Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 12:06 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Oui, Lys, un apostat antichrist est pape et a pouvoir de juridiction ordinaire sur le Corps mystique.


Ce n'est pas une "doctrine de gourou", mais la constatation de Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer, qui en ont conclu une nécessité:


celle de sacrer quatre évêques pour transmettreun pouvoir d'ordre surnaturel, malgré un pouvoir de juridiction ordinaire opposé à ces sacres.


Ainsi, l'Eglise divine continue par la continuité d'un pouvoir d'ordre certain et une juridiction de suppléance, en suppléance précisément d'une juridiction ordinaire qui a "quitté spirituellement" l'Eglise, mais pas corporellement, faute justement d'un pape qui exclut du corps de l'Eglise militante les antichrists dont vous parlez.


Si l'antichrist dont vous parlez n'est pas le pape, dites-moi svp qui est le pape?
Et si l'Eglise n'a pas de pape, où est passée la papauté?
Et si la papauté a disparu, où est l'Eglise indéfectible, sinon dans les sectes dont la ou les vôtre(s)? 


Conclusion? Ce n'est pas parce que un ou des papes sont antichrists qu'ils ne sont pas papes de l'Eglise du Christ, mais hors du Corps mystique que Mystici corporis distingue fort bien du corps social et moral de l'Eglise militante.


Faute de ces distinctions, vos jugements sont à l'emporte_pièce.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Fév - 12:06 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 10 Fév - 12:12 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Au risque de repetita sempiternelles:
oui, l'Eglise est malade à ce jour d'avoir ses papes partis hors d'Elle, tels des pères ayant recomposé leur famille...
Restent des frères aînés chargés de continuer la famille....
En attendant que Dieu siffle la fin des vacances de "Pierre" dans une église recomposée....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Martin


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2014
Messages: 15

MessagePosté le: Sam 13 Fév - 17:19 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

 
DYSMAS 2015 a écrit:
Oui, Lys, un apostat antichrist est pape et a pouvoir de juridiction ordinaire sur le Corps mystique.

Ce n'est pas une "doctrine de gourou", mais la constatation de Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer, qui en ont conclu une nécessité: (...)

Dysmas, si vous suggérez par là que Mgr de Castro Mayer partageait votre théorie qu’un “apostat antichrist” conserve son autorité pontificale, vous faites erreur. L’Abbé Rioult a rappelé, après bien d’autres, les paroles prononcées par l’évêque brésilien, devant Mgr Lefebvre et ses séminaristes, lors de son arrivée à Ecône le 25 juin 1988 :

Mgr de Castro Mayer a écrit:
Le monde peut dire : “mais les sacres sans l’union avec le chef visible de l’Église” ! Mais où est le chef visible de l’Église ? Nous ne pouvons accepter comme chef visible de l’Église celui qui pose d’un même côté les divinités païennes et Notre Seigneur Jésus-Christ. Ce n’est pas possible.

M.
 


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 06:31 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Martin,


Merci de cette précision que je ne connaissais pas.


Je maintiens ce pendant les distinctions suivantes:


- "Nous ne pouvons accepter comme chef visible de l'Eglise etc..." signifie exactement que le chef visible est hors de l'Eglise Corps mystique au for externe, dans le même sens que lorsque Mgr Lefebvre dit: "Ils ont quitté l'Eglise". Ici l'Eglise est celle du Corps mystique, précisé comme distinct de sa forme apparente de corps social et moral voulu par NSJC. Cf Mystici corporis.


- Par contre, (sed contra), papes et évêques conciliaires restent (hélas!) dans le corps social et moral, comme partie pourrie (Mgr Williamson), donc tête pourrie. Tête malade d'Alzheimer spirituel qu'est le modernisme, mais tête non exclue du corps social et moral faute de papauté et épiscopat animée de l'Esprit Saint au for externe, ce qui entraînerait ipso facto leur démission ou retour à la Tradition (un miracle restant toujours possible...).


