Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 08:59 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!! Répondre en citant

Ennemond revient en surface et reprend ses sempiternelles incompréhensions de Mgr Lefebvre.


Comme le disait l'abbé Pfluger, nous sommes revenus en 1974!


La FSSPX est donc chargée de refaire le parcours "raté" de Mgr Lefebvre! Pour le "réussir" à sa place! 


Il s'agit de "faire ou refaire partie de l'Eglise!" Ceux qui ont donc quitté l'Eglise, c'est pas "eux", c'est "nous"....


Citation:
SOURCE - Credidimus Caritati - 27 septembre 2016
Au début du pontificat de Jean-Paul II, Mgr Marcel Lefebvre a adressé au pape des propositions concrètes pour parvenir à une régularisation de la Fraternité Saint-Pie X. Il demandait notamment la liberté pour les prêtres de célébrer la messe traditionnelle et le refus explicite de célébrer la nouvelle. À l’époque, le recours à l’ancien missel était purement et simplement interdit. On voit ainsi que l’œuvre n’a guère varié dans ses demandes avant de voir concrétiser son statut : ce fut toujours la liberté de pouvoir célébrer selon le missel de 1962 et la suppression des peines canoniques portées jusque là. Dans une pétition adressée en 1985, la Maison Générale de la Fraternité faisait une demande semblable au Saint-Siège. Ces deux points devinrent les préalables posés par Mgr Fellay et qui furent accordés les 7 juillet 2007 et 21 janvier 2009. Ce qui est intéressant dans la conférence que Mgr Lefebvre fit le 16 janvier 1979 à Écône, c’est qu’il y présente l’intérêt pour ses prêtres de pouvoir déployer leur apostolat de façon reconnue. Si cette situation ne peut être obtenue au prix de l’inacceptable, elle demeure néanmoins souhaitable à ses yeux et il demande de ne pas négliger cet aspect. Il en va du salut de nombreuses âmes.  
tr_bq a écrit:
« Que fera le pape ? Je n’en sais rien. Aurons-nous une condamnation encore plus grande, une condamnation plus forte ? Eh bien, ce sera une condamnation plus forte. Je ne peux pas changer, c’est absolument impossible ! Je ne puis pas dire que ce qui est mauvais, est bon. C’est impossible. Je ne peux pas, moi, m’empoisonner tout doucement, je ne veux pas détruire l’Église. Nous nous retrouverons comme nous sommes. Peut-être, serai-je excommunié à ce moment-là, je n’en sais rien ! C’est possible. Mais je n’ai pas peur de cette excommunication car je sais qu’elle ne vaudra rien, comme j’ai dit que les autres peines ne valaient rien.  
tr_bq a écrit:
« Mais je cherche à imaginer au contraire qu’il accepte : ‘- Bon, et bien on vous laisse libres, on laisse libres les prêtres’. Eh bien, je vous assure que ce serait, pour l’Église, une chose extraordinaire, parce que ce serait la Tradition qui reprendrait le dessus dans l’Église. Nous n’avons pas le droit de manquer une chance comme celle-là tout de même ! Cela, ça ne dépend pas de moi parce qu’il est certain qu’actuellement nous sommes tout de même enfermés. On nous ferme les portes des églises, on nous ferme les portes des chapelles, on nous tracasse de partout, on nous poursuit de partout. Imaginez-vous que demain nous puissions dire librement nos messes dans les églises, avec les fidèles qui veulent venir assister à nos offices ? Mais, cela changerait énormément et immédiatement toute la situation des fidèles et de l’Église. Ce serait considérable, n’est-ce pas ? Alors nous ne pouvons tout de même pas nous permettre de considérer cela comme négligeable avec tout ce que cela représente, comme les âmes qui se sauveront, le nombre d’âmes considérable qui se sauveront de nouveau!» 

_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Sep - 08:59 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 09:02 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!! Répondre en citant

Aller dans "nos" églises librement...


C'est oublier que Mgr Lefebvre a changé entre temps!
- leurs églises ne peuvent plus être les "nôtres": il faut les exorciser!
- le Terribilis locus iste ne peut supporter qu'un seul rite! Même pas ceux des ralliés!
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Titus


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2016
Messages: 41
Localisation: rennes

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 10:50 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!! Répondre en citant

     Ennemond = "Cretinus caritati ...." Mort de Rire

Excellent.  nous retenons la formule .
Dysmas, vous êtes bien Français !!


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 13:55 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!! Répondre en citant

Ennemond always wants to talk about what Archbishop Lefebvre was willing to do before 1988.

