Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 06:46 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

"Un troisième Évêque pour la « Résistance » est prévu, comme l’an dernier le 19 mars au monastère près de Nova Friburgo au Brésil. Il est son Prieur, Don Thomas D’Aquin, fidèle guerrier et vétéran de la guerre post-conciliaire pour la défense de la Foi. Que Dieu soit avec lui et avec tous les humbles et fidèles serviteurs de Dieu."


http://stmarcelinitiative.com/des-eveques/?lang=fr   
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Fév - 06:46 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 20 Fév - 08:29 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Très judicieux. Une bonne nouvelle pour le combat de la Foi.

Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 09:07 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Dernier commentaire de Mgr Williamsson


Des Évêques.
La Fraternité est toujours en danger.
Les Évêques résistants doivent suppléer !

Depuis le Chapitre général de juillet 2012, lorsque la Fraternité Saint Pie-X, sous la direction de Mgr Fellay, fit une embardée décisive vers un accord de compromission avec la Rome conciliaire, les Catholiques de la Tradition se sont demandé quelle était la position des deux autres Évêques de la Fraternité, Mgr Tissier de Mallerais (MgrT) et Mgr de Galarreta (MgrG), car les deux ont été plutôt discrets en public depuis ce temps-là. Or, de fermes paroles prononcées par chacun d’eux le mois dernier ont soulevé des espoirs pour le futur de la Fraternité. Ces espoirs sont-ils justifiés ? Les Catholiques risquent d’avoir à demeurer sur leur garde . . .
Le sermon de Confirmations de MgrT prononcé le 31 janvier à Saarbrücken en Allemagne ne pouvait être ni plus droit ni plus clair. Par exemple : Dans sa confrontation avec Rome, la Fraternité ne doit jamais s’engager dans le compromis ou le calcul. Nous ne pouvons jamais négocier avec Rome tant que les représentants de la Néo-église (sic) s’accrochent aux erreurs de Vatican II. Toute discussion de notre part avec Rome doit être sans ambiguïté aucune, et avoir comme but la conversion des représentants de la Néo-église à notre seule et unique véritable Tradition catholique. Aucun compromis ni calcul jusqu’à ce qu’ils aient surmonté leurs erreurs conciliaires et soient revenus à la Vérité.
Paroles admirables ! La droiture n’est pas le problème chez MgrT. Il n’est point politicien, que Dieu l’en bénisse. Mais lorsqu’il faut traduire les mots en action, son « Cinquantisme » » le fait obéir à son Supérieur et retomber dans la ligne des politiciens de la Fraternité qui règnent depuis le QG de la FSPX à Menzingen. Rien n’indique que cela ne se reproduira pas cette fois-ci aussi, mais on peut toujours prier pour que, comme dit le proverbe, « Même un ver de terre peut se retourner ». MgrT est loin d’être un ver de terre, mais il se cache à lui-même, ou ne peut tout simplement pas voir, toute la malice des actions de Menzingen. Ce n’est pas seulement l’unité et le bien-être de la Fraternité qui est en jeu, mais la continuation de l’Opération Survie de la Foi catholique qui a été l’œuvre de Mgr Lefebvre.
Au contraire, MgrG est un politicien. Malheureusement, on ne possède pas tout le texte de la conférence qu’il prononça à Bailly, en France, le 17 janvier, car les mots exacts comptent, et ainsi on ne peut le citer qu’ à partir d’un résumé de sa pensée : les dernières propositions théologiques et canoniques de Rome pour un accord Rome-Fraternité demeurent inacceptables, mais le Pape veut certainement un accord et il est parfaitement capable d’ignorer ses propres subordonnés et d’imposer à la Fraternité une reconnaissance « unilatérale ». Une telle reconnaissance pourrait certainement f aire du mal à l’intérieur de la Fraternité, mais si elle n’avait rien fait pour l’obtenir, elle ne pourrait rien faire à ce sujet. Mais la Providence sera capable de veiller une fois de plus sur l’œuvre de Mgr. Lefebvre.
Mais, Excellence, depuis plusieurs années Menzingen fait tout ce qu’elle peut par la négociation politique pour en arriver à une reconnaissance officielle de Rome, et son éventuelle arrivée « unilatérale » serait un simple faux-semblant pour tromper les traditionalistes. C’est ainsi qu’on liquiderait la Fraternité en feignant, sans doute avec la permission discrète de Rome, que cela avait été la faute de Rome. Mais le fait demeure que la Fraternité de Monseigneur Lefebvre aurait été définitivement trahie, et vous avec votre protestation feinte, «  Non, non, mille fois non . . . mais, peut-être ben qu’oui  » auriez à répondre de ne pas avoir fait tout ce que vous auriez pu et dû faire pour bloquer cett e trahison.
Bref, le système de lumières d’urgence de l’Église universelle dans les ténèbres Conciliaires, qu’est la Fraternité, vacille lui-même et est en danger de ne plus jeter de lumière. Par conséquent, l’équipe de réparation qu’est la « Résistance » pour sauvegarder le système d’urgence, est toujours nécessaire, et cette équipe a besoin d’une suffisance de bons contremaîtres. Un troisième Évêque pour la « Résistance » est prévu, comme l’an dernier le 19 mars au monastère près de Nova Friburgo au Brésil. Il est son Prieur, Don Thomas D’Aquin, fidèle guerrier et vétéran de la guerre post-conciliaire pour la défense de la Foi. Que Dieu soit avec lui et avec tous les humbles et fidèles serviteurs de Dieu.
Kyrie eleison.