- Enfin, le mot autorité est ambigu: papes et évêques conciliaires perdent leur autorité en effet, car seule la Tradition leur confère une autorité réelle en matière de foi et de morale. Il s'ensuit que leurs juridictions objectives (doctrine enseignée, canons de droit, sacrements et liturgie, sanctions prononcées aussi bien excommunications que canonisations) sont  nulles! C'est en ce sens que Mgr de Castro-Mayer dit qu'ils ne peuvent être chefs visibles de l'Eglise, vicaires ou apôtres du Christ alors qu'ils se font vicaires et apôtres d'un Concile maçonnique.


Toutefois, NSJC les maintient comme chefs de juridiction ordinaire, tout en pourvoyant une juridiction de suppléance pour les catholiques fidèles. Autrement dit, ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas chefs visibles du Corps Mystique qu'ils persécutent (tel le Sanhédrin du temps de NSJC), qu'ils n'ont plus juridiction humaine sur ce même Corps mystique: C'est là la patience des saints, nous dit l'Apocalypse. NSJC nous a donné l'exemple de la soumission à des juridictions humaines politiques (Hérode, Pilate) ou religieuse (Caïphe et Cie), sans toutefois accepter publiquement , au for externe, de ne pas dénoncer leurs erreurs et iniquités.


Je maintiens donc :
- Mgr de Castro-Mayer n'a pas reconnu ni la nouvelle église (personne morale), ni l'autorité des chefs de l'Eglise partis dans cette nouvelle église,
- tout en évitant comme Mgr Lefebvre de dire que étant partis hors de l'Eglise, et donc n'ayant plus d'autorité sur elle, l'Eglise n'a plus de pape ou d'évêques ayant juridiction ordinaire, seulement naturelle, sur Elle .


Ils "sont" la juridiction subjective (sujets) de l'Eglise, mais illégtimés car ayant quitté l'Eglise pour une autre, ils "n'ont" plus de juridiction objective légitime sur Elle.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 06:36 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Au passage, je lis l'abbé Rioult qui a toute mon estime et admiration. 
Reste à préciser certains points surtout du Cassiciacum que ni Mgr Lefebvre ni Mgr de Castro-Mayer n'ont avalisés....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 06:38 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Chefs illégitimés, d'accord!
Mais hélas chefs humains quand même! Même illégitimés.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Martin


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2014
Messages: 15

MessagePosté le: Dim 14 Fév - 16:22 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

 
DYSMAS 2015 a écrit:
Chefs illégitimés, d'accord!
Mais hélas chefs humains quand même! Même illégitimés.

Oui, je peux vous suivre sur ce terrain : si l’on en croit l’Abbé Meramo, Mgr de Castro Mayer les traitait de “papes putatifs”. Je suppose qu’il voulait faire allusion à ces mariages nuls qui produisent des effets juridiques en dépit de leur nullité : notamment l’impossibilité, pour les “conjoints”, de contracter un véritable mariage aussi longtemps que l’Eglise n’a pas confirmé la nullité de leur union.

Je suis personnellement convaincu que l’occupation du siège apostolique par Paul VI et ses successeurs n’est pas l’équivalent exact d’une vacance. Si on leur dénie le pouvoir de nommer des cardinaux, comme le voudrait l’application stricte de la bulle de Paul IV si souvent invoquée par des sédévacantistes, je ne vois pas du tout comment l’Eglise pourra un jour désigner un pape digne de ce nom.

M.
 


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 11:25 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Il ne peut y avoir sédévacance à mon avis (très humble!) que pour Jean XXIII: son élection fut caractérisée que par une fumée blanche, puis noire, puis blanche....


Elle fut douloureuse, car certains affirment que le pape aurait du être Siri et non Roncalli, silloniste... Apparemment les procédures du Conclave n'auraient pas été correctement respectées... Le diable y a mis du sien, mais est-ce suffisant pour affirmer l'invalidité juridique de l'élection?


Donc à ceux qui voudraient désigner un "non-pape" à partir de x, y ou z, je réponds que c'(est une affaire juridique, et donc à prouver juridiquement.
Je vois mal qui pourrait lancer une telle enquête avec la juridiction ordinaire romaine actuelle!


