Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum

Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat!
Forum Catholique de la Résistance à la néo-FSSPX et à la Rome moderniste

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 508
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 14:48 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Sean Johson a écrit:


Celui qui ne fait pas partie de l'Église catholique ne peut en être la tête


C'est exact.


Mais rien n'empêche le pape d'appartenir:
- d'une pat formaliter à l'Eglise, parce que personne d'autre que lui ne peut l'en éjecter formaliter,
- d'autre part à un  tas d'autres sociétés naturelles, comme sa propre famille par exemple, ou m^me, et c'est là ce que Mgr Lefebvre et de Castro-mayer ont pafaitement compris:


- à une Eglise humaniste imaginée, fondée sur les idéaux libéraux  et moderniste, 
- accouchée pareux lors d'un Concile au Vatican,
- avalisée par le pape,
- et donc sous juridiction d'une nouvelle Rome néo-protestante et néo-moderniste.


Par "église conciliaire", il faut donc entendre une véritable société dont le gouvernement s'appelle "Rome conciliaire".


Nullam partem, non possumus nous mettre sous cette "juridiction-là", qui n'est pas une "métaphore"...


Sinon, tous les gouvernements inhumains ne seraient aussi que des "métaphores"? L'Urss, et même la Répoublique maçonnique française ne serait qu'une "métaphore"?


Mais ici, il s'agit de la vie de l'âme! 
Les papes conciliaires appartiennent à lEglise, mais ils la tuent par "remplacement de populations", comme les gouvernants politiques détruisent l'Europe chrétienne... D'ailleurs Rome et eux, même combat...


Et puis si l'église conciliaire n'est qu'une métaphore, alors pourquoi l'Eglise de Sean n'en est pas une autre?
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 12 Déc - 14:48 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 508
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 17:10 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Sean Johnson, please questions:


- Mgr Williamson est-il dans l'Eglise? Yes of course!
- Est-il dans l'église conciliaire? No of course, elle est une "métaphore"...
- Mais alors pourquoi Rome dit que même Mgr Fellay "doit signer" pour être "réintégré dans l'Eglise"? C'est bien parce que au moins formaliter (dans les formalités "canoniques"), il ne fait pas parti de "l'âme" de l'église conciliaire, il n'est pas "en pleine communion"... materialiter!


Rome et les papes veulent donc bien que Mgr Fellay "change" au moins "formaliter d'Eglise", qu'il quitte la "sienne", celle de Mgr Lefebvre qui est toujours "formaliter excommunié" de l'église conciliaire.


Vous voyez bien que formaliter, on ne peut pas appartenir à l'Eglise et à l'église conciliaire, puisque appartenir à l'église conciliaire c'est quitter la fidélité à Mgr Lefebvre, au moins formaliter, c'est-à-dire dans les "règles de droit écrit" de la Rome conciliaire...


Qu'est-ce qu'un rallié?
C'est un catholique "double", donc douteux, car materialiter (au for externe) il est opposé au culte "ordinaire" de l'église conciliaire, mais formaliter il est accepté dans le "corps" de l'église conciliaire.


Il apporte sa "caution formaliter catholique", a une "église" qui materialiter dans tout son culte au for externe n'est pas catholique.


Alors, distinctions inutiles?
le pape est formaliter le pape.
Mais materialiter au for externe, sa lex orandi et sa lex credendi ne sont pas catholiques.


Le mystère n'est pas l'Eglise ou l'église conciliaire: il est très facile de trouver la raie et la fausse! Razz  Materialiter au for extene des oeuvres.
Le mystèreest uniquement comment NSJC permet à Son Eglise d'être gouvernée par des papes convertis à la "religion conciliaire", et si nombreux, si longtemps....
Le temps que Dieu voudra...
Mais revenir "formaliter" dans l'église conciliaire sous prétexte qu'elle "est l'Eglise", voilà bien une idée du diable!
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 313

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 19:26 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Sean, je vois ce que vous voulez dire. Pour avoir parcouru plusieurs de vos textes, où vous manifestez une pensée entretenue dans la fermeté doctrinale, je crois que nous sommes surtout séparés par des difficultés de langage.