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 09:17 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Oui, magnifique nouvelle !


La chute et la division des 3 évêques de la fsspx, comme le souligne bien Mgr Williamson, nécessite en effet un nouveau corps d'évêques qui, par leur union de combat et de doctrine, manifesteront avec plus d'évidence la Foi catholique. Sans compter l'âge de Mgr Faure et Mgr Williamson qui nécessite aussi ce sacre.


Dernière édition par Marguerite le Sam 20 Fév - 16:43 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 427
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 10:51 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Le rabat joie et ralliériste de service (ennemond - menzingen ) va sûrement poster un commentaire bien fielleux sur le forum "catholique". Il est évident que ce père abbé qui s'était opposé fermement au ralliement du Barroux en 1988 ne correspond pas au profil diplomatique qu'aurait souhaité Mgr Fellay.
Comme les libéraux ont l'art d'attaquer les personnes pour éviter de se placer sur le terrain de la doctrine, le père Thomas sera sûrement gratifié de belles méchancetés par ces gens là.
L'autre attaque portera sur l'état de nécessité : pourquoi un troisième évêque puisque deux auraient pu suffire ? L'état de nécessité est d'abord doctrinal puisqu'il s'agit d'abord d'un péril quand à la disparition de la Foi catholique dans la mesure où Rome sombre plus profondément dans l'apostasie. Il n'y a pas besoin de lunettes noires pour le voir ! Dans la mesure où la fsspx ( qui était la colonne du combat de la foi) a rompu avec sa sage ligne en 2012 et que les 3 évêques de la fsspx sont effectivement et actuellement divisés sur les rapports à tenir avec cette Rome apostate, il semble de toute nécessité que soit constitué un petit corps d'évêques unis dans l'affirmation de la Foi et fermes ( en théorie et en pratique ) dans leurs positions à tenir vis à vis de cette Rome qui apostasie. Les bons catholiques sauront ainsi dans quelle direction regarder et quelle conduite à tenir jusqu'à ce que les choses reviennent en ordre à Rome (à moins que ce ne soit la fin des temps ).
Il est bien évident que les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise et ce petit noyau de trois évêques sera la manifestation de cette promesse de Notre Seigneur.


 


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 18:44 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Bravo Maunoir! Ennemond a frappé. Le présage était facile.


