Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 09:15 (2016)    Sujet du message: Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??) Répondre en citant

Dici.org (l'abbé Lorens) mentionne régulièrement, et avec complaisance, des évêques et cardinaux qui semblent réagir dans le bon sens. Un exemple parmi quelques dizaines d'autres :
http://www.dici.org/actualites/le-pere-abbe-et-le-cardinal/


Comment discernez-vous ces hommes qui font partie du "Système" ? Et secondairement comment discerner l'attitude de Menzingen vis-à-vis d'eux ?

Est-ce que manifester du respect pour le Saint-Sacrement et professer l'indissolubilité du mariage suffirait à être un "réactionnaire" dans l'Eglise officielle ?

Je ne sais pas si je pose bien le problème, je ne veux pas me perdre à juger des personnes en particulier. Mais tout de même, sait-on à quoi ils adhèrent ?

Lunettes noires  Mad : théoriquement la Fraternité ne devrait pas se faire trop d'illusions à leur sujet.

Mgr Lefebvre mentionnait régulièrement des évêques et cardinaux qui étaient clairement plus traditionalistes que le Cardinal Burke, qui avaient reçu l'ancienne formation, qui auraient voulu restaurer la discipline dans leurs séminaires, qui pensaient bien qu'Ecône était un bon séminaire, qui avaient réagi pendant le Concile, mais qui se sentaient impuissants, qui suivaient les conférences épiscopales, qui ne voulaient pas offenser le pape, etc. Déjà, il n'y aucune nouveauté frappante à ce que certains hommes d'Eglise veuillent encore réagir contre des dérives.

Un article de l'abbé Gleize, dans Nouvelles de Chrétienté, au moment du synode sur la famille, avait critiqué à juste titre cette réaction conservatrice pour la raison qu'elle s'appuyait sur la néfaste et ridicule "Théologie du corps" de Jean-Paul II. La Fraternité Saint-Pie X, tout en essayant d'être gentille avec eux, continue donc à percevoir certaines de leurs faiblesses.

Egalement, en avril 2014, Mgr Fellay a déclaré : "On pourrait ajouter les graves objections formulées par les cardinaux Gerhard Ludwig Müller, Walter Brandmüller, Angelo Bagnasco, Robert Sarah, Giovanni Battista Re, Mauro Piacenza, Angelo Scola, Camillo Ruini… Mais ces objections restent, elles aussi, sans réponse." Il a donc noté que ces réactions restent inefficaces face au rouleau-compresseur conciliaire.

Lunettes roses  Embarassed : mais d'un autre côté, ne sont-ils pas gentils ?

Depuis 1962, nous observons un ensemble de nouveautés humanistes appuyées par les autorités romaines, toutes les réformes sont faites dans une direction humanistes, et nous (côté Résistance en tout cas) avons gardé une vision d'ensemble de la crise qui prend corps dans l'Eglise conciliaire. L'orientation prise par la FSSPX la conduit sans doute à ne plus voir l'éléphant conciliaire mais à compter les souris qui courent à l'ombre de cet éléphant : on énumère d'un côté les évêques les plus désobéissants aux règles de l'Eglise, et d'un autre côté ceux qui essayent d'afficher le respect de Dieu (mais qui ne sont pas si clairs doctrinalement).

Le fait qu'il y ait de telles réactions peut faire partie de nos arguments : si même des conciliaires réagissent, cela prouve que la révolution va de plus en plus loin. Tandis qu'au service du ralliement il y aurait cette idée que ceux qui réagissent ce sont les bons, ils souhaitent la restauration de la Foi, il faut les appuyer.


pour préciser de qui je veux parler :
http://www.riposte-catholique.fr/osservatore-vaticano/moment-restaurationni…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Oct - 09:15 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 10:35 (2016)    Sujet du message: Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??) Répondre en citant

Le cardinal Gerhard Müller :

* Très ouvert à la théologie de la libération :

https://fr.zenit.org/articles/la-theologie-de-la-liberation-la-vraie/
https://forocatolico.files.wordpress.com/2014/02/mc3bcller-con-una-vestidur…


* Actif dans le rapprochement avec les protestants :

http://www.traditioninaction.org/HotTopics/Q001_Justification.htm


* Magnifique adoption du langage conciliaire :

Il ne veut pas nier le dogme, mais il veut apporter à l'expression du dogme certaines réflexions conformes à l'esprit de Vatican II.

Sur la virginité perpétuelle de la Bienheureuse Vierge Marie, Mgr Müller a écrit que la doctrine n'est «pas tellement préoccupés par certaines propriétés physiologiques dans le processus naturel de la naissance (comme le canal de naissance n'ayant pas été ouvert, l'hymen intact, ou l'absence de douleurs de l'enfantement), mais par l'influence salvatrice de la grâce du Sauveur sur la nature humaine».

