Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les bons et les mauvais

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 15:17 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais Répondre en citant

« Les bons et les mauvais »  
Quand la fiction rattrape et dépasse même la réalité

 
  Une grosse voiture noire roule entre deux rangées de peupliers. Elle est immatriculée au Vatican. A l’arrière, un prélat et son tout nou­veau secrétaire, un jeune abbé, conversent.

L’abbé : « C’est donc une vraie messe de saint Pie V que vous allez célébrer dans ce séminaire allemand, Monseigneur ? Je ne comprends pas très bien ; n’avons-nous pas proclamé pendant des années que ces gens-là étaient infréquentables et schismatiques ?

_ Et vous ne l’avez pas cru, j’espère, l’abbé. En fait, nous ne pouvions pas condamner ce vieil archevêque réellement. Nous aurions même pu mener notre affaire en l’intégrant pacifiquement dans l’église. Mais nous avons pensé qu’en fustigeant cette excommunication nous créerions avec le passé une rupture qui favoriserait nos projets.

_Excusez-moi, Monseigneur, mais je ne saisis toujours pas.
_ Vous êtes trop jeune, l’abbé. A cette époque-là, je veux dire il y a plus de cinquante ans, c’était la montée du communisme. Le vieux Pie XII, comme ses prédécesseurs, ne trouvait à y opposer que la fermeté de la doctrine. Au fond, il croyait que le roc de l’Église résisterait à la tempête. Nous pensions au contraire, avec Montini et Casaroli, que le communisme submergerait totalement le monde et que si nous laissions les choses en l’état, l’Église sombrerait ou serait, au mieux, refoulée dans les catacombes. A notre avis, il fallait assouplir l’Église, la rendre adaptable à toutes les circonstances. En quelque sorte, nous voulions couper les amarres avec un passé trop lourd et avec une doctrine trop pesante pour que l’Église puisse surnager, un peu comme un bouchon dans la houle.

_ Ah ! Je comprends. Comme votre prévision ne s’est pas réalisée, vous entreprenez de renouer avec la Tradition.
 _ Vous n’y êtes pas du tout. Bien sûr, notre pronostic était faux. Mais nous ne pouvons pas revenir en arrière, car on ne manquerait pas de faire le bilan de notre action et ce bilan serait catastrophique. Nous sommes donc condamnés à la fuite en avant. Et cela s’accorde finalement très bien avec nos nouvelles prévi­sions. Selon nous, le mondialisme va l’emporter et nous aurons le règne d’une oligarchie financière planétaire sur un univers socialiste. Dans cette perspective, les religions tendront à s’unifier aussi et l’Église, si elle ne fait pas trop la délicate, jouera un rôle fédérateur, comme à Assise et même davantage.