Citation:
Ce qui est certain, c’est que Mgr Lefebvre en son temps ne se serait jamais permis de procéder aux sacres si à travers le monde il existait des évêques de la trempe de NN.SS. Fellay, de Galarreta, Tissier de Mallerais et même de Mgr Schneider. Ces hommes défendent la messe traditionnelle, prêchent la foi dans son intégralité et son intégrité, soulignent les méfaits des dérives de l’aggiornamento.


Voilà le mensonge répété d'Ennemond: une compréhension partielle (et partiale) de 1988. Certes, le plus important était la survie de la Tradition et on peut faire des supputations (Ennemond est une voie autorisée n'est-ce pas) sur ce qu'aurait fait Mgr Lefebvre si on lui avait donné des bons évêques à temps. Mais le deuxième point important de 1988, passé sous silence par Ennemond, c'est ce que Mgr Lefebvre a compris définitivement et que, par sa négociation trop poussée, il a manifesté à tous, à savoir que Rome avait des intentions opposées.



C'est un point de non-retour: c'est-à-dire qu'il faut régler cette question des intentions avant toute chose. Mgr Lefebvre a donné le critère: l'accord sur les encycliques contre les erreurs du monde moderne. Ce n'est pas la prétendue levée des prétendues excommunications ni la messe extraordinaire.


Ennemond au contraire revient habilement (dans son commentaire sur la conférence de Mgr de Galarreta) sur la suppression illégitime de la FSSPX, comme s'il suffisait de supprimer la suppression pour revenir comme avant 1973. C'est faire fi de la conclusion de 1988, qui va donc au-delà des sacres.


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 20 Fév - 19:30 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Il est à court d'argument le Ennemond ! 


""la trempe de mgr Fellay""  Mort de Rire     Il ne sait peut-être pas que mgr Fellay est à Rome tous les quatre matins pour être reconnu. 


Et il nous mets le mgr Schneider dans la tradition... qui prêche la foi dans son intégralité...  


De quelle foi parle ce Ennemond ? Il est grand temps qu'il reprenne son catéchisme.


Pour l’hypocrisie il mérite le 1er prix avec mention.


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 20:27 (2016)    Sujet du message: DEO GRATIAS ! Répondre en citant

DEO GRATIAS !

Un très bonne nouvelle.
Okay



Dom Thomas d'Aquin O.S.B. et Rév. Fr. Pio O.S.B.

Prions pour R.P. Dom Thomas d'Aquin O.S.B.
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 21:13 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Ce Ennemond, comme le porte-parole officieux de Menzingen, est maintenant le champion de l'œcuménisme Mgr Schneider que la prédication de la foi intégrale, doit geler le sang de tous les participants encore un lieu FSSPX messe.


Cet ancien partisan GREC est du même avis que Mgr Fellay, ce qui rend l'avenir très facile de prédire pour la FSSPX.


Dieu bénisse Mgr Williamson!




_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 262
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 12:17 (2016)    Sujet du message: QUIÉN ES DOM TOMÁS DE AQUINO FERREIRA DA COSTA, NUESTRO NUEVO OBISPO: UN TESTIMONIO Répondre en citant

QUIÉN ES DOM TOMÁS DE AQUINO FERREIRA DA COSTA
NUESTRO NUEVO OBISPO: UN TESTIMONIO

ESPAÑOL - ENGLISH



Voir/see Blog Non Possumus

_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Fév - 15:21 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

En considérant les attaques d'Ennemond, on ne peut que se réjouir de la décision de mgr Williamson de sacrer un nouvel évêque.


Qu'un laïc si proche de Rome et des taupes de la fsspx prenne la peine d'écrire contre le sacre de Don Thomas d'Aquin est plutôt flatteur. Cela prouve ad minima que cet acte prochain dérange beaucoup les libéraux et autres modernistes.


