys le Mer 13 Jan - 19:22 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 01:47 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

C'est l'une des interprétations de "les portes de l'enfer ne prévaudront pas".


Suivant saint Cyrille, évêque d'Alexandrie, qui disait : « Membres d'un même chef, restons unis au Siège apostolique, où sont assis les pontifes romains. Notre devoir est non-seulement de lui demander ce que nous devons croire et ce que nous devons faire, mais de le vénérer et de lui adresser nos supplications. Il lui appartient de reprendre, de corriger, de statuer, de disposer, de lier et de délier, à la place de Celui qui l'a établi et qui lui a donné, à l'exclusion de tout autre, la plénitude de pouvoir que tous, même les plus hauts dignitaires de ce monde, reconnaissent lui appartenir de droit divin, en lui obéissant comme à Notre-Seigneur Jésus-Christ. » le supplément à la somme théologique affirme "Puisque donc l’Église est un seul corps, il est nécessaire au maintien de cette unité que soit un pouvoir suprême pour toute l’Église au-dessus du pouvoir épiscopal qui régit chaque église particulière ; ce pouvoir est celui du pape." (Suppl. Q. 40 Art. 6)


Cette phrase indique une nécessité. Ce qui est nécessaire à l'Église a donc les qualités de l'Église. L'indéfectibilité de la papauté (et non du pape) est déduite de ces prémisses.
L'Église est indéfectible
La papauté est nécessaire à l'Église
Donc la papauté est indéfectible


La mineure n'est pas très assurée dès lors qu'on se limite à cette citation du Supplementum. Frère Romuald a repris les notes de saint Thomas mais il a rédigé lui-même, mais surtout, cette nécessité ne fait pas l'objet d'une démonstration.


D'autres sauront certainement mieux que moi dire s'il y a plus solide.
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 08:58 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Sur ces questions, il est sage de lire dans le Sel de la Terre n°90 - automne 2014 - l'article sur la déposition du pape. On y voit que des théologiens éminents admettent la possibilité d'un pape hérétique, tête de l'Eglise catholique sans en être membres! Billuart explique que c'est possible pour les têtes morales; d'ailleurs Notre-Seigneur est tête de l'Eglise sans en être membre (pour un pape, cette ressemblance avec Notre-Seigneur serait pour sa confusion!). Cela signifie que les papes gardent le pouvoir de juridiction. Cela conforte les ... discrets rappels de Dysmas... et je m'étonne que ces théologiens ... ne l'aient pas cité!  Wink  (je me vois obligé de mettre ce facilitateur d'herméneutique à susceptibilité variable mais Dysmas n'en a pas besoin!)


En tout cas, c'est rassérénant: il est inutile - je ne dis pas sans intérêt - de vouloir prouver qu'ils ne sont plus papes parce qu'ils sont hérétiques. Mgr Lefebvre avait compris cela avec son grand sens de l'Eglise et son grand sens pratique.


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 14:38 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Merci Archet! Vous avez du piquant! 


Pour Lys,


Relisez votre catéchisme , Dogme, chapitre "9e article du Credo" , Je crois en l'Eglise Une..." etc...;


Elle a connu trois âges dans le temps: 
- patriarcale: c'est l'Eglise "famille" (de Adam à Abraham, en passant par l'élimination de la "Contre-Eglise famille de Cain" par le déluge)


nota: Adam a été inhumé par Noé juste avant le Déluge, si vous faites les calculs d'âge "canoniques" donnés par Dieu, auteur de la Genèse par le scribe de Moïse.


- mosaïque: Eglise-Etat théocratique, jusqu'au pharisiens du temps de NSJC.


- Eglise-Royaume de la Grâce, depuis NSJC.


Ces trois âges correspondent aux trois "structures juridiques" des sociétés incontournables par aucun homme: famille, état, Eglise ou Contre-Eglise.


Seule l'Eglise instituée par NSJC a une "structure hiérarchique " absolument au-dessus de tout autre "pouvoir humain", famille et état.


Par papauté indéfectble, il faut comprendre la succession  continue de chefs naturels de l'Eglise: le pouvoir de juridiction est dans l'Eglise un pouvoir strictement naturel, n'en faites pas un pouvoir surnaturel. 


Le pouvoir surnaturel dans l'Eglise est par essence supérieur à son pouvoir naturel: l'essence du pouvoir d'ordre (administration des sacrements) est supérieure au pouvoir de juridiction, planétaire pour Pierre et successeurs, lui-même territorialement supérieur au pouvoir naturel de chaque évêque sur son "diocèse".


Toutefois, NSJC a "soumis" un pouvoir surnaturel (d'ordre) à un pouvoir inférieur, naturel, de juridiction humaine, dont la tête visible est le pape.