Sur l'Eucharistie, il a déclaré: «En réalité, le corps et le sang du Christ ne signifient pas les composants matériel de la personne humaine de Jésus pendant sa vie ou dans sa corporalité transfigurée. Ici, le corps et le sang signifie la présence du Christ dans les signes au moyen du pain et du vin».

source : http://benoit-et-moi.fr/2012(III)/articles/une-interviewe-de-mgr-gerhard-mu…

25 octobre 2016, sur la crémation des défunts, son propos se résume à : l'Eglise est plutôt contre, mais si vous le faites, faites-le dignement
https://fr.zenit.org/articles/en-cas-dincineration-les-cendres-des-defunts-…


* Disciple de Ratzinger :
http://benoit-et-moi.fr/2012(III)/articles/inauguration-du-centre-de-rencon…
http://www.fondazioneratzinger.va/content/dam/fondazioneratzinger/contribut…
http://www.fondazioneratzinger.va/content/fondazioneratzinger/it/premio/pre… (c'est le card. Müller au milieu de la photo)

* Divers :

"un évêque n'est catholique que quand il est en pleine communion avec le Pape, Successeur de Pierre, ce que Williamson n'est pas" (tiré de la précédente interview)

Avec des jeunes filles catholiques, lors du World Youth Day à Cologne en 2005 :
https://catholic4lifeblog.files.wordpress.com/2014/09/cardinal-muller-2.jpg

Contribution à une oeuvre d'art photographique "l'habit fait le moine" :
http://www.faz.net/aktuell/bischof-mueller-der-waechter-11807062/kleider-ma…


Dernière édition par gillou47 le Mer 26 Oct - 22:17 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Mar 25 Oct - 20:19 (2016)    Sujet du message: Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??) Répondre en citant

Le cardinal Robert Sarah :

Lunettes roses  Embarassed Embarassed :

Quand il était enfant, il a vu venir le royaume de Dieu dans son village guinéen ; les gens étaient animistes, lorsque les missionnaires spiritains sont venus, ses parents et lui se sont fait baptisés ; il était édifié par la célébration de la messe par les missionnaires. Il a vu la persécution communiste dans son pays, il y a eut des martyrs. Normalement il n'a pas les ingrédients d'un libéral.
Certaines de ses paroles expriment un désir de piété, qui détone avec "l'ouverture au monde" de beaucoup de ses confrères.

Lunettes noires  Mad Mad :


- que vaut son autorité ?
à la question "Cette manière [de tourner quelquefois le dos aux fidèles] est-elle autorisée ?", il répond :
"Elle est légitime et conforme à la lettre et à l’esprit du Concile."
http://www.famillechretienne.fr/vie-chretienne/liturgie/cardinal-sarah-comm…

- il propose une réforme insignifiante (que le prêtre soit tourné "ad orientem" à certains moments de la messe : « le rite pénitentiel, le chant du gloria, les oraisons et la prière eucharistique ») qui s'inscrit entièrement dans le rituel de 1969, sera-t-il obéi ?
https://www.cath.ch/newsf/lorientation-pretre-pendant-messe-probleme-priori…
"Selon les déclarations du cardinal Sarah, ce ne sont pas les conférences épiscopales, ni les évêques diocésains qui devraient prendre la responsabilité de la pratique liturgique, mais les prêtres seuls. (…) Si les prêtres en viennent à décider eux-mêmes de questions qui touchent l’ensemble de la communauté et de l’Eglise, sans que l’évêque ne soit impliqué, cela pourrait mener à une “anarchie liturgique”, qui serait au plus haut degré préjudiciable à l’unité de l’Eglise. On ne peut qu’espérer que cet appel disparaisse rapidement de l’arène médiatique." (Martin Klöckener, professeur de sciences liturgiques à l’Université de Fribourg)

- quel est son poste actuellement ?

Il est à la tête d'une congrégation par Paul VI refondue en vue d'appliquer la réforme liturgique de Vatican II.
Dès la veille de la clôture du Concile, Paul VI a entamé une profonde réforme de la Curie romaine et des dicastères, en raison "des besoins des temps nouveaux" (allocution à la de Paul VI dès le 21 septembre 1963, et décret conciliaire "Christus Dominus"). Paul VI était un grand connaisseur de la Curie pour y avoir travaillé de 1924 à 1954, on peut se douter qu'il n'a rien laissé au hasard dans cette réforme majeure. Le pape Paul VI a conclu cette réforme en 1967 par la constitution apostolique "Regimini Ecclesiae Universae", c'est ensuite que les choses ont pu se mettre en branle (nouvelle liturgie, vidage des séminaires, etc.).

