Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 476
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 12:34 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

Semper idem, c'est toujours la même chanson des années 1970, les mêmes mensonges, les mêmes subversions mentales.


La défense de Mgr Fellay ^passe inexorablement par les chemins déjà parcorus par Mgr Lefebvre, mais en évitant surtout de dire qu'ils le menèrent à pulvériser cette "impasse" par les acres de 1988, seul acte décisif de foi de Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer.


Illustration par Mr l'abbé Simoulin, dernier Seignadou:
"J’entends aussi la conférence spirituelle de Monseigneur du 16 janvier 1979 : Je voudrais préciser un peu le pourquoi de ces démarches que je fais. Je crains qu’il y en ait parmi vous qui ne les comprennent pas bien, peut-être même pas du tout. Je le regrette, parce que, je le dis franchement, je crois que c’est une tendance au schisme. Ceux qui croient qu’on peut ne plus avoir de contact du tout, ni avec Rome, ni avec les évêques, ni avec ce qui se fait dans l’Eglise, ont une tendance schismatique ! [...].C’est une position schismatique ! Vers quelle Église vont-ils ? [...]Ce n’est pas parce qu’il y a des malades autour de nous dans l’Église, ce n’est pas parce qu’une autorité est malade, qu’on doit dire : « Cette autorité n’existe pas ». Quand bien même elle est malade, il faut essayer justement de lui montrer où est le remède et tâcher de lui faire du bien ! Cela a été l’attitude de ceux qui dans l’Église, au cours de l’Histoire, ont résisté à Rome, ont résisté aux papes, résisté à des évêques, ont résisté aux hérésies qui ont couru dans l’Eglise. C’est trop facile, trop simple !... On lâche, on quitte le combat ! On s’en va, et on laisse les autres combattre tous seuls. C’est de la lâcheté, purement et simplement !"




Ici, le non-dit fait passer la dit contraire:
Les lâches de 1979 désignent bien ceux qui , même sédavacantistes de l'époque, ont abandonné le combat de la foi pour se satisfaire du statu quo dans la Rome conciliaire, par exemple l'abbé de Nantes. 


L'abbé Simoulin écrit : "Bien des choses ont changé. Depuis 2000 Rome a accordé... ( ceci, celà)...".


Comme si rien n'avait changé entre 1979, date de citation de Mgr Lefebvre, et 1988, date des sacres d'opération survie.
Comme si également Rome avait changé depuis 2000 dans le "bon sens".


C'est se moquer du mode, prendre les gens pour des idiots (utiles de préférence).
Si Mgr Lefebvre et de Castro-Mayer étaient là, nul doute qu'ils diraient ce qu'ils n'ont pas manqué de dire en 1988, savoir:
"C'est cette Rome qui est schismatique, hérétique, apostate. Non possumus nous mettre sous sa juridiction "ordinaire". Nullam partem".


L'abbé Simoulin se croit très fort et "subtil" pour faire passer Mgr Fellay comme un "second" Mgr Lefebvre, "isolé" par les "attaques" au sein même de la FSSPX. 


Or rien de tel, puisque ces attaques viennent précisément des exclus!
L'abbé Simoulin subvertit Mgr Lefebvre, et le travestit en Mgr Fellay.


Et ce n'est pas Mgr Fellay qui osera dire:
"Si je suis dans l'erreur, quittez-moi!" Mr. Green
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Nov - 12:34 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 14:20 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

Bien vu, Dysmas.


L'abbé Simoulin cite "le remède" proposé par Mgr Lefebvre à l'"église malade"....


N'est-il pas temps de dire urbi et orbi, que ce remède finalement se réduit à un seul:


"Des évêques catholiques, hors juridiction ordinaire romaine oecuméniste!", 


en attendant une Rome, et donc nécessairement une papauté, un pape catholique....


Mais sans exclure une situation de tribulation ultime:
pas de signature entre Rome et la "FSSPX", un "statu quo" pour la Rome oecuméniste sans plus de combat de la"FSSPX", une lâcheté absolue, totale, sans plus de combat doctrinal, dogmatique.


Le rêve de François réalisé: aucun dogme n'a d'importance, ne compte plus que "la vie", le "pragma", la praxis: être ensemble pour un monde meilleur....
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 476
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 14:42 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

Coïncidences seulement?


Le Seignadou de décembre 2016 cite Mgr Lefebvre 1979, intitulé "l'isolement des supérieurs" repris en écho favorable par Tradinews. 