Mais même le pape mort, la papauté continue entre deux papes, l'ancien décédé et le nouveau, élu, acceptant de prendre la croix du pouvoir suprême de juridiction dans l'Eglise militante. C'est ce régime de "papauté canonique" qui oblige tous les sédévacantistes à prouver canoniquement que François n'est pas "canoniquement" pape!


Sinon, vous êtes comme ceux qui, parce que François Hollande ne gouverne en rien la République (ce qui est vrai! la République a son gouvernement occulte réel), ce François là n'est pas le Président de la dite République!


Faites le parallèle:
- "François" ne gouverne plus ni l'un la France, ni l'autre l'Eglise Une,
- "François" se fait le chantre l'un des "valeurs de la République", l'autre de la "république conciliaire",
- toutefois "François" reste l'un juridiquement Président in personna de la France, l'autre canoniquement pape in personna de l'Eglise Une, que tous deux "soumettent" aux fourches caudines d'une autre juridiction objective, respectivement lois de la République et droit canon de 1983.


Enfin dernière remarque "pratique":
dans l'église conciliaire telle qu'institutionnalisée par le codex 1983, le pape de l'Eglise Une n'est plus pape de l'église conciliaire au sens de "la papauté selon NSJC". 
Autrement dit:
- François est bien pape de l'Eglise dans l'Eglise de la papauté indéfectible, régime monarchique de droit divin,
- François n'est plus pape dans l'église conciliaire qui n'a pas elle de "papauté indéfectible", car la "papauté" de l'église conciliaire n'est pas de droit divin, mais est un régime de monarchie parlementaire: ici le "pape" est juridiquement comme la Reine d'Angleterre...


Conclusion:
tout pape conciliaire est successeur de Pierre du "vade retro Satanas", Pierre au Prétoire (3 reniements), et Pierre du "Quo vadis Domine".
François est notre "père" soumis à un pouvoir qui a obtenu de NSJC une "puissance supérieure sur les saints", comme écrit dans l'Apocalypse et dévoilé aussi par Léon XIII à la source de ses exorcismes...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 14:57 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Attention: je ne dis pas que François est saint! 
Mais que le pouvoir de François est soumis à une domination , celle de la Contre-Eglise, dont une tête blessée à mort par NSJC a "ressuscité": la Synagogue de Jerusalem puis d'Antioche de l'an 70... (Apo XIII).   
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 15:14 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Pour la Contre-Eglise on doit pouvoir trouver son fondement  au péché originel.

L'existence de la Contre-Eglise est confirmée par la théologie.

La possible existence d'une Eglise Conciliaire ne se trouvait pas dans la Révélation, mais on constate aujourd'hui qu'elle existe. Il s'agit d'une invention humaine dont le schéma est de proposer aux gens de garder la Foi tout en faisant un peu de naturalisme. Je simplifie un peu, mais il me semble qu'on retrouve cela dans la manière dont l'affichent les principaux "conciliaires".


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 16:10 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

La manière dont l'affichent certains conciliaires n'est pas le problème.


Le problème est celui dénoncé par Mgr Lefebvre, de papes contredisant carrément -avec ou sans "manières" - tous leurs prédécesseurs!


Il y a rupture absolue de juridiction objective, dogmes et canons de droit entre 1917 et 1983.
Mais continuité de juridiction subjective: papes et évêques de l'église conciliaire sont aussi papes et évêques de l'Eglise Une.


Sédévacantistes et ralliéristes se refusent à cette distinction: s'il y a rupture de juridiction objective, alors il y a rupture de juridiction subjective et le pape ne l'est plus. Mais s'il y a continuité de juridiction subjective (le pape est le pape), alors toute "église romaine est l'Eglise", et donc l'église conciliaire est l'Eglise (ralliés)... 


La Révélation contient l'apparition de deux Bêtes bien distinctes dans l'Apocalypse. 


Si la première est bien "identifiée" par les commentateurs "modernes" de l'Ecriture, la seconde "reste un mystère"...


Comme reste un "mystère" l'antéchrist qui "trompera même les élus si possible".


Pour tromper même les élus, il faut donc que l'antéchrist ressemble au Christ "à s'y méprendre"! Faites les recoupements avec d'autres révélations scripturaires ou privées reconnues crédibles par l'Eglise, genre "c'est quand on ne parlera plus que de paix", "Rome sera le siège de l'antéchrist" etc... ?


Il ne s'agit pas du tout de se faire peur, ni d'avoir peur, sauf de perdre son âme!
Mais pas non plus de se faire illusion: ce sont les faits récents à Rome depuis les années 1960 qui nous y poussent: 


Tous les faits concourent à un rapprochement théologique entre la Rome conciliaire et la seconde Bête de l'Apocalypse. 
Au César mondial qu'est la première Bête, il faut une "église universelle" pour soumettre les "fidèles" à l'adorer, lui vouer un culte...