He is unwilling to consider that Archbishop Lefebvre changed his position after the episcopal consecrations.

When this change in position is observed, he replies that, "Well, Archbishop Lefebvre was a 'pragmatic thinker,' and therefore would not categorically refuse to consider a practical accord with unconverted Rome."

To which I observe:

1) Certainly Archbishop Lefebvre was a pragmatic thinker (and this is what accounts for his change of position after the 1988 consecrations!);

2) But for the Menzingen apologists to pretend Archbishop Lefebvre would have changed his position today, without any movement of Rome back to Tradition, would not evince a pragmatic decision, but rather, a contradiction.

3) This was recognized by Bishop de Galarreta at the October/2011 meeting of SSPX superiors in Albano, Italy:

"To move towards a practical agreement would be to deny our word and our commitments to our priests, our faithful, and Rome in front of everyone. This would have hugely negative consequences ad intra and ad extra. There is no change in the doctrinal point of view from Rome that would justify ours. On the contrary, the discussions have shown they will not accept anything in our criticisms. It would be absurd for us to go in the direction of a practical agreement after the result of discussions and findings. Otherwise, one would think that Msgr. Rifan and Father Aulagnier were right. Such an approach would show a serious diplomatic weakness on the part of the Fraternity, and indeed, more than diplomatic. It would be a lack of consistency, honesty and firmness, which would have effects like loss of credibility and moral authority we enjoy."

And:

"In conclusion, we must not get ahead of Providence; it is she who will solve the crisis. We must be very careful about the temptation sub specie boni (under the appearance of good) , avoid the rush, wait, and only go down that path when there will be no one doubts that Rome (the Pope) wants the Tradition, they have a fair idea of it, it is prudent and that it is the will of God. We need more reasons to change that line to stay in safe and proven that we have. However, the opposite happens.: 

'Archbishop Lefebvre: Without dwelling on the fact that many things were not, the focus was on the high expectations that give rise to the charismatic and Pentecostal. In Rome, they want to be convinced of that. They stubbornly closed their eyes to the catastrophe of the Council and they are trying to accomplish, on the ruin to which they are currently leading the Church. And they want us to enter into this current. If we take a step in that direction, if we submit to authority without warranty, more or less long term, two, three or five years, we will lose the tradition. But we do not want to lose it. We therefore can not submit ourselves to authorities who want us to lose Tradition. As I have already stated, if I went to Rome to discuss, it is because I wanted to try to see if we could reach agreement with the ecclesiastical authorities, while putting us away from their liberalism and safeguarding Tradition. Force me has been clear that no agreement could be reached that gives us both warranties and the belief that Rome wanted to sincerely contribute to the preservation of tradition. I waited until June 5 to write to the Pope: "I'm sorry, but we can not hear us. You do not have the same goal as us. By this access, your goal is to bring us back to the Council. Mine is rather to be able to maintain outside the Council and its influences.'" (Fideliter no.68, p 15)

And finally:

"For the good of the Fraternity and Tradition, "Pandora's box" must be closed as quickly as possible, to avoid the stigma and the demolition of the authority, disputes, dissensions and divisions, perhaps with no return."
http://strobertbellarmine.net/Reflections_about_the_Roman_Proposal___Complete_Transcript_with_Quotes.pdf   
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 14:23 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!! Répondre en citant

Merci pour une traduction de Sean Johnson!


Par ailleurs:


On connait la fachosphère.


Mais connait-on la Ralliéssphère?


Elle comprend non seulement les Chirons et autres abbés de Tanouarn abonnés à Tradinews, mais aussi les bien de "chez nous": Célier, Simoulin, Ennemond, etc....


Tout ce beau monde est en ébullition!


Alors Monseigneur, c'est pour quand cette signature?


Ici, mieux vaut qu'elle arrive!


Comme me le disait un abbé raisonnable: "Mieux vaut une catastrophe que le pourrissement continue. Au moins la catastrophe ouvre les yeux. Pas le pourrissement, où encore la grenouille qui ne sent plus l'eau qui commence à boullir..."


Kyrie eleison...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 475
Localisation: france

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 14:35 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!! Répondre en citant

Au fait, Titus, je suis flamand, né immigré en France. Mais j'ai donc quelque chose de Clovis, roi de la Belgique seconde... 
Toute immigration n'est pas une chance, seulement certaines! Mr. Green
En plus , c'est parfois dans "in vino" que nous trouvons la "veritas"... Wink
Avec modération! Okay
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:05 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre jusqu'en avril 1988, OUI! Après? NON!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com