Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La question des confessions actuelles dans la fsspx
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 22:02 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Une question grave commence à se poser chez pas mal de fidèles de la tradition au sujet des confessions dans la fsspx.
  
 
En effet, depuis le 8 décembre 2015, la fsspx a officiellement reçu du pape la juridiction ordinaire (conciliaire précisons-le) pour les confessions. Ce geste du pape a été officiellement remercié et accepté comme un "geste paternel" de la part du supérieur de la fsspx. A ce titre on peut donc dire que tout membre de la fsspx a, en soi, accepté ce "geste paternel" du pape tant qu'il ne manifeste pas de réprobation publique.

Cette réprobation doit être double : le prêtre doit manifester 1) le refus de ce geste papal d'une part et 2) l'acceptation par son supérieur de cette pseudo juridiction conciliaire d'autre part. Car le prêtre (s'il est conscient de la crise de l'Eglise) sait qu'il confesse en vertu de l'état de nécessité et non pas en vertu de la juridiction que lui donne ce pape hérétique. La juridiction extraordinaire est une véritable juridiction et elle est pour ainsi dire la seule juridiction catholique en 2016.  Nous savons tous que la juridiction conciliaire n'est qu'un piège pour nous renfermer dans les idées nouvelles du concile.
Il doit non seulement manifester qu'il refuse cette juridiction conciliaire du pape François mais aussi l'acceptation de cette juridiction par son supérieur (Mgr Fellay). S'il s'abstient de le faire, on peut légitimement penser qu'il accepte  le geste de François car la décision de la tête s'applique aux membres de toute la fsspx.

Comment le prêtre de la fsspx peut-il manifester le refus de cette juridiction ordinaire (ou ralliement) ?
Il faut d'abord souligner l'aspect public de cette manifestation car nous nous doutons que pas mal de prêtres de la fsspx (au moins en France) ne veulent pas (théoriquement) de cette juridiction conciliaire mais cela n'est pas marqué sur leur front ou sur leur soutane. Et il se peut même que certains prêtres que nous pensions fermes dans le combat de la Foi acceptent finalement ce geste papal.
Comment ce refus doit-il être manifesté ? Il ne semble pas que cela soit suffisant en chaire car beaucoup de fidèles n'assistent pas toujours aux messes d'un même prêtre d'un dimanche à l'autre et que la politique de la fsspx est de faire tourner les prêtres pour éviter "l'attachement" des fidèles. Et puis les fidèles oublient vite ce que le prêtre a dit en chaire ou dans les annonces : qui se souviendra en juin 2016 ce que l'abbé a dit dans les annonces en janvier ?

La solution minimale : on pourrait simplement demander aux prêtres de mettre un petit panneau sur la porte du confessionnal. Ce panneau indiquerait en termes simples que le prêtre a la juridiction pour confesser; qu'en raison de la crise de l'Eglise il ne tient pas cette juridiction du pape mais du Christ et de la nécessité spirituelle où se trouvent les âmes.

Et si le prêtre qui se dit "résistant de l'intérieur de la fsspx" refuse ce minimum ?
C'est très inquiétant car on peut penser qu'il ne refuse plus vraiment la juridiction conciliaire et qu'il est en train de glisser vers le ralliement. Ce petit geste est le minimum que l'on pourrait demander à un prêtre qui n'a pas encore le courage de rejoindre la vraie résistance catholique.

Que doivent faire les fidèles qui se trouvent face à des prêtres qui acceptent tacitement ce piège du pape François et de Mgr Fellay?
Il faut avouer qu'un catholique qui s'est toujours refusé à cautionner les ralliés et le ralliement doit au moins en conscience se demander s'il peut encore confier son âme à un prêtre qui se tait. Car un prêtre qui se tait devant un mal ou une dérive aura-t-il les bons mots pour encourager le pénitent à résister à la concupiscence, à l'esprit du monde, au laisser-aller si lui-même n'est même pas capable de poser ce petit geste ? L'absolution est certes valide mais dans quel esprit est-elle donnée ? ...  On peut se poser la question.


 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Jan - 22:02 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 23:31 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Vérifier quand même l'impact doctrinal de ce "geste paternel", est-ce que ça peut rendre suspects les conseils reçus en confession ??
Le problème se situe peut-être moins au niveau d'un sacrement qu'au niveau d'une attitude générale de la FSSPX qui sous-estimerait la tactique conciliaire.