Bref, il faut avoir pitié des supérieurs (même François, donc), et donc sanctionner ceux qui dénoncent leurs errements suicidaires, d'aveugles conduisant des aveugles. Dire qu'un "père" conduit ses propres enfants dans un précipice n'est ni charitable, ni respectueux de "l'autorité"...


Est-ce une "réponse" à Reconquista?
Ce site cite aussi Mgr Lefebvre, une conférence du 18 janvier 1977.


Ici, la charité de Mgr Lefebvre l'a amené, au temps de Dieu, en 1988, à sacrer des évêques contre la Rome conciliaire, justement pour le plus grand bien naturel et surnaturel de l'Eglise!
Et non pas pour que ceux-ci nous reconduisent vers la perte des âmes...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 476
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 14:54 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

Le "statu quo" accepté, non dénoncé , de la Rome conciliaire comme juridiction ordinaire reçue et acceptée, est illustrée par Mr l'abbé Troadec, interviewé par Mr Maugendre, ex-Renaissance catholique, qui fur en son temps sanctionnée par Mgr Lefebvre.


http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/11/terres-de-mission-lavent-le-p%C3%A8re-de-foucault-et-les-santons-de-provence.html


Bien sûr tout n'y est pas mauvais en soi.


Mais à supposer une "renaissance française", que pourraient les "catholiques français", contre une Rome du Nouvel Ordo, qui désavoue cette "ingérence" du religieux sur la "juste laïcité"?




_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Titus


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2016
Messages: 41
Localisation: rennes

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 22:33 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

Visiblement le seigneur de Fanjeaux n'a pas apprécié la bonne vidéo de M l'abbé Rioult dans laquelle il vise particulièrement les délires de l'abbé ralliériste .
Après la crotte sédévacantiste de F. Ricossa contre Mgr Williamson , nous avons le droit de subir la crotte libérale de l'abbé Simoulin . Mon Dieu ! Puissions nous un jour lire et sentir la bonne odeur des écrits de saints prêtres !


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 86
Localisation: USA

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 00:49 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

https://www.sendspace.com/file/psdahl 
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 319
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 17:31 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin! Répondre en citant

Axel Thienpont Lundi 28 Novembre 2016.




Lettre ouverte à Mr l'abbé Simoulin, Le Seignadou décembre 2016




Monsieur l'abbé,




Rassurez-vous, je n'appartiens pas à la FSSPX (n'étant pas prêtre), ni à la « résistance ». Je ne suis qu'un catholique des plus pécheurs, électron libre qui, s'il a peut-être perdu la foi, ne veut pas perdre le simple bon sens, et mourir idiot comme ses parents décédés conciliaires.


Votre dernier Seignadou m'interpelle quelque part, comme on dit dans l'église conciliaire.


« Evêque, vous êtes à un plan supérieur »
Cette assertion ne concerne-t-elle que Mgr Fellay, Supérieur Général face à « ses » responsabilités?
Concerne-t-elle aussi leurs Excellences Mgrs Tissier de Mallerais, de Galarreta, Williamson?
Sinon, pourquoi Mgr Fellay et non les autres?


« Certes Mgr de Castro-Mayer partageait son combat, mais il était si loin, si discret ».
Cette assertion concerne-t-elle la journée opération survie de la Tradition, qui vit Mgr de Castro-Mayer « si loin, si discret », au point de co-sacrer les quatre évêques sus-nommés?


« Seul,..., seul,..., seul. Mais accompagné ou suivi par de saints prêtres, de saints religieux, de saintes religieuses et encouragé par de fervents laïcs. Tous mériteraient d'être cités, mais je craindrais d'en oublier ». Ouf, je l'ai échappé belle! Vous m'auriez certainement oublié, d'autant que je fais partie des suivants, ceux qui d'après vous ne suivent pas Mgr Fellay sur sa fausse ligne de crête, à gauche toute de celle de Mgr Lefebvre...


« Confiance en la grâce de la Fraternité ? ». Cette grâce n'est-elle pas justement dans la visibilté qu'ont eu Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer d'aller à Rome certes, mais pour y dire urbi et orbi: « Non à cette Réforme de l'Église, non au Novus ordo, et non au nouveau codex 1983 encore pire. Nullam partem. Non possumus. Aucun accord n'est possible avec les démolisseurs de la foi, les démolisseurs de l'Eglise ».