Sur un problème très voisin :
Quand on étudie le concile Vatican II, objectivement, c'est un "concile schismatique" (dixit Mgr Lefebvre), mais ça ne permettait pas d'inférer que les acteurs du concile étaient dans le schisme, par conséquent hors de l'Eglise, par conséquent Paul VI n'était plus pape (et Mgr Lefebvre refusait cette façon de jouer sur les mots).

Pour la question de l'église conciliaire, vous avez raison en disant que depuis longtemps nous avons les éléments pour juger de la chose, et ce ne devrait pas être un sujet à division. Et nous avons cependant été surpris lorsque M. l'abbé Gleize a inversé le problème (et surtout qu'au-delà de son éventuelle réflexion personnelle on nous dictait une nouvelle ligne à suivre). Nous nous sommes alors remis sur la question, à essayer de savoir expliquer les choses par nous-mêmes (parfois avec maladresse, en tout cas avec bonne volonté).

Effectivement, quand on regarde la façon dont les choses se sont déroulées, les catholiques modernisants n'ont pas voulu déposer les statuts d'une Eglise proprement distincte de l'Eglise catholique. Par contre ils ont cherché à changer la façon dont on définissait l'Eglise, c'est donc notre jugement de catholiques fidèles de dire qu'ils fabriquent une nouvelle église (dite conciliaire), et que nous ne voulons pas y entrer. C'est peut-être là que vous estimez qu'il y a une "métaphore", une "allégorie", une "personnification" (ce n'est pas le mot juste, j'espère retrouver bientôt de quelle forme de jugement il s'agit).


Pour reprendre l'analyse par les quatre causes :
- sur les causes efficientes et formelles, les choses sont claires ;
- sur la cause finale aussi ;
- sur la cause matérielle nous sommes confrontés à un certain flou et nous sommes donc tenus à une certaine prudence.
A chaque fois que l'on a voulu trancher trop clairement sur la cause matérielle (les sédévacantistes autrefois, l'abbé Gleize maintenant), cela a évidemment créé des divisions.

(désolé pour toutes ces redites, je n'ai pas eu le temps de simplifier mon style)


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 508
Localisation: france

MessagePosté le: Lun 12 Déc - 22:32 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

La cause matérielle n'est pas la matière!


La matière ce sont les baptisés.


L'Eglise est une société de 1- baptisés, mais 2- confessant la doctrine du Christ, et 3- soumis aux pasteurs légitimes (Dogme, chapitre Eglise 9e article du Credo).


Par pasteurs légitimes, il faut bien entendu entendre ceux qui professent la doctrine du Christ, et non une doctrine du Christ falsifiée...


La cause matérielle est donc déterminée par trois choses:
- l'obéissance à la juridiction, qui est la cause formelle,
- formaliter par la cause efficiente, qui "sanctionne" l'entrée et la sortie du corps de la société,
- materialiter par l'obéissance à la "juridiction objective", pour les catholiques c'est l'obéissance à la Tradition.


La cause matérielle des églises protestantes ce sont les baptisés qui:
- l'obéissance à leurs juridictions innombrables,
- formaliter obéissent à leurs "pasteurs",
- materialiter obéissent à leur "religion", leur "tradition".


La cause matérielle de l'église conciliaire est:
- déterminée par la Rome conciliaire, cause efficiente de cette "église romaine" hélas,
- les baptisés qui obéissent "formaliter" à cette Rome conciliaire,
- les mêmes baptisés qui obéissent materialiter aux multiles "credos" conciliaires, nouvelles "traditions évolutives" car modernistes et subjectives...


Ce n'est pas une métaphore, mais une constatation:
- MgrTissier reconnait qu'il s'agit d'une dissociété: normale vu les "credos" de tout un chacun, mis à part "credo in papam" mais qui reste à prouver...
- le "flou" ne vient que d'une chose: ceux des conciliaires qui sont catholiques participent à faire croire que , parce qu'il leurreste des vestioges de catholicisme, et qu'ils restent "soumis" au pape, une partie de cette "église" est caholique...


Mais c'est une partie "dissociée" du tout.


Il y a deux "âmes d'église", l'âme catholique et l'âme conciliaire.
Ces deux âmes se disputent les corps, pour former soit le corps de l'Eglise Une par la foi, soit le corps de l'église des religions unies.
Un conciliaire est membre au moins de corps de l'église conciliaire.
Son âme catholique n'est pas forcément en communion avec l'âme de cette église.
Soumis à la juridiction "romaine", subjective, papes et évêques, il ne l'est pas forcément à le juridiction objective , toutes les "bêtises" conciliaires, quand ce n'est pas des blasphèmes...