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 09:16 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

C'est effectivement un sujet qui mérite notre attention.

Le prêtre fidèle pourrait peut-être indiquer sur le panneau : "ici sacrement de pénitence" en opposition au sacrement de "réconciliation" conciliaire, gracieusement octroyé par François.


Revenir en haut
glori


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 95

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 16:06 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Volmar a écrit:
C'est effectivement un sujet qui mérite notre attention.

Le prêtre fidèle pourrait peut-être indiquer sur le panneau : "ici sacrement de pénitence" en opposition au sacrement de "réconciliation" conciliaire, gracieusement octroyé par François.
ou il pourrait porter un pin's : "je ne participe pas au jubilé" Smile
puisque cette juridiction spéciale a été donnée dans le cadre de celui-ci.
D'ailleurs, n'est-ce pas cette circonstance surtout qui constitue le problème?


Revenir en haut
Muriel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2015
Messages: 18

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 16:08 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Est-ce une juridiction ordinaire qui a été donnée, ou une juridiction extraordinaire associée au temps particulier du jubilé?

Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 17:14 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Dans la mesure où cette juridiction vient de l'autorité papale, il s'agit bien sûr d'une juridiction ordinaire. Le (pseudo) jubilé n'est qu'une circonstance qui ne sert qu'à mieux enrober cette juridiction officielle.

Dans la mesure où la fsspx a accepté cette juridiction ordinaire par son autorité (mgr Fellay), on peut aussi penser qu'elle perd ipso facto le droit à la juridiction de suppléance. On ne peut pas prétendre être dans une situation de crise papale qui justifie la juridiction de suppléance et en même temps accepter la juridiction venant de ce même pape. La fsspx ne peut donc plus officiellement dire qu'il y a état de nécessité.

Le piège se referme sur la fsspx de façon implacable...


 


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 18:43 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

En effet!

Pourtant, dans sa conférence lors de la marche pour la vie aux Etats-Unis, Mgr Fellay balaie l'inquiétude en disant que la juridiction ordinaire et celle de suppléance ne se contredisent pas. La FSSPX bénéficie des deux, par une grâce de logique!

Mais si elle bénéficie du droit ordinaire de confesser, il n'y a plus d'impossibilité à trouver des prêtres sûrs selon sa nouvelle vision: il n'y a plus d'état de nécessité de ce côté-là et elle doit fustiger les prêtres du Combat de la Foi.

Ainsi, la FSSPX juge l'état de nécessité en fonction des faveurs qu'on lui fait. Dans la conférence, Mgr Fellay a répété que le pape avait de la sympathie pour eux! Mais qui gagnera entre les cardinaux et le pape: "je-n'en-S-A-I-S--R-I-E-N". Encore le coup de juin 2012!


Revenir en haut
glori


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 95

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 19:21 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

gillou47 a écrit:
Vérifier quand même l'impact doctrinal de ce "geste paternel", est-ce que ça peut rendre suspects les conseils reçus en confession ??
Le problème se situe peut-être moins au niveau d'un sacrement qu'au niveau d'une attitude générale de la FSSPX qui sous-estimerait la tactique conciliaire.

Le problème c'est justement de devoir juger chaque prêtre individuellement, sans ligne claire de l'institution en général.
Sans aucun doute certains prêtres restent de bon conseil, mais de manière globale il y a méfiance au sens où si un nouveau prêtre arrive je ne lui ferai pas confiance "a priori", je jugerai d'abord un peu ses actes, discours, etc. pour voir quelle distance ou confiance accorder.
Et même ceux que je connais, je regarde attentivement comment ils évoluent pour juger si on peut encore les suivre.

C'est compliqué d'interroger chaque prêtre en privé, surtout si on ne les connaît pas très bien et si on a peu d'occasions! Je suis d'accord avec Maunoir, il faudrait qu'ils trouvent un moyen de manifester clairement leur position pour que les fidèles sachent à quoi s'en tenir. Certains (dans un sens ou dans l'autre, d'ailleurs) l'ont fait mais si peu !!!


Revenir en haut
glori


Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2014
Messages: 95

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 19:27 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Archet de Jeanne a écrit:

En effet!