C'est pourquoi d'une part, Mgr Lefebvre disait que ce n'était pas le plus important, à partir du moment ou pape ou pas, le pape conciliaire se fait pape d'une autre église!


Quand vous parlez de l'Eglise, vous faites comme Menzingen: de quoi parlez-vous? 


Il me paraît IMPERATIF de bien comprendre ce que rappelle d'ailleurs Avrillé sur son site: Rome est actuellement la tête d'une nouvelle église qui, n'est pas l'Eglise.


Par Rome il faut entendre selon d'ailleurs le droit canon de 1917 une personne morale appelée Siège apostolique, gouvernement juridique de l'Eglise, dont le chef est un successeur désigné de Pierre par des règles canoniques.


C'est cette personne morale qui est devenue une Rome et une papauté conciliaire, faisant du pape un vicaire du Concile, et non de Jésus-Christ.


Comme personnes physiques, les papes s'ils le sont, ont quitté la personne morale "Rome de toujours, selon la Tradition", pour une autre personne morale, la Rome refusée dès 1974 par Mgr Lefebvre.


La psition de Mgr Lefebvre est donc celle-ci:
- l'église conciliaire a pour tête une Rome conciliaire à refuser absolument, 
- mais dans le doute, on ne peut refuser la personne du pape comme chef de l'Eglise, quoique se situant de lui-même dans une nouvelle église qui n'est pas l'Eglise du Credo catholique, et qui ne pourra jamais l'être,
- la conversion du pape reste toujours possible, mais elle se traduira naturellement par une abjuration de la Rome conciliaire. 
- Quand Menzingen appelle donc conversion du pape la "permission de critiquer le Concile", c'est absolument insuffisant, car ce n'est en rien abjurer de la Rome conciliaire!


Mon scenario est nécessairement l'implosion de la Rome conciliaire comme ce fut le cas de l'URSSS. Mais cela ne veut pas dire que la lutte ne continuera pas, sanglante. Comme forme juridique la papauté est indéfectible comme l'Eglise. Mais toute papauté n'est pas forcément une papauté animée de l'Esprit-Saint, c'est ce que les faits montrent hélas.... L'éclipse à Rome ne détruit pas la forme juridique et apparente voulue du Christ pour l'Eglise,  mais détruit sa forme substantielle en utilisant la papauté pour détruire la foi et donc non pas l'Eglise, mais le maximum de ce qui peut en apparaître sur terre.... sauf ce que Dieu s'en réserve. 
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 11:40 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Précision: si Jean XXIII ne fut pas pape légitime, aucun de ses successeurs ne peut se prévaloir de l'être!
Mais tous les conclaves à sa suite furent "légitimes", dans la légitimité "conciliaire"....


D'où la distinction entre juridiction subjective (sujets de l'autorité), et juridiction objective, autorité uniquement de la vérité, bien supérieure à toute autorité "subjective"...


Mgr Lefebvre considère la juridiction subjective en continuité, faute de prouver son illégitimité... (témérité sédévacantiste).
Mais il ne reconnaît certainement pas la juridiction objective, en rupture de la Tradition.
Avec un plus: le juridiction objective de la Tradition est de droit supérieure à la juridiction subjective. 
Si le pape désobéit à la Tradition apostolique, il se met "hors de l'Eglise".


Et pas seulement hors de l'âme de l'Eglise, mais hors du Corps mystique! 
Tout en restant dans le corps social de l'Eglise, comme membre pourri, car seul .... le pape peut exclure un membre du corps social de l'Eglise!
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 12:46 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

Cours Supérieur de religion – Tome II : l’Eglise

Par Mgr Louis Prunel, vice recteur de l’université catholique de Paris - Edition Beauchesne de 1925