_ Mais alors, Monseigneur, pourquoi aller dans ce séminaire animer cette discussion théologique ?
_ Dans les années 70 nous avions choisi la rupture liturgique  à la fois pour aider et pour masquer l’ensemble de la manœuvre. Et cela a marché à 99 %. Ce qui signifie qu’il y a 1 % d’individus qui, sans toujours comprendre le véritable enjeu, se sont cramponnés à l’ancienne messe et par conséquent à l’ancienne théologie. Bien sûr, leur nombre ne peut pas nous gêner. Mais leur position oui, car elle peut donner des repères à qui vou­drait juger notre politique ou dresser le bilan dont je vous parlais. Nous avons donc essayé de les éliminer en les isolant, en les matraquant, en les ridiculisant. En vain.
Alors nous avons tenté une opération séduction. Ils voulaient leur messe. Eh bien, on la leur donnerait, à condition qu’ils rentrent au bercail et, surtout, qu’ils se taisent. L’affaire aurait abouti en 1988 si nos négociateurs avaient été plus adroits. Au total, nous n’avons récupéré que quelques prêtres et quelques laïcs, juste assez pour en faire des « appâts ».
_ Des appâts, Monseigneur ?
_ Oui des appâts comme avec la chasse aux ca­nards. Pour amener les vols de canards à portée de leurs fusils, les chasseurs at­tachent près de leur affût quelques oiseaux, ce sont les appâts, dont les cris attirent leurs congénères.
_ Et ça marche ?
_ Avec les canards, oui ; avec les intégristes récalcitrants, pas vraiment… surtout avec un vieil évêque Anglais.  Mais cela nous permet, en revanche, d’appliquer un vieux truc des communistes. Quand les communistes trouvent devant eux un bloc d’opposants, ils ne l’atta­quent pas globalement. Ils déterminent dans le bloc une ligne possible de frac­ture et traitent les opposants d’un côté de la ligne comme des « bons » et les autres comme des « mauvais ». Résultat : les « bons », tout heureux d’être reconnus comme tels, cherchent à se démarquer des « mauvais résistants » et ceux-ci se rebiffent. Bref, la fracture se fait assez facilement si l’autorité penche du côté des « bons » et, dans le cas des intégristes, il suffit d’injecter quelques mots, comme schisme ou sédévacantisme , qui n’ont plus de signification pour nous, mais qui en gardent pour eux.
_ Du côté des « bons » qui nous accueillent aujourd’hui dans leurs séminaires, ils s’imaginent qu’ils vont profiter de notre tactique pour réintroduire la Tradition à l’intérieur de l’Église institutionnelle. Alors qu’en fait c’est nous qui les transformerons peu à peu de l’intérieur. Déjà ils ne nous combattent plus. Ils acceptent même de cohabiter dans nos églises. Ils ont par exemple accepté le fait que leurs confessions se fassent désormais sous l’autorité du pape. Le reste suivra.
_ Et si leur analyse était bonne, Monseigneur ? Ne prenons-nous !pas un certain risque ?
_ Mais non, l’abbé. Nous retenons nos petits cadeaux avec un élastique : nos concessions sont toujours limitées et révocables. D’ailleurs les évêques veil­lent au grain. Ils ne voient pas notre politique d’un très bon œil. Ils ne la com­prennent pas bien. Ce n’est pas de leur faute : nous ne les choisissons pas très in­telligents. Et puis, sans le savoir, ils créent utilement une autre opposition dialec­tique où, par rapport à eux, nous jouons le rôle de « bons ». C’est ainsi le clan des « bons » peut affirmer qu’ils ont des amis à Rome et que le pape peut leur réserver de bonnes surprises.
_ Autrement dit, Monseigneur, nous sommes les « bons » du Vatican qui al­lons réconforter les  « bons » intégristes.
_ Exactement, l’abbé. Et vous verrez qu’ils nous recevront très bien. Ils ont été si maltraités pendant cinquante ans qu’ils se sentent flattés et se montrent recon­naissants dès que nous sommes aimables avec eux. Il suffira d’une messe et de quelques bouts de phrases que j’ai préparés pour qu’ils nous croient de leur bord. Ils ne s’inquiéteront même pas de ce que je fais ni de ce que je dis le reste du temps.
_ Mais Dieu, Monseigneur ? Que faisons-nous de Dieu dans tout cela ?
_ Vous, les jeunes, il y a des moments où vous m’inquiétez.
_ Monseigneur, je trouve vos « bons » bien naïfs.


____________________________________




 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 15:17 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 483
Localisation: france

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 06:16 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais Répondre en citant

A diffuser en masse!
Merci Maunoir.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 12:01 (2016)    Sujet du message: très bien ! Répondre en citant

Merci, Maunoir. Très bien, pertinente !
Okay
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 10:03 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais Répondre en citant

C'est très amusant ... Mgr Schneider vient de donner un petit interview dans lequel il discerne les "bons" et les "mauvais" au sein de la tradition ... Au fond ils ne sont pas très originaux ces romains  !


 
Citation:
PRIESTLY FRATERNITY OF ST. PIUS X (SSPX)

Rorate Caeli: A non-typical situation in the church is the Priestly Society of St. Pius X (SSPX). Why does Your Excellency think that so many Catholics are afraid of the SSPX or anxious about any association with it? From what Your Excellency has seen, what gifts do you think the SSPX can bring to the mainstream Church?

H.E. Schneider: When someone or something is unimportant and weak, nobody has fear of it. Those who have fear of the Priestly Society of St. Pius X ultimately have fear of the perennial Catholic truths and of its demands in the moral and the liturgical domain.