L'actuel pape François réforme encore la Curie, probablement de manière moins profonde que Paul VI, mais certainement dans le même sens, avec en autres l'institution d'un nouveau "dicastère pour le service du développement humain intégral".
http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Documentation-catholique/Actes-du-pape…
https://fr.wikipedia.org/wiki/Réforme_de_la_curie_romaine_sous_le_pape_Fran…
http://www.la-croix.com/Archives/2014-04-29/La-reforme-de-la-Curie-se-heurt…
http://www.la-croix.com/Religion/Quand-Paul-VI-bataillait-pour-reorganiser-…

Et le cardinal Sarah n'est qu'un élément de ce vaste système.

- quelle son idée de la gouvernance de l'Eglise ?
En un mot : collégialité. Et le pape est au service de l'unité ecclésiale.

- à quel point est-il frondeur ?
Il agit de concert avec le pape François, qui souhaite lui aussi que Dieu ne soit pas absent de la vie de l'Eglise.

- quel est sa théologie ?
en une phrase : "Plus de cinquante ans après la clôture de Vatican II, il devient urgent que nous lisions ses textes !"
Sa notion de la participation des fidèles à la liturgie ne dépasse pas celle des modernistes, qui la réduisent à un lien entre Dieu et la communauté des fidèles.
Les mots exacts employé par l'actuel préfet du culte divin ne sont pas : que le prêtre soit tourné vers l'orient, mais : "que tous, prêtres et fidèles, se tournent ensemble vers l'orient", cette expression est conforme au sentiment conciliaire d'égaliser prêtre et fidèles dans la liturgie.
https://www.lanef.net/t_article/liturgie-revenir-au-concile-vatican-ii-card…


Conclusion :

S'il devient pape (probabilité?) dans de telles circonstances, après avoir fait toutes les concessions voulues à Vatican II, après avoir donné toutes sortes de garanties aux plus progressistes, et de plus au milieu d'une Curie davantage décentralisée après les réformes de François Zéro, moralement il ne sera pas capable de défaire le montage libertaire et oecuméniste de Vatican II.
Tant qu'il agit à l'intérieur de l'Eglise conciliaire, nous pouvons rester indifférents à ses initiatives. Il se peut qu'un jour la grâce le réveille, mais pour l'instant ce n'est pas fait.


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Mer 26 Oct - 19:13 (2016)    Sujet du message: Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??) Répondre en citant

Une impressionnante pétition à laquelle participent beaucoup de laïcs notables, de théologiens, de prêtres, 3 ou 4 d'évêques, et 3 cardinaux :
http://filialesupplique.org/full
http://filialesupplique.org/seemore

Lunettes roses Embarassed :
- Ils disent des choses que beaucoup n'arrivent plus à se mettre dans la tête : sur la chasteté, sur le 6e commandement, sur le péché et l'Enfer. Et ils mentionnent plusieurs fois Pie XII et le Concile de Trente, c'est inhabituel !
- Vu le titre et le ton de la pétition, ils placent la fidélité au-dessus de l'obéissance à une institution ou à un règlement particulier, ils sont sur la bonne voie.
- Il n'y a apparemment pas de signature d'évêque français ou allemand, c'est éventuellement un signe de catholicité.

Lunettes noires Mad :
- Ce texte n'aborde pas les fins du mariage (si j'ai bien lu), dont l'aggiornamento a supprimé la hiérarchie (*).
- Pour les théologiens qui ont signé : ils réagissent parce qu'il y a sans doute une contradiction entre ce que dit le pape François et ce qu'il y a d'écrit dans Vatican II sur l'indissolubilité du mariage. Mais ce concile de brigands demeure probablement leur horizon, et tout en signant cette pétition ils restent donc dans la sphère de l'Eglise conciliaire.
- Quelque ressemblance avec la Manif pour tous face à la République Française ?


Notes :
(*) Voir l'inguérissable Arnaud Dumouch qui expose, en y étant favorable, ce changement radical concernant la doctrine du mariage :
http://docteurangelique.free.fr/livresformatweb/complements/sacrementmariag…
Et bien sûr il propose de relire saint Thomas d'Aquin non plus à la lumière du droit canon de 1917 mais de celui de 1983 !!

Voici ce qu'écrit A. Dumouch (et mes commentaires) :
La doctrine dogmatique du Concile Vatican II marque une grande différence (certes !) avec la théologie soutenue au Moyen Age dans le Supplément de la Somme Théologique de saint Thomas. La Doctrine traditionnelle du mariage de saint Thomas était reprise et  résumée dans le canon 1013 du Code de Droit Canonique de 1917: "La fin première du mariage est la procréation et l’éducation des enfants; la fin secondaire est l’aide mutuelle et le remède à la concupiscence." Le Code de 1983, s'appuyant sur les textes du Concile Vatican II, réforme cette perspective (Canon 1055): "L'alliance matrimonial, par laquelle un homme et une femme constituent une communauté de toute une vie, est ordonnée de manière naturelle au bien des conjoints ainsi qu'à la génération et à l'éducation des enfants."
C'est un changement essentiel qui ne dévalorise pas l'enfant et son éducation qui sont toujours la fin première du mariage, mais qui en font le fruit naturel d'une autre fin première qui fonde le couple et sa fécondité, à savoir l'union des époux (cette peur de hiérarchiser deux finalités exprime bien la tentation moderne). Évidemment, c'est tout le traité du mariage qui s'en trouve éclairé et approfondi. Il convient de lire le Supplément de saint Thomas à la lumière de cette nouvelle donnée (et voilà !).


Dans Gaudium & Spes : l'homme et la femme prennent ainsi conscience de leur unité et l'approfondissent sans cesse davantage  Mr. Green


Dernière édition par gillou47 le Jeu 27 Oct - 22:44 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 270

MessagePosté le: Jeu 27 Oct - 21:36 (2016)    Sujet du message: Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??) Répondre en citant

Sur Mgr Athanasius Schneider :


Lunettes roses Embarassed Crying or Very sad   : il pense qu'il y a une importante crise dans l'Eglise actuellement, BRAVO(1)
http://www.courageouspriest.com/bishop-athanasius-schneider-fourth-great-cr…

A propos de la FSSPX, il a dit (2) : Ceux qui craignent la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X craignent finalement les éternelles vérités catholiques et ses exigences dans la sphère morale et liturgique. Lorsque la FSSPX s'efforce de croire, pratiquer le culte et vivre moralement comme nos ancêtres et les Saints les plus connus l'ont fait pendant une période millénaire, alors il faut considérer la vie et l'œuvre de ces prêtres catholiques de la FSSPX comme un don pour l'Église de nos jours.


Lunettes noires  Surprised : bon élève de Joseph Ratzinger, il se demande surtout si le Concile Vatican II a été bien compris
http://www.dominicainsavrille.fr/fraternite-saint-pie-x-visites-de-prelats/

A propos de la FSSPX, il a dit aussi : Dans quelques secteurs de la FSSPX, il y a toutefois, comme c’est le cas dans toute société humaine, des personnalités excentriques. Elles ont une méthode et une attitude qui manque de justice et de charité et par conséquence du vrai "sentire cum ecclesia"(3), et le danger existe d'une autocéphalie ecclésiale (4) et d'être la dernière instance judiciaire dans l'Église.



(1) c'est ironique !
(2) interview à Rorate Coeli, fin janvier 2016
http://benoit-et-moi.fr/2016/actualite/longue-interview-de-mgr-athanasius-s…
(3) voir plusieurs billets sur ce forum à propos du moderne "sentire cum ecclesia" http://christusvincit.clicforum.com/t818-Perte-du-sens-de-l-glise.htm
(4) étant données certaines attitudes arbitraires de Mgr Fellay, ce risque d'autocéphalie devient certes concret


rappel de quelques faits :
http://www.medias-presse.info/mgr-athanase-schneider-demande-la-reconnaissa…
http://www.dici.org/actualites/etats-unis-mgr-schneider-a-visite-le-seminai…
Cette visite était une application de ce qui avait été convenu le 23/09/2014 avec le cardinal Müller :
http://www.dici.org/actualites/entretien-avec-mgr-fellay-apres-sa-rencontre…

Egalement :
http://www.dici.org/actualites/entretien-avec-mgr-bernard-fellay-superieur-…

Mgr Fellay, en novembre 2011 : "Mgr Athanasius Schneider a eu le courage de demander, lors d’un congrès à Rome fin 2010, un Syllabus condamnant les erreurs d’interprétation du Concile"
Commentaire : Dans la tête du brave Mgr Fellay cela inclut forcément la condamnation des plus déplorables erreurs du Concile, mais dans la tête d'un ratzinguérien ce ne sera que la condamnation des interprétations non ratzinguériennes.
Remarque : à l'époque cette phrase de Mgr Fellay pouvait passer inaperçue, d'une part au milieu de beaucoup de paroles, et d'autre part sans savoir que les liens se resserreraient avec ce cardinal.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:36 (2016)    Sujet du message: Des prélats qui réagissent contre les dérives conciliaires (??)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com