Et comme seule l'Eglise de Rome a été universelle, la "copier-coller" comme Agneau (papauté) mais la faire parler comme le dragon, et vous avez "le coup de maître de Satan".


Vous avez donc tort de dire que la possibilité d'un église conciliaire "ne se trouvait pas" dans la Révélation. 
Elle s'y trouve d'autant pus que St Paul parle de la fin du temps des nations par distinction du temps des juifs convertis. 
L'Eglise indéfectible doit donc passer d'un temps des "nations" à un temps des juifs convertis..., après qu'ils aient "dépassé" la mesure des persécutions du Corps Mystique à Rome même, sa Tête humaine en déréliction, mais avant que NSJC les éjecte de leur monture comme Saül de Tarse...


Restent cependant deux camps opposés en permanence: une Eglise indéfectible dans ses saints mais dont le corps sera au Cénacle un certain temps (nous y sommes!) , et une Contre-Eglise césariste mondiale qui aura "sa papauté fictive" à son service...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 19:24 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Dysmas, que vous avez une manière compliquée de dire les choses ! Shocked

Merci pour cette indication des deux Bêtes néanmoins. Okay

A force d'entendre les uns et les autres assener qu'il ne pouvait y avoir au monde que l’Église du Christ et la Cité du Diable - et donc que la notion d’église conciliaire était totalement virtuelle - je voulais proposer un peu d'objectivité face à ce qui se passe actuellement. Et tout en gardant cette objectivité, c'est une bonne idée de faire précautionneusement (*) le rapprochement avec la deuxième Bête (**).



(*) je veux dire : plus par esprit de soumission à la Révélation que pour faire valoir des vues personnelles. Idea

(**) Cette deuxième bête serait-elle la bêtise humaine systématisée ? c'est du moins comme ça que je vois Vatican II et la suite  Evil or Very Mad .


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 13 Jan - 22:10 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

C'est vrai, Gillou47,


mes complications viennent de ce que je cherche à prouver doctrinalement des erreurs pastorales...., bien "laborieusement"!


Pour faire plus simple, voici ce que dit le Père Bruno, reproduit malgré tout sur Ralliésnews":


Rome sait bien que l’intégration des « intégristes » sera leur désintégration.


Il ne peut s'agir de la Rome de toujours....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 01:35 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Puisque l'indéfectibilité de la papauté se déduit des portes de l'enfer qui ne prévaudront point, elle ne peut a fortiori pas sombrer dans la corruption infernale de l'hérésie et de l'apostasie.
Par conséquent, les papes vaticandeux ne peuvent pas représenter la continuité de la papauté catholique.
En quoi une longue vacance équivaudrait à une prévalence des portes de l'enfer ?


Revenir en haut
Dies Iræ


Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2013
Messages: 109

MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 09:26 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Très bonne analyse.


Le problème est la loi ecclésiastique en vigueur pour l'élection du pape. Il faut des cardinaux, validement nommés. Comme le faisait remarquer le pape Luna lors du grand schisme d'occident, lorsque l'empereur lui demandait d'abdiquer, si aucun des papes d'après le conclave qui est à l'origine du schisme n'est certain, alors aucun des cardinaux nommés après ce conclave n'est certain. Il ne reste donc qu'à réunir tous les cardinaux nommés avant pour élire le pape. Il ne reste qu'un seul cardinal nommé avant, c'est moi, je m'élis pape. Ce raisonnement fut rejeté.


Mais au moins il restait un cardinal antérieur au schisme. De nos jour le plus anciennement nommé des cardinaux a été nommé en 1973!


Comment faire pour élire un pape, s'il n'y a plus de cardinaux, en raison du fait qu'il n'y a plus de pape (disons depuis 1963)?


Je suis en train d'étudier un texte intéressant à ce sujet, dont je mettrai de larges extraits sur le forum rapidement.
_________________
justitia Dei est ab æterno, Sum. Theol. 2a-2ae, qu. 58, art.2


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 12:15 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Lys a écrit:
"Par conséquent, les papes vaticandeux ne peuvent pas représenter la continuité de la papauté catholique"


Oui et non.
Vous confondez en une seule réalité papes et papauté, personnes physiques et personnes morales.


L'abbé Coache canoniste a écrit qqpart que Rome était une personne morale, à la tête d'une autre qu'est l'Eglise.
Autrement dit, le corps mystique qu'est l'Eglise est une personne morale dont la tête visible sur terre est une autre personne morale, Rome, la papauté.


Ce que vous écrivez peut donc être corrigé comme suit:


- Ce que disent les papes vaticandeux (juridiction objective, y compris sur la définition conciliaire de leur papauté fictive) ne peut représenter la continuité de la papauté catholique.


