Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ralliement bien avancé ...
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 91
Localisation: USA

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 03:10 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Suzanne a écrit:
La chose est en effet choquante et montre le desir de se rallier...


MAIS les pretres de la SSPX ne seraient PAS sous la juridiction de leur eveques locaux dans le cas d'une prelature personnelle. 


Cependant, toute nouveau developement dans un diocese serait soumis a l'approbation de l'eveque du diocese. 




Exactement.
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Mai - 03:10 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 07:49 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Il manque les mentions légales...

- Archbishop Lefebvre (TM), Marcel Lefebvre (TM) and Archbishop of Dakar (TM) are registered trademarks of SSPX Corp.
- Diocese (TM) is a registered trademark of Counciliary Church Apostates.

- coming next: SSPX Corp. is a subsidiary of ...


Cher Sean Johnson, combien payez-vous de royalties pour pouvoir citer l'épitaphe de Mgr Lefebvre à chaque message? Ah non, bien sûr! saint Paul n'est pas encore sous séquestre...


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 09:29 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Le site de La Porte Latine innove avec des photos du pèlerinage depuis un drone. Mais, comme on a fait appel à un certain Jean-François pour les photos, il faut bien mentionner le site qu'il a mis en place: pelerinagesdefrance.fr. Or ce site est une sorte de catalogue agenda des pèlerinages organisés en France (et à Rome), avec une vue très large (depuis un drone, les points de détails s'estompent). De tout, notamment pour le peuple Summorum Pontificum (sic) à Rome, et curieusement aussi le fameux pèlerinage de la FSSPX -- pardon, de Pèlerinages de Tradition.


Citation:
Pèlerinage de Tradition
de Chartres à Paris
Les 14, 15 et 16 mai 2016



« De Chartres à Paris, 3 jours et 100 km pour se rapprocher de Dieu
Pèlerinages de Tradition a imaginé vous proposer à nouveau ce pèlerinage millénaire dans l’esprit même des pèlerins qui nous ont précédés au cours des siècles : un parcours intégralement à pied, des prêtres au sein des groupes de marche, des prières et des cantiques séculaires, une liturgie d’origine. »




Ce pèlerinage enrichit donc l'"offre" disponible en France.


Jean-François ne le dit pas, mais il y a un peu moins de monde cette année (cruel drone!) en raison de la proximité avec le pèlerinage du Puy, où il faut rappeler que le miracle s'est produit cette année: l'évêque de gant de fer a pleuré, devant l'admiration des foules. C'était celui de la FSSPX avec Mgr Fellay.


Au pèlerinage du Puy de la Pentecôte, celui de la Fidélité catholique, Mgr Thomas d'Aquin a, avec une douce force, rendu hommage à un évêque de fer qui a lui aussi pleuré: c'était parce qu'à Rome, Notre-Seigneur était facultatif tandis que pour lui, Il était tout. La discussion ne pouvait donc aller plus loin.








Citation:
Photos, prises à l'aide d'un drone, par Mayeul PERRIN,
correspondant de La Porte Latine sur les routes de Chartres à Paris
et de Jean-François de pelerinagesdefrance.fr


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Mai - 10:48 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Les drones témoignent de l'érosion du nombre de fidèles marchant vers Paris. 


Probablement que les fidèles vont se recentrer sur "Paris-Chartres". Il n'y a plus aucunes raisons de marcher dans l'autre sens.


Au-delà du motif doctrinale qui s'est estompé ces dernières années, le pèlerinage dans la direction de Paris est récent et n'a pas le pouvoir magnétique d'attraction des élégantes flèches de Chartres au milieu des grandes plaines de la Beauce.


Économiquement il faut plus d'organisation pour deux pèlerinages. Et tout ce qui est matériel est plus coûteux si on le divise par deux.


Chartres-Paris restera dans "l'offre" pour quelques attardés qui n'auront pas discerné l'évolution positive de la Rome moderniste et libérale dont nous parle avec grande ferveur Menzingen et ses suppôts. 


Mais il sera nécessaire de le stopper rapidement si on veut cicatriser les plaies dans le microcosme Ecclésia Dei.


Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 16:54 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Et pour ceux qui veulent vraiment travailler au Règne du Christ Roi et de Marie Reine de France , ce sera Le Puy-en-Velay redevenu le nouveau centre de la vraie Foi combattante.

Retour aux sources de la Catholicité Française.


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Mai - 18:42 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Qui a le texte du sermon de mgr Thomas d'Aquin ?

Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 18 Mai - 13:08 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Continuons notre revue de presse ... et nous découvrons que Mgr Fellay a un point de vue et il réclame de le dire ...  Ben oui...  C'est sans doute comme Notre-Seigneur ...  Il avait un point de vue, Il l'a dit  ?  Non ...   LA FOI !!! une point de vue parmi d'autres ? Non ...


http://www.medias-presse.info/interview-de-mgr-fellay-au-national-catholic-register-nous-reclamons-de-pouvoir-dire-notre-point-de-vue-cest-tout/54564


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Dim 22 Mai - 23:22 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

c'est dit : "cet entretien définit clairement et dans le détail la position de la FSSPX" d'après le mail de La Porte Latine pour signaler à ses abonnés cette interview de Mgr Fellay (déjà indiquée par Marguerite) :
http://laportelatine.org/publications/entret/2016/fellay_national_catholic_…

Texte à lire deux fois :
- une fois de manière bienveillante : en supposant que Mgr Fellay préserve la Fraternité de Vatican II,
- une fois de manière sévère : en supposant que Mgr Fellay est conciliant avec le progressisme du pape François,
pour examiner les deux facettes de ce discours, et constater la grosse ambiguïté de l'actuelle position officielle de la Fraternité.


Un extrait choisi :
"Rome demande que, dans le choix ou la nomination du supérieur de la nouvelle structure canonique, nous présentions trois noms parmi lesquels le pape choisirait le supérieur qui deviendrait alors évêque. [...] Si nous pouvons choisir trois personnes, je pense que c’est à nous de choisir les bonnes."
...c'est ça la prudence ?


Un autre exercice de style, plus pour s'amuser : dans la section "un pape atypique", remplacer "pape" par "Supérieur Général" ; ça donne :

"Le Supérieur Général est totalement atypique et le problème, quand il faut s’approcher de lui, est d’essayer de le mettre dans une de nos catégories habituelles. C’est là, si je puis dire, un des grands problèmes, car la façon normale de juger quelqu’un est de partir de ses actes et d’en conclure qu’il agit ainsi parce qu’il pense de telle façon. Mais si vous remontez à une doctrine, ou parfois une idéologie, avec ce Supérieur Général vous êtes complètement perplexe [...]"
"Maintenant, quelles sont ses motivations ? Là aussi, nous essayons toujours de comprendre."
"il n’aime pas les gens trop idéologues"

"Il écoute certainement, mais je ne crois pas qu’il veuille parler de la doctrine. Alors nous parlons du salut des âmes et des moyens pour le faire."


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 23 Mai - 07:32 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Bien vu gillou, c'est exactement ça si on remplace le mot "pape" par "le supérieur général".

Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 23 Mai - 10:47 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Gillou47,


vous trouvez encore que la position de la FSSPX est une "grosse ambiguité"?


L'ambiguité de la FSSPX officielle est tellement grossière qu'elle n'est plus du tout ambigue.


Vous semblez en permanence être "entre deux eaux".
Vous pensez encore pouvoir "lire avec bienveillance" les propos ambigus de Mgr Fellay?


J'ai la désagréable impression que, de même que l'abbé Chazal a dit à Mgr Fellay: "vous excusez le Concile", vous , vous cherchez à "excuser Mgr Fellay".


Vous étes peut-être dans la SAS de l'église conciliaire?


Mais un SAS de banque appartient à la banque.
Si donc l'église conciliaire est un SAS entre l'Eglise et la Contre-église, ne me dites pas qu'elle appartient à l'Eglise.


Car alors, je ne pense pas que Shamus vous autorise à continuer sur ce forum....
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 07:20 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Le langage double de Mgr Fellay est certainement un élément important de toute cette affaire depuis plusieurs années.

Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 478
Localisation: france

MessagePosté le: Mar 24 Mai - 11:25 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Certes!
Mais le langage double est la caractéristique de l'église conciliaire, pas de l'Eglise.


Si Si, No no.


Dont acte, ce me semble.
Ce que Mgr Fellay appelle "l'Eglise" ne me semble pas du tout être ce qu'elle est pour Mgr Lefebvre....


Au contraire! L'Eglise est pour Mgr Fellay l'église de papes qui la fondent sur le Concile, et non sur NSJC.
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 19:08 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Tout le monde n'est pas passionné par les explications de texte, mais je trouve quelquefois cela récréatif.

Pour continuer à mettre en perspective l'interview de Mgr Fellay du 13 mai, voir ce petit dossier préparé de l'abbé de La Rocque jadis, avec des citations de Mgr Lefebvre :
http://laportelatine.org/district/france/bo/20ansapres/Larocque20ansApres/2…

J'ai mis en gras et en rose fuchsia les passages matériellement similaires au discours de Mgr Fellay dans ce texte du 19 juin 1988 :


"On comprend difficilement cet arrêt si on ne replace pas les colloques dans leur contexte historique.

Bien que nous n'ayons jamais voulu rompre les relations avec la Rome Conciliaire, même après que la première visite de Rome le 11 novembre 1974 ait été suivie par des mesures sectaires et nulles – la fermeture de l'œuvre le 6 mai 1975 et la “suspense” en juillet 76 – ces relations ne pouvaient avoir lieu que dans un climat de méfiance.

Louis Veuillot dit qu'il n y a pas plus sectaire qu'un libéral ; en effet, compro­mis avec l'erreur et la Révolution, il se sent condamné par ceux qui demeurent dans la Vérité et c'est ainsi que, s'il possède le pou­voir, il les persécute avec acharne­ment. C'est notre cas et celui de tous ceux qui se sont opposés aux textes libéraux et aux réformes libérales du Concile. Ils veulent absolument que nous ayons un complexe de culpabilité vis-à-vis d'eux, alors que ce sont eux qui sont coupables de duplicité.