De même que l'Eglise catholique ne se réduit pas aux catholiques qui n'en sont que la cause matérielle, 
de même l'église conciliaire ne se réduit pas aux conciliaires.


Mais comme ce sont les supérieurs qui font les inférieurs, par église conciliaire il faut entendre d'abord ses chefs, les modernos, puis ceux qui leur obéissent:
- soit uniquement "de corps", formaliter,
- soit aussi d'âme, materialiter, cause matérielle par obéissance aux credos modernistes...


Conclusion?
Pour que l'église conciliaire ne soit qu'une "métaphore", il faut supprimer sa cause matérielle par:
- désobéissance formaliter aux chefs,
- désobéissance materialiter à leur "magistère authentique"...


CQFD
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 117
Localisation: USA

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 01:54 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

gillou47 a écrit:


Effectivement, quand on regarde la façon dont les choses se sont déroulées, les catholiques modernisants n'ont pas voulu déposer les statuts d'une Eglise proprement distincte de l'Eglise catholique. Par contre ils ont cherché à changer la façon dont on définissait l'Eglise, c'est donc notre jugement de catholiques fidèles de dire qu'ils fabriquent une nouvelle église (dite conciliaire), et que nous ne voulons pas y entrer. C'est peut-être là que vous estimez qu'il y a une "métaphore", une "allégorie", une "personnification" (ce n'est pas le mot juste, j'espère retrouver bientôt de quelle forme de jugement il s'agit).


Exactement.
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 338
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 11:49 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Je ne suis pas sûr Sean que vous ayez compris Gillou47.


Le mot juste que cherche Gilou47 pour votre façon de juger est: "déconnection du réel".


En outre jugez vos-même de tous les "jugements" portés sur l'église conciliaire:
- un esprit (abbé Gleize)
- une tendance (abbé Laisney)
- une utopie,
- "C'est l'Eglise", Mgr Fellay, 
- une métaphore (vous).


Si tous ces jugements sont justes, alors l'Eglise est seulement un esprit, une tendance, une utopie, une métaphore.


Mais Mgrs de Casto-Mayer et Lefebvre ont vu bien plus que tout cela:
- une "paternité" comme cause efficiente première, le "Concile",  subsititué à NSJC, ni plus ni moins,
- un "Verbe", la Révolution, substitué au verbe du St Esprit par la bouche des papes de St Pierre à Pie XII, la Tradition apostolique, substituée par la "tradition luciférienne" à figure pseudo- catholique, le modernisme,
- un esprit certes (abbé Gleize),  l'esprit humaniste naturaliste (Renaissance, Erasme), puis   rationnaliste (Descartes) et libéral (Luther), enfin moderniste, mixage de Hegel et Kant,
- une tendance certes, à l'utopie de l'homme sans Dieu,
- mais hélas une cause efficiente seconde, une papauté et par suite une Rome une "romanité", acquise entièrement à la "trinité" des trois premières "autorités" ci-dessus,
- une juridiction subjective romaine en continuité légale, formaliter, des papes et évêques, mais en rupture totale de juridiction objective, lex orandi pour une lex credendi moderniste, 
- une cause formelle, l'obéissance des catholiques à cette "juridiction subjective, cause efficiente seconde dévoyée,  nouvelle "paputé" s'auto-canonisant dans le Codex 1983, "pire que le novus ordo" (Mgr Lefebvre),
- une cause matérielle, les baptisés soumis aux "pasteurs", mais illégitimés par leur propre soumission à la nouvelle "trinité" des trois premières "autorités" qu'ils veulent imposer aux âmes catholiques .


Rappels de Mgr Lefebvre:
- "Ils ont quitté l'Eglise" = "Ils" ce sont les prélats depuis les papes qui ont quitté l'Eglise ^pour une autre, 
- cette autre est véritablement une "église", société religieuse ayant son credo, son culte "ordinaire" , sa hiérarchie  appartenant de corps à l'Eglise, mais d'âme à l'autre, pour former avec tous ceux qui les suivent, autre chose que l'Eglise.


