Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Martyre d'une anti-martyr

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Sam 30 Juil - 21:18 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr Répondre en citant

«Jésus ne peut pas être homme et Dieu. C'est vous qui avez tort», assène l'autre assaillant de Saint-Etienne-du-Rouvray. «Peut-être, mais tant pis», répond sœur Huguette. «Pensant que j'allais mourir, j'ai offert ma vie à Dieu».

C'est ainsi que la deuxième religieuse répond à l'assassin musulman. Ainsi elle offre sans doute sa vie mais ne témoigne pas pour le Christ! Elle aurait peut-être été tuée en haine de la foi, foi qu'elle diminue par cette lamentable réponse ou faible foi trahie par cette réponse. Quelle horreur! Accepter le don de sa vie et manquer l'occasion du témoignage. Il n'est pas question de juger au for interne car sa réponse peut vouloir dire: pensez ce que vous voulez, peut-être, mais tant pis pour vous, je crois. En tout cas, ce n'est pas une réponse inspirée par le Saint-Esprit, Force des martyrs.

Mais tout le témoignage vaut d'être lu:

DEBUT DE CITATION
Saint-Étienne-du-Rouvray : le récit des deux religieuses (lefigaro.fr)

Sœur Hélène Decaux et sœur Huguette Péron racontent dans La Vie l'échange qu'elles ont eu mardi dans l'église de Saint-Étienne- du-Rouvray avec les deux auteurs de l'attentat.
Le père Jacques Hamel, 85 ans, vient d'être égorgé. Un fidèle grièvement blessé gît également à terre. Pourtant, après l'assassinat du prêtre, un dialogue surréaliste s'est engagé mardi dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray entre le commando et les deux religieuses retenues à l'intérieur de l'édifice. Les deux agresseurs avaient jusqu'à ce moment fait preuve d'agressivité et d'énervement. Ils changent ensuite brutalement de comportement. «J'ai eu droit à un sourire du second. Pas un sourire de triomphe, mais un sourire doux, celui de quelqu'un d'heureux», raconte sœur Huguette Péron à l'hebdomadaire catholique La Vie. Sœur Hélène Decaux, 83 ans, accompagnée de l'épouse du fidèle blessé demande à s'asseoir. L'un des deux tueurs accepte. «Je lui ai demandé ma canne, il me l'a donnée», précise sœur Hélène.
Puis la conversation prend une tournure religieuse. L'un des deux hommes demande à sœur Hélène si elle connaît le Coran. «Oui, je le respecte comme je respecte la Bible, j'ai déjà lu plusieurs sourates. Et ce qui m'a frappé en particulier, ce sont les sourates sur la paix», répond la religieuse. «La paix, c'est ça qu'on veut (...) Tant qu'il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous vous arrêterez, nous arrêterons «, répond son interlocuteur. «As-tu peur de mourir?», interroge ensuite ce dernier. À la réponse négative de la religieuse, il poursuit: «Pourquoi?». «Je crois en Dieu et je sais que je serai heureuse», réplique sœur Hélène, qui confie avoir prié intérieurement la Vierge et pensé à Christian de Chergé, le prieur du monastère de Tibéhirine assassiné avec six autres moines en 1996.
Avec sœur Huguette, la conversation porte sur Jésus. «Jésus ne peut pas être homme et Dieu. C'est vous qui avez tort», assène l'autre assaillant. «Peut-être, mais tant pis», répond sœur Huguette. «Pensant que j'allais mourir, j'ai offert ma vie à Dieu», ajoute-t-elle. «Visiblement, ils attendaient la police», considère sœur Hélène. Peu après, les deux hommes tentent une sortie en prenant les trois femmes comme bouclier humain. «Mais ils ne se sont pas mis totalement derrière nous. À croire qu'ils allaient au-devant de la mort».
Présente à la messe lors de l'irruption des terroristes, une troisième religieuse, sœur Danielle Delafosse, était parvenue à sortir de l'église et à donner l'alerte.

