Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Interview du porte-parole officiel de la Fraternité aux Etats-Unis, Louis Tofari : l'accord n'est pas mort

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Louis


Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2013
Messages: 302

MessagePosté le: Ven 24 Jan - 21:50 (2014)    Sujet du message: Interview du porte-parole officiel de la Fraternité aux Etats-Unis, Louis Tofari : l'accord n'est pas mort Répondre en citant

http://aveclimmaculee.blogspot.ca/2014/01/interview-du-porte-parole-officie…






Interview du porte-parole officiel de la Fraternité aux Etats-Unis,Louis Tofari : l'accord n'est pas mort.


 
 

 
 

 
 
Traduction et commentaires de Michael 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
Un prêtre de la résistance nous a demandé de traduire certains extraits de cet article qui montre que contrairement à ce qu'a déclaré Mgr Fellay le 16 janvier dernier, un accord est possible avec François.  
 

 
 
 
 
Le National Catholic Register est un journal conciliaire qui a interviewé Louis Tofari, porte-parole de la FSSPX aux USA. Il est intéressant de voir ce que pense le porte-parole de la FSSPX aux USA et ce qu’il répond au journaliste conciliaire. On voit que l’accord avec Rome n’est pas abandonné, même après la conférence de Kansas City (octobre 2013) où Mgr Fellay a critiqué pour la première fois François en public, après avoir formellement obligé deux jours auparavant tous les prieurés du monde entier à mettre une photo du pape dans leurs locaux. 
 

 
 
 
 
Extraits du National Catholic Register1 par Peter Jesserer Smith.  
 

 
 
 
 
FSSPX et le dialogue ecclésial en veilleuse 
 

 
 
 
 
15 décembre 2013 
 
 
 
 
 
Les relations avec la Fraternité traditionaliste, qui est en dehors de la pleine communion avec l'Église, se sont détériorées depuis la mi-2012, mais l'espoir demeure pour la pleine réconciliation. 
 
 
 
 
 
ST. LOUIS [USA] – Le dialogue entre la Fraternité traditionaliste Saint Pie X et le reste de l'Église catholique semble au point mort. Cependant, l'espoir subsiste qu'une pleine réconciliation soit possible durant le pontificat de François, alors même que la FSSPX est confrontée à une rébellion au sein de ses propres rangs qui s'oppose à la pleine unité avec l'évêque de Rome. 
 
 
 
"Je pense qu'il est sûr de dire que les discussions sont actuellement en veilleuse", a déclaré au Register, Louis Tofari, porte-parole du district des États-Unis de la Fraternité Saint Pie X. Tofari a expliqué que la FSSPX est toujours ouverte à la discussion et veut "la pleine reconnaissance" de son statut canonique dans l’Église. Cependant, ils n'ont pas encore fait d'ouvertures officielles pour redémarrer le dialogue ou accepter le préambule doctrinal tel que défini par le pape Benoît XVI. 
 
 
 
"À l'heure actuelle, nous n'avons rien entendu du Saint-Siège ou du Pape François sur la poursuite des discussions qui ont été amorcées par le pape Benoît XVI", a-t-il dit. 
 
 
 
 
 
Défi interne 
(…) Mais le Supérieur Général fait maintenant face à un défi d'origine interne appelé "La Résistance", qui s'oppose à toute réconciliation avec le pape ou avec ce que la "Résistance" appelle avec dérision "la Rome apostate". Le défi n'est pas négligeable. Ce mouvement semble responsable de la diffusion sur Internet des documents internes de la FSSPX relatifs aux négociations, y compris le Préambule Doctrinal de Mgr Fellay, diffusion faite dans le but de faire avorter ces efforts. (…)  
 
"La Fraternité Saint Pie X vit son propre schisme en ce moment", a déclaré Peter Vere, un canoniste et ancien adepte de la FSSPX. (…) 
 
 
 
 
 
Actions controversées  
 

 
 
 (…) Les relations théologiques de l'Église avec le peuple juif, telles que définies par le Concile Vatican II avec Nostra Aetate sont un point de friction dans le dialogue de la FSSPX avec le Vatican. Cependant, en 2009, la FSSPX a doucement purgé ses sites d'un certain nombre d'articles offensant les Juifs, après que la négation de l'Holocauste par Mgr Williamson soit devenue publique, et la FSSPX a également expulsé l’abbé Florian Abrahamowicz, ancien supérieur de la branche italienne et autre négationniste public. 
 
