Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Leçon de fidélité par Mgr Fellay

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Mer 12 Oct - 09:54 (2016)    Sujet du message: Leçon de fidélité par Mgr Fellay Répondre en citant

Leçon de fidélité par Mgr Fellay

Si vous en avez le courage et le temps, n'hésitez pas à écouter le sermon que Mgr Fellay a donné à Paris pour la journée des associations  ( 9 octobre 2016). Le thème du sermon fut la fidélité. Rien à dire en soi. Sermon en deux parties : la fidélité de l'homme à Dieu et Dieu fidèle. Bien.

Mais la première chose que nous sommes en droit de demander à l'évêque qui prêche de bouche est aussi qu'il prêche par l'exemple de sa propre fidélité. Or quelle fidélité demander à Mgr Fellay ? A la Foi certes mais aussi aux directives de celui qui l'a sacré en 1988 et qui lui a dit ceci :

Citation:


"C'est pourquoi, convaincu de n'accomplir que la sainte Volonté de Notre Seigneur, je viens par cette lettre vous demander d'accepter de recevoir la grâce de l'épiscopat catholique, comme je l'ai déjà conférée à d'autres prêtres en d'autres circonstances.
 Je vous conférerai cette grâce, confiant que sans tarder le Siège de Pierre sera occupé par un successeur de Pierre parfaitement catholique en les mains duquel vous pourrez déposer la grâce de votre épiscopat pour qu'il la confirme." (lettre aux quatre évêques le 13 juin 1988) .



Etre fidèle pour Mgr Fellay (et la fsspx aussi ...) c'est répondre à l'exigence de celui qui l'a sacré et par conséquent attendre que le pape soit redevenu parfaitement catholique.

Être fidèle... c'est être fidèle à Mgr Lefebvre à qui Mgr Fellay doit son épiscopat et les directives pour ne pas trébucher dans la crise. A l'infidélité, Mgr Fellay ajoute l'imprudence grave.

A méditer.




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Oct - 09:54 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Mer 12 Oct - 18:47 (2016)    Sujet du message: Leçon de fidélité par Mgr Fellay Répondre en citant

En anglais:


http://ablf3.com/threads/fidelity.691/#post-4345 
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Mer 12 Oct - 20:31 (2016)    Sujet du message: Leçon de fidélité par Mgr Fellay Répondre en citant

J'ai écouté le sermon. Il y a quasiment de l'émotion dans la voix de Mgr Fellay. Mais je ne trouve pas que son sermon établit tellement la notion de fidélité.
Tout d'abord, il centre trop le maintien de la Tradition sur la FSSPX, et il exprime sa reconnaissance envers Mgr Lefebvre par rapport à la fondation de la FSSPX.
Ensuite, à partir de la 7e minute : la Foi ne doit pas être mise sous le boisseau (la tentation étant un réflexe de protection face à l'adversaire), ça peut aussi bien vouloir dire qu'il faut du courage pour accepter la prélature personnelle ?
A partir de la 11e minute : la vertu d'Espérance, il en parle fréquemment depuis 2 ans.
Enfin, son discours reste théorique, il n'y a pas d'analyse factuelle de la situation d'aujourd'hui (chose qui pourrait se faire à la lumière des commentaires des saints auteurs par exemple).
On se demande dans quel sens il prêche, et on peut s'inquiéter des modalités qui accompagneraient une mise en oeuvre de ses idées.


Revenir en haut
Marguerite


Hors ligne

Inscrit le: 04 Mai 2014
Messages: 285

MessagePosté le: Ven 14 Oct - 09:48 (2016)    Sujet du message: Leçon de fidélité par Mgr Fellay Répondre en citant

Oui Gillou votre analyse est juste. Je voulais simplement souligner que le thème choisi par Mgr Fellay n'était pas mauvais en soi bien au contraire mais qu'il devait surtout se l'appliquer à lui même. "Médecin soigne toi d'abord". Mgr Fellay est un malade qui veut guérir les autres avec de mauvais médicaments.