C'est donc dans un climat toujours tendu, quoique poli, que les relations avaient lieu avec les cardinaux Seper et Ratzinger entre l'année 76 et l'an­née 87, mais aussi avec un certain espoir que, l'auto-démolition de l'Eglise s'accélé­rant, on finisse par nous regarder avec bienveillance.

Jusque là, pour Rome, le but des rela­tions était de nous faire accepter le Concile et les réformes et de nous faire reconnaître notre erreur. La logique des événements devait m'amener à demander un successeur sinon deux ou trois pour assu­rer les ordinations et confirmations. Devant le refus persistant de Rome, j'annonçais le 29 juin 1987 ma décision de consacrer des évêques.

Le 28 juillet, le cardinal Ratzinger ouvrait de nouveaux horizons qui pouvaient légitimement faire penser qu'enfin Rome nous regardait d'un œil plus favorable. Il n'était plus question de document doctri­nal à signer, plus question de demande de pardon, mais un visiteur était enfin annoncé, la société pourrait être reconnue, la Liturgie serait celle d'avant le Concile, les séminaristes demeureraient dans le même esprit !...

Nous avons accepté alors d'entrer dans ce nouveau dialogue, mais à la condition que notre identité soit bien protégée contre les influences libérales par des évêques pris dans la Tradition, et par une majorité de membres dans la commission romaine pour la Tradition. Or après la visite du Cardinal Gagnon, dont nous ne savons toujours rien, les déceptions se sont accumulées.

Les colloques qui ont suivi en avril et mai nous ont bien déçus. On nous remet un texte doctrinal, on y ajoute le nouveau Droit Canon, Rome se réserve 5 membres sur 7 dans la commission ro­maine, dont le Président (le cal Ratzinger) et le Vice-Président. La question de l'Evêque est solutionnée avec peine : on insistait pour nous montrer que nous n'en avions pas besoin. Le Cardinal nous fait savoir qu'il faudrait laisser alors célébrer une Messe nouvelle à S. Nicolas du Chardonnet. Il insiste sur l'unique Eglise, celle de Vatican II.

Malgré ces déceptions, je signe le protocole le 5 mai. Mais déjà la date de la consécration épiscopale fait problème. Puis un projet de lettre de demande de pardon au Pape m'est mis dans les mains. Je me vois obligé d'écrire une lettre menaçant de faire les consécrations épiscopales pour arriver à avoir la date du 15 août pour la consécra­tion épiscopale. Le climat n'est plus du tout à la collaboration fraternelle et à une pure et simple reconnaissance de la Fraternité. Pour Rome le but des colloques est la réconciliation, comme le dit le Cardinal Gagnon, dans un entretien accordé au journal italien L’Avvenire, c'est-à-dire le retour de la brebis égarée dans la bergerie. C'est ce que j'exprime dans la lettre au Pape du 2 juin : « Le but des colloques n'est pas le même pour vous que pour nous. »

Et quand nous pensons à l'histoire des relations de Rome avec les Traditionalistes de 1965 à nos jours, nous sommes bien obligés de constater que c'est une persécution sans répit et cruelle pour nous obliger à la soumission au Concile. Le dernier exemple en date est celui du Séminaire Mater Ecclesiæ des transfuges d'Ecône, qui en moins de 2 ans ont été mis au pas de la Révolution conciliaire, contrairement à toutes les promesses !

La Rome actuelle conciliaire et moderniste ne pourra jamais tolérer l'existence d'un vigoureux rameau de l'Eglise catholi­que qui la condamne par sa vitalité. Il faudra donc encore attendre quelques années sans doute pour que Rome retrouve sa Tradition bimillénaire. Pour nous, nous continuons à faire la preuve, avec la grâce de Dieu, que cette Tradition est la seule source de sanctification et de salut pour les âmes, et la seule possibilité de renouveau pour l'Eglise."


Et maintenant enlevez les lunettes roses Shocked . Les autres passages (plus nombreux) sont ceux qui sanctionnent la conduite de Mgr Fellay Cool

Un fait tout récent et très similaire à l'entretien du Cardinal Gagnon : celui accordé par le Cardinal Müller au journal NC Register, où il signale sévèrement que la FSSPX devra admettre la liberté de conscience et rappelle de toute façon que le Concile Vatican II est à accepter par tous les catholiques. (Notez au passage le cadeau pour les ralliés qui ont cru passer au travers de Vatican II Mr. Green )


Revenir en haut
Catharina T.O.P.


Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2014
Messages: 268
Localisation: République Tchèque

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 22:37 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ... Répondre en citant

Paulus a écrit:
Qui a le texte du sermon de mgr Thomas d'Aquin ?


Voir dans cet fil ou bien dans le site France Fidèle
Okay
_________________
+Christus vincit!+Christus regnat!+Christus imperat!+


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:36 (2016)    Sujet du message: Ralliement bien avancé ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com