Pourtant, dans sa conférence lors de la marche pour la vie aux Etats-Unis, Mgr Fellay balaie l'inquiétude en disant que la juridiction ordinaire et celle de suppléance ne se contredisent pas. La FSSPX bénéficie des deux, par une grâce de logique!

Mais si elle bénéficie du droit ordinaire de confesser, il n'y a plus d'impossibilité à trouver des prêtres sûrs selon sa nouvelle vision: il n'y a plus d'état de nécessité de ce côté-là et elle doit fustiger les prêtres du Combat de la Foi.

Ainsi, la FSSPX juge l'état de nécessité en fonction des faveurs qu'on lui fait. Dans la conférence, Mgr Fellay a répété que le pape avait de la sympathie pour eux! Mais qui gagnera entre les cardinaux et le pape: "je-n'en-S-A-I-S--R-I-E-N". Encore le coup de juin 2012!


Tout à fait.
La coexsitence de deux juridictions pour les mêmes actes est une idée totalement fantaisiste, un acte ne peut relever que d'une raison formelle, pas de deux en même temps.
Comme si on pouvait relever de deux diocèses à la fois?
La juridiction extraordinaire se définit par exclusion de l'autre : par définition s'il y a une ordinaire, il ne peut y avoir d'extraordinaire.
Tout cela ne fait que mesurer encore plus l'aveuglement (?) de ces supérieurs, et donc justifier la défiance croissante envers eux...


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 20:52 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Faire confiance à certains prêtres?
Dans quelle chapelle a t-on parlé des insultes du pape contre notre foi? 
Le premier mois de la "miséricorde" et ses photos d'un horrible syncrétisme, du voyage de françois allant fêter l'anniversaire de la fondation de la secte luthérienne diabolique, etc..?  Qu'ont-ils dit? 
Si les prêtres de la FSSPX acceptent ces insultes à Dieu sans réagir, c'est inutile de croire que leur foi est intacte c'est terminé. Ils sont conciliaires de coeur. Leurs confessions ne valent pas plus que celle d'un conciliaire qui aurait conserver un sentiment religieux.
A part un ou deux prêtres qui s'expriment encore, et à qui leurs fidèles peuvent encore faire confiance, les autres dégringolent doucement vers le concile, abandonnant l'Eglise. 
Et tout va très vite. On le comprend quand on a quitté sa chapelle et quand on entend les fidèles qui y  sont restés.
Leur seul intérêt reste la fête du saint patron, l'endroit où se retrouver, un petit pèlerinage, une vente de charité. 
Les erreurs grossières du pape et du concile? On n'en parle plus et cela rassure tout le monde.
Alors autant se confesser à un prêtre de St Pierre, il n'y a plus aucune différence.


Revenir en haut
AVE-MARIA


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 118

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 07:40 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Pardon, mais il y a une énorme différence entre un prêtre de la FSSPX et un prêtre st Pierre!

Et, cette différence, c'est la validité de leur ordination et donc des sacrements qu'ils donnent!

Un prêtre frat st Pie x a été ordonné par un évêque validement consacré.....

Peut-on en dire autant d'un prêtre st Pierre???? Pas de manière certaine!!

Cela dit, l'acceptation de cette juridiction "provisoire" accordée par le pape pose en effet un très grave problème!

A la vue de la situation actuelle, L'état de nécessité ne fait aucun doute!


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 11:09 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Ave Maria,
Votre intervention est bienvenue car elle permet de préciser encore les choses (les affiner pour la paix des consciences)

Il y a un état de nécessité et cela ne fait aucun doute pour tout bon catholique.

Le problème est que la fsspx en tant qu'institution ne reconnaît plus cet état de nécessité dans la mesure où elle accepte désormais la juridiction ordinaire. Mgr Fellay est clair sur cette question (pour une fois) quand il dit récemment aux États Unis le 22 janvier 2016:

 
Citation:




« Ce n’est pas juste une délégation de pouvoir, c’est un pouvoir ordinaire d’entendre les confessions. En temps normal, ce pouvoir est accordé au prêtre par l’évêque. Mais, dans le cas présent, nous l’avons reçu directement du pape. C’est très rare mais il peut le faire.