 
 
 
 
La réconciliation reste possible 

Bien que Benoît XVI ne soit plus pape, la porte de la pleine réconciliation n'est pas fermée par le pape François, déclara Tofari. Mgr Fellay, qui avait critiqué le pape François, le qualifiant de "véritable moderniste" a ensuite précisé qu'il regrettait ses mots, car il donnait l'impression erronée qu'il considérait pape François comme un hérétique. Le Pape François lui-même, dans son exhortation apostolique Evangelii Gaudium (La joie de l'Evangile), a signalé qu'il veut la réconciliation dans l'Église "blessée par les divisions historiques." Il a condamné les idéologies au sein de l'Église et nous a tous exhortés à "offrir un témoignage rayonnant et attractif de communion fraternelle". 
 
 
 
 
 
Vere dit que le travail théologique pour montrer à la FSSPX la continuité du Concile Vatican II avec les enseignements de l'Église pré-conciliaire continue de progresser, surtout avec le "travail de référence" sur la liberté religieuse de Dom Basile Valuet, un théologien bénédictin de l'abbaye du Barroux de France. Il a ajouté que Summorum Pontificum, en 2007, (Motu proprio de Benoît XVI qui a confirmé la validité de la forme extraordinaire de la messe célébrée en latin, selon le Missel Romain de 1962), la réconciliation des traditionalistes du diocèse de Campos, au Brésil, et des ordres traditionalistes comme la Société de Saint-Vincent Ferrier, ont également montré que les catholiques ne devaient pas renoncer à l'espoir de la réconciliation entre la FSSPX et le pape. "Il y a eu des marques réelles de progrès", a déclaré Vere. C'est juste une question de tempset de prière afin de permettre aux deux parties de négocier à l’abri de l’impératif médiatique de l’immédiateté. 
 

 
 
 
 
Note :  
 
 
 
1. Source Wikipedia : Le National Catholic Register est le plus ancien journal catholique des États-Unis d'Amérique. Il a été fondé en 1927 en tant que journal hebdomadaire. (…) Le père Owen Kearns, membre des Légionnaires du Christ, est éditeur et collaborateur du journal depuis 1995. 
 
 
 
 
 
Commentaire 
 

 
 
Il est piquant de voir que le porte-parole de la FSSPX et le journaliste conciliaire sont d’accord : ils souhaitent la reconnaissance canonique. Elle est non seulement souhaitable mais possible. Ce n'est qu'une question de temps. Pour ce faire : 
 

 
 
1. On expulse les récalcitrants. 
 

 
 
2. On expurge les sites de la FSSPX afin de se mettre en conformité avec l’esprit de Nostra Aetate. L’abbé Bouchacourt modifie la théologie catholique sur le peuple déicide dans une interview à la presse argentine. Voir ici. 
 

 
 
3. On s’appuie sur l’exemple des ralliés qui jouent un rôle de subversion de la Tradition. (cf. point 5 de la critique du livre de l'abbé Pivert et la"récollection" donnée par l'abbé Pfluger à Flavigny) 
 

 
 
4. On négociera en évitant les fuites.  
 
 
 
Le ralliement à la Rome moderniste est donc toujours possible et sera préparé en secret comme le dit Vere et comme l’a sous-entendu Mgr Fellay dans une interview (The Angelus, 20 avril 2013) : 
 
 
 
The Angelus : « Avec le recul, y a-t-il quelque chose que vous auriez fait différemment au cours de l’année passée ? » 
 
 
 
Mgr Fellay : « Oh, certainement, on est toujours plus sage après la bataille. J’aurais insisté davantage sur ce que j’ai toujours dit et ne croyais pas nécessaire de souligner : quel que soit l’accord, il y aura toujours une condition sine qua non : pas de compromis, c’est impossible ! Nous restons tels que nous sommesC’est ce qui nous fait catholiques, et nous voulons rester catholiques. » 
 
 
 
[ndlr : pour Mgr Fellay, la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=] Mgr Fellay poursuit : « J’aurais aussi amélioré les communications et j’y ai déjà travaillé. J’ai été paralysé par les fuites. Je ferais les choses autrement maintenant. » [/url]
 
la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=][/url]
la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=][/url]
la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=] [/url]
 
la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=][/url]
la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=]Mgr Fellay ne refera pas les mêmes erreurs, c’est l’enseignement qu’il a retiré des négociations avec Benoît XVI. Maintenant tout se fera sans fuites. [/url]
 
la%20d%C3%A9claration%20du%2015%20avril%202012%C2%A0%C2%A0ne%20faisait%20donc%3Cspan%20class=][/url]


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Jan - 21:50 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com