FIN DE CITATION

Quant on pense que la paroisse du prêtre égorgé avait gracieusement cédé un terrain pour le culte musulman, que valent ces martyres? Se pourrait-il qu'il y ait martyre (avec un "e") sans martyr? Les Saints Innocents n'ont-ils pas eu une lumière pour accepter dans la foi? De plus, ils étaient innocents. Jésus a été prêtre et victime innocente. Aujourd'hui, le prêtre est à la fois victime et coupable. (A des degrés différents n'est-ce pas...)

Voilà le fruit détestable (dé-testable, n'est-ce pas le mot qu'il faut? éloigné du témoignage, pourrait-on interpréter) de l'Eglise conciliaire à laquelle l'abbé Bouchacourt accorde déjà un proto-martyr du XXIème siècle. Le supérieur de district atteste le martyre, et déclare un martyr. Nous le souhaitons, mais la foi œcuméniste du père Hamel ne l'atteste pas.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 30 Juil - 21:18 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maunoir


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2014
Messages: 428
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 2 Aoû - 09:42 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr Répondre en citant

L'abbé Bouchacourt annonce de façon très précipitée et démagogique qu il s'agit du premier martyr du 21ème siècle. Cette annonce a choqué plus d'un fidèle de la Tradition à juste titre. L'annonce est accrocheuse (branding)  mais est elle fondée théologiquement ?
Il est bien probable que laporte latine enlèvera prochainement ce titre mais le mal fait sera énorme.



Il y a en effet une difficulté très sérieuse pour les théologiens . L'acte en lui même est un assassinat commis contre la Foi Catholique. Personne ne le conteste. Les deux musulmans ont été clairs. Le prêtre a donc bien été martyrisé, c'est à dire assassiné pour la Foi. Est il pour autant martyr ? difficile à affirmer.
Le problème réside dans les dispositions morales et spirituelles de ce prêtre. Il célébrait la nouvelle messe, il ne semblait pas en mauvais termes avec les adeptes de fausses croyances puisque sa paroisse avait même cédé un bout de terrain à la mosquée . et il ne remettait pas en cause l'enseignement oecuménique de vatican II. Or la Foi Catholique suppose l'exclusivité. On croit au Christ parce qu'on sait qu'Il est la SEULE voie de salut. La Foi Catholique suppose un minimum de rejet des erreurs et un minimum de volonté pour convertir les adeptes de l'erreur (islam, judaïsme, boudhisme).
Certains nous diront : qui êtes vous pour juger ? Certes on peut pense et espérer que le Père Hamel ait pu faire un acte de Foi authentiquement catholique au dernier moment. Qu'il a correspondu à la grâce du martyr et que son âme de prêtre soit allée directement en paradis.
Mais nous ne sommes pas dans les coeurs ni les âmes.
Le contexte du martyr (moderniste et oecuménique) laisse planer un doute pénible.
Et c'est pourquoi nous dirons que le père Hamel a bien été martyrisé mais nous ne pourrons pas moralement et absolument affirmer qu'il soit le premier martyr du XXI è.


Revenir en haut
Paulus
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Aoû - 12:02 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr Répondre en citant

Avec l'abbé Bouchacourt nous sommes dans le "politiquement correct". Le pouvoir annonce le martyr.  Il faut plaire aux nouveaux maîtres romains. Donc le père Hamel est martyr.

Avec le matamore, nous n'allons jamais très loin dans la réflexion et les maux de têtes sont ainsi évités.  Very Happy


Revenir en haut
Archet de Jeanne


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 147

MessagePosté le: Mar 2 Aoû - 17:41 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr Répondre en citant

Avez-vous noté que le "e" final de martyre a été comme gommé de l'annonce (l'image envoyée par Maunoir)? Sur l'original qui est plus grand, on devine la trace du "e" et la virgule vient après une espace. Il eût été préférable de le laisser!