Grâce perdue, confiance perdue: il est bien là le problème de la FSSPX. Il est entièrement dans la victoire psychologique de Benoit XVI sur le SG qui a mis tous ses espoirs dans la « bienveillance romaine », alors qu'il ne s'agit que de pièges et de chantages à l'unité des volontés, sans unité des intelligences. Benoit XVI était l'hameçon qui a accroché le SG à la Rome néo-protestante dont il avalise le droit sur la Tradition. Vous le confirmez bien en parlant de Benoit XVI puis de François. Mais quid de la « Rome » refusée par Mgr Lefebvre depuis 1974? Vous focalisez sur les papes, passagers, mais plus un mot de la Révolution, dont Mgr Gaume disait déjà quelle n'était en rien les hommes de la Révolution! Plus un mot de cet état permanent qui mène les hommes à la perdition, sous la houlette précisément de leurs chefs retournés par elle...


Bien sûr tout n'est pas faux dans votre lettre, mais telles les pages des modernistes, un paragraphe est catholique, l'autre est rationaliste, comme dirait St Pie X.
Exemple?
« C'est une position schismatique! Vers quelle Église vont-ils? » citez-vous de Mgr Lefebvre dans une conférence du 16 janvier 1979. Mais vous en faites une très mauvaise traduction! A cette époque, Mgr Lefebvre sanctionnait les sédévacantistes publics. S'agissant des papes, nul catholique n'a le droit de porter un jugement formaliter sur « pape ou non pape ». Mais tout catholique peut porter par contre un jugement materialiter sur les actes des papes: leurs œuvres ne sont pas œuvres catholiques.


La position dogmatique commune aux deux évêques consécrateurs de 1988 est donc bien: « Papes nous considérons que vous l'êtes. Mais vos œuvres entièrement soumises au diktat du Concile, et non au Christ et aux papes antérieurs au Concile, nous les considérons comme invalides de droit catholique. Tant que vous êtes papes « conciliaires », vous agissez hors de l'Église, dans un « corpus » dans lequel aucun catholique n'a le droit moral de vous rejoindre. Ce « corpus » canonique selon 1983 est lui formaliter apostat, schismatique, et hérétique ». Vous passez donc sous silence deux évolutions dans le temps:
  • la première est celle du combat de Mgr Lefebvre à Rome même entre 1974 et 1988. Il consistait entièrement à transmettre à Rome l'aversio à toutes les réformes conciliaires, au gauchissement de la doctrine par le gauchissement de la « praxis ». Mgr fut acculé dans l'impasse qu'il pulvérisa par les sacres de survie. A défaillance romaine, nécessité universelle.
  • La seconde est inverse de la première: Mgr Fellay a cru et voulu une « solution Benoit XVI », pratique et canonique à défaut d'être « doctrinale »... L'échec des discussions en 2011 ne faisait que confirmer la justesse de vue de Mgr Lefebvre, celle d'une rupture dogmatique entre « Rome » et l'Église: « Ils ont quitté l'Église. Nous avons affaire à une contre-façon de l'Eglise ».



Il y a donc deux schismes symétriques : celui de ceux qui refusent la personne physique des papes comme chefs formaliter au sens électif de l'Eglise, et celui de ceux qui refusent materialiter la Tradition comme juridiction objective de l'Eglise, pour se mettre sous juridiction objective du Concile Vatican 2. Tels sont les papes dits « conciliaires », schismatiques « in solidum » de tous leurs prédécesseurs « in solidum ». Si Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer étaient là hic et nunc, c'est à Mgr Fellay, et à des prêtres comme vous qu'ils diraient: « Ils quittent la Tradition, ils quittent l'Église. Vers quelle Église vont-ils? Leur position est apostate, schismatique, hérétique ».


Dernières questions concernant « l'isolement du chef ». Mgr Fellay serait-il donc « isolé »? Je croyais que seuls Mgrs Williamson, Faure, Thomas d'Aquin étaient les « isolés », les « désunis »... Mgr Fellay serait-il « lâché » par Mgrs Tissier, de Galarreta, « ses » prêtres? Ne serait-il plus soutenu que par vous et une poignée de vos « confrères »? Ou alors, craignez-vous que « l'unité » de tous ceux qui ne quittent pas ou ne pipent plus mot contre Rome (tout en faisant semblant d'être contre le pape François duquel tout peut arriver n'est-ce pas!), cette unité ne soit qu'apparente? Celle d'un corps d'armée, là où le Père Calmel précise que l'Eglise est une milice, et non une armée ? Vous me rappelez le tout jeune abbé Berteaux qui reprenait Mgr Tissier en privé à mes côtés: « Mgr il n'y a qu'une barque de Pierre ». Comme si Pierre ne pouvait jamais se tromper de barque, ou comme s'il suffisait de pousser Pierre dans la barque pour que celle-ci soit la barque de NSJC...