« Reste une question plutôt théorique que pratique soulevée par les théologiens. Que devrait-on faire si le Pape devenait apostat, schismatique ou hérétique ? Les deux premiers cas paraissent tout à fait chimériques ; aussi ne considère-t-on d’ordinaire que le troisième, celui d’un pape hérétique, non comme pape, mais comme docteur privé, non officiellement, mais en particulier.
A vrai dire, cette hypothèse, paraît tout aussi chimérique que les deux premières. Bien que le Pape ne soit infaillible que lorsqu’il enseigne à toute l’Eglise une doctrine concernant la foi et les mœurs, il semble difficile que les paroles de Jésus-Christ à Pierre : « J’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas ; lorsque tu seras confirmé, confirme tes frères. » (Luc XXII 32), ne s’appliquent pas à la personne privée du Pontife, aussi bien qu’à la personne publique. On conçoit difficilement en effet que celui qui ne peut errer en déterminant ce que les autres doivent croire, puisse personnellement faire naufrage dans la foi. Jésus-Christ est avec son vicaire.
Le cas ne s’étant jamais produit, on raisonne dans le vide. Voici comment les théologiens envisagent cette hypothèse. Les uns disent que dans ce seul cas, et par exception à la règle générale, le Pape pourrait être déposé par l’Eglise ; mais cela ne paraît pas très sérieux ; le Pape ne peut être déposé par ses inférieurs. Les autres déclarent que par le fait même qu’un Pape deviendrait hérétique, il ne serait plus Pape, et que dès lors, une sentence de déposition serait inutile, et qu’il suffirait de déclarer le siège vacant. Ceci est plus exact théologiquement ; du coup un Pape hérétique perdrait la puissance de diriger l’Eglise, puisque volontairement il sortirait de l’Eglise, il se retrancherait du corps de l’Eglise, et deviendrait infidèle.
Je n’ai parlé de cette question que parce qu’elle est étudiée en théologie ; mais, grâce à Dieu, cette éventualité n’est pas à craindre pour l’Eglise ; car les paroles du Jésus-Christ ne passeront point « les portes de l’enfer ne prévaudront pas » et il sera avec ton Eglise « tous les jours jusqu’à la fin du monde ».


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 15 Fév - 17:56 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny Répondre en citant

C'est bien le problème! En 1925, on jugeait "chimérique" des papes schismatiques ou apostats....
Mgr Prunel réviserait certainement ses positions , à l'aide de Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer!


L'apostasie a commencé avec l'aggiornamento de Jean XXIII, dans le fait de "ne plus dire ce qui fâche!". Interdit de prêcher à contre-temps... ou contre les suppôts de Satan. Elle a été officiellement "pontificale" lorsque le pape justifia la coupure du micro du Cardinal Ottaviani, donnant raison et droit au Cardinal Bea. 


Le schisme a officiellement été établi à Rome par Paul VI: Non au passé de l'Eglise, rupture. "Suspens a divinis" de la Tradition. Le culte de Dieu passe par le culte de l'homme...


Contrairement aux églises schismatiques et hérétiques, l'apostasie est première et suivie du schisme et des hérésies dans le cas de la Rome conciliaire.


Ce n'en est que plus grave...


Mais même la finale de Mgr Prunel serait inexacte: un pape hérétique (apostat et schismatique de surcroît!) perd certes sa puissance de gouverner, mais le siège n'en serait pas vacant pour autant! Pour qu'il soit vacant, il faut une autorité pour le dire avec droit sur le pape en question.


La situation serait plus claire si la Rome catholique déclarait le pape François déposé. Mais hélas Rome elle-même, ce que l'on appelle le Siège apostolique, est une personne morale "hors de l'Eglise", du côté du pape. Ce derbier a beau être materialiter apostat, schismatique et hérétique, il ne peut l'être formaliter qu'après un jugement du Siège apostolique catholique.... La chimère de Mgr Prunel a changé de côté: la Rome elle-même est du côté du pape, plus du côté de la Tradition apostolique fidèle de St Pierre à Pie XII...


La "conversion" de Rome sera très douloureuse....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:46 (2016)    Sujet du message: Absence de Mgr de Galarreta aux prises de soutanes à Flavigny

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com