When the SSPX tries to believe, to worship and to live morally the way our fore-fathers and the best-known Saints did during a millennial period, then one has to consider the life and the work of these Catholic priests and faithful of the SSPX as a gift for the Church in our days – even as one of the several instruments which the Divine Providence uses to remedy the enormity of the current general crisis of the faith, of the morals and of the liturgy inside the Church.

In some sectors of the SSPX there are, however, as it is the case in every human society some eccentric personalities. They have a method and a mindset which lack justice and charity and consequently the true “sentire cum ecclesia,” and there is the danger of an ecclesial autocephaly and to be the last judicial instance in the Church. However, to my knowledge, the healthier part corresponds to the major part of the SSPX and I consider their General Superior, His Excellency Monsignor Bernard Fellay, as an exemplarily and true Catholic bishop. There is some hope for a canonical recognition of the SPPX.


Fraternité Sacerdotale ST. PIE X (FSSPX)

Rorate Caeli: Une situation atypique dans l'église est la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX). Pourquoi Votre Excellence ne pense que beaucoup de catholiques ont peur de la FSSPX ou anxieux à propos de toute association avec elle? D'après ce que Votre Excellence a vu, ce que les dons pensez-vous de la FSSPX peut apporter à l'Eglise mainstream?

IL. Schneider: Quand quelqu'un ou quelque chose est sans importance et faible, personne n'a peur de lui. Ceux qui ont peur de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X ont finalement peur des vérités catholiques vivaces et de ses exigences dans la morale et le domaine liturgique.

Lorsque la FSSPX essaie de croire, à adorer et à vivre moralement la façon dont nos aïeux et les saints les plus connus ont fait au cours d'une période millénaire, alors on doit considérer la vie et le travail de ces prêtres catholiques et les fidèles de la FSSPX comme un cadeau pour l'Eglise de nos jours - même comme l'un des plusieurs instruments que la Divine Providence se sert pour remédier à l'énormité de la crise générale actuelle de la foi, de la morale et de la liturgie dans l'église.

Dans certains secteurs de la FSSPX il ya, cependant, comme il est le cas dans toute société humaine certaines des personnalités excentriques. Ils ont une méthode et un état d'esprit qui manquent justice et la charité, et par conséquent le véritable «sentire cum Ecclesia», et il ya le danger d'une autocéphalie ecclésiale et d'être la dernière instance judiciaire dans l'Eglise. Cependant, à ma connaissance, la partie saine correspond à la majeure partie de la FSSPX et je considère leur Supérieur général, Son Excellence Monseigneur Bernard Fellay, comme un évêque exemplaire et fidèle catholique. Il y a beaucoup d'espoir pour une reconnaissance canonique de l'SPPX.


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 11:27 (2016)    Sujet du message: Blog Castigat Ridendo Mores Répondre en citant



Source : Castigat Ridendo Mores
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 21:32 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais Répondre en citant

Nos amis de Reconquista diffusent une information qui mérite d'être relayée ici.

Elle concerne le catalogue de la FSSPX allemande. Dans la rubrique "théologie", les ouvrages proposés sont une collection d'auteurs modernistes : le Cardinal Sarah, l'incontournable Mgr Schneider et ses rencontres inter-religieuses au parlement des religion d'Astana. J'ai fait quelques recherches sur internet, d'autres noms d'auteurs présentés sur le catalogue, la plupart sont des prêtres conciliaires.

Aucun livre de Mgr Lefebvre, aucun livre de doctrine sérieux...

Leur théologie est définitivement devenue moderniste.

Le virus se propage a une vitesse que nous n'imaginions même pas. La nouvelle de Maunoir est plus que jamais d'actualité.

article ici : http://cristiadatradicinalista.blogspot.fr/2016/02/les-bonnes-lectures-du-d…

Le catalogue est ici : http://www.sarto.de/files/Sarto_Weihnachtsflyer_2015.pdf


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 92
Localisation: USA

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 22:17 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais Répondre en citant

Excellent, Maunoir!
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 483
Localisation: france

MessagePosté le: Jeu 11 Fév - 11:48 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais Répondre en citant

Tout flatteur (Mgr Schneider) vit en effet aux dépens de celui qui l'écoute (Mgr Fellay).


On notera le terme d'excentriques pour la "résistance". Normal pour une "église concentrique"...., à géométrie pneumatique....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:38 (2016)    Sujet du message: Les bons et les mauvais

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com