Appelez cela une métaphore, moi j'appelle cela une "Eglise OGM", génétiquement modifiée par le modernisme, cheval de Troyes de la Gnose FM et de la Kabale qui en est à la source.
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 338
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 12:04 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Gilou47 a écrt:


 "les catholiques modernisants n'ont pas voulu déposer les statuts d'une Eglise proprement distincte de l'Eglise catholique"


C'est bien là votre erreur.


Les statuts on été déposés en 1983: c'est le Codex de Jean Paul 2, pseuso - canonisation de Lumen Gentium.


Vous êtes moins en retard d'une apocalypse que l'abbé Pfluger qui lui est encore en 1974....
Les ralliéristes veulent à tout prix refaire le chemin de Mgr Lefebvre à leur façon: c'est pourquoi ils ne sortent que le Mgr Lefebvre allant à Rome..., mais sont persuadés qu'il a eu tort de retirer sa signature...


Vous, vous semblez faire l'impasse du nouveau Codex 1983 qui a déposé les statuts d'une "Eglise OGM" à la moderno...


Même si le pape accorde tous les "privilèges du pape" à la FSSPX, le Codex 1983 imposera à un autre pape de défaire ce que l'un a fait "par erreur"...


Motif, "C'était bon pour l'époque, mais plus bon aujourd'hui: obéissez!" 
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
parvulus


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2014
Messages: 338
Localisation: Taissy

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 12:08 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

De même d'ailleurs pour la néo-FSSPX!
Ce n'est plusMgr Fellay qi la dirige.
C'est le chapitre de 2012, qui a poussé Mgr Fellay à accepter certains "privilèges" de la Rome moderniste: par exemple le pouvoir judiciare sur les prêtres, qui n'ont plus aucun recours "romain" . C'est établir "statutairement" dans la FSSPX comme dans la Rome moderniste, le conflit d'intérêts au sommet, être à la fois juge et partie...


" Cest une iniquité que l'erreur" MgrLefebvre...
_________________
credidimus veritati


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 313

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 20:39 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Parvulus, elle est très bien votre conclusion que c'est une "Eglise génétiquement modifiée". J'accepte votre théorie, tout en continuant à repérer les faits qui lui donnent corps.

Pour poursuivre sur l'interrogation de Sean, ce qui conditionne notre jugement (d'une apparition de cette nouvelle église), c'est a minima la différence entre :
- la notion catholique de l'Eglise,
- et l'idée que Paul VI a voulu imposer aux catholiques (bien avant 1983 il y a eu une sévère réforme de la Curie romaine, laquelle réforme a aussitôt permis la réforme liturgique, et a immédiatement changé la pratique du droit) ;

ou encore, entre :
- une définition catholique de l'Eglise,
- et son aménagement dans un périmètre un peu plus vaste (dont les frontières sont définies seulement de manière rationaliste) afin d'être mieux compris de tous les hommes (prétendûment),
et les "catholiques modernisants" n'avaient plus la structure philosophique pour admettre que c'était inadéquat.

Sean et moi nous sommes bien compris ; il est occasionnellement valable de ne dire qu'une modeste partie de la réalité (au risque même d'être en-dessous de la réalité), du moment que le peu qu'on affirme est ordonné à la fidélité.


Et pour éviter un nouveau quiproquo, car accidentellement certains de mes mots ont plusieurs fois donné l'impression que j'avais peur des affirmations, je tiens à dire que je ne m'inscris pas dans cette approche kantienne :
https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissa…
-- au contraire la philosophie thomiste indique des degrés de certitude et des modes d'adhésion, qui favorisent la docilité au Saint-Esprit (je cherche la référence des textes).


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 508
Localisation: france

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 14:33 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Reçu 5 sur 5: vous vous maintenez volontairement , "par prudence", en dessous de la réalité.


Je respecte votre choix, mais c'est vouloir voir les chose comme on aimerait qu'elles soient..., ici "moins pires", persister dans l'optimisme du verre encore à moitié vide , même quand il ne reste plus rien de bon à boire, car la moitié pleine est au cyanure...


Vous parlez d'une idée de Paul VI.


Moi je parle d'une idée du diable, bien antérieure à ce pauvre Paul VI, qui n'en a été qu'un jouet entre ses mains.


Faire de la Rome conciliaire une idée de Paul VI, c'est n'y avoir rien compris, ou pas grand chose...
Cette fausse bonne idée sert d'ailleurs certains sédévacs qui veulent que Paul VI soit le premier "non-pape"...
Ridicule.