- ce qu'ils représentent "in solidum" = collectivement comme personne morale de "papauté et épiscopat conciliaire" non plus.


- mais ce qu'ils "sont" personnellement chacun devant Dieu à qui ils doivent compte et devant les hommes catholiques ou non, est charnellement et humainement au moins de facto et canoniquement, les papes et les évêques de l'Eglise Une , même "après le Concile Vatican2" qui les a comme "pulvérisés" hors de la personne morale qu'est la papauté de toujours, la Rome de toujours.




Ainsi faut-il comprendre les intuitions prophétiques de Mgr Lefebvre:
- Oui à la personne morale qu'est la Rome de toujours, papauté et épiscopat catholiques,
- Oui encore aux papes et évêques dans leur personnes physiques, chargées des fonctions propres à la personne morale ci-dessus, la Rome soumise au Christ,
- Non à la personne morale de la Rome moderniste, papauté et épiscopat soumis à un Concile antéchristique,
- Non à la "juridique ordinaire édictée" des papes et évêques solidaires de cette Rome-là.


On n'obéit aux papes et évêques que lorsque eux-mêmes obéissent à la Rome de toujours,
mais même désobéissants à la Rome de toujours, ils "sont" juridiquement chacun pris individuellement papes et évêques de la Rome de toujours, alors même que simultanément comme vous le dites: ils ne la représentent plus "in solidum", collectivement, comme personne morale.


La plus grave erreur de Menzingen n'est pas "d'aller à Rome", mais de reconnaître non seulement papes et évêques "in personna physiqua", mais avec le codex 1983, la nouvelle personne morale qu'est la Rome refusée par Mgr Lefebvre.


C'est là la trahison de Menzingen et du chapitre 2012.
"C'est ce transfert d'autorité qui est grave" disait Mgr Lefebvre: donner à la Rome actuelle l'autorité de la Rome de toujours...
Second coup de maître de Satan, cette fois dans la FSSPX elle-même.


Kyrie eleison,
Ipsa conteret.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
lys


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2014
Messages: 102

MessagePosté le: Jeu 14 Jan - 22:31 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

DYSMAS 2015 a écrit:
Lys a écrit:
"Par conséquent, les papes vaticandeux ne peuvent pas représenter la continuité de la papauté catholique"
Oui et non.
Vous confondez en une seule réalité papes et papauté, personnes physiques et personnes morales.


Ai-je dit que les papes sont la papauté ? Non.
Voulez-vous dire a contrario que les papes ne représentent pas la papauté ?
DYSMAS 2015 a écrit:


Ce que disent les papes vaticandeux (juridiction objective, y compris sur la définition conciliaire de leur papauté fictive) ne peut représenter la continuité de la papauté catholique.


Voulez-vous dire que la parole des papes vaticandeux n'engage pas la papauté ?
Mais puisque vous distinguez les papes de leur parole, voulez-vous dire a contrario, que les papes vaticandeux représentent la papauté ?
DYSMAS 2015 a écrit:


mais ce qu'ils "sont" personnellement chacun devant Dieu à qui ils doivent compte et devant les hommes catholiques ou non, est charnellement et humainement au moins de facto et canoniquement, les papes et les évêques de l'Eglise Une , même "après le Concile Vatican2" qui les a comme "pulvérisés" hors de la personne morale qu'est la papauté de toujours, la Rome de toujours.


Voulez-vous donc dire en fin de compte qu'ils ne représentent pas la papauté de toujours, tout en représentant en revanche la tête de la Sainte Eglise ?!
DYSMAS 2015 a écrit:


On n'obéit aux papes et évêques que lorsque eux-mêmes obéissent à la Rome de toujours,
mais même désobéissants à la Rome de toujours, ils "sont" juridiquement chacun pris individuellement papes et évêques de la Rome de toujours, alors même que simultanément comme vous le dites: ils ne la représentent plus "in solidum", collectivement, comme personne morale.


Ne nous payez plus de subdivisions verbales en cascade à la façon des poupées gigognes, et dites-nous, puisque vous prêchez la soumission à la juridiction de ces antichrists, EN QUOI VOUS LEUR OBEISSEZ ?

Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Ven 15 Jan - 17:01 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize : Répondre en citant

Je ne me soumets pas à leur juridiction objective, ce qu'ils prêchent.


Mais je me soumets à leur jugement subjectif, lorsqu'ils m'excommunient de leur nouvelle église.


C'est ce qu'a fait Mgr Lefebvre, et c'est ce que refuse de faire Menzingen!
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:37 (2016)    Sujet du message: Deuxième soufflet pour l'abbé Gleize :

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com