Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Au bord du Gouffre, qui n'existait pas?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 17:14 (2016)    Sujet du message: Au bord du Gouffre, qui n'existait pas? Répondre en citant

Axel Thienpont _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 7 Mars 2016, St Thomas d'Aquin




AU  BORD  DU  GOUFFRE!!! QUI N'ETAIT PAS CENSE EXISTER...




Qui ne connaît pas l'histoire de l'automobiliste voyant un platane, mais, nominaliste, agnostique, ou tout simplement déconnecté du réel, se persuadait qu'il n'existait pas vraiment. « Un fruit de mon imagination? Fonçons dedans, pour vérifier »...


Depuis les origines du combat de Mr Lefebvre, plus nombreux que l'on croit, sont ceux qui se refusent à voir la réalité d'une nouvelle Rome, d'une nouvelle église romaine hélas, puisque le pape l'est.


« Mgr Lefebvre n'a jamais parlé de deux Romes! La nouvelle Rome n'existe pas. Ce n'est qu'un pur esprit (abbé Gleize), une tendance 'abbé Laisney), une analogie (JR du Cray), etc, etc.... ».


La situation « anormale » n'était pas celle de Rome, mais celle de la FSSPX vue de Rome: il fallait « régulariser », normaliser, rendre normale cette situation anormale. Rome étant ordinairement ce qui définit ce qui est catholique ou ne l'est pas, il fallait à tout prix que Rome dise de la FSSPX: « On vous reconnaît catholiques tels que vous êtes! », écrit noir sur blanc...


Sauf que c'est ne pas voir la totale incohérence vue par Mgr Lefebvre: le mot « catholique » venant de Rome n'a plus aucun sens, signifie tout et son contraire, et non plus la chose, donc ne vaut rien. « Leurs sanctions sont nulles », disait Mgr Lefebvre. Au contraire, si une telle Rome déclare la FSSPX « catholique », c'est cette dernière qui perd son identité catholique, sa crédibilité, et sera noyée dans le magma d'une Rome égoût collecteur de toutes les hérésies.


D'autres plus réalistes mais tout aussi naïfs, voient la non-catholicité de Rome, mais comptent sur la seule messe qui convertit et sauve, pour « re-sanctifier » Rome de l'intérieur... Ils ne voient pas que si la messe rachète, elle est insuffisante à sauver sans l'énoncé clair de la doctrine, qui n'admet pas de mécréants à la communion, comme c'est devenu une habitude sacrilège dans l'église conciliaire, dont la justification d'Augsburg de Benoît XVI est à l'origine des « Miséricordes » du pape François...


Les deux oublient: « On ne donne pas des perles aux cochons »...


Forts de leurs pseudo-convictions déconnectées du réel non seulement naturel, mais aussi surnaturel bien qu'ils appellent cela avoir la foi, voilà nos bons apôtres au pied du mur!


« Alors, prélature personnelle, on l'accepte ou on l'accepte pas? »


Les lâches, au sens le plus élastique ou pneumatique à géométrie variable du mot, sont de deux sortes:
  • les fellayistes : il faut l'accepter car on l'a cherchée, « l'Eglise » l'attend, Mgr Lefebvre aurait «attendu ce jour béni »...
  • les galarretaïstes : Mgr Lefebvre a retiré sa signature, donc on ne l'accepte pas vraiment, mais venant du pape « motu proprio », on ne peut pas la refuser...



Sauf que tout courtisan n'est pas le chef, celui qui doit se mouiller le premier et entraîner tous les autres à sa suite dans le plongeon... « Il faudra des années avant que la FSSPX retourne dans l'Eglise » dit le chef.


C'est déjà un aveu catastrophique: il reconnaît quasi explicitement ne pas être dans l'Église, là où Mgr Lefebvre disait « Ils ont quitté l'Église! ». Mgr Fellay inverse, subvertit le réel, tombe dans le coup de maître de Satan: faire croire que la contre-façon de l'église refusée par Mgr Lefebvre et de Castro-Mayer « est » l'Église, alors qu'il ne s'agit que d'hommes d'Eglise, papes compris, partis dans une autre église.


Même remarque pour « nos pires ennemis ». Mgr Fellay s'est piégé lui-même en le disant des juifs et francs-maçons, et donné les bâtons pour se faire battre... Il vient de s'écraser lamentablement devant un journaliste mandaté par qui vous savez... Que ne s'est-il pas contenté de ce qu'avait dit St Pie X avant lui: nos pires ennemis sont ceux de l'intérieur, les libéraux et les modernistes qui ont pris le pouvoir à Rome.


La curée contre la néo-FSSPX, officielle, ne fait que commencer...


Avec en plus derrière elle, le bâton de qui vous savez, il ne lui reste plus qu'à avaler la carotte tant recherchée de la prélature conciliaire, sous la juridiction ordinaire directe du pape, et de quels papes....


Kyrie eleison
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Mar - 17:14 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 17:36 (2016)    Sujet du message: Au bord du Gouffre, qui n'existait pas? Répondre en citant

Excellent fil sur la prélature personnelle!


Je commente ici car il est fort long, instructif:


- c'est une disposition conciliaire,


- un seul mot de Mgr Lefebvre est à rappeler:


"Ce code est pire que le novus ordo!"


Idem pour le chapitre 2012, la néo-FSSPX est déjà de droit conciliaire, ayant avalisé pleinement le code 1983, que jamais Mgr Lefebvre n'accepterait.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 266
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Lun 7 Mar - 19:45 (2016)    Sujet du message: Au bord du Gouffre, qui n'existait pas? Répondre en citant

Monseigneur Lefebvre n'a t-il vraiment rien accepté du  code 1983?

Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 9 Mar - 09:23 (2016)    Sujet du message: Au bord du Gouffre, qui n'existait pas? Répondre en citant

C'est le prétexte des ralliéristes.


Certaines dispositions du nouveau code étaient déjà prévues comme améliorations avant le Concile. Mgr Lefebvre les admettait, comme lors du Concile il était lui-même demandeur de réformes liturgiques dans le sens d'une meilleure participation spirituelle des fidèles. 


Rien à voir avec ensuite sa détestation du nouveau code, infesté tout entier par l'esprit du Concile, qui en détourne même les améliorations d'après guerre de 40...


Quand St Pie X dit des modernistes qu'une page est catholique et que l'autre est rationaliste, Il jette tout au feu....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:26 (2016)    Sujet du message: Au bord du Gouffre, qui n'existait pas?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com