La Rome conciliaire tout entière vient des loges, ceux qu'elle a "phagocités" furent d'abord laïcs, puis clercs, puis évêques et cardinaux, avantb le Conile Vatican 2.
Mais ce Concile fut l'occasion providentielle d'en élire des papes pour l'Eglise.
Providentielle, car NSJC s'en sert pour les regrouper dans "leur église", qui n'a aucune promesse d'indéfectibilité car elle n'est pas "Son Eglise", à laquelle il donne une juridiction de suppléance à défaut d'ordinaire catholique!


Le regroupement des modernistes dans "leur église" n'est nullement une "métaphore"...
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
DYSMAS 2015


Hors ligne

Inscrit le: 02 Mai 2015
Messages: 508
Localisation: france

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 14:39 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Attention: les conciliaires ne sont pas FM, sauf qquns notoires ou occultes.
Nul besoin d'appartenir de "corps" à la FM, quand on lui appartient d'âme, convertis aux idées maçonniques.
Comme pour le communisme: ils sont minoritaires de corps, mais majoritaires en esprit, dans les têtes...
Mais ce sont les "têtes" qui font les sociétés, les institutions.
Jusqu'à ce que l'on en voit les fruits, pour se corriger des erreurs, et  se convertir à la vérité......
_________________
onlr de Mgr Lefebvre


Revenir en haut
gillou47


Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2015
Messages: 313

MessagePosté le: Sam 17 Déc - 20:11 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

à Dysmas :
Vous dites que Paul VI était un jouet entre les mains du diable, mais Mgr Lefebvre n'a jamais cautionné cette théorie que Paul VI était possédé du démon, il disait que c'était un libéral. Peut-être que la pensée de Mgr Lefebvre est trop cristalline pour vous, mais c'est vérifiable que Paul VI était libéral, ensuite c'est déjà un jugement fort qui n'était pas bien compris de Rome à l'époque, et surtout ça suffit à expliquer tout son pontificat. On rapporte que Paul VI était quelqu'un de très tourmenté, que la contradiction se voyait sur son visage, mais ce pouvait très bien être une conséquence de son libéralisme sans faire appel à une possession diabolique. Si vous dites qu'il était possédé, ça fait bien parce que vous montrez que vous êtes scandalisé par tout ce qu'il a fait, mais dans la mesure on a le jugement plus précis d'un évêque fidèle à sa mission, je m'en tiens à la version de celui-ci. Et puis : que des cardinaux libéraux aient élu un pape libéral, c'est très plausible ; tandis que la moitié des cardinaux fussent possédés, et sans que les autres membres du clergé ne s'aperçoivent de ces possessions ni ne les signalent, c'est difficile à croire.

La tête à Paul VI :
https://www.cathkathcatt.ch/f/wp-content/uploads/sites/3/2014/10/paul6.jpg


Revenir en haut
Ana


Hors ligne

Inscrit le: 08 Sep 2014
Messages: 279
Localisation: Alpes

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 07:59 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Paul VI Bienheureux?
Luigi Villa
ESR


Revenir en haut
AVE-MARIA


Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 123

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 08:04 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Suite.....

« Commentaire Eleison » par Mgr. Williamson – Numéro CDXCII (492)


Dans la Foi toute vraie on ne refuse rien,
mais si le faux y entre il faut discerner bien.