Son article superficiel ne daigne pas s’intéresser aux qualités du futur évêque. Comme pour le caniche, tout est dans la surenchère et dans la caricature.


Et comme François, il ne manque pas de rappeler mgr Lefebvre quand il doit se dédouaner pour chacun de ses mensonges...


On notera, qu'à court d'arguments il saupoudre un peu de flatterie à l'égard de mgr Williamson.


Le porte parole de la néo-fsspx risque de fatiguer aussi ses supérieurs, sa rhétorique devient rengaine et fatiguante, tant il utilise toujours les mêmes procédés. 


Peut-être se contente-t'il t'un tel langage pour conserver des niais ? Il est vrai que la néo-fsspx n'a pas besoin d'esprits supérieurs ; cela pourrait gêner tout rabibochage..


Et il est difficile d'éviter le fou-rire quand il met mgr Schneider dans la Tradition. Je lui concède que ce même évêque soit de la trempe de mgr Fellay ou Galaretta ; mais oser supposer un instant mgr Lefebvre prendre mgr Schneider pour évêque dépasse l'entendement.


Peut-être Ennemond espère-t'il décider du sort de la tradition derrière son clavier ; mais NSJC s'est toujours défié des fabricants d'eau-tiède. 


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 21 Fév - 17:03 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Aux dernières nouvelles (selon un fidèle de Bellaigues) : Le père Placide serait furieux du sacre de Don Thomas, qui est à l'origine du monastère bénédictin et qui venait régulièrement avant la crise de la fsspx.

Revenir en haut
Volmar


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 274

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 20:57 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

WHO IS DOM THOMAS AQUINAS FERREIRA DA COSTA, OUR NEW BISHOP: A TESTIMONY

Carlos Nougué (Professor of the House of Studies Saint Anselm, of the Monastery of the Holy Cross)

source : http://nonpossumus-vcr.blogspot.fr/2016/02/quien-es-dom-tomas-de-aquino-fer…

Miguel Ferreira da Costa was born in Rio de Janeiro, Brazil, in 1954. Before starting the law career, he made his studies in the Saint Benedict College of Rio de Janeiro, where I had the opportunity to be his classmate during a brief time. He took part of the Traditionalist and anti-modernist movement organized around Gustavo Corção and Permanencia magazine; then, it began his life of “faithful warrior and veteran of the post-Conciliar war for the Faith”, as Bp. Williamson wrote. He began, as I said, to study Law, but he quit to become a monk with the name of Thomas Aquinas, in the French monastery of Barroux, which superior was Dom Gérard at that time; and he was ordained priest in 1980, in Ecône, by Archbishop Lefebvre. He was then able to enjoy the friendship, the example, the teaching of the SSPX’s founder.
He came to Brazil with a group of monks of Barroux to found the Monastery of the Holy Cross in Nova Friburgo, Rio de Janeiro / Brazil. However, in the meantime Dom Gérard, against the instances of AB Lefebvre, marched toward an agreement with the conciliar Rome, against which Dom Thomas Aquinas was also opposed. The split was inevitable. The Monastery of the Holy Cross, with the support of AB Lefebvre to Dom Thomas Aquinas, became independent, but friend of the SSPX. Indeed, AB Lefebvre wrote in a letter to Dom Thomas, letter which I had the privilege of reading, something like this: You must revere and consult the bishops of the SSPX, but they do not have jurisdiction over you because, as Prior of the Monastery, you must have autonomy.
But the relationship between Dom Thomas and his Monastery with the SSPX was becoming difficult, especially with the approach of the SSPX to neo-modernist Rome. When Benedict XVI released his Motu Proprio about the "extraordinary rite", Dom Thomas Aquinas refused to sing at the Sunday Mass the Te Deum asked by Bp. Fellay to celebrate the papal document, and, especially for the “lifting of the excommunications” by the same pope, Dom Thomas wrote to Bp. Fellay a letter where he said that he will not follow his steps towards an agreement with conciliar Rome. Sometime later, Bp. De Galarreta and Fr. Bouchacourt appeared at the Monastery (I’m an eyewitness) to say to Dom Thomas he had 15 days to leave the Monastery; otherwise the Monastery wouldn’t receive help and sacraments (Order included) from the SSPX.
I wrote to Bp. Fellay to complain about this injustice, and received for answer the following: “As long as he doesn’t leave the Monastery, this one will not receive our help”. I responded: “I should have the same mental problem, because I know him for twelve years and I never realized”. It truly was something similar to Stalinism and its psychiatric hospitals for opponents.
Then Dom Thomas hesitated: if he left the monastery, it would be its ruin regarding the Faith; but if he stayed, he would deprive it of all the help needed. It was then when Bp. Williamson came to the rescue: our English Bishop wrote a letter to Dom Thomas in which he assured the monastery all the sacraments; this way Dom Tomas could remain in it. This was enough for all of us to react: it was the beginning of what is now known as the Resistance, which had as first organ the website called SPES, today offline for having played the role to which it was destined. The Monastery then became the reception center for the priests who, wanting to leave the SSPX by the treachery of his superiors, hesitated to leave because they had nowhere to live. It was the consecration place of Bp. Faure and now it will be the place of the consecration of Dom Thomas Aquino Ferreira da Costa himself, my spiritual father and closest friend that God could had given to me. Yes, I’m his son and the Monastery of the Holy Cross’ son and it was here, in this little corner of heaven, I could feel for the first time the most pleasant odor of sanctity.