(…) Et cela implique aussi, nécessairement, que toutes les sanctions qui pesaient sur les prêtres de la Fraternité Saint-Pie X, sont levées. Les sanctions et la permission de confesser ne pourraient aller de pair, ce serait absurde. »

http://www.dici.org/documents/etats-unis-conference-de-mgr-fellay-a-loccasion-de-la-marche-pour-la-vie-de-washington/






Les prêtres de la fsspx ont donc perdu colllectivement la juridiction de suppléance... et à ce titre ils ne diffèrent en rien des prêtres de fraternité Saint Pierre. La question de la validité des ordinations est un autre problème. Ici on est au niveau de la juridiction.

La question rebondit :
Un fidèle qui estime qu'il y a état de nécessité peut il habituellement se confesser à un prêtre qui a une juridiction ordinaire (conciliaire) ?
La réponse est dans la question.

On peut dire qu'il y a un certain danger pour un fidèle à se confesser habituellement et régulièrement à un prêtre de la fsspx qui ne manifeste pas clairement et publiquement (cf ci dessus) une opposition à cette pseudo juridiction conciliaire. Le pénitent peut se confesser à ces prêtres de façon non habituelle et pour être soulagé de fautes mortelles qu'il ne pourrait pas facilement confesser autrement.
Il est préférable que le fidèle confie habituellement son âme à un prêtre qui résiste à ce mouvement général de ralliement...


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 15:17 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Bien d'accord avec vous Maunoir! Mais, qu'on se le dise certains fidèles doivent faire des centaines de km... ou déménager, pour se confesser sans risques, je suppose que peu sur ce forum sont dans ce cas, pour la bonne raison que ceux qui ont eu des velléités de résistance ont baissé les bras faute de prêtres.  Donc ayant des prêtres accordistes (obéissants!) , ils se contentent d'apprécier (ou pas) le sermon du dimanche en ronronnant leur foi.

Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 476
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 19:41 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Maunoir a écrit:
"Dans la mesure où la fsspx a accepté cette juridiction ordinaire par son autorité (mgr Fellay), on peut aussi penser qu'elle perd ipso facto le droit à la juridiction de suppléance. On ne peut pas prétendre être dans une situation de crise papale qui justifie la juridiction de suppléance et en même temps accepter la juridiction venant de ce même pape. La fsspx ne peut donc plus officiellement dire qu'il y a état de nécessité.


Attention à ne pas prendre la juridiction de suppléance pour une "juridiction de nécessité".


En fait la juridiction que Mgr Fellay appelle "juridiction ordinaire du pape", dont il précise qu'elle court-circuite la juridiction ordinaire des évêques, n'ajoute ni ne remplace en rien celle de suppléance pour les raisons suivantes:
- Mgr Lefebvre a basé sa juridiction de suppléance sur la nécessité de transmettre un pouvoir d'ordre surnaturel "digne de foi" certaine pour les fidèles,


- l'absolution d'un prêtre "réel" même défroqué est valide , (dans les conditions de contrition requises),
- de même pour un prêtre St Pierre "réellement" prêtre, dont je ne savais pas qu'il pouvait ne pas l'être...


Une confession en cas de nécessité auprès d'un prêtre rallié ou ralliériste ne pose pas de problème de validité, mais seulement de qualité et de caution.


Qualité: les conseils d'un tel prêtre iront vers un ralliement. D'expérience, je peux dire qu'il refusera l'absolution si le fidèle ne flanche pas dans sa fidélité à la résistance!
C'est ce que je recommande comme acte , car des prêtres "résistants" dans l'âme mais ne voulant pas "casser" leur paroisse en critiquant ouvertement Mgr Fellay en chaire donnent l'absolution en cas de nécessité (péché mortel).


Caution: le fidèle résistant ne peut que se confesser en cas de nécessité discrètement et non habituellement à ces prêtres, là nous sommes d'accord.


Mais je connais des prêtres qui en confession avouent leur opposition à Menzigen!
Ils n'appartiennent pas d'âme à la néo-FSSPX, mais s'ils ne quittent pas le corps, c'est uniquement pour sauver aussi des âmes qui seraient encore plus perdues s'ils "cassaient la baraque".


Toujours est-il que le district de France malgré son supérieur, a résisté au "jubilé" et déclaré publiquement fausse cette miséricorde du pape, contrairerment aux districts anglo-saxons...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 10:46 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx Répondre en citant

Maunoir est plus compréhensible ... mais merci tout de même de votre intervention ..

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2016)    Sujet du message: La question des confessions actuelles dans la fsspx

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com