Si l’évidence est aussi sérieuse qu’elle le paraît pour que des miracles eucharistiques aient lieu dans le cadre de la nouvelle messe – et il se peut que de tels miracles n’arrivent pas rarement, l’un des plus récent étant rapporté de Legnica, en Pologne le jour de Noël 2013 – certains d’entre nous devrons bien refaire nos calculs.
Voici comment un lecteur exprime son désarroi : « Dieu ne peut pas se contredire, donc ces miracles ne peuvent pas contredire la doctrine de son Église. Or, la nouvelle messe contredit la doctrine catholique essentielle sur la Messe. Donc ou bien ces miracles sont faux, ou bien la nouvelle messe est de Dieu, mais dans ce cas-là comment justifie-t-on que les traditionalistes s’accrochent à la Tradition ? Car si la nouvelle messe qui est au cœur de la Néo-église est confirmée par des miracles, alors la Néo-église aussi est confirmée par Dieu, et les Papes conciliaires, et je suis obligé de leur obéir. L’obéissance sélective m'est défendue, n’est-ce pas ? » Cher ami, l’obéissance sélective est aujourd’hui votre devoir absolu, si vous voulez garder la foi, comme vous devez absolument le faire.
Car « obéir sélectivement » s’appelle aussi « distinguer » et tous nous devons distinguer, à longueur de journée. C’est le bon sens, et St Thomas d’Aquin le fait tout au long de sa miraculeuse Somme Théologique. Voyons de plus près l’argument de notre ami.
Le problème de fond, c’est la nouvelle messe. Or la nouvelle messe est un rite de la messe, un livre de plusieurs centaines de pages, même mille, qui contient beaucoup de choses. D’un point de vu catholique ce rite comme un tout est incontestablement mauvais, parce qu’il change radicalement la Messe. D’un sacrifice propitiatoire centré sur Dieu, il en fait un repas de communauté centré sur l’homme. Or la plupart des catholiques vivent leur religion en assistant à la Messe, ce qui fait que si le concept change, effectivement c’est leur religion qui change. Voilà pourquoi la nouvelle messe est l’agent principal de la destruction de la vraie Église, et le moteur principal de la Néo-église. Et voilà la raison pour laquelle la nouvelle messe comme un tout est non seulement mauvaise, mais très mauvaise. Mais cela ne signifie pas que toutes ses parties, en tant que parties, sont mauvaises. Comme partie, quelques-unes sont encore catholiques, parce qu’il a fallu qu’elles le fussent pour tromper le grand nombre de prêtres au moment de son introduction en 1969, et pour leur faire penser qu’elle n’était pas essentiellement différente de la Messe de St Pie V, surtout dans la Consécration. Autrement ces prêtres l’auraient refusée, et elle aurait été impuissante à détruire l’Église. Donc la nouvelle messe quant à ses parties est mi-bonne mi-mauvaise, tandis que comme un tout elle est ambiguë, perfide, une œuvre absolument pas correcte.
N’empêche, du côté des hommes « Tout est pur pour ceux qui sont purs » (Tit. I, 15), et alors pour les âmes innocentes qui ignorent encore son danger intrinsèque pour la foi, la nouvelle messe par sa Consécration et ses bonnes parties est capable de transmettre la grâce et de nourrir spirituellement, surtout lorsque le célébrant étrangle moins ces dernières en rendant aussi catholique que possible les ambiguïtés. Et du côté de Dieu, le proverbe dit bien qu’ « Il écrit droit avec les lignes courbes », et alors les parties mauvaises ne L’empêche pas nécessairement de faire des miracles avec les parties catholiques pour nourrir les innocents et avertir les coupables.
Donc, d’un côté, la nouvelle messe comme un tout est très mauvaise, et les traditionalistes sont absolument nécessaires à l’Église pour en témoigner et pour assurer une vraie Messe, aux âmes quand elles se rendront compte de sa nocivité, ce qu’elles font à divers moments et à diverses vitesses. Aussi les traditionalistes pourront-ils aider ces âmes à garder la foi jusqu’à la fin de la crise de l’Église. D’un autre côté la nouvelle messe est encore assez bonne en partie pour nourrir ces âmes innocentes et pour permettre à Dieu d’opérer des miracles, là encore pour nourrir les âmes ou pour les avertir. Le bon Dieu ne confirme par-là, ni la nouvelle messe comme un tout, ni la Néo-église comme un tout, ni les Papes conciliaires comme un tout, mais Il compte sur le cerveau et la foi qu’Il m’a donnés pour discerner le bien du mal. Vive la discrimination. Il ne veut pas pour son Ciel glorieux des robots sans intelligence !
Kyrie eleison.


Revenir en haut
Sean Johnson


Hors ligne

Inscrit le: 18 Mar 2015
Messages: 117
Localisation: USA

MessagePosté le: Dim 18 Déc - 14:07 (2016)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit? Répondre en citant

Une autre excellente lettre de Mgr Williamson
_________________
"I have passed on that which I have received." -Archbishop Lefebvre


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:48 (2017)    Sujet du message: Mgr Williamson, vous avez dit esprit étroit?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Christus Vincit! Christus Regnat! Christus Imperat! Index du Forum -> La Résistance -> Tout ce qui concerne la crise dans l'Église et dans la FSSPX Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com