Toujours les mêmes méthodes : obéissance inconditionnelle sinon expulsion. Heureusement, Dom Thomas d'Aquin a résisté. Deo gratias.

D'ailleurs Mgr Lefebvre avait bien précisé que les évêques de la FSSPX n'avaient pas de juridiction sur le monastère.

Jusqu'à l'avènement du diocèse universel de Menzingen.


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 22:04 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

En français ... 


Citation:
Qui est Dom Thomas d’Aquin Ferreira da Costa,  
 notre nouvel évêque  
 Témoignage    

 Carlos NOUGUE (professeur à la Maison des études Saint Anselme du Monastère de la Sainte Croix)


Miguel Ferreira da Costa est né à Rio de Janeiro au Brésil en 1 954.  Avant de commencer des études de droit, il a fait ses études au Collège Saint Benoît de Rio de Janeiro, où j’ai eu l’occasion de d’être son camarade de classe pendant une courte période.  Il prit part au mouvement traditionaliste et anti-moderniste organisé autour de Gustavo Corçao et du magazine Permanence ; commença alors sa vie de « fidèle guerrier et vétéran de la guerre post-conciliaire pour la défense de la Foi », comme l’a écrit Mgr Williamson.  Comme je vous l’ai dit, il commença des études de droit, mais il les quitta pour devenir moine sous le nom de Thomas d’Aquin, dans le monastère français du Barroux, dont le supérieur était alors Dom Gérard ; et il fut ordonné prêtre en 1 980, à Ecône, par Mgr Lefebvre.  Il fut alors à même de profiter de l’amitié, de l’exemple et de l’enseignement du fondateur de la FSSPX.
 
Il vint au Brésil avec un groupe de moines du Barroux pour fonder le monastère de la Sainte Croix à Nova Friburgo, Rio de Janeiro au Brésil.  Cependant, à la même époque, Dom Gérard, malgré les conseils de Mgr Lefebvre, travaillait à un accord avec la Rome conciliaire, auquel Dom Thomas d’Aquin était aussi opposé.  La scission devenait inévitable.  Le monastère de la Sainte Croix devint, avec le soutien de Mgr Lefebvre au Père Thomas d’Aquin, indépendant mais ami de la FSSPX.  En effet, Mgr Lefebvre écrivit une lettre au Père Thomas d’Aquin, lettre que j’ai eu le privilège de lire, quelque chose comme ceci : Vous devez respecter et consulter les évêques de la FSSPX, mais ils n’ont pas juridiction sur vous car, comme prieur du monastère, vous devez avoir votre autonomie.
 