En outre  Mgr Fellay dit ceci
Citation:

"Dieu est fidèle. Il n'abandonne pas ceux qui veulent Lui être fidèles"
Que va devenir celui qui est infidèle à son maître ? Que va devenir celui qui trahit sa parole de ne remettre son épiscopat entre les mains d'un pape redevenu parfaitement catholique ?

Oh !  .. prions pour cet évêque !


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Ven 14 Oct - 20:38 (2016)    Sujet du message: Leçon de fidélité par Mgr Fellay Répondre en citant

Voir aussi cette conférence qui a eu lieu la veille :
http://www.dici.org/documents/conference-de-mgr-fellay-le-8-octobre-2016-po…

Elle commence par cette phrase savoureuse : "Rome nous a fait une nouvelle proposition. Ils étaient vraiment bloqués parce que nous disions : non"

Conférence très instructive sur l'état des relations avec Rome.

Elle se termine sur cette autre savoureuse phrase : "Ne vous laissez pas préoccuper tout le temps avec ces questions : « Est-ce qu’il va y avoir un accord ou pas ? » Je n’en sais rien moi-même !"

Il y toujours la possibilité que ce soit un mouvement d'humilité et d'abandon à la Providence... si on ne le soupçonnait pas de fausseté. Au contraire, cette question est préoccupante: si accord il y a, dans quel esprit se fera-t-il ? sera-ce un accord avec une Rome qui veut revenir à sa vocation première ? ou ne sera-ce qu'un simple aveu du bout des lèvres que la Fraternité est effectivement catholique ? Et si l'on commence çà et là à craindre que cet accord ne se fasse dans un mauvais esprit, est-ce que ça ne veut pas dire que ce mauvais esprit est déjà présent, même de manière minime, à la tête de la Fraternité ?

Deuxièmement, il disait cela le 8 octobre. Or, le 13 octobre : http://www.dici.org/actualites/mgr-fellay-a-rencontre-le-cardinal-muller/
maintenant il devrait en savoir un peu plus, non ?


----------------------

Une phrase de la conférence qui touche de près au débat actuel : "Encore une fois, la grande majorité des gens qui sont dans l’Eglise aujourd’hui pensent exactement le contraire [= ils pensent qu'il faut accepter tout Vatican II]. C’est-à-dire qu’ils voient dans ces documents le fondement de leur Eglise, ce qu’on appelle l’Eglise conciliaire. Les modernes vivent précisément de cela."
D'un côté Mgr Fellay possède tous les éléments pour saisir ce qu'est l'Eglise conciliaire (une entité nouvelle, qui s'appuie sur des textes, qui développe un nouveau droit, etc. et qui a bien sûr quelque chose d'étranger à l'Eglise du Christ) et d'un autre côté il faut qu'il dise : "les gens qui sont dans l'Eglise aujourd'hui" ! On pourrait admettre que c'est un raccourci pour désigner l'Eglise "officielle", mais d'un autre côté en parlant comme ça il minimise systématiquement la portée historique et théologique du mot "Eglise".
Ensuite vient la question :
- est-ce que l'Eglise conciliaire est seulement quelque chose de subjectif à ceux qui adhèrent aux idées du Concile ? est-ce juste un terme conventionnel entre traditionalistes pour désigner une dérive de l'Eglise Romaine sous l'effet de ces transformistes ?
- ou bien est-elle une réalité objective, à savoir que les catholiques qui veulent adhérer à la liberté religieuse se sont organisés socialement en fonction de cette idée, et aussi qu'on peut s'y trouver lié même si on ne partage aucunement les idées de beaucoup sur la liberté religieuse ? (cette dernière situation est aussi celle de beaucoup de "gens qui sont dans l'Eglise", qui n'aiment pas l'oecuménisme mais qui se croient obligés d'obéir à ce que demande Rome)
Nous aimerions connaître la courageuse pensée des autorités de la FSSPX sur ce point.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:40 (2016)    Sujet du message: Leçon de fidélité par Mgr Fellay

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com