On n'est pas obligé de croire les assassins, surtout de cette espèce, mais le caractère politique du motif qu'ils avancent (cf. témoignage des sœurs dans le premier message de ce fil) est défendable. Le prêtre pendant sa messe ne représente alors qu'un symbole qui va toucher efficacement la France. L'objectif est atteint!
Citation:
Plusieurs observateurs, croyants ou non, ont fait remarquer qu'après avoir été touchée dans ses dessinateurs satiriques, dans sa si précieuse communauté juive, dans son goût de la joie et de la convivialité, dans sa fête nationale, la France avait été atteinte le 26 juillet à l'intime de son âme, dans ses racines spirituelles les plus profondes.(lefigaro.fr, ... je n'aurais pas osé)




Pour revenir au martyr cette fois-ci, observons comment, lors des obsèques, c'est la foi conciliaire qui est montrée:
Citation:
«Le mal est un mystère», a déclaré Mgr Lebrun dans son homélie. «Il atteint des sommets d'horreur qui nous font sortir de l'humain. N'est-ce pas ce que tu as voulu dire, Jacques, par tes derniers mots? Tombé à terre à la suite de premiers coups de couteau, tu essaies de repousser ton assaillant avec tes pieds et tu dis: +va-t-en Satan+. Tu répètes: +va-t-en Satan+. Tu exprimais alors ta foi en l'homme, créé bon, que le diable agrippe».



C'est donc par la foi en l'homme (jugement téméraire, espérons-le, de Mgr Lebrun) que le prêtre est admiré... Il fallait bien expliquer pourquoi le père Hamel a maudit son assassin. (Il ne s'agit pas d'une malédiction définitive mais actuelle). On aurait pu dire: le célébrant a employé les paroles de Jésus à Pierre qui voulait l'empêcher d'accomplir son sacrifice.


D'autre part, l'évêque s'exclame: "plus jamais ça!" Mais de quel droit commande-t-il aux musulmans qui auraient quelques démangeaisons? Est-ce sous la forme d'un exorcisme, du pouvoir que Notre-Seigneur lui donne? Une autre façon de dire: va-t-en Satan? Ou bien de par une juridiction dans la religion universelle du culte de l'homme, à laquelle seront associés les protestants et musulmans justement présents?


Il y a aussi une leçon politique:
Citation:
Sa soeur Roselyne a raconté que pendant son service militaire en Algérie, alors qu'il [le père Hamel] était dans les transmissions, il avait refusé d'être promu officier car alors, «il aurait dû donner ordre à ses hommes de tuer d'autres hommes». «Au cours d'une fusillade dans une oasis, il avait été le seul survivant, il s'est souvent demandé pourquoi», a poursuivi sa soeur. «Aujourd'hui, Jacques, tu as ta réponse: le Dieu d'amour et de miséricorde t'a choisi pour être au service des autres (...) jusqu'à ton dernier souffle».



Ce plan de la Providence n'exclut pas une autre leçon: le châtiment de la France, politique et religieux, à cause de l'Algérie.


Quelques réflexions encore: Le conscrit -futur prêtre- a ainsi quelque réticence pour mener la guerre, à sortir son glaive. Or il est mort par le (sous-)glaive, tout en employant les mots de Notre-Seigneur à saint Pierre. Tout est comme inversé... Je n'en tire aucune conclusion sur le père Hamel mais je ressens un malaise: celui de la déformation de la foi, de l'espérance et de la charité, promue par le Concile; celui de ne plus pouvoir présumer favorablement, parce que cette présomption est écartée par les intéressés ou leurs porte-parole. En un mot, comme le dit Maunoir, il manque l'exclusivité.


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Mar 2 Aoû - 19:54 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr Répondre en citant

pour le "e" effacé : un bricolage de LaPorteLatine

ce sera dur à faire disparaître, le communiqué de l'abbé Bouchacourt a été reproduit par plein de sites Web, par exemple ici, entre le communiqué de Mgr Ponthier et le communiqué du Saint-Père :
http://site-catholique.fr/index.php?post/Priere-pour-le-Pere-Jacques-Hamel

Dorénavant les fidèles de la Fraternité pourront invoquer le bienheureux Jacques Hamel dans leurs prières, qui est allé au Ciel plus vite que l'abbé La Praz.


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 279

MessagePosté le: Ven 7 Oct - 22:10 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr Répondre en citant

L'alliance oecuménique entre le catholicisme conciliaire et l'islam modéré :



http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Economie-social…

C'est un beau geste de la part de ce Omar Moubine, mais l'Eglise conciliaire l'honore en tant que "croyant musulman" et ne cherche nullement à le convertir. Noter que naturellement la République participe à l'organisation de cet oecuménisme.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:38 (2016)    Sujet du message: Martyre d'une anti-martyr

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com