Mais les relations entre Dom Thomas d’Aquin et son monastère, et la FSSPX devinrent difficiles, surtout avec le rapprochement de la FSSPX avec la Rome néo-moderniste.  Lorsque Benoît XVI publia son Motu Proprio sur « le rite extraordinaire », Dom Thomas d’Aquin refusa de chanter à la messe dominicale le Te Deum demandé par Mgr Fellay pour saluer le document pontifical ; et, à l’occasion de la « levée des excommunications » par le même Pape, Dom Thomas d’Aquin écrivit une lettre à Mgr Fellay dans laquelle il annonçait qu’il ne le suivrait pas dans un accord avec la Rome conciliaire.  Peu de temps après, Mgr De Galarreta et l’abbé Bouchacourt apparurent au monastère (J’en suis témoin) pour dire au Père Thomas d’Aquin qu’il avait 15 jours pour quitter le monastère ; si non, le monastère ne recevrait plus l’aide et les sacrements (y compris l’Ordre) de la FSSPX.
 
J’écrivis à Mgr Fellay pour me plaindre de cette injustice et je reçus la réponse suivante : « Tant qu’il n’aura pas quitté le monastère, celui-ci ne recevra pas notre aide ».  Je répondis : « Je dois avoir le même problème mental car je le connais depuis 12 ans et je n’ai rien remarqué. »  C’était vraiment quelque chose de similaire au stalinisme et ses hôpitaux psychiatriques pour opposants.
 
Alors Dom Thomas d’Aquin hésita : s’il quittait le monastère, ce serait sa ruine au regard de la Foi ; mais s’il restait, il le priverait de tout le soutien nécessaire.  C’est à ce moment que Mgr Williamson vint à la rescousse : notre évêque anglais écrivit une lettre au Père Thomas d’Aquin dans laquelle il garantit tous les sacrements au monastère.  Ce fut suffisant pour que chacun de nous réagisse : ce fut le commencement de de ce qu’on appelle maintenant la Résistance, qui  a eu son premier site Web intitulé SPES, maintenant défunt après avoir rempli le rôle auquel il était destiné.  Le monastère devint alors le centre d’accueil pour les prêtres qui, souhaitant quitter la FSSPX en raison de la trahison de leurs supérieurs, hésitaient parce qu’ils n’avaient nulle part où aller.  Là eut lieu la consécration épiscopale de Mgr Faure et maintenant va y avoir lieu la consécration épiscopale de Dom Thomas d’Aquin Ferreira da Costa lui-même, mon père spirituel  et l’ami le plus proche que Dieu  ait pu me donner.  Oui, je suis son fils et le fils du monastère de la Sainte Croix et c’est ici, dans ce petit coin de paradis, que j’ai pu sentir pour la première fois la plus plaisante odeur de sainteté.


 


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Lun 22 Fév - 00:58 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque Répondre en citant

Je pensais Menzingen et Ennemond auraient été satisfaits par les nouvelles:


Le plus fort de la Résistance devient, moins nous tous les soins que Mgr Fellay fait avec Rome.


Bien sûr, Menzingen doit continuer à être franc, que Rome peut voir les restes de la FSSPX dans les chaînes.


Rome et Menzingen fait une erreur:


Ils auraient gardé Mgr Williamson intérieur de la FSSPX pour lui de mieux contrôler.


Mais la Providence semble tourner l'expulsion politique de Mgr Williamson dans la fortification de la Tradition.


Je pense qu'ils ne croient pas vraiment qu'il serait consacrer des évêques.


Deo gratias pour Mgr Williamson.



Désolé pour mon mauvais français.
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:36 (2016)    Sujet du message: Dom Thomas d'Aquin à être consacré évêque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com