Vous compatissez à la lourde responsabilité d'une « signature » avec Rome, vous rappelant sans doute celle du protocole de 1988, retirée par Mgr Lefebvre. Un autre amateur de votre accabit défend même cette thèse sur le forum catholique, recommandant à Mgr Fellay de signer, car rien ne l'empêcherait ensuite de dire NON si nécessaire. Motif : Rome se convrirait de ridicule en excommuniant une seconde fois.... Mais est-il besoin d'ailleurs d'une signature? Ne soutiendriez-vous pas Mgr Fellay quoiqu'il fasse, signature ou refus de signature? Une « signature » avec Rome changera-t-elle quoi que ce soit au fait que la FSSPX depuis le chapitre 2012 n'a plus rien à opposer à la Rome néo-protestante, puisque « officiellement » pour tous, « c'est l'Eglise »? Une signature ne risque-t-elle pas de nuire et à Rome, et à Menzingen? Ne sommes-nous pas devant une mascarade de « chefs », qui veulent être chefs à la place des chefs?


Elle est bien là la différence entre Mgr Lefebvre et Mgr Fellay:
  • le premier? Ce n'est pas sa douceur et sa disponibilité, sa « charité humaine » qui l'ont fait hérault et héros du Christ et de l'Église. C'est sa vérité, son intransigeance plus sur le dogme que sur la messe, vérité qui comme le Christ est crucifiée et crucifiante. Si Si, No No. Sa voie étroite? Celle d'être pris en tenailles entre des sédévacantistes qui lui reprochent de ne pas affirmer que les papes ne le sont plus, et des libéraux tels que vous qui l'ont poussé au protocole de 1988, mais qui continuent à considérer que les sacres de survie « furent un regrettable échec »!
  • le second? Devenu méconnaisable. Il suffit de le réécouter avant 2000, pour constater son virage à 180° sous Benoit XVI, qui l'a retourné comme une crêpe. Du vrai Volkof... Ensuite, il cumule les styles Roncalli (aggiornamento de la FSSPX), Montini (Mgr Lefebvre? Notre arrêt de mort!).



Vous répétez à qui veut l'entendre que vous combattez Rome. Mais plus les scandales et blasphèmes éclatent à Rome, plus vous les taisez, moins vous les dénoncez. J'ai beau en chercher la preuve dans votre lettre, vos seules attaques ne désignent plus qu'un seul ennemi: ceux que vous avez exclus ou forcé à partir, pour avoir fait vis-à-vis de Mgr Fellay, pas autre chose que Mgr Lefebvre a fait vis-à-vis des papes...


Enfin, vous osez écrire « prier pour Mgr Fellay afin qu'il persévère dans sa fidélité à l'esprit de Mgr Lefebvre ». Vous me rappelez votre supérieur de district écrivant vouloir prier « pour que Dieu conserve le pape François dans la vérité ». C'est très gentil, mais n'y a-t-il pas tromperie? Ne faudrait-il pas prier Notre-Dame de l'horreur (Mgr Lefebvre) pour que Dieu « sorte François de l'égout collecteur des hérésies »?


Permettez-moi donc de plagier votre « finale »:
« Encore une fois, je (ne) sais ce qu'il en adviendra, mais je ne peux que prier pour ces pauvres confrères aveuglés par l'esprit-propre d'un « retour de la Tradition » sous juridiction ordinaire d'une Rome néo-protestante, et surtout pour (que) Mgr Fellay démissionne, afin (qu'il) que la FSSPX ne persévère plus dans l'infidélité à l'esprit de Mgr Lefebvre, comme (il) elle le fait officiellement depuis 2011, sans oublier de prier pour tous ceux qui lui font confiance aveugle. Ils ont tort car c'est quitter la grâce reçue par la FSSPX, dont la vocation immédiate est de sanctifier les prêtres dans la vérité dogmatique, et non dans l'erreur de convertir Rome en acceptant, même sans s'y soumettre, sa juridiction ordinaire conciliaire, pas catholique. Faire confiance à Notre Dame mère de l'Église, dont Mgr Lefebvre disait qu'elle était Notre-Dame de l'horreur, c'est faire confiance à des évêques certains de l'Église, mais en rien à la Rome conciliaire ».


Avec tout mon respect pour votre personne et état sacerdotal, mais aucun pour la falsification quelque peu aveugle et présomptueuse par omissions graves, de Mgrs Lefebvre et de Castro-Mayer, Merci à tout lecteur de faire suivre,


Axel Thienpont
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2016)    Sujet du message: Mgr Lefebvre, subverti par l'